Vous êtes ici

Didactique

La terminologie et l’enseignement du français de spécialité

Du français langue professionnelle ou sur objectifs spécifiques

Résumé de l'annonce: 
Appel à publication pour le n°°54/1 (juin 2019) de la revue Le Langage et l'homme.
APPEL À PUBLICATION POUR LE N°54/1 (JUIN 2019) DE LA REVUE LE LANGAGE ET L’HOMME ISSN : 0458-7251 La terminologie et l’enseignement du français de spécialité, du français langue professionnelle ou sur objectifs spécifiques   Dirigé par Rachele Raus (Université de Turin) et par Nicolas Frœliger (Université Paris Diderot) Parce que la place des langues, de la technologie et des outils intellectuels et concrets permettant de les mettre en œuvre dans un monde en plein bouleversement sont en rapide évolution, on assiste depuis quelques années à des rapprochements entre les disciplines qui ont à traiter de ces différents domaines. On le constate par exemple entre traduction et enseignement des langues. On l’observe également avec la linguistique de corpus. On en voit une illustration éclatante dans le vaste domaine couvert par ce que l’on appelle désormais les humanités numériques.   S’il existe de nombreuses publications sur l’enseignement des langues de spécialité, il en existe beaucoup moins sur ce que peut apporter la terminologie à l’enseignement de ces langues (voir, par exemple, Resche 1996 ; Rossi 2007 ; Vecchi 2008), et notamment du français (langue maternelle, seconde ou étrangère). Rares, en effet, sont les recherches qui concernent justement la manière dont la terminologie peut devenir la clé d’accès privilégiée pour apprendre le français de spécialité, aussi bien que le français langue professionnelle (FLP) ou le français sur objectifs spécifiques (FOS). Et pourtant, dans l’enseignement de la langue plus généralement, il est de plus en plus question de l’opportunité qu’une approche lexicale offre pour la construction des compétences lexicales lors de l’apprentissage (Reboul-Touré 2003, Nonnon 2012). La terminologie a au demeurant connu récemment un développement important, grâce, entre autres, à l’intégration des bases de données terminologiques dans les logiciels de TAO et, par conséquent, à son rapprochement du domaine de la traduction, domaine qui, par contre, est resté toujours fort proche de l’enseignement des langues étrangères.  Qui plus est, la « convergence récente entre études terminologiques et phraséologiques » (Frœliger 2013 : 107) permet de repenser les recherches en terminologie dans une optique de « phraséodidactique » (Maribel 2015) du français langue de spécialité. Sans oublier qu’en terminologie, les relations conceptuelles permettent de structurer la compréhension d’un domaine et, par conséquent, de mieux l’appréhender et de s’approprier la langue de spécialité qui en est l’expression (Lerat 1997). Ce numéro de la revue Le Langage et l’Homme entend justement donner des exemples et/ou réfléchir, au plan théorique, sur les possibilités multiples que l’approche terminologique ouvre dans l’apprentissage du français langue de spécialité, aussi bien que du français langue professionnelle ou sur objectifs spécifiques. Et nous rappellerons que le français est ici à considérer comme langue maternelle, seconde ou étrangère. Sans vouloir limiter les réflexions possibles, les contributions pourront porter sur : les relations conceptuelles des termes en lien avec la didactique du français de spécialité ; l’approche comparée en terminologie dans l’acquisition du FLP/FOS et du français de spécialité ; l’approche socioterminologique dans une perspective d’apprentissage du français langue de spécialité par la dimension discursive (Raus 2013) ou pragmatique ; la terminologie et la phraséologie dans une perspective de « phraséodidactique » (Maribel 2015) du FLP/FOS et du français langue de spécialité ; les enjeux et les défis de l’enseignement diachronique des termes en didactique du français langue de spécialité (cf. Celotti, Musacchio 2004) ; les relations entre, d’une part, les logiciels de TAO et les bases de données terminologiques et, d’autre part, l’enseignement du français de spécialité ; … Quelques repères bibliographiques Celotti Nadine, Musacchio Maria Teresa (2004), « Un regard diachronique en didactique des langues de spécialité ». ELA, 135, 263-270. Frœliger Nicolas (2013), Les Noces de l’analogique et du numérique. De la traduction pragmatique. Paris, Les Belles Lettres. Lerat Pierre (1997), « Approches linguistiques des langues spécialisées ». ASP, 15-18. URL : https://journals.openedition.org/asp/2926 Maribel Gonzàles (éd.) (2015), Outils et méthode d’apprentissage en phraséodidactique. Louvain-la-Neuve, EME éditions. Nonnon Élisabeth (2012), « La didactique du français et l’enseignement du vocabulaire dans vingt ans de revues de didactique du français langue première », Repères. Recherches en didactique du français langue maternelle, 46, 33-72. Raus Rachele (2013), La terminologie multilingue. Bruxelles, De Boeck. Reboul-Touré Sandrine (2003), « L’enseignement du lexique au collège ». Le français aujourd’hui, 41, 123-128. Resche Catherine (1996), « La terminologie comparée au service de l’enseignement en langue de spécialité en 3e cycle DEA Monnaie-Finance-Banque ». ASP, 11-14. URL : https://journals.openedition.org/asp/3501 Rossi Micaela (2007), « Didactique des langues de spécialité au niveau universitaire : l’apport de la terminologie », Synergies Italie, 3, 46-56. Vecchi Dardo de (2008), « Place de la terminologie dans l’enseignement des langues spécialisées dans une école de management ». In Olivier Bertrand, Isabelle Schaffner, Le français de spécialité. Enjeux culturels et linguistiques. Paris, Éditions de l’École Polytechnique, 237-249. Les auteurs enverront leur article en langue française (selon les recommandations ci-jointes) aux adresses électroniques suivantes : rachele.raus@unito.it, LLH@outlook.be Calendrier de publication début novembre 2018 : réception des textes des contributions. mi-novembre : envoi au Comité scientifique pour évaluation. début janvier 2019 : réception de l’avis du Comité scientifique et envoi des décisions aux auteurs. début mars : date ultime pour le remaniement et la mise en forme des textes. début avril : envoi de la première épreuve aux auteurs : corrections à envoyer dans les trois semaines. mi-mai : envoi de la seconde épreuve aux auteurs : ultimes corrections à envoyer dans les dix jours. fin mai : envoi du PDF final à l’éditeur. fin juin : parution du volume. Les articles sont rédigés de préférence en français. Ils sont accompagnés d’un résumé de 15 lignes en anglais. Les articles en une autre langue sont accompagnés d’un résumé de 15 lignes en français. Voir l'appel en pièce jointe pour plus d'informations.
Nom du contact: 
Rachele Raus
Courriel du contact: 
rachele.raus@unito.it
Suggéré par: 
Marie Gaboriaud
Courriel: 
marie.gaboriaud@institufrancais.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
01/11/2018
Ville de l'événement: 
Turin/Paris
Type d'événement: 
Appels à contribution
Catégorie principale: 
Sous-catégorie: 
Mots-clés: 
français de spécialité, français langue professionnelle

