Vous êtes ici

Littérature

"Retour réflexif sur une expérience de recherches en littérature francophone" Michal Obszynski (Univ. de Gdansk)

Résumé de l'annonce: 
Séminaire du groupe "Approches sociales des littératures des Suds" portant sur les "Fabriques des littératures des Suds"
Le groupe de recherche « Approches sociales des littératures des Suds » lance la première séance de son séminaire 2018-2019 portant sur les "Fabriques des littératures des Suds", principalement africaines. Cette première rencontre aura lieu le 14 décembre 2018 au Centre d"Histoire sociale du XXe siècle (9 rue Malher - 75004 Paris) avec l'intervention de Michal Obszynski (Univ. de Gdansk) intitulée "Retour réflexif sur une expérience de recherches en littérature francophone". Le groupe « Approches sociales des littératures des Suds » a pour objectif de rassembler les recherches entreprises autour des littératures des Suds, principalement africaines. Le séminaire 2018-2019 vise à appréhender sans exclusive la/les fabrique/s de ces littératures et leurs déploiements historiques et sociaux, à la faveur d’une première série de rencontres mettant l’accent sur la dimension méthodologique et réflexive. Séance n° 1 : 14 décembre 2018 Michal Obszynski (Univ. de Gdansk). Retour réflexif sur une expérience de recherches en littérature francophone. Séance n° 2 : 8 février 2019 Présentation de Algérie, Les écrivains dans la décennie noire (CNRS, 2018) de Tristan Leperlier (CESSP/THALIM), discuté par Kaoutar Harchi (CERLIS). Séance n° 3 : 10 mai 2019 Pierre Halen (Univ. Lorraine) : « Réflexions sur la notion de champ » Approches du canon francophone et de sa constitution (Virginie Brinker, Valentina Tarquini, Erwan Caulet)
Nom du contact: 
Valentina Tarquini
Courriel du contact: 
valentina.tarquini@hotmail.com
Adresse postale: 
Centre d’Histoire sociale du XXe siècle, 9 rue Malher - 75004 Paris
Suggéré par: 
Valentina Tarquini
Courriel: 
valentina.tarquini@hotmail.com
Date de début ou date limite de l'événement: 
14/12/2018
Ville de l'événement: 
Paris
Type d'événement: 
Séminaires et conférences
Catégorie principale: 
Sous-catégorie: 
Mots-clés: 
Sociologie de la littérature, littératures africaines et francophones, sociocritique et sociopragmatique, méthodologie, réflexivité

La traduction de la littérature belge francophone

Résumé de l'annonce: 
L'Université de Mons et l'Université d'Anvers organisent le Colloque "La littérature belge francophone en traduction".
Les études de traduction qui s’intéressent à la littérature belge francophone sont encore rares. Le chantier est d’autant plus ouvert que le corpus que les participants soumettent à l’analyse est particulièrement propice à la mise en perspective de plusieurs domaines et méthodologies de la traductologie. Le Colloque vise en effet à étudier sous toutes ses facettes – linguistiques, stylistiques, sociologiques, historiques, biographiques, psychologiques, traductologiques... – la diffusion des lettres francophones de Belgique par le biais de la traduction, leur réception dans toutes les cultures d’arrivée. Le Colloque et la rencontre entre spécialistes de différentes approches traductologiques et actifs dans plusieurs aires linguistiques permettront de réunir des études de cas qui contribueront à un meilleur balisage théorique du champ de recherche proposé. Le Colloque se tiendra à Mons (Belgique), Campus de la Plaine, Champ de Mars, du 13 au 14 décembre 2018.
Nom du contact: 
Catherine Gravet
Courriel du contact: 
Catherine.GRAVET@umons.ac.be
Suggéré par: 
Maria Giovanna Petrillo
Courriel: 
magi.petrillo@uniparthenope.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
13/12/2018
Date de fin de l'événement: 
14/12/2018
Ville de l'événement: 
Mons
Type d'événement: 
Colloques
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
littérature belge francophone, traduction, traductologie
Site web de référence: 
https://www.uantwerpen.be/en/conferences/litterature-belge-francophone/

