Vous êtes ici

Linguistique

« La traduction au service des institutions : outils, expérimentations et innovations pour le multilinguisme »

12èmes Journées du Réseau LTT - Lexicologie, Terminologie, Traduction

Résumé de l'annonce: 
Ce colloque étudiera les enjeux de la traduction institutionnelle, dans une optique multilinguistique, et la variété des pratiques et des approches, selon les contextes sociaux et géographiques.
Cette rencontre scientifique se propose d’interroger les enjeux de la traduction institutionnelle, dans une optique multilinguistique, pour mettre en relief la variété des pratiques et des approches selon les contextes sociaux et géographiques. L’accent est mis sur la dimension multilingue de ces institutions et sur les activités traduisantes, innovantes et expérimentales, qui contribuent à leur fonctionnement et à leur développement. Suivant les thématiques du Réseau LTT, le Colloque s’articulera autour de trois axes principaux : 1) l’évolution et l’adaptation méthodologique des pratiques traductives en contexte institutionnel ; 2) les outils, les expérimentations et les innovations au service de la traduction institutionnelle ; 3) la formation des traducteurs spécialisés (méthodes, pratiques, objectifs).
Nom du contact: 
Jana Altmanova
Courriel du contact: 
colloqueltt2021@gmail.com
Suggéré par: 
Jana Altmanova
Courriel: 
jaltmanova@unior.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
04/11/2021
Date de fin de l'événement: 
05/11/2021
Ville de l'événement: 
Plateforme Zoom (Université de Naples "L'Orientale")
Type d'événement: 
Colloques
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
traduction, innovation, institutions
Site web de référence: 
www.colloqueltt2021.unior.it

XVIIes Journées Scientifiques REALITER

La terminologie dans la dimension sociale de la communication

Résumé de l'annonce: 
Les Journées REALITER 2021 se proposent d’interroger les relations entre la terminologie et la dimension sociale de la communication en questionnant tous les phénomènes de cet impact dans le transfert des connaissances en perspective intra- et interlinguistique, bien au-delà du texte/contexte spécialisé.
Les XVIIes Journées Scientifiques REALITER "La terminologie dans la dimension sociale de la communication" (Lebanese American University, Universidade Federal do Rio Grande do Sul) auront lieu à distance (plateforme Microsoft Teams) les 7 et 8 octobre 2021. Les XVIIes Journées Scientifiques de REALITER veulent réunir les réflexions les plus percutantes et les plus pointues sur les recherches actuelles portant sur les rapports de la terminologie avec la dimension sociale de la communication. Sécurité sanitaire, technologie, traçabilité, systèmes et qualité agroalimentaires, aspects juridiques et réglementaires de la vie sociale, formation scolaire et universitaire: autant de domaines où la précision terminologique est une priorité, sans négliger l’importance de l’adéquation de la traduction et de la communication spécialisée, qui est aussi culturelle, médicale, juridique, pour ne citer que quelques aspects. Une relation souvent évoquée mais qui n’a pas encore joui d’une réflexion systématique et d’un cadre de référence théorique et appliqué explicite. Il s’agira de vérifier au cours des débats éveillés par ce sujet à quel point cette relation est fondamentale dans toute pratique terminologique.
Nom du contact: 
Claudio Grimaldi
Courriel du contact: 
realiter@unicatt.it
Suggéré par: 
Claudio Grimaldi
Courriel: 
realiter@unicatt.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
07/10/2021
Date de fin de l'événement: 
08/10/2021
Ville de l'événement: 
En ligne
Type d'événement: 
Colloques
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
terminologia, comunicazione, terminografia
Site web de référence: 
https://www.realiter.net/fr/novita