Enjeux de l'acquisition des langues secondes en contextes migratoires

Résumé de l'annonce: 
Colloque international jeunes chercheur·e·s en didactique des langues secondes
APPEL À COMMUNICATIONS Colloque international jeunes chercheur·e·s en didactique des langues secondes ENJEUX DE L’ACQUISITION DES LANGUES SECONDES EN CONTEXTES MIGRATOIRES Metz, 21-22 septembre 2018 Les processus de mondialisation qui s’accélèrent en ce début de XXIe siècle, et les phénomènes de mobilité qui en résultent, posent de nouveaux défis qui appellent de nouvelles réponses en matière de politique d’accueil et d’intégration/insertion des publics migrants. Les besoins de formation des publics migrants et les contextes dans lesquels ils s’inscrivent étant extrêmement variés, ils interrogent dès lors, ou vont ou doivent interroger, la didactique des langues et des cultures à la fois dans sa prise en compte de la diversité des contextes, socio-culturellement situés, et dans ses processus d’intervention, en vue d’élaborer des modèles d’action liés aux réalités sociales. Notre CJC se propose d’éclairer les modalités de transmission/acquisition des apprentissages des langues secondes dans différents contextes migratoires. Ce colloque jeunes chercheur·e·s (CJC) s’inscrit dans la continuité du CJC consacré à « l’enseignement- apprentissage du FLE dans la perspective du CECRL en contexte non européen », organisé par l’Université de Lorraine les 28 et 29 septembre 2017. Les principales thématiques de ce dernier CJC ayant permis de poser les jalons d’une réflexion plus large sur l’enseignement-apprentissage des langues étrangères/secondes, notre nouveau CJC concernera les enjeux didactiques de l’acquisition de ces langues en contextes migratoires. En effet, les processus de mondialisation qui s’accélèrent en ce début de XXIe siècle, et les phénomènes de mobilité qui en résultent, posent de nouveaux défis qui appellent de nouvelles réponses en matière de politique d’accueil et d’intégration/insertion des publics migrants. Il s’agit notamment, dans une perspective de cohésion sociale et de citoyenneté partagée, de répondre aux besoins de formation linguistique des publics migrants : en témoignent les programmes d’apprentissage des langues Erasmus+ proposés par l’Union européenne initialement dédiés aux étudiants européens, qui concernent depuis peu les publics migrants/réfugiés ; l’accroissement des demandes de formation didactique en langue seconde/langue de scolarisation dans les établissements scolaires témoigne aussi de cette évolution des considérations didactiques visant à répondre à la diversité des besoins d’apprentissage des élèves migrants ; enfin, des parcours linguistiques liés à la formation et l’insertion professionnelle des publics migrants ont pu être développés en Europe, à l’initiative des pouvoirs publics (comme le FLI, « français langue d’intégration », en France), ou du public et du privé (comme en Italie). Les besoins de formation des publics migrants et les contextes dans lesquels ils s’inscrivent étant donc extrêmement variés, ils interrogent dès lors, ou vont ou doivent interroger la didactique des langues et des cultures à la fois dans sa prise en compte de la diversité des contextes, socio-culturellement situés, et dans ses processus d’intervention, en vue d’élaborer des modèles d’action liés aux réalités sociales. Notre CJC se propose ainsi d’éclairer les modalités de transmission/acquisition des apprentissages des langues secondes dans différents contextes migratoires. Il s’agira de dresser un état des lieux de la recherche et des démarches mises en œuvre afin de dégager de nouvelles perspectives didactiques au regard des enjeux politiques, sociaux et éducatifs liés à l’accueil des publics migrants. Les communications s’intéresseront particulièrement à la prise en compte des contextes et des effets des contextes dans les démarches didactiques en langues secondes en direction des publics migrants suivant quatre axes : • Axe 1 : La nature et la spécificité des savoirs et des compétences à transmettre en contexte d’acquisition d’une langue seconde dans différentes situations d’enseignement-apprentissage : contextes scolaire, universitaire, socio-institutionnel et professionnel. • Axe 2 : Les approches didactiques et les contenus d’enseignement associés aux besoins et aux objectifs d’intégration des publics migrants. • Axe 3 : La prise en compte des compétences plurilingues et des processus liés notamment à l’interlangue et à l’intercompréhension en contexte d’acquisition d’une langue seconde. • Axe 4 : La place et le rôle de technologies numériques dans la contextualisation des dispositifs didactiques d’apprentissage visant l’intégration des publics migrants. CALENDRIER Date d’ouverture de l’appel à communications : 3 mai 2018 Date limite pour la soumission des propositions : 24 mai 2018 Date de notification d’acceptation ou de refus: 15 juin 2018 LANGUES DU COLLOQUE français, italien et anglais MODALITÉS DE SOUMISSION Les doctorant.e.s et les jeunes docteur.e.s (ayant soutenu après le 1er septembre 2016) en sciences du langage et didactique des langues sont invité.e.s