Diderot, la religion, le religieux

Résumé de l'annonce: 
Il s'agira de réenvisager la critique que fait Diderot de la religion et ses diverses formes, mais aussi de se demander s'il n'y a pas une religiosité présente dans de nombreux textes de Diderot.
Colloque international « Diderot, la religion, le religieux » Université Paris-Diderot, 3-4 octobre 2019 Colloque organisé par la Société Diderot, l’Université Paris-Diderot (CERILAC-EA4410 et axe THELEME), l’Université de Lorraine (Écritures-EA3943) et l’Université de Picardie Appel à communications Sous cet intitulé volontairement général et résolument monographique, le colloque souhaite éclairer les enjeux d’une question qui n’a jamais donné lieu à une exploration d’ensemble. Si l’on conçoit que son matérialisme athée ait empêché qu’il y ait pour Diderot des études comparables à la célèbre somme offerte par René Pomeau sur La Religion de Voltaire (Nizet, 1956), on peut néanmoins s’étonner que les rapports du philosophe langrois au religieux, à la religion et aux religions, aient suscité relativement peu de travaux. On connaît la célèbre formule de la Promenade du sceptique (1747) : « Imposez-moi le silence sur la religion et le gouvernement et je n’aurai plus rien à dire. » Encore faut-il s’entendre : il ne s’agit pas tant de revenir sur les positions idéologiques de Diderot que de mesurer l’importance de la place de la religion dans sa trajectoire et dans son œuvre, sans minimiser la satire anticléricale, la critique du « code » religieux ni les ruses du discours hétérodoxe, mais sans non plus s’y limiter a priori. On examinera ainsi à nouveaux frais les attitudes diderotiennes à l’égard de la religion, du religieux et des régimes de la croyance. Trois séries de questions pourraient notamment être envisagées : 1/ Quels sont les modes de présence de la religion dans le discours de Diderot, les formes de son hostilité, mais aussi de sa curiosité ? Comment celle-ci se manifeste-t-elle ? Comment prend-elle en compte la diversité et l’historicité des confessions, des rites, des dogmes, de la morale religieuse ? La fiction interroge-t-elle de manière spécifique la croyance et ses mécanismes ? Ces derniers ne sont-ils pas « genrés » ? On pourra également considérer les relations, complexes, de Diderot à la Bible. 2/ Quels sont les rapports de Diderot à la religion en tant qu’institution sociale ? Dans l’esprit du colloque Voltaire et ses combats, organisé et publié par Ulla Kolving et Christiane Mervaud (Voltaire Foundation, 2 vol., 1994), on pourra notamment éclairer ses démêlés avec l’église et la censure ecclésiastique, les antiphilosophes, les jésuites et les jansénistes, son attitude vis-à-vis des convulsionnaires et des miracles et, plus largement, son rapport à la tolérance et au fanatisme. On sait de quel potentiel poétique Diderot a chargé le phénomène religieux en tant que producteur d’états-limites. La « beauté convulsive » de La Religieuse (Jean Sgard) existerait-elle sans la puissante empreinte de la crise convulsionnaire sur les esprits du temps, et sur Diderot en particulier ? On sera ainsi sensible à l’esthétique du corps religieux dans les Salons. 3/ Plus largement, quelle est la sensibilité diderotienne au religieux ? Dans quelle mesure, par exemple, peut-on parler d’un idéal de croyance, investi dans la question de l’immortalité et de la postérité ? « L’amour, l’amitié, la religion, sont à la tête des plus violents enthousiasmes de la vie » (Lettre à S. Volland, 24 juillet 1762). N’y a-t-il pas pour Diderot une religiosité qui s’étend à bien des domaines autres que la religion ? Et quel serait, ici, l’enjeu de stratégies s’attachant précisément, comme dans Le Neveu de Rameau ou Le Rêve de d’Alembert, à absenter la religion et la divinité du discours ? Ces interrogations, qui ne prétendent pas à l’exhaustivité, n’excluront par ailleurs aucune approche disciplinaire ; on pourra prendre en charge une ou plusieurs œuvres de Diderot, s’y consacrer au commentaire de texte comme à la synthèse transversale, ou prendre appui sur la biographie. On aura toutefois soin de respecter le cadre monographique du colloque, consacré à Diderot et non aux Lumières en général. Les propositions de communication (entre 2000 et 3000 signes) comportant le titre provisoire, la problématique et le corpus envisagé, sont à envoyer au comité d’organisation avant le 15 mars 2019 aux adresses suivantes : Sylviane Albertan (sylviane.albertan-coppola@wanadoo.fr), Marc Buffat (mbuffat@orange.fr), Florence Lotterie (florence.lotterie@univ-paris-diderot.fr).
Nom du contact: 
Marc Buffat
Courriel du contact: 
mbuffat@orange.fr
Suggéré par: 
Marc Buffat
Courriel: 
mbuffat@orange.fr
Date de début ou date limite de l'événement: 
15/03/2019
Ville de l'événement: 
Paris
Type d'événement: 
Colloques
Catégorie principale: 
Sous-catégorie: 
Mots-clés: 
Diderot, religion, religieux,religiosité
Site web de référence: 
http://diderot.hypotheses.org

Ticontre. Teoria Testo Traduzione

Contenu de l'annonce: 

«Ticontre. Teoria Testo Traduzione» X (2018)

http://www.ticontre.org/ojs/index.php/t3/issue/view/12/v0i10

Sezione monografica – Eros e melancolia nella poesia contemporanea

Fulvio Ferrari, Lorenzo...