Exploring words in the digital transformation

Colloque CLAVIER : 18-19 nov 2021 online

Résumé de l'annonce: 
Report de la date limite pour la soumission des propositions (anglais, français, allemand, espagnol) au 20 septembre 2021
CLAVIER 2021 Conference 18-19 November 2021 (online event) EXPLORING WORDS IN THE DIGITAL TRANSFORMATION. TOOLS AND APPROACHES FOR THE STUDY OF LEXIS AND PHRASEOLOGY IN EVOLVING DISCOURSE DOMAINS --- CONFERENCE ANNOUNCEMENT The members of the CLAVIER Board (Corpus and Language Variation in English Research), in collaboration with Unimore research groups Lexi-Term and CAP (Professional and Academic Communication), are pleased to announce the 2021 CLAVIER conference, to be held at the University of Modena and Reggio Emilia from November 18th to November 19th. The theme is: Exploring Words in the Digital Transformation. Tools and Approaches for the study of Lexis and Phraseology in Evolving Discourse Domains. The role of the lexicon has been analyzed from the perspective of different theories of language in the 20th and 21st centuries, ranging from structuralist and generative approaches to more recent cognitively oriented studies of word semantics in context. One of the most passionately debated issues in the linguistic literature continues to be whether words have a decontextualized and stable meaning core or a number of more or less nuclear senses that emerge on the basis of the company they keep with other words. The Firthian tradition has provided a foundation for the newly emerging tradition of corpus-driven empirical lexicology, showing that linguists’ appeal to their intuitions for the definition of word meanings is simply not enough and that the observation of actual usage is necessary. Therefore, our objective is to give real evidence of how we use words, phrases and constructions, both in writing and in speech, in various discourse domains and as a result of the digital transformation. The digital transformation has certainly had an impact on methodological and theoretical approaches to the study of lexis and phraseology. Corpus tools have greatly contributed to the development of lexicography, lexicology and lexico-semantics in particular, with attention to extended units of meaning, lexico-grammatical approaches and focus on patterns and constructions, to name just a few. The impact of the digital transformation has also been profound on communication itself. The study of digital discourse has often highlighted elements of innovation and creativity in language use, as well as in the language repertoires of participants (often crossing the borders of languages), thus adding new perspectives to studies on diversity in discourse and variation in language. The extended participation framework of web discourse has opened the way for new communicative situations and wider impact of the ideological dimension of words, for example in the social media. Digital discourse studies have also most clearly highlighted the need to look at the multimodal and multimedia nature of communication on the Web and at the new developments of AI in online interaction. The Conference aims to gather research experiences and findings on these topics from scholars working on different natural languages and addressing different fields of general language and specialized discourse. The talks will address the intense change taking place in the evolving digital media, with new forms of participation and contribution, or will pay attention to the tools offered by the digital transformation for the study of lexis and phraseology both past and present. --- 3rd CALL FOR PAPERS Papers are welcome using any of the suggested research perspectives and methodologies (but do not need to be restricted to these). Lexicology: Models and approaches Digital tools and resources for lexicology, lexicography, specialized lexicography and terminology Case studies on specialized domains or genres Lexical studies between specialized lexis and popularization General and specialized language in the digital world Tools and approaches to lexical and phraseological variation The impact of web discourse on language use: innovation and creativity Word, image, sound: digital discourse and multimodality Words, ideology and power in digital discourse Lexis in digital discourse studies and genre analysis Lexis, phraseology and diachronic variation Comparative/contrastive variation in lexis and phraseology Social/cognitive information processing strategies Information structure and cognition Interdisciplinary issues The Conference will take place online, given the current uncertainty about travelling restrictions in the near future. This is one of a series of events sponsored by the departmental “Project of Excellence” on Digital Communication, funded by the Italian Ministry of University and Research. --- INVITED SPEAKERS Annalisa Baicchi (Università di Genova) Ines Bose (Martin-Luther-Universität Halle-Wittenberg) Roberta Facchinetti (Università di Verona) Paolo Frassi (Università di Verona) Nelya Koteyko (Queen Mary University of London) José Francisco Medina Montero (Università di Trieste) Julien Longhi (CY Cergy Paris Université) Ruth Page (University of Birmingham) --- CONFERENCE LANGUAGE English, French, German, Spanish --- SUBMISSION GUIDELINES Proposals for individual paper presentations (not more than 250 words, references excluded) can be made from June 1, 2021 to September 20, 2021 and should be directed to CLAVIER21@unimore.it. Proposals for panels should comprise a brief introduction and 3 to 6 abstracts, including names and affiliations of each author. For all submissions, please indicate clearly: Abstract title, author name/s and institutional affiliations. Contact e-mail address and phone number for all authors. Please use Times New Roman 10, single line spacing, no indent, for your abstracts or the introduction to the panel contents. Headings will be bold, centered; names and affiliations will be italics, centered. Individual papers will be allotted 30 minutes (20 minutes plus discussion). Decisions about acceptance will be communicated by September 30, 2021. Following formal acceptance, the presenting authors must register for the Conference using the attendance form that will be available online on the conference website: https://www.clavier2021.unimore.it. --- REGISTRATION All participants (presenters and non-presenters) are requested to complete the Registration form on the conference website (https://www.clavier2021.unimore.it). The Conference fee is 30 EUR (see Registration form). You will receive your Invoice and Certificate of Attendance via email, after the event. Registration deadline for presenters: October 15 Registration deadline for other participants: November 12 --- PUBLICATION Selected peer-reviewed papers by members of the Scientific Committee and other independent reviewers will be invited for inclusion in one, or possibly two, planned publications, details of which will follow the Conference. Please submit your full paper no later than April 1, 2022. Additional information will be provided later. --- SCIENTIFIC COMMITTEE Marina Bondi, Nicholas Brownlees, Paola Catenaccio, Silvia Cacchiani, Daniela Capra, Belinda Crawford, Marina Dossena, Daniele Franceschi, Giuliana Garzone, Ulrike Kaunzner, Denise Milizia, Adriana Orlandi, Giuseppe Palumbo, Anna Franca Plastina, Franca Poppi, Chiara Preite, Rita Salvi --- ORGANIZING COMMITTEE Marina Bondi, Silvia Cacchiani, Daniela Capra, Daniele Franceschi, Ulrike Kaunzner, Chiara Preite, Judith Turnbull --- IMPORTANT DATES Deadline for submission of abstracts for individual papers and panels: 20 September 2021 Communication of acceptance: 30 September 2021 Deadline for registration: Presenters -15 October 2021 / Other participants - November 12 2021 Preliminary programme: 25 October 2021 Online conference: 18-19 November 2021 Full paper submission: 1 April 2022 --- CONTACTS If you have any queries, please contact: CLAVIER21@unimore.it.
Nom du contact: 
CLAVIER21
Courriel du contact: 
CLAVIER21@unimore.it
Suggéré par: 
Chiara Preite
Courriel: 
chiara.preite@unimore.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
20/09/2021
Ville de l'événement: 
Modena
Type d'événement: 
Appels à contribution
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
Lexique, phraséologie, humanités numériques, ressources numériques
Site web de référence: 
https://www.clavier2021.unimore.it