à soumettre une proposition pour une communication de vingt minutes (suivie de dix minutes de discussion). Les propositions contiendront sur une première page le nom de leur auteur.e et la mention de son rattachement institutionnel, son adresse mail, un titre, une notice biographique (cinq lignes max.) et la mention éventuelle de la soutenance de thèse (date, lieu, titre, jury) ; le tout suivi, sur une autre page, d’un résumé qui ne mentionnera pas le nom de l’auteur.e et sera accompagné de quelques références bibliographiques (sur la même page). Les propositions de communication devront être rédigées dans la langue prévue pour la communication. Afin de garantir une meilleure compréhension de la part de tous les participants, les présentations Powerpoint doivent être rédigées dans une langue différente par rapport à celle prévue pour la présentation orale. Les propositions de communications ne doivent pas dépasser 500 mots (bibliographie comprise). Chaque proposition sera évaluée en double aveugle par deux membres du comité scientifique du colloque. Les critères de sélection comprendront la qualité du contenu, la pertinence thématique et l’originalité de la proposition. Les propositions sont à envoyer à : langues.europeennes.secondes@gmail.com Frais de participation : 65 euros Il est prévu de publier les textes issus des communications qui auront été sélectionnés suivant la même procédure d’évaluation. COMITÉ D’ORGANISATION • Abid Sarah (doctorante, Université de Lorraine) • Achard-Bayle Guy, (professeur, Université de Lorraine) • Fracchiolla Béatrice (professeure, Université de Lorraine) • Fragonara Aurora (post-doctorante, Université de Bergame / jeune docteure, Université de Lorraine) • Galazzi Enrica (professeure, Université catholique de Milan) • Kaced Omar (doctorant, Université de Lorraine) • Li Junkai (doctorant, Université Sun Yat-sen / jeune chercheur stagiaire au Crem, Université de Lorraine) • Macaire Dominique (professeure, Université de Lorraine) • Masseron Caroline (professeure, Université de Lorraine) • Seifelnaser Tarek (doctorant, Université de Lorraine) COMITÉ SCIENTIFIQUE (EN COURS DE CONSTITUTION – MEMBRES AYANT DÉJÀ DONNÉ LEUR ACCORD) • Achard-Bayle Guy (Lorraine) • Adami Hervé (Lorraine) • Agresti Giovanni (Napoli-Federico II) • Bosisio Cristina (Cattolica-Milano) • Cuq Jean-Pierre (Nice) • Galazzi Enrica (Cattolica-Milano) • Grassi Roberta (Bergamo) • Londei Danielle (Bologna + DoRIF) • Masseron Caroline (Lorraine) • Petitjean André (Lorraine) • Pugliese Rosa (Bologna) • Rossi Micaela (Genova + DoRIf) • Valentini Ada (Bergamo) ORGANISATION Manifestation co-organisée par le Centre de recherche sur les médiations (Université de Lorraine) et l’Université catholique du Sacré-Cœur (Milan, Italie) avec le parrainage du DOcumentazione & RIcerca per la didattica della lingua Francese nell’Università italiana (DoRiF, Italie) ORIENTATIONS BIBLIOGRAPHIQUES ADAMI H., 2009, La formation linguistique des migrants, Paris, CLÉ International. ANDORNO C., VALENTINI A., GRASSI R., 2017, Verso una nuova lingua. Capire l’acquisizione di L2, Turin, UTET-De Agostini. AUGER N., 2011, Élèves nouvellement arrivés en France, Réalités et perspectives pratiques en classe, Paris, Édition des Archives Contemporaines. BÉACCO J.-C. (dir.), 2013, Éthique et politique en didactique des langues. Autour de la notion de responsabilité, Paris, Didier. BERNINI G., SPREAFICO L., VALENTINI A. (dirs), 2008, Competenze lessicali e discorsive nell’acquisizione di lingue seconde (Atti del Convegno, Bergamo, 8-10 giugno 2006), Pérouse, Guerra Edizioni. BETTONI C., 2006, Usare un'altra lingua: Guida alla pragmatica interculturale, Bari, Laterza. BLANCHET Ph., MOORE D., ASSELAH-RAHAL S. (dirs), 2008, Perspectives pour une didactique des langues contextualisée, Paris, Éditions des Archives Contemporaines / AUF. BOSISIO C., CAMBIAGHI B., 2015, « Enseigner et apprendre les langues : un regard épistémologique », in Repères DoRiF n°7, « Des médias à l’éducation comparée : les diagonales de Louis Porcher », DoRiF Università. Accès en ligne : http://www.dorif.it/ezine/ezine_articles.php?id=216 BOSISIO C., CAMBIAGHI B., ZANOLA M., 2012, L’italiano L2 nella scuola secondaria di secondo grado, Rome, Bulzoni Editore. BOZZONE COSTA R., FUMAGALLI L., VALENTINI A. (dirs), 2011, Apprendere l’italiano da lingue lontane : prospettiva linguistica, pragmatica, educativa, Pérouse, Guerra Edizioni. CAMBIAGHI B., 2010, «L’insegnamento-apprendimento delle LS», in M. Mezzadri (ed.), Le lingue dell’educazione in un mondo senza frontiere, Atti del I° convegno della DILLE (Società Italiana di Didattica delle Lingue e Linguistica Educativa), Parme, 13 novembre 2009, Pérouse, Guerra Edizioni, pp. 141-143. CAMBIAGHI B., BOSISIO C., 2010, « Il plurilinguismo / pluriculturalismo come risorsa per la facilitazione », in F. Caon (dir), Facilitare l’apprendimento dell’italiano L2 e delle lingue straniere, collection Le lingue di Babele, Turin, UTET-Universitaria, pp. 16-25. CHISS J.-L. (dir.), 2008, Immigration, école et didactique du français, Paris, Didier. CHISS J.