Vous êtes ici

Contrats doctoraux fléchés

Sous-titre: 

Ecole française de Rome

Résumé de l'annonce (2 lignes maximum): 
Le ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI) flèche chaque année cinq contrats doctoraux en partenariat avec une école doctorale (ED) et l’une des cinq Écoles françaises à l’étranger (EFE) dont l'École française de Rome. Sont éligibles les étudiant-es inscrit-es en Master 2 ou titulaires d’un Master 2 ou équivalent, qui ne sont pas encore inscrit-es en thèse.

L’École française de Rome a vocation à accueillir des doctorants préparant une thèse dans les champs disciplinaires qui relèvent de sa sphère de compétence telle qu’elle est définie dans le décret du 10 février 2011 relatif aux écoles françaises à l’étranger. Elle « développe à Rome et en Italie, au Maghreb et dans les pays du Sud-Est européen proches de la mer Adriatique des recherches dans le domaine de l’archéologie, de l’histoire et des autres sciences humaines et sociales, de la Préhistoire à nos jours ». En outre, sa situation particulière dans une capitale de rayonnement mondial depuis plus de 2000 ans, à travers l’empire romain puis la papauté, la rend également apte à accueillir de jeunes chercheurs travaillant sur d’autres sphères du globe (de l’Asie aux Amériques, en passant par l’Afrique) dont une partie des terrains et des sources sont situés en Italie. Les recherches qu’elle mène en archéologie la prédisposent enfin à l’accueil de doctorants travaillant dans des disciplines dialoguant avec l’archéologie (sciences de la terre, physique…).

L’École française de Rome est donc prête à recevoir à compter de septembre 2021, en convention avec une ED française, un(e) doctorant(e) travaillant en archéologie, histoire ou sciences sociales dont le projet s’inscrirait dans ce cadre. L’EFR a aussi vocation à favoriser les recherches en sciences sociales et examinera donc avec un égal intérêt les dossiers qui relèveraient des disciplines comprises dans ce champ. Dans tous les cas, il faut que le dossier manifeste la nécessité d’une présence du doctorant à Rome, en Italie ou dans les pays du Maghreb et de la façade adriatique des Balkans pour mener à bien tout ou partie de ses recherches.

Sont éligibles les étudiants inscrits en M2 ou titulaires d’un M2 ou équivalent, qui ne sont pas encore inscrits en thèse.

Cette allocation vient s’ajouter au contingent dont dispose chaque École Doctorale : elle constitue donc à la fois un renforcement de l’aide aux jeunes chercheurs, un soutien à la recherche française à l’étranger et un élargissement des partenariats entre les universités françaises et les EFE.
Par ailleurs, l’obtention de l’allocation n’implique pas nécessairement une résidence permanente dans le pays hôte de l’EFE (de ce fait, elle reste compatible avec, par exemple, des heures d’enseignement effectuées par le doctorant dans son université).

Suggéré par: 
Louis Nagot
Courriel: 
louis.nagot@institutfrancais.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
02/05/2022
Ville de l'événement: 
Rome
Type d'événement: 
Bourses, prix, emplois
Catégorie principale: 
Nom du contact: 
Ecole française de Rome
Courriel du contact: 
ecole_francaise_rome@efrome.it
Site web de référence: 
https://www.efrome.it/contrat-doctoraux/contrat-doctoral-fleche