La nominazione degli eventi nella stampa. Saggio di semantica discorsiva

Contenu de l'annonce: 

Questo saggio di semantica discorsiva riassume l’insieme delle ricerche condotte da Marie Veniard sulla nominazione degli eventi in relazione al fatto che, come dice lei stessa in apertura del volume, l’«accadere di un evento perturba l’ordine naturale delle cose e impegna le comunità...

Image de l'annonce: 
Catégorie principale: 
Suggéré par: 
tab edizioni
Courriel: 
info@tabedizioni.it
ISBN: 
978-88-9295-218-8
Collection: 
Traduco. Tradurre l’analisi del discorso francese e francofona
Anonyme
Éditeur: 
tab edizioni
Lieu de parution: 
Roma
Date de parution: 
Lundi, Juillet 12, 2021
Date de mise en ligne: 
Lundi, Juillet 12, 2021
URL: 
https://www.tabedizioni.it/shop/product/la-nominazione-degli-eventi-nella-stampa-464
Langue: 
italiano
Mots-clés: 
semantica, linguistica, nominazione, eventi, stampa, media, lessico, discorso, ADF, DORIF, traduzione
Site web de référence: 
https://www.tabedizioni.it/

Montréal dans les bulles

Présentation internationale

Résumé de l'annonce: 
Présentation en ligne de l'essai d'Anna Giaufret «Montréal dans les bulles. Représentations de l’espace urbain et du français parlé montréalais dans la bande dessinée».
Dans le cadre des activités du groupe "Intermédialité et intersémiose" du DORIF, à l’occasion de la sortie de l’essai «Montréal dans les bulles. Représentations de l’espace urbain et du français parlé montréalais dans la bande dessinée». Mardi 29 juin 2021, 17h00-18h30 aura lieu une rencontre internationale avec la participation de Anna Giaufret (auteure) et Elisa Bricco (responsable du groupe Dorif Intermédialité et intersémiose) qui discuteront avec Michel Hellman (bédéiste). Avec une introduction de Wim Remysen (directeur de la collection «Les voies du français», Presses de l’Université Laval). (lien teams dans l'affiche)
Nom du contact: 
Elisa Bricco
Courriel du contact: 
elisa.bricco@unige.it
Suggéré par: 
Elisa Bricco
Courriel: 
elisa.bricco@unige.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
29/06/2021
Ville de l'événement: 
Evento online
Type d'événement: 
Parutions d'ouvrages
Catégorie principale: 
Sous-catégorie: 
Mots-clés: 
BD, Montréal, espace urbain, langue,
Site web de référence: 
https://argec.hypotheses.org/2677

Cahiers de Lexicologie

Contenu de l'annonce: 

Grâce à des parcours de terminologie diachronique, il est possible de mettre en valeur l’histoire des sens de certains termes et la densité de leurs implications culturelles dans la perspective de l’histoire des langues et des cultures. Sens et textes, histoire et modernité : la dénomination des...