-L., DAVID J., REUTER Y. (dirs), 2005, Didactique du français. Fondements d’une discipline, Bruxelles, De Boeck-Université. CUQ J.-P., 1991, Le Français langue seconde : origines d’une notion et implications didactiques, Paris, Hachette. DESOUTTER C., 2009, Scripteurs plurilingues. Quand des Italiens écrivent en français au travail, Rome, Aracne. GALAZZI, E. (dir), 1997, L’Università all’ascolto dell’azienda : quali competenze linguistiche per il futuro professionale, Gallarate, Esedra. GALAZZI E., (dir), 2013, Projets de recherche sur le multi/plurilinguisme et alentours, Repères DoRiF n°3. Accès en ligne: http://www.dorif.it/ezine/show_issue.php?iss_id=10 GAONAC’H D., 1987, Théories d’apprentissage et acquisition d’une langue étrangère, Paris, CREDIF- Hatier, collection LAL. GHEZZI C., GUERINI F., MOLINELLI P., (dirs), 2004, Italiano e lingue immigrate a confronto : riflessioni per la pratica didattica, Atti del Convegno-Seminario Bergamo, 23-25 giugno 2003, collana C.I.S., Pérouse, Guerra Edizioni. GIACALONE RAMAT A. (dir), 2003, Verso l'italiano. Strategie di acquisizione, Rome, Carocci. GIACALONE RAMAT A., 2009, « Typological universals and second language acquisition », in S. Scalise, E. Magni, A. Bisetto (dirs), Universals of language today, Berlin, Springer, pp. 253-272. GRASSI R. (dir), 2012, Nuovi contesti d’acquisizione e insegnamento : l’italiano nelle realtà plurilingui. Atti del Convegno-Seminario CIS. Bergamo, 12-14 juin 2012, Pérouse, Guerra Edizioni. GRASSI R., 2015, « L’interazione in classe tra l’insegnante e gli alunni “stranieri” » Sesamo Didattica interculturale. Accès en ligne: http://www.giuntiscuola.it/sesamo/cultura-e-societa/punti-di-vista/l- interazione-in-classe-tra-l-insegnante-e-gli-alunni-stranieri/. GUERNIER M.-C., LACHAUD M.-H., SAUTOT J.-P., BOGANIKA L., 2016, « Les écrits professionnels dans la formation des adultes faiblement qualifiés : quelle didactique du français ? », Pratiques 169-170 ; http://journals.openedition.org/pratiques/3043. HALTÉ J.-F, 1992, La Didactique du français, Paris, PUF, coll. « Que sais-je ? » KRASHEN S., 1982, Principles and Practice in Second Language Acquisition, Oxford, Pergamon. MILANI C., PONTANI P., CAMBIAGHI B., 2005, Europa plurilingue, comunicazione e didattica, Milan, Vita e Pensiero. MOIRAND S., 1990, Enseigner à communiquer en langue étrangère, Paris, Hachette. POLSELLI P., ZORZI, D. , 2003, « Le multilinguisme d’entreprise : l’italien langue seconde (projet ELIA) », in Repères DoRiF n°3, Projets de recherche sur le multi/plurilinguisme et alentours... Accès en ligne: http://www.dorif.it/ezine/ezine_articles.php?id=96. PUGLIESE R., 2017, « Tradurre per la compagna di banco : child language brokering e interazioni costruttive nella classe plurilingue », in : Educazione linguistica in classi multietniche, Atti dei workshop di Udine e Malta (2014), Rome, Aracne, pp. 63 – 86. PUGLIESE R., MINUZ F., 2012, « L’input linguistico nel continuum delle situazioni didattiche rivolte ad immigrati adulti, apprendenti di italiano L2 », in : Competenze e formazione linguistiche, Atti dell’11° Congresso dell'Associazione Italiana di Linguistica Applicata, « Competenze e formazione linguistiche. In memoria di Monica Berretta », Università di Bergamo, 9-11 giugno 2011, Pérouse, Guerra Edizioni, pp. 339 - 360 . PUREN C., 1994, La didactique des langues étrangères à la croisée des méthodes. Essai sur l’éclectisme, Paris, Didier, coll. Essais. VALENTINI A. (dir.), 2016, L’input per l’acquisizione di L2 : strutturazione, percezione, elaborazione, Florence, Cesati. VERDELHAN-BOURGADE M. (dir.), 2007, Le FLS : un concept et des pratiques en évolution, Bruxelles, de Boeck. VEDOVELLI M., 2016, Neoemigrazione, immigrazione straniera, nuovo spazio linguistico italiano in Lingue in contatto / Contact linguistics. Atti del XLVIII congresso internazionale di studi della Società di Linguistica Italiana, Udine, 25-27 septembre 2014, pp. 51-75. VEDOVELLI M. (dir.), 2017, L’italiano dei nuovi italiani. Atti del XIX Convegno Nazionale del GISCEL, Università per Stranieri di Siena, 7-9 avril 2016, Rome, Aracne. VIGNER G., 2009, Le Français langue seconde, comment apprendre aux élèves nouvellement arrivés, Paris, Hachette, Education. ZARATE G., LIDDICOAT, A. (dirs), 2009, « La circulation internationale des idées en didactique des langues », Le Français dans le Monde Recherches et applications 46. ZORZI, D., BERSANI BERSELLI, G., POLSELLI, P., ZANONI G., (eds), 2012, Educazione Linguistica per Istituzioni e Aziende della provincia di Forlì-Cesena (Il progetto ELIA), Bologna, Bononia University Press.
Nom du contact: 
Praxitexte-CREM, Università Cattolica
Courriel du contact: 
langues.europeennes.secondes@gmail.com
Suggéré par: 
Praxitexte-CREM Università Cattolica
Courriel: 
langues.europeennes.secondes@gmail.com
Date de début ou date limite de l'événement: 
24/05/2018
Ville de l'événement: 
Metz
Type d'événement: 
Appels à contribution
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
didactique, migration, langues secondes, intégration
Site web de référence: 
http://crem.univ-lorraine.fr/enjeux-de-lacquisition-des-langues-secondes-en-contextes-migratoires

