Vous êtes ici

Ecrire, écouter, signifier. Sur l'art verbal de la créatrice surréaliste Giovanna

Contenu de l'annonce: 

Écouter, écrire, signifier : c’est à l’intersection de ces trois pôles que se déploie la  pratique verbale de la créatrice surréaliste Giovanna, membre du dernier groupe d’André Breton. Lire ses œuvres poétiques c’est participer à une prodigieuse orchestration, d’où ressort une jouissance tous azimuts qui émeut à la fois l’œil et l’oreille. La main qui écrit nous convie à un pur devenir, sans mesure, qui trouve dans le rythme – dont l’essence est ici strictement verbo-visuelle – la clé du mouvement. Après un premier chapitre qui donne une vue d’ensemble de l’œuvre de Giovanna, ceux qui suivent interrogent une pratique d’écriture qui fait sens non sur le mode de la signification, mais de la signifiance. Si entendre veut dire comprendre, comprendre pour Giovanna signifie toucher, tâter, palper, voire déguster un sens sensible, comme le démontrent les textes analysés. Ce ne sont, là, que quelques spécimens renvoyant à une texture bien plus vaste et complexe, mais qui nous permettent de nous approcher de cet instant incandescent où, sous le signe du jeu, on entre dans l’intimité du geste, dans le plain-chant d’une voix, dans l’énergie de la création.

Suggéré par: 
Laura Santone
Courriel: 
laura.santone@uniroma3.it
Auteur: 
Laura Santone
Collection: 
Proteo
Éditeur: 
Artemide
Lieu de parution: 
Roma
Date de parution: 
15/02/2018
ISBN: 
9788875753016
Langue: 
Prix: 
20,00 euro
Catégorie principale: 
Sous-catégories: 
Mots-clés: 
linguistique, poétique, rythme, écriture