Image de l'annonce: 
Mots-clés: 
terminologie, terminologie diachronique, linguistique diachronique, néologie, langages spécialisés
ISSN format papier: 
0007-9871
ISSN format électronique: 
10.48611/isbn.978-2-406-12006-3
Titre du numéro: 
Terminologie diachronique : méthodologies et études de cas
Catégorie principale: 
Courriel: 
mariateresa.zanola@unicatt.it
Directeur(s) scientifique(s): 
Maria Teresa Zanola
Éditeur: 
Classiques Garnier
Langue: 
Date de mise en ligne: 
Samedi, Juin 12, 2021
Date de parution: 
Samedi, Juin 12, 2021
Lieu de parution: 
Paris
Suggéré par: 
Maria Teresa Zanola

L’expression de la causalité en langue maternelle et en langue étrangère

Résumé de l'annonce: 
Colloque international à distance.
L’expression de la causalité en langue maternelle et en langue étrangère (Université Catholique Jean-Paul II de Lublin - Pologne) organisé par : Urszula Paprocka-Piotrowska (Université Catholique de Lublin, Pologne), Claire Martinot (Sorbonne Université, France), Tomislava Bošnjak Botica (Institut de Langue Croate et de Linguistique, Croatie), Sonia Gerolimich (Université d’Udine, Italie) Argumentaire : La causalité est d’abord le résultat d’une interprétation que notre esprit pose entre deux situations, états, événements dont l’un détermine l’autre. La causalité est donc une relation orientée, exprimée en langue par un type d’enchaînement argumentatif (Carel, 2001, Ducrot, 2001) qui se manifeste de façon très diversifiée dans les langues, y compris sans l’appui (explicite) d’un marqueur comme en (1). (1) Pierre est très heureux, il part au Groenland Parmi les caractéristiques de l’expression de la causalité, on peut relever que le nombre des connecteurs dédiés à la relation causale (fr. parce que, puisque, car, comme et quelques autres) est réduit ou encore que les relations causales ne soient pas toutes réversibles. Ainsi (1) peut être interprété comme en (1a) ou comme en (1b) : (1a) Pierre est très heureux parce qu’il part au Groenland. P PCQ Q (1b) Pierre part au Groenland, donc il est très heureux. Q DC P En (2), en revanche, la relation en donc est douteuse : (2) Chloé aimait le froid parce qu’elle dormait mieux. (?? Chloé dormait mieux donc elle aimait le froid) Une autre caractéristique de la relation causale (en français et en anglais, entre autres langues) est la proximité de pour et parce que (3) : (3) Max a été puni pour son insolence. (= parce qu’il a manifesté de l’insolence) En ancien français pour (ce que) Q et par (ce que) Q étaient proches (Gross & Nazarenko, 2004 : 19). On se demandera également dans quelle mesure la langue distingue les différents types de causalité envisagés par notre pensée : la cause fortuite, factuelle (4 et 5) versus la cause volontaire, humaine (6). Ou encore, si la langue distingue différents degrés de causalité : causalité faible (7) ou causalité forte (8) : (4) Les rues ont été inondées par des torrents de boue. (= parce qu’il y avait des torrents de boue, à cause des torrents de boue, où la préposition par, introduisant le « complément d’agent » introduit (plutôt ?) un complément de cause) (5) La lumière apparaît à l’horizon parce que le soleil se lève. (6) Les congères ont été dégagées par des chasse-neige. (= parce que des chasse-neige (conduits par Nhum) se sont mis en action) (7) Tom est très heureux, il ne sait plus quoi dire. (8) Tom est tellement heureux qu’il ne sait plus quoi dire. Ces quelques exemples sont loin d’épuiser les différents types de causalité (corrélation logique (9), relation temporelle (10), circonstancielle (11) …) et les différents moyens dont chaque langue dispose pour exprimer les relations causales : (9) Plus il y a de brouillard, plus la visibilité est réduite. (10) Quand il y a du brouillard, la visibilité est réduite. (11) Avec le brouillard, la visibilité est réduite. Le questionnement linguistique sur le fonctionnement des relations causales dans toute langue ou entre plusieurs langues constitue l’axe 1 du colloque. L’axe 2 du colloque sera plus directement lié à la production et à la compréhension des relations causales par des locuteurs spécifiques. En effet, la diversité des moyens mis par chaque langue à la disposition des locuteurs n’implique pas que ces moyens soient utilisés de la même façon par les uns et les autres. Enfants ou adultes, locuteurs natifs ou allophones, en production/compréhension orale ou écrite, sont autant de paramètres qui vont influencer l’expression des relations causales. Seront bienvenues les communications qui aborderont, dans tout cadre théorique, l’acquisition des relations causales : - par des enfants d’âges différents, dans plusieurs langues maternelles, - par des enfants ou des adultes ayant des troubles du langage, - par des adultes allophones en