Revue Synergies Italie

L’habilitation pour l’enseignement du Français en Italie : quels défis pour la didactique ?

Résumé de l'annonce: 
Numéro coordonné par Roberto Dapavo et Patricia Kottelat (Université de Turin). Deuxième appel à contributions.
Ce  numéro  de  Synergies  Italie  se  propose  d'offrir  un  regard  croisé  sur  la  didactique  de  la  langue  et  de  la littérature  françaises  en  partant  des  expériences  et  des  réflexions  sur  les  cours  universitaires  destinés  à l'obtention de l'habilitation à l'enseignement secondaire en Italie. Le problème de la formation des enseignants a trouvé une place reconnue dans les parcours qui existent au sein des universités : le but de ces cours est celui de former les enseignants en leur proposant une réflexion théorique associée aux activités pratiques de classe. À  partir  de  l'année  académique  1999-2000,  le  Ministère  italien  avait  institué,  pendant  neuf  cycles successifs,  le  parcours  « Ecole  supérieure  pour  l’Enseignement  Secondaire »  (S.S.I.S.),  socle  fondateur  de ces cours universitaires consacrés à la formation des enseignants. Après quelques années de vide normatif, le Ministère a institué l’apprentissage actif Tirocinio Formativo Attivo (T.F.A.) en 2012-2013, suivi, plus tard, par  des  Parcours  spéciaux  pour  l’habilitation  (P.A.S).  L'arrêté  ministériel  n°  59  du  13  avril  2017  a  enfin institué  le  parcours  triennal  (Licence)  « Formation,  Insertion  et  Stage »  (F.I.T.),  en  attendant  la  filière universitaire Master 1-2 (magistrale) spécialement conçue pour la formation des enseignants. Les contributions pourront porter sur les disciplines « curriculaires » de ces cours, à savoir : − La didactique de la langue française ; − La didactique de la littérature française ; − La didactique des langues vivantes ; − Les nouvelles technologies pour l'enseignement des langues. En  outre,  le  regard  pourra  s'élargir  aux  différentes  démarches  méthodologiques,  à  la  diversité  des approches pédagogiques, à la méthodologie EMILE/CLIL. L'objectif est en effet de proposer, en partant d'une analyse de la situation du français dans l'enseignement secondaire en Italie, des stratégies pédagogiques (la classe inversée, le travail en équipe, en petits groupes, en binôme etc.), de faire émerger de nouvelles idées et des conseils pour l'intégration des élèves TSA, pour le  multiculturalisme  et  pour  l'utilisation  des  Technologies  de  l’Information  et  de  la  Communication  pour l’Enseignement (TICE), en sachant s'appuyer sur les compétences des apprenants. Ce  numéro  pourra  donc  offrir  des  réflexions  théoriques,  des  stratégies  pratiques  ainsi  que  des  indications bibliographiques dans le but d'améliorer et d'innover l'enseignement du français langue étrangère (FLE) et de rendre l'apprentissage motivant.     L’habilitation pour l’enseignement du Français en Italie : quels défis pour la didactique ? Numéro coordonné par Roberto Dapavo et Patricia Kottelat (Université de Turin)   Ce  numéro  de  Synergies  Italie  se  propose  d'offrir  un  regard  croisé  sur  la  didactique  de  la  langue  et  de  la littérature  françaises  en  partant  des  expériences  et  des  réflexions  sur  les  cours  universitaires  destinés  à l'obtention de l'habilitation à l'enseignement secondaire en Italie. Le problème de la formation des enseignants a trouvé une place reconnue dans les parcours qui existent au sein des universités : le but de ces cours est celui de former les enseignants en leur proposant une réflexion théorique associée aux activités pratiques de classe. À  partir  de  l'année  académique  1999-2000,  le  Ministère  italien  avait  institué,  pendant  neuf  cycles successifs,  le  parcours  « Ecole  supérieure  pour  l’Enseignement  Secondaire »  (S.S.I.S.),  socle  fondateur  de ces cours universitaires consacrés à la formation des enseignants. Après quelques années de vide normatif, le Ministère a institué l’apprentissage actif Tirocinio Formativo Attivo (T.F.A.) en 2012-2013, suivi, plus tard, par  des  Parcours  spéciaux  pour  l’habilitation  (P.A.S).  L'arrêté  ministériel  n°  59  du  13  avril  2017  a  enfin institué  le  parcours  triennal  (Licence)  « Formation,  Insertion  et  Stage »  (F.I.T.),  en  attendant  la  filière universitaire Master 1-2 (magistrale) spécialement conçue pour la formation des enseignants. Les contributions pourront porter sur les disciplines « curriculaires » de ces cours, à savoir : − La didactique de la langue française ; − La didactique de la littérature française ; − La didactique des langues vivantes ; − Les nouvelles technologies pour l'enseignement des langues. En  outre,  le  regard  pourra  s'élargir  aux  différentes  démarches  méthodologiques,  à  la  diversité  des approches pédagogiques, à la méthodologie EMILE/CLIL. L'objectif est en effet de proposer, en partant d'une analyse de la situation du français dans l'enseignement secondaire en Italie, des stratégies pédagogiques (la classe inversée, le travail en équipe, en petits groupes, en binôme etc.), de faire émerger de nouvelles idées et des conseils pour l'intégration des élèves TSA, pour le  multiculturalisme  et  pour  l'utilisation  des  Technologies  de  l’Information  et  de  la  Communication  pour l’Enseignement (TICE), en sachant s'appuyer sur les compétences des apprenants. Ce  numéro  pourra  donc  offrir  des  réflexions  théoriques,  des  stratégies  pratiques  ainsi  que  des  indications bibliographiques dans le but d'améliorer et d'innover l'enseignement du français langue étrangère (FLE) et de rendre l'apprentissage motivant.   