Image de l'annonce: 
Mots-clés: 
Eros, Melancolia, Poesia, Traduzione
ISSN format électronique: 
2284-4473
Catégorie principale: 
Courriel: 
claudia.crocco@unitn.it
Directeur(s) scientifique(s): 
Pietro Taravacci
Éditeur: 
Università di Trento
Date de mise en ligne: 
Jeudi, Novembre 22, 2018
Date de parution: 
Jeudi, Novembre 22, 2018
Lieu de parution: 
Trento
Suggéré par: 
Claudia Crocco

E pluribus unum (quand un seul genre ne suffit pas)

Résumé de l'annonce: 
Colloque international organisé par le Seminario di Filologia Francese en collaboration avec le Dipartimento di Lingue e Letterature straniere e Culture moderne de l'Université de Turin et avec le soutien de la revue "Studi Francesi".
Le 29 et 30 novembre 2018 aura lieu à Turin le colloque international "E PLURIBUS UNUM (quand un seul genre ne suffit pas)" organisé par le Seminario di Filologia Francese en collaboration avec le Dipartimento di Lingue e Letterature straniere e Culture moderne de l'Université de Turin et avec le soutien de la revue "Studi Francesi". Contamination, incorporation, greffe, rencontre : autant de phénomènes d’hybridation qui, à partir de la naissance des poétiques et des rhétoriques, n’ont cessé de modifier et d’enrichir les genres et les pratiques littéraires. Qu’elles soient admises, acceptées, ou recherchées, ou au contraire interdites et contrastées, ces manifestations se jouent de la notion de genre au fur et à mesure que s’affirme la prise de conscience des procédés de création. Une « crise » exquise, suivant Mallarmé (« …concurremment aux grandes orgues générales et séculaires, où s’exalte, d’après un latent clavier, l’orthodoxie, quiconque avec son jeu et son ouïe individuels se peut composer un instrument, dès qu’il souffle, le frôle ou frappe avec science… »), qui se développe au-delà des frontières de tous ordres : disciplinaires, génériques, géographiques, historiques, linguistiques, mais aussi idéologiques et politiques. Notre colloque se propose de reconsidérer ce conflit entre unicité et différence, en diachronie ou en synchronie, et de comprendre dans quelle mesure la transgression des limites imposées par l’ordre, la règle ou l’usage, peut constituer, par un effet de réaction, une sorte de contre-canon pouvant devenir contraignant à son tour. Les actes du colloque seront publiés en 2019 dans la Revue italienne d’études françaises. Comité scientifique: Gabriella Bosco, Gianni Iotti, Olivier Bivort, Laura Rescia. Monica Pavesio
Nom du contact: 
Gabriella Bosco
Courriel du contact: 
gabriella.bosco@unito.it
Adresse postale: 
Palazzo Badini Confalonieri, via Verdi 10, 10123 Torino
Suggéré par: 
Gabriella Bosco
Courriel: 
gabriella.bosco@unito.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
29/11/2018
Date de fin de l'événement: 
30/11/2018
Ville de l'événement: 
Torino
Type d'événement: 
Colloques
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
contaminazione, generi, letteratura, arti, contro canone
Site web de référence: 
http://www.filologiafrancese.it/

Brigitte Diaz, « Un beau rêve de république fraternelle… »

- George Sand et la Jeune Italie : du mythe romantique à l’engagement politique.