langue étrangère, - par des locuteurs plus ou moins scolarisés dont on comparera le même discours à l’oral et à l’écrit. Si l’on peut admettre, à la suite de Kant, que la causalité est une catégorie a priori de l’entendement, et qu’elle ne dérive donc pas de la seule observation des faits, son expression linguistique reste, en grande partie, déterminée par les moyens linguistiques disponibles dans chaque langue et la capacité de chaque locuteur à comprendre la présence et la spécificité de chaque relation causale dans le discours entendu. Les moyens d’expression de la causalité relèvent donc de l’observation que font tous les locuteurs de la langue qu’ils acquièrent. Références indicatives : Anscombre, Jean-Claude, 1984. La représentation de la notion de cause dans la langue, Cahiers de grammaire, 4, 1-53. Benazzo, Sandra, 2004. L’expression de la causalité dans le discours narratif en français L1 et L2, Langages, 155, 33-51. Boniecka, Barbara, 1995, Pragmatyczne apekty wypowiedzi dziecięcych. Lublin, Wydawnictwo UMCS. Carel, Marion, 2001, Argumentation interne et argumentation externe au lexique : des propriétés différentes, Langage, 142, 10-21. Christoforou, Nathalie, Christofi, Marina, 2014. Expression de la cause dans les productions écrites et orales en FLE: apprenants chypriotes hellénophones, Colloque international des Etudiants chercheurs en Didactique des langues et en Linguistique, Lidilem, Juin 2014, Grenoble, France (hal-01252335). Couper-Kuhlen, Elizabeth & B. Kortmann, Bernd (Eds.), 2000. Cause, condition, concession and contrast: Cognitive and discourse perspectives. Berlin-New York, Mouton de Gruyter. Diessel, Holger, 2004. The acquisition of complex sentences. Cambridge: CUP. Ducrot, Oswald, 2001. Critères argumentatifs et analyse lexicale, Langage, 142, 22-40. Gross, Gaston, 2010. Sémantique de la cause, Paris, Vrin. Gross, Gaston et Nazarenko, Adeline, 2004. Quand la langue cause : contribution de la linguistique à la définition de la causalité, Intellectica, 2004/1, 38, 15-41. Grunig, Blanche-Noëlle et Roland, 1985. La fuite du sens dans l’interlocution, Paris, LAL Crédif, Hatier. Jisa, Harriet, Mazur Audrey, 2006. L’expression de la causalité : une étude développementale, Actes du colloque Des savoirs savants aux savoirs enseignés, Namur, Presses universitaires de Namur, 33-60. Martinot, Claire, 2013. L’acquisition de la causalité est-elle comparable chez tous les enfants ? Travaux de linguistique, 66, 15-52. Nazarenko, Adeline, 2000. La cause et son expression en français, Paris, Ophrys. Pilecka, Ewa, 2007. « Mourir d`ennui, s`ennuyer à mort » : quelques problèmes de description et de la traduction de syntagmes prépositionnels circonstants / pseudo-circonstants de cause en français et en polonais, Bulletin de Linguistique Appliquée et Générale, 32, 145-163. Sanders, Ted & Sweetser, Eve (Eds.), 2009. Causal categories in discourse and cognition, Berlin, Mouton de Gruyter. Van Den Broek, Paul, 1990. Causal inferences and the comprehension of narrative texts, Psychology of Learning and Motivation, 25, 175-196. Comité de lecture : Birtić Matea, Institut de Langue Croate et de Linguistique Bramati Alberto, Université de Milan De Gioia Michele, Université de Padoue Do-Hurinville Danh Thành, Université Bourgogne-Franche-Comté Druetta Ruggero, Université de Turin Gueorguieva Steenhoute Elena, Institut de sciences politiques de Paris Hržica Gordana, Université de Zagreb Jo Mihwa, Université autonome de Barcelone Karpińska-Szaj Katarzyna, Université Adam Mickiewicz, Poznań Marque-Pucheu Christiane, Sorbonne Université Muller Claude, Université Michel de Montaigne, Bordeaux 3 Oraić Rabušić Ivana, Institut de Langue Croate et de Linguistique Piotrowski Sebastian, Université Catholique Jean Paul II de Lublin Piotrowska-Skrzypek Małgorzata, Université de Varsovie Richard Elisabeth, Université Rennes 2 Romero Clara, Université de Paris Stabarin Isabelle, Université de Trieste Wojciechowska Bernadeta, Université Adam Mickiewicz, Poznań Vecchiato Sara, Université d’Udine Zuliani Alessandro, Université d’Udine
Nom du contact: 
Urszula Paprocka-Piotrowska, Sonia Gerolimich, Claire Martinot, Tomislava Bošnjak Botica
Courriel du contact: 
paprocka@kul.pl ; cause.lublin2020@gmail.com
Suggéré par: 
Sonia Gerolimich
Courriel: 
sonia.gerolimich@uniud.it
paprocka@kul.pl
Date de début ou date limite de l'événement: 
20/05/2021
Date de fin de l'événement: 
21/05/2021
Ville de l'événement: 
Lublin/Distanciel
Type d'événement: 
Colloques
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
Causalité ; expression de la cause ; relations causales ; locuteurs ; langue ; acquisition ; apprentissage
Site web de référence: 
http://cause.lublin2021.com/
http://cause.lublin2021.com/en/home_en/