Quelques références bibliographiques :   AA. VV. (2005) Enseigner le FLE (français langue étrangère). Pratique de classe, Paris, Belin. Balboni Paolo E. (2013) Ritornare a discutere sulla seconda lingua straniera nella scuola italiana, in « Scuola e Lingue Moderne – SeLM », nn. 6-9. Balboni Paolo E. et Coonan Carmel M. (2014) Fare CLIL. Strumenti per l'insegnamento integrato di lingua e disciplina nella scuola secondaria, « I quaderni della ricerca » n. 14, Torino, Lœscher. Beacco  Jean-Claude  (éds)  (2013)  Éthique  et  politique  en  didactique  des  langues.  Autour  de  la  notion  de responsabilité, Paris, Didier. Bertocchini  Paola,  Costanzo  Edvige  (2017)  Manuel  de  formation  pratique  pour  le  professeur  de  FLE,  Paris, CLE International. Bosisio  Cristina,  Cambiaghi  Bona  (2015)  Enseigner  et  apprendre  les  langues :  un  regard  épistémologique, dans Autour du français: langue, culture, plurilinguisme, « Repères-Dorif ». Caddéo  Sandrine,  Jamet  Marie-Christine  (2013)  L'intercompréhension :  une  autre  approche  pour l'enseignement des langues, Paris, Hachette. Collès Luc, Develotte Christine, Geron Geneviève, Tazeur-Sabatelli Françoise  (éds) (2011) Didactique du FLE et  de  l’interculturel.  Littérature,  Biographie  langagière  et  médias,  Bruxelles  –  Fernelmont,  E.M.E.  & InterCommunications. Cortès  Jacques  (Coord.)  (2015)  Louis  Porcher  (1940-2014) :  Visionnaire,  Stratège,  Polémiste.  Synergies Europe, nº10, Gerflint. http://gerflint.fr/Base/Europe10/Europe10.html Ferrao Tavares, Cortès Jacques (coord) (2016) Avec Robert Galisson, réhabiliter la Culture comme discipline universitaire à part entière. Synergies Portugal, nº 4, Gerflint http://gerflint.fr/Base/Portugal4/portugal4.html Cuq  Jean-Pierre  (dir.)  2016  Enseigner  le  français  dans  le  monde.  Le  livre  blanc  de  la  FIPF.  Essais francophones, vol.3, Collection scientifique du Gerflint. http://gerflint.fr/essais/volume-3 Cuq  Jean-Pierre,  Gruca  Isabelle  (2017,  4e  édition)  Cours  de  didactique  du  français  langue  étrangère  et seconde, Grenoble, PUG. Defays  Jean-Marc,  Delbart  Anne-Rosine,  Hammami  Samia,  Saenen  (2014)  La  littérature  en  FLE.  État  des lieux et nouvelles perspectives, Paris, Hachette. Giusti Simone (2011) Insegnare con la letteratura, Bologna, Zanichelli. Godard Anne (éds) (2015) La littérature dans l'enseignement du FLE, Paris, Didier. Guichon Nicholas (2012) Vers l'intégration des TIC dans l'enseignement des langues, Paris, Didier. Luperini Romano (2013) Insegnare la letteratura oggi, San Cesario di Lecce, Manni. Maccario Daniela (2012) A scuola di competenze. Verso un nuovo modello didattico, Torino, S.E.I. Malvestio Luigina (éds) (2007) Un curricolo modulare : la letteratura francese, Roma, Carocci Faber. Parola  Alberto,  Denicolai  Lorenzo  (éds)  (2015)  Tecnologie  e  linguaggi  dell'apprendimento,  Ariccia  (RM), Aracne. Stagi Scarpa Marcella (éds) (2007) Insegnare letteratura in lingua straniera, Roma, Carocci Faber. Tagliante Christine (2006) La classe de langue, Paris, CLE International. Tonelli  Natascia    (éds)  (2013)  Per  una  letteratura  delle  competenze,  « I  quaderni  della  ricerca »  n.  06, Torino, Loescher. Trinchero  Roberto  (2012)  Costruire,  valutare,  certificare  competenze.  Proposte  di  attività  per  la  scuola, Milano, Franco Angeli. Windmüller  Florence  (2011)  Français  langue  étrangère  (FLE).  L’approche  culturelle  et  interculturelle,  Paris, Belin.   Consignes, format de soumission et sélection   L’auteur de la proposition, avant tout engagement, devra consulter directement en ligne : la politique éditoriale générale de l’éditeur https://gerflint.fr/politique-editoriale-generale la politique éditoriale de la revue https://gerflint.fr/synergies-italie/politique-editoriale les  25 normes éditoriales et rédactionnelles        https://gerflint.fr/synergies-italie/consignes-aux-auteurs la politique orthographique précisée dans la politique éditoriale générale de l’éditeur https://gerflint.fr/politique-editoriale-generale la politique de l’éditeur en matière d’accès libre et d’archivage http://www.sherpa.ac.uk/romeo/issn/1724-0700/   Les  propositions  d’articles  seront  présentées  sous  forme  d’un  résumé  de  deux  pages  maximum (format A4, police Times taille 10), incluant 5 mots-clés et les éléments essentiels de bibliographie, et envoyées par courriel à l'adresse suivante : synergies.italie@gmail.com Elles seront transférées pour évaluation au comité scientifique de la revue.   NB :  Les  doctorants  et  chercheurs  francophones  italiens  menant  leurs  travaux  dans  un  autre domaine  couvert  par  la  revue  (Ensemble  des  Sciences  Humaines  et  Sociales,  culture  et communication  internationales,  sciences  du  langage,  littératures  francophones,  didactique  des langues-cultures,  éthique  et  théorie  de  la  complexité)  sont  également  invités  à  participer  dans  la limite de l’espace éditorial disponible  et selon les étapes d’évaluation décrites dans les consignes aux auteurs.   Calendrier : Date limite de l’envoi des résumés : 31 mars 2018 Retour des avis aux auteurs : 15 avril 2018 Envoi des articles : Avant le 15 juin 2018   Contact: synergies.italie@gmail.com   Nous  vous  remercions de votre collaboration.
Nom du contact: 
Patricia Kottelat
Courriel du contact: 
patricia.kottelat@unito.it
Suggéré par: 
Patricia Kottelat
Courriel: 
patricia.kottelat@unito.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
19/03/2018
Date de fin de l'événement: 
31/03/2018
Type d'événement: 
Appels à contribution
Catégorie principale: 
Sous-catégorie: 
Mots-clés: 
Habilitation, didactique
Site web de référence: 
https://gerflint.fr/synergies-italie