Résumé de l'annonce: 
Seminario dottorale : Coinvolgersi nella Storia dell’altro : forme letterarie e pratiche militanti dell’implicazione (Francia e Italia, XIX-XX sec.)
Brigitte Diaz (Université de Caen Normandie) :« Un beau rêve de république fraternelle… » - George Sand et la Jeune Italie : du mythe romantique à l’engagement politique. Seminario dottorale interdisciplinare (letteratura e storia) Dottorato di studi letterari, linguistici e storici (Dipartimento di Studi Umanistici) dell'Università di Salerno, dedicato a " Coinvolgersi nella Storia dell’altro : forme letterarie e pratiche militanti dell’implicazione (Francia e Italia, XIX-XX sec.)" Le 10 décembre 1842, Mazzini écrit de Londres une lettre à George Sand où il lui adresse cette requête émanant de jeunes compatriotes : «Bien des fois des jeunes Italiens de passage à Londres venant me voir, m’on dit : Êtes-vous en relation avec Madame Sand? Pourquoi n’écrirait-elle pas une Italie souterraine qui serait non l’épitaphe de la vieille et réactionnaire Italie telle que Didier nous l’a faite, mais l’hymne de la nouvelle, l’hymne du rajeunissement?» Il s’agira de revenir sur le débat qui s’instaure dans les années 1840 entre George Sand et Giuseppe Mazzini, en s’interrogeant sur la façon dont la romancière a répondu à cette demande d’engagement pour la cause de la jeune Italie. Università di Salerno - Dipartimento di Studi Umanistici Biblioteca di Studi Linguistici e Letterari - Edificio D3 V. Giovanni Paolo II, 132 - Fisciano (SA)
Nom du contact: 
Agnese Silvestri
Courriel du contact: 
asilvestri@unisa.it
Adresse postale: 
V. Giovanni Paolo II, 132 - Fisciano (SA)
Suggéré par: 
Agnese Silvestri
Courriel: 
asilvestri@unisa.it
agnese_silvestri@yahoo.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
29/11/2018
Ville de l'événement: 
Fisciano
Type d'événement: 
Séminaires et conférences
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
George Sand - Giuseppe Mazzini - engagement de l'écrivain
Site web de référence: 
http://www.dipsumdolls.it/fr/

Présentation du volume Simenon e Fellini. Corrispondenza, corrispondenze di Marina Geat.

Résumé de l'annonce: 
Présentation du livre par M. Gilberto Scaramuzzo à la librairie de l’Auditorium Parco della Musica, Roma, 20 novembre 2018, 18 h
Le volume de Marina Geat Simenon e Fellini. Corrispondenza, corrispondenze (Anicia editore, Roma 2018) sera présenté à la librairie de l’Auditorium Parco della Musica, Rome, par M. Gilberto Scaramuzzo, professeur de Pédagogie d’Expression à l’Université Roma Tre. Il y aura des lectures des textes et un entretien avec l’auteur du livre. Le volume de Marina Geat Simenon e Fellini. Corrispondenza, corrispondenze, Anicia editore, Roma, 2018 approfondit des aspects de la personnalité humaine et artistique de Georges Simenon et de Federico Fellini à travers la perspective particulière que suscitent leur rencontre et le rapport essentiellement épistolaire qui les a liés pendant trente ans. Cette correspondance, témoignage de l’élaboration d’une pensé qui se dit, ou qui se dévoile, grâce aux sollicitations, à la compréhension, à la complicité de l’autre, jette des lumières nouvelles sur le substrat humain qui est à la base de deux des œuvres majeures du XXe siècle. Des constantes (parfois des obsessions) se révèlent, qui relient la dimension biographique à l’urgence expressive d’un drame humain universel par l’intermédiaire du langage de l’art : la confrontation/conflit avec le “ frère ”, c’est-à-dire avec l’ “Autre ” par excellence ; la fascination et les inquiétudes suscitées par la Femme et son mystère ; l’appropriation douloureuse des parties obscures de soi-même, grâce aux sollicitations aussi qui viennent de la psychanalyse jungienne. Dans des formes différentes, autant d’aspects de l’altérité que justement le dialogue avec un “ autre ” d’élection ¬ Fellini pour Simenon, Simenon pour Fellini – permet de révéler. À partir de la lecture de cette longue confrontation épistolaire entre deux des plus grands artistes du XXe siècle, l’entretien de M. Gilberto Scaramuzzo avec l’auteur du livre portera sur les mystères de la création artistique et des relations humaines.
Nom du contact: 
Marina Geat
Courriel du contact: 
marina.geat@uniroma3.it
Adresse postale: 
Libreria Notebook, Auditorium Parco della Musica, via Pietro de Coubertin 20, Roma
Suggéré par: 
Marina Geat
Courriel: 
marina.geat@uniroma3.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
20/11/2018
Date de fin de l'événement: 
20/11/2018
Ville de l'événement: 
Roma
Type d'événement: 
Séminaires et conférences
Catégorie principale: 
Sous-catégorie: 
Mots-clés: 
Georges Simenon; Federico Fellini; Carl Gustav Jung; correspondance épistolaire

Seminario dottorale "Editoria ed eresia"

Anna Maria Raugei, "Gian Vincenzo Pinelli e la sua biblioteca"