Néologie et environnement

Résumé de l'annonce: 
Neologica — Revue internationale de néologie, n°16 (2022)
Le numéro 15 de Neologica (2021), qui présentait l’état de la recherche européenne dans les études de néologie, a montré entre autres que la notion de domaine, pourtant centrale en néologie, ne faisait pas l’objet d’une réflexion épistémologique approfondie. Afin de contribuer à pallier ce manque, le prochain numéro sera consacré aux liens entre la néologie et un domaine particulier, en l’occurrence celui de l’environnement, central dans le discours public depuis les années 1970 et omniprésent dans les médias depuis l’an 2000. Ce numéro vise à mieux comprendre comment se créent et se diffusent les « écovocabulaires » au sein de différentes langues ou aires linguistiques et ce qu’ils révèlent de notre rapport actuel à l’environnement. En effet, l’étude de l’innovation lexicale appelle, dans ce domaine, une réflexion sur la dimension idéologique de nombreux items et sur leurs implications politiques et sociétales, voire juridiques. Les propositions de contributions, qui feront l’objet d’une expertise en double aveugle, seront adressées à Vincent Balnat (balnat@unistra.fr) et Christophe Gérard (christophegerard@unistra.fr). Les articles comptent entre 25 000 et 40 000 caractères (espaces comprises). Les propositions doivent être accompagnées d’un résumé en français et en anglais (500 caractères maximum, espaces comprises) ainsi que de mots clés dans chacune des langues (5 au maximum).
Nom du contact: 
Christophe Gérard
Courriel du contact: 
christophegerard@unistra.fr
Suggéré par: 
Giovanni Tallarico
Courriel: 
giovanni.tallarico@univr.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
01/09/2021
Ville de l'événement: 
Paris
Type d'événement: 
Appels à contribution
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
Néologie, environnement
Site web de référence: 
https://classiques-garnier.com/neologica.html