Enquête internationale sur la recherche en didactique du français langue étrangère et seconde

Contenu de l'annonce: 

Ce questionnaire d’enquête a pour objectif de réaliser un bilan prospectif de la recherche en didactique du FLES dans le monde à la fin de la deuxième décennie du XXIe siècle. En partant de l’activité des acteurs et des actrices de terrain, il s’agit de mettre au jour un état dynamique des...

Image de l'annonce: 
Catégorie principale: 
Sous-catégories: 
Suggéré par: 
Giovanni Tallarico
Courriel: 
giovanni.tallarico@univr.it
Anonyme
Mots-clés: 
Didactique du FLES; questionnaire d’enquête
URL du site: 
https://enquetes.univ-rennes2.fr/limesurvey/index.php/147586?lang=fr

L'habilitation pour l'enseignement du Français en Italie: quels défis pour la didactique?

Revue Synergies Italie N°14/2018

Résumé de l'annonce: 
Appel à contributions pour le N°14/2018 L’habilitation pour l’enseignement du Français en Italie : quels défis pour la didactique ? Numéro coordonné par Roberto Dapavo et Patricia Kottelat (Université de Turin)
  Ce  numéro  de  Synergies  Italie  se  propose  d'offrir  un  regard  croisé  sur  la  didactique  de  la  langue  et  de  la littérature  françaises  en  partant  des  expériences et  des  réflexions  sur  les  cours  universitaires  destinés  à l'obtention de l'habilitation à l'enseignement secondaire en Italie. Le problème de la formation des enseignants a trouvé une place reconnue dans les parcours qui existent au sein des universités : le but de ces cours est celui de former les enseignants en leur proposant une réflexion théorique associée aux activités pratiques de classe. À  partir  de  l'année  académique  1999-2000,  le  Ministère  italien  avait  institué,  pendant  neuf  cycles successifs,  le  parcours  « Ecole  supérieure  pour  l’Enseignement  Secondaire »  (S.S.I.S.),  socle  fondateur  de ces cours universitaires consacrés à la formation des enseignants. Après quelques années de vide normatif, le Ministère a institué l’apprentissage actif Tirocinio Formativo Attivo (T.F.A.) en 2012-2013, suivi, plus tard, par  des  Parcours  spéciaux  pour  l’habilitation  (P.A.S).  L'arrêté  ministériel  n°  59  du  13  avril  2017  a  enfin institué  le  parcours  triennal  (Licence)  « Formation,  Insertion  et  Stage »  (F.I.T.),  en  attendant  la  filière universitaire Master 1-2 (magistrale) spécialement conçue pour la formation des enseignants. Les contributions pourront porter sur les disciplines « curriculaires » de ces cours, à savoir : − La didactique de la langue française ; − La didactique de la littérature française ; − La didactique des langues vivantes ; − Les nouvelles technologies pour l'enseignement des langues. En  outre,  le  regard  pourra  s'élargir  aux  différentes  démarches  méthodologiques,  à  la  diversité  des approches pédagogiques, à la méthodologie EMILE/CLIL. L'objectif est en effet de proposer, en partant d'une analyse de la situation du français dans l'enseignement secondaire en Italie, des stratégies pédagogiques (la classe inversée, le travail en équipe, en petits groupes, en binôme etc.), de faire émerger de nouvelles idées et des conseils pour l'intégration des élèves TSA, pour le  multiculturalisme  et  pour  l'utilisation  des  Technologies  de  l’Information  et  de  la  Communication  pour l’Enseignement (TICE), en sachant s'appuyer sur les compétences des apprenants. Ce  numéro  pourra  donc  offrir  des  réflexions  théoriques,  des  stratégies  pratiques  ainsi  que  des  indications bibliographiques dans le but d'améliorer et d'innover l'enseignement du français langue étrangère (FLE) et de rendre l'apprentissage motivant.   Quelques références bibliographiques :   AA. VV. (2005) Enseigner le FLE (français langue étrangère). Pratique de classe, Paris, Belin. Balboni Paolo E. (2013) Ritornare a discutere sulla seconda lingua straniera nella scuola italiana, in « Scuola e Lingue Moderne – SeLM », nn. 6-9. Balboni Paolo E. et Coonan Carmel M. (2014) Fare CLIL. Strumenti per l'insegnamento integrato di lingua e disciplina nella scuola secondaria, « I quaderni della ricerca » n. 14, Torino, Lœscher. Beacco  Jean-Claude  (éds)  (2013)  Éthique  et  politique  en  didactique  des  langues.  Autour  de  la  notion  de responsabilité, Paris, Didier. Bertocchini  Paola,  Costanzo  Edvige  (2017)  Manuel  de  formation  pratique  pour  le  professeur  de  FLE,  Paris, CLE International. Bosisio  Cristina,  Cambiaghi  Bona  (2015)  Enseigner  et  apprendre  les  langues :  un  regard  épistémologique, dans Autour du français: langue, culture, plurilinguisme, « Repères-Dorif ». Caddéo  Sandrine,  Jamet  Marie-Christine  (2013)  L'intercompréhension :  une  autre  approche  pour l'enseignement des langues, Paris, Hachette. Collès Luc, Develotte Christine, Geron Geneviève, Tazeur-Sabatelli Françoise  (éds) (2011) Didactique du FLE et  de  l’interculturel.  