Résumé de l'annonce: 
Conferenza di Anna Maria Raugei su "Gian Vincenzo Pinelli e la sua biblioteca".
Nell'ambito del Seminario dottorale "Editoria ed eresia" si terrà la conferenza di Anna Maria Raugei su "Gian Vincenzo Pinelli e la sua biblioteca". La fama di Gian Vincenzo Pinelli (1535-1601) è soprattutto legata alla sua biblioteca: circa 9.500 stampati e oltre 1.000 manoscritti, che egli riunisce e mette a disposizione degli studiosi. Alle conoscenze consegnate nei libri si affiancano le informazioni raccolte attraverso la corrispondenza con gli eruditi di tutta Europa e attraverso le conversazioni intrecciate con amici e visitatori. La casa di Pinelli diventa così un importante crocevia culturale, in cui il sapere non solo è conservato, ma si arricchisce e permette la produzione di nuovo sapere. In questo libro si delineano la vita e la personalità di Pinelli, si mettono in luce i percorsi tramite cui si è costituita la collezione e i mezzi messi a punto per gestirla in maniera funzionale, se ne segue la storia fino alla sua parziale distruzione, si descrivono i testimoni manoscritti che ne permettono la ricostruzione e si analizza la composizione del fondo degli stampati in base alla distribuzione dei volumi per lingua, luogo di provenienza, datazione, formato, argomento. Università di Verona, «Palazzo di lingue e lettere», aula I.6, ore 17.00
Nom du contact: 
Rosanna Gorris ; Riccardo Benedettini
Courriel du contact: 
rosanna.gorris@univr.it
Suggéré par: 
Riccardo Benedettini
Courriel: 
riccardo.benedettini@univr.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
21/11/2018
Date de fin de l'événement: 
21/11/2018
Ville de l'événement: 
Verona
Type d'événement: 
Séminaires et conférences
Catégorie principale: 
Sous-catégorie: 
Mots-clés: 
Gian Vincenzo Pinelli ; biblioteca ; rapporti Italia-Francia
Site web de référence: 
http://www.cinquecentofrancese.it

L'écriture de soi dans la France post-révolutionnaire

Lezioni Jean-Marie Roulin

Résumé de l'annonce: 
Ciclo di lezioni di Jean-Marie Roulin (Lyon)
Per il progetto VP “La scrittura di sé nella Francia postrivoluzionaria” (Università di Cagliari), Jean-Marie Roulin (Université de Lyon - Saint-Étienne) terrà un ciclo di lezioni secondo il seguente calendario : Les formes de l’écriture du quotidien : Staël, Constant, Chateaubriand - 20 novembre, ore 16 L’étrangère et l’étranger (B. Constant, Adolphe ; C. de Duras, Ourika) - 20 novembre, ore 18 Adolphe : l'autoscopie et ses paradoxes - 22 novembre, ore 10 In allegato la locandina
Nom du contact: 
Fabio Vasarri
Courriel du contact: 
vasarri@tin.it
Suggéré par: 
Fabio Vasarri
Courriel: 
vasarri@tin.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
20/11/2018
Date de fin de l'événement: 
22/11/2018
Ville de l'événement: 
Cagliari
Type d'événement: 
Séminaires et conférences
Catégorie principale: 

Autour de la traduction des Classiques en France aux XVIe et XVIIe siècle

Giornata Internazionale di studio

Résumé de l'annonce: 
Giornata Internazionale di Studio organizzata con il patrocinio del Dipartimento di Studi Umanistici dell'Università del Piemonte Orientale di Vercelli, dell'Università Italo-francese, del Gruppo di Studio sul Cinquecento francese e della Rivista Internazionale di Fascia A "Studi Francesi".
L'asse portante della giornata di studio internazionale "Autour de la traduction des Classiques en France aux XVIe et XVIIe siècle" concerne l'individuazione e lo studio delle tecniche traduttive ad opera di "interpretes" di grandi Classici nella Francia del Cinque e Seicento, parallelamente alla riflessione sull'ideologia dei traduttori, manifesta attraverso paratesti o Arti Poetiche. Vercelli, Dipartimento di Studi Umanistici (Aula Magna, Cripta di S. Giuseppe)
Nom du contact: 
Michele Mastroianni
Courriel du contact: 
michele.mastroianni@uniupo.it
Adresse postale: 
Via Galileo Ferraris 116 Vercelli
Suggéré par: 
Michele Mastroianni
Courriel: 
michele.mastroianni@uniupo.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
15/11/2018
Date de fin de l'événement: 
15/11/2018
Ville de l'événement: 
Vercelli
Type d'événement: 
Colloques
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
Traduttori di Calssici nel Cinque e Seicento
Site web de référence: 
www.uniupo.it

Pages

S'abonner à RSS - Littérature