La traduction au service des institutions

outils, expérimentations et innovations pour le multilinguisme

Résumé de l'annonce: 
12èmes Journées du Réseau LTT - Lexicologie, Terminologie, Traduction
Colloque International 12èmes Journées du Réseau LTT - Lexicologie, Terminologie, Traduction « La traduction au service des institutions : outils, expérimentations et innovations pour le multilinguisme » Université de Naples « L’Orientale » 4-5 novembre 2021 Argumentaire : L’importance de la traduction dans le contexte institutionnel n’est plus à démontrer. Dans notre perspective, la traduction institutionnelle englobe, outre la traduction officielle, voire juridique, toute pratique traductive réalisée au sein des institutions politiques, économiques, sociales, culturelles, y compris les institutions de formation. Les enjeux de la traduction dans le contexte institutionnel sont d’ordre civilisationnel, puisque les besoins auxquels elle répond sont étroitement liés à l’évolution de la société, aussi bien à sa politique qu’à son économie. Suivant les thématiques du Réseau LTT, le Colloque s’articulera autour de trois axes principaux : 1) l’évolution et l’adaptation méthodologique des pratiques traductives en contexte institutionnel ; 2) les outils, les expérimentations et les innovations au service de la traduction institutionnelle ; 3) la formation des traducteurs spécialisés (méthodes, pratiques, objectifs). Dans le premier axe, nous nous proposons d’analyser les choix traductifs effectués sous l’influence du contexte institutionnel et en fonction de ses contraintes pragmatiques. Les traducteurs doivent souvent intercepter les évolutions de la langue les plus infimes que ce soit sur le plan de l’orthographe, de la syntaxe, du lexique ou sur le plan discursif, et opérer parfois des choix sur des questions linguistiques encore débattues. Parmi les exemples les plus récents de questionnement sur la langue dans l’administration publique française, on pensera ici, par exemple, à la féminisation de noms de métiers ou aux modes d’utilisation de l’écriture inclusive. Dans ce sens, le travail du traducteur est souvent celui d’un pionnier sur qui repose une grande responsabilité. Le deuxième axe du Colloque vise à réfléchir sur les ressources et les outils au service de la traduction, susceptibles d’exploiter le potentiel informatique et les ressources numériques telles que les logiciels employés dans la traduction assistée, automatique et neuronale, les dictionnaires et les bases de données terminologiques, les corpus parallèles et comparés etc., appliqués aux contextes institutionnels. Enfin, la problématique de la formation professionnelle, qui se base sur de multiples acquis méthodologiques, sera exploitée précisément dans le troisième axe, en tenant compte de la double compétence du traducteur, c’est-à-dire en fonction de la mise en œuvre de principes et de théories traductologiques, et en fonction du développement d’outils d’aide à la traduction. En effet, bien que le traducteur humain soit irremplaçable pour un grand nombre de domaines et pour la qualité des textes, les résultats obtenus dans le champ de la traduction assistée par ordinateur sont de plus en plus probants et amènent à une reconfiguration des compétences du traducteur, comprenant aussi celles du réviseur. Cette rencontre scientifique se propose donc d’interroger les enjeux de la traduction institutionnelle, dans une optique multilinguistique, pour mettre en relief la variété des pratiques et des approches selon les contextes sociaux et géographiques (européens et extra-européens). L’accent est mis sur la dimension multilingue de ces institutions et sur les activités innovantes et expérimentales qui contribuent à leur fonctionnement et à leur développement, en tenant compte d’un public en évolution, y compris sur le plan plus proprement communicationnel ou informatique (sites, réseaux sociaux, applications et dispositifs numériques innovants). Mais quelles sont les spécificités de la traduction dans ces contextes communicatifs ? De quelle nature sont les textes et la terminologie qui y sont employés ? De quelle manière les ressources technologiques contribuent-elles à améliorer la qualité et la rapidité d’exécution de la traduction ? Quelles sont leurs caractéristiques les plus performantes et les possibilités d’exploitations futures ? Dans ce contexte, quelles compétences attend-on du traducteur ? Les réflexions pourront porter, entre autres, sur les sujets suivants : - le rapport entre la traduction institutionnelle et la norme (linguistique, rédactionnelle etc.) ; - les aspects juridiques de la traduction en Europe et hors Europe ; - la traduction et l'exploitation des ressources numériques ; - la traduction et le multilinguisme ; - la problématique de l’intraduisibilité ; - la traduction et la variation linguistique ; - les typologies textuelles et les enjeux traductologiques ; - traduction et genre ; - traduction et localisation ; - traduction et formation universitaire, etc. Echéances : - date limite pour la soumission des propositions : 25 mai 2021 Les propositions de communication (1 page de texte - 12 points, interligne simple et une page de références bibliographiques accompagnées de 3 à 6 mots-clefs et d’une brève biographie (150 mots maximum) devront être envoyées à : colloqueltt2021@gmail.com. - notification de l’acceptation des propositions : 25 juin 2021 - date des sessions de formation et ateliers : 3 novembre 2021 - date du colloque : 4-5 novembre 2021 Journée de formation La journée de formation aura lieu le 3 novembre 2021. Les ateliers proposés porteront sur l’utilisation des outils TICE pour la traduction et la gestion de mémoires de traduction. Les membres de LTT auront un accès préférentiel à la formation. Toutes informations concernant le colloque et la journée de formation seront disponibles sur le site : www.colloqueLTT2021.unior.it Langues du colloque : langue de présentation : français langue de traduction : toutes les langues Comité scientifique : Jana Altmanova, Université de Naples « L’Orientale » Ibrahim Ben Mrad, VALD, Université de Tunis-La Manouba Xavier Blanco Escoda, fLexSem, Universitat Autònoma de Barcelona Mohamed Bouattour, LLTA, Université de Sfax Aïcha Bouhjar, Institut Royal de la Culture Amazighe, Rabat Teresa Cabré, IULATERM, Universitat Pompeu Fabra, Barcelone Manuel Célio Conceição, Universidade do Algarve, Faro Katarína Chovancová, Université Matej Bel de Banská Bystrica, Slovaquie Anne Condamines, CLLE, Université de Toulouse 2 Rute Costa, Universidade Nova de Lisboa Luc Damas, LISTIC, Université de Savoie Mont Blanc Patrick Drouin, Université de Montréal Dièye El Hadj, SOLDILAF, Université Cheikh Anta Diop, Dakar Cécile Frérot, ILCEA4, Université de Grenoble Alpes Lina Sader Feghali, CERTAL-ETIB, Université Saint Joseph, Beyrouth Natalie Kübler, CLILLAC-ARP, Université Paris 7 (Paris Diderot) Marie-Claude L’Homme, OLTS, Université de Montréal Gabrielle Le Tallec, LATTICE (Paris 3-ENS-CNRS), Université Paris 13 Mathieu Mangeot, LIG, Université Grenoble Alpes François Maniez, CERLA, Université Lumière Lyon 2 Johanna Monti, Université de Naples « L’Orientale » Franck Neveu, ILF, Centre national de la recherche scientifique Patrice Pognan, INALCO, Paris Alain Polguère, ATILF CNRS, Université de Lorraine Christophe Roche, LISTIC, Université de Savoie Mont-Blanc Amalia Todirascu, LiLPA, Université de Strasbourg Agnès Tutin, LIDILEM, Université Grenoble Alpes Marc Van Campenhoudt, Tradital, Université Libre de Bruxelles Maria Teresa Zanola, Università, Cattolica del Sacro Cuore, Milan Coordination locale : Jana Altmanova (Université de Naples « L’Orientale ») Johanna Monti (Université de Naples « L’Orientale ») Comité d’organisation : Jana Altmanova (Université de Naples « L’Orientale ») Maria Centrella (Université de Naples « L’Orientale ») Johanna Monti (Université de Naples « L’Orientale ») Sarah Pinto (Université de Naples « L’Orientale ») Contact : colloqueltt2021@gmail.com
Nom du contact: 
Jana Altmanova
Courriel du contact: 
colloqueltt2021@gmail.com
Suggéré par: 
Jana Altmanova
Courriel: 
jaltmanova@unior.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
04/11/2021
Date de fin de l'événement: 
05/11/2021
Ville de l'événement: 
Napoli
Type d'événement: 
Colloques
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
traduction institutionnelle, multilinguisme, innovation technologique
Site web de référence: 
www.colloqueLTT2021.unior.it

