Vous êtes ici

A tant m'en vois. Figures du départ au Moyen Âge

Contenu de l'annonce: 

Invitation au voyage avant l’heure, ces figures du départ sont autant de propositions collectives d’ailleurs. Ailleurs géographique, politique, sentimental, qui rappellent que le Moyen Âge est un moment capital de l’histoire pour l’étude du mouvement collectif et individuel.

Cet « Atant m’en vois » ne souhaite pas retracer ces voyages dans l’espace et dans le temps. Il propose d’interroger, de manière originale, le moment de bascule qui engendre le départ.

Subie ou souhaitée, cette rupture est la mise en mouvement du texte lui-même. Elle est ce moment décisif qui dessine un avant et un après dans l’écriture. Elle est ce présent incertain où l’individu redéfinit ses liens avec son environnement.

Table des matières

Pour (ne pas) partir dans tous les sens. Avant-propos, par Luca Pierdominici, p. 7

Comment te dire Adieu ? Pour une cinétique du texte médiéval. Introduction, par Nelly Labère, p. 15

RÉCITS DE VOYAGE

Alexandra Velissariou : Variations sur le thème du départ dans le récit de voyage bourguignon (XVe -XVIe siècles), p. 47

Julia Roumier : Rituels et honneurs du départ. Séparation et distinction dans deux nobles voyages. Deux récits de voyages autobiographiques castillans (XVe siècle), p. 81

GESTE DE DÉPART

Giulia Latini Mastrangelo : De los sos ojos tan fuertemientre llorando, le Cid s’en va, p. 123

Bernard Ribémont : Héros toujours sur le départ ?… Une littérature épique entre statique et mouvement, p. 143

Andrea Ghidoni : « Aler s’en peut et tenir son voiage ». Paradigmes du départ du jeune héros dans les chansons de geste p. 165

RÉCITS (DE) CROISÉS

Alain Corbellari : « Celui qui croyait au ciel, celui qui n’y croyait pas ». Affres et modalités du départ dans les chansons de croisades, p. 201

Loïc Chollet : Partir pour la Prusse ou la Hongrie ? La croisade dans le Petit Jean de Saintré et les Cent Nouvelles Nouvelles. p. 217

CHÂTEAUX EN ESPAGNE

Delphine Demelas : Le(s) départ(s) d’Espagne. Élans, tensions et impasses de la chanson de geste (XIIe -XVe siècles), p. 243

Nicolò Premi : Un hommage à la Catalogne lorsqu’on part pour le Toulousain, p. 267

LES ADIEUX D’ARRAS

Michèle Gally : « Prendre congé ». Départ vers un nouveau lyrisme ?, p. 285

Jelle Koopmans : L’art du départ à Arras ou d’Arras, et le jeu dit dramatique de La Feuillée, p. 307

FICTIONS SENTIMENTALES

Tovi Bibring : « Quant il le pout partir de sei ! » Les départs amoureux dans les Lais de Marie de France, p. 333

Madeleine Jeay : Femmes en fuite. La Manekine, La Belle Hélène de Constantinople et Le roman du comte d’Anjou, p. 363

Lydie Louison : « Atant li cevaliers s’en part… ». Enjeux parodiques des depars dans Cristal et Clarie, p. 393

Véronique Duché : « Il est ja temps de partir ». Figures du départ dans la novela sentimental traduite en français (première moitié du XVIe siècle), p. 419

NOUVELLES DU DEPART

Donatella Bisconti : Le chronotope de l’aller-retour dans le Décaméron, p. 447

Olivier Delsaux : « Je m’en voys ». Dire et mettre en scène le départ dans le Decameron français au XVe siècle : de Laurent de Premierfait à Antoine Vérard, p. 479

TEXTES EN MOUVEMENT

Anne Berthelot : Merlin s’en va, p. 537

Karin Becker : Les catabases réitérées dans Le Paradis de la reine Sibylle d’Antoine de La Sale, p. 571

Jean-Claude Mühlethaler : « Departies d’Amour ». Le lyrisme à l’heure de la séparation, de Charles d’Orléans à Blaise d’Auriol et retour, p. 607

LES AILLEURS DU MOI

Myriam White-Le Goff : Polysémie et ambivalence des départs dans le Roman de Mélusine de Jean d’Arras, p. 635

Maud Pérez-Simon : Les horizons du départ dans le Devisement du monde, p. 661

Renaud Adam : Le basculement dans l’ère typographique au regard des colophons des premiers imprimés, p. 693

Bibliographie, p. 717

Index, p. 761

Suggéré par: 
Luca Pierdominici
Courriel: 
luca.pierdominici@unimc.it
Auteur: 
Nelly Labère, Luca Pierdominici (dir.)
Collection: 
Piccola Biblioteca di Studi Medievali e Rinascimentali, 4 (ISSN 2039-1412)
Éditeur: 
Aras Edizioni
Lieu de parution: 
Fano (Pesaro Urbino)
Date de parution: 
15/04/2020
ISBN: 
9788899913885
Langue: 
Prix: 
45 euro
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
Partenza, medioevo, viaggio, départ, moyen âge, voyage, chanson de geste, chanson de croisade, romanzo, roman, littérature médiévale, letteratura medievale
Site web de référence: 
http://www.arasedizioni.com/catalogo/a-tant-men-vois-figures-du-depart-au-moyen-age/