Le multilinguisme dans les milieux professionnels

Observation des pratiques et interventions sur le terrain

Résumé de l'annonce: 
Colloque international dont le but est d’explorer le thème des pratiques multilingues dans les contextes professionnels, ainsi que leurs retombées pour la formation des salariés.
Le Département des Langues et Littératures Étrangères de l’Université de Vérone, en collaboration avec le Progetto di Eccellenza : le Digital Humanities applicate alle lingue e letterature straniere (Projet d’Excellence sur les Humanités numériques), organise un colloque international dans le but d’explorer le thème des pratiques multilingues dans les contextes professionnels, ainsi que leurs retombées pour la formation des salariés. À la suite d’un projet biennal intitulé MultilinVR, qui a analysé les besoins linguistiques des entreprises de la région de Vérone et a mis en place une formation spécialisée pour les salariés, nous souhaitons lancer une réflexion plus globale sur le multilinguisme dans les milieux professionnels et ouvrir de nouvelles pistes de recherche. Pour commencer, il importe de constater que la mondialisation, l’immigration, le mode de vie transnational, l’accroissement de la mobilité (y compris professionnelle) jouent un rôle décisif dans l’appréhension du multilinguisme. Ce dernier revêt plusieurs formes (individuelle, sociale, étatique) et fait appel à des acteurs différents (institutions supranationales, organismes internationaux, contextes éducatifs). Dans ce sens, le multilinguisme est un sujet d’intérêt public – les dernières Assises de l’Observatoire Européen du Plurilinguisme (OEP) ont bien mis l’accent sur le fait que les compétences plurilingues sont un atout indispensable dans le monde actuel. Par conséquent, son exploration – voire sa préservation et sa promotion – constitue autant un enjeu majeur de nos sociétés qu’un défi et une opportunité. Le sujet du multilinguisme est crucial à un moment historique où le Brexit (Kelly 2018), outre qu’interroger l’Europe d’un point de vue de l’équilibre entre les langues, pourrait susciter un nouveau questionnement sur l’anglais et son rôle de lingua franca (Tietze 2004) dans les institutions et lors des échanges commerciaux. Ce colloque vise à susciter une réflexion sur la portée du multilinguisme et sur son impact, notamment dans les milieux professionnels – contextes parmi les plus affectés par l'étendue et les modulations du phénomène. [La suite est dans l'appel à communications]
Suggéré par: 
Giovanni Tallarico
Courriel: 
giovanni.tallarico@univr.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
21/06/2021
Date de fin de l'événement: 
25/11/2021
Ville de l'événement: 
Verona
Type d'événement: 
Appels à contribution
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
Multilinguismo, linguaggi professionali
Site web de référence: 
https://www.multilinguismoverona.eu/

Pages

S'abonner à RSS - Linguistique