Littérature,  Biographie  langagière  et  médias,  Bruxelles  –  Fernelmont,  E.M.E.  & InterCommunications. Cortès  Jacques  (Coord.)  (2015)  Louis  Porcher  (1940-2014) :  Visionnaire,  Stratège,  Polémiste.  Synergies Europe, nº10, Gerflint. http://gerflint.fr/Base/Europe10/Europe10.html Ferrao Tavares, Cortès Jacques (coord) (2016) Avec Robert Galisson, réhabiliter la Culture comme discipline universitaire à part entière. Synergies Portugal, nº 4, Gerflint http://gerflint.fr/Base/Portugal4/portugal4.html Cuq  Jean-Pierre  (dir.)  2016  Enseigner  le  français  dans  le  monde.  Le  livre  blanc  de  la  FIPF.  Essais francophones, vol.3, Collection scientifique du Gerflint. http://gerflint.fr/essais/volume-3 Cuq  Jean-Pierre,  Gruca  Isabelle  (2017,  4e  édition)  Cours  de  didactique  du  français  langue  étrangère  et seconde, Grenoble, PUG. Defays  Jean-Marc,  Delbart  Anne-Rosine,  Hammami  Samia,  Saenen  (2014)  La  littérature  en  FLE.  État  des lieux et nouvelles perspectives, Paris, Hachette. Giusti Simone (2011) Insegnare con la letteratura, Bologna, Zanichelli. Godard Anne (éds) (2015) La littérature dans l'enseignement du FLE, Paris, Didier. Guichon Nicholas (2012) Vers l'intégration des TIC dans l'enseignement des langues, Paris, Didier. Luperini Romano (2013) Insegnare la letteratura oggi, San Cesario di Lecce, Manni. Maccario Daniela (2012) A scuola di competenze. Verso un nuovo modello didattico, Torino, S.E.I. Malvestio Luigina (éds) (2007) Un curricolo modulare : la letteratura francese, Roma, Carocci Faber. Parola  Alberto,  Denicolai  Lorenzo  (éds)  (2015)  Tecnologie  e  linguaggi  dell'apprendimento,  Ariccia  (RM), Aracne. Stagi Scarpa Marcella (éds) (2007) Insegnare letteratura in lingua straniera, Roma, Carocci Faber. Tagliante Christine (2006) La classe de langue, Paris, CLE International. Tonelli  Natascia    (éds)  (2013)  Per  una  letteratura  delle  competenze,  « I  quaderni  della  ricerca »  n.  06, Torino, Loescher. Trinchero  Roberto  (2012)  Costruire,  valutare,  certificare  competenze.  Proposte  di  attività  per  la  scuola, Milano, Franco Angeli. Windmüller  Florence  (2011)  Français  langue  étrangère  (FLE).  L’approche  culturelle  et  interculturelle,  Paris, Belin.   Consignes, format de soumission et sélection   L’auteur de la proposition, avant tout engagement, devra consulter directement en ligne : la politique éditoriale générale de l’éditeur https://gerflint.fr/politique-editoriale-generale la politique éditoriale de la revue https://gerflint.fr/synergies-italie/politique-editoriale les  25 normes éditoriales et rédactionnelles        https://gerflint.fr/synergies-italie/consignes-aux-auteurs la politique orthographique précisée dans la politique éditoriale générale de l’éditeur https://gerflint.fr/politique-editoriale-generale la politique de l’éditeur en matière d’accès libre et d’archivage http://www.sherpa.ac.uk/romeo/issn/1724-0700/   Les  propositions  d’articles  seront  présentées  sous  forme  d’un  résumé  de  deux  pages  maximum (format A4, police Times taille 10), incluant 5 mots-clés et les éléments essentiels de bibliographie, et envoyées par courriel à l'adresse suivante : synergies.italie@gmail.com Elles seront transférées pour évaluation au comité scientifique de la revue.   NB :  Les  doctorants  et  chercheurs  francophones  italiens  menant  leurs  travaux  dans  un  autre domaine  couvert  par  la  revue  (Ensemble  des  Sciences  Humaines  et  Sociales,  culture  et communication  internationales,  sciences  du  langage,  littératures  francophones,  didactique  des langues-cultures,  éthique  et  théorie  de  la  complexité)  sont  également  invités  à  participer  dans  la limite de l’espace éditorial disponible  et selon les étapes d’évaluation décrites dans les consignes aux auteurs.   Calendrier : Date limite de l’envoi des résumés : 31 mars 2018 Retour des avis aux auteurs : 15 avril 2018 Envoi des articles : Avant le 15 juin 2018   Contact: synergies.italie@gmail.com   Nous  vous  remercions de votre collaboration.
Courriel du contact: 
synergies.italie@gmail.com
Suggéré par: 
Patricia Kottelat
Courriel: 
patricia.kottelat@unito.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
31/03/2018
Ville de l'événement: 
Turin
Type d'événement: 
Appels à contribution
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
didactique, enseignement du Français en Italie, habilitation
Site web de référence: 
https://gerflint.fr/synergies-italie

MOOC, apprentissage des langues et mobilité

Résumé de l'annonce: 
Appel à contribution pour le colloque international "MOOC, apprentissage des langues et mobilité", qui aura lieu à Naples du 13 au 14 octobre 2017.
Les établissements d’instruction supérieure du monde entier visent à renforcer l’offre de formation en facilitant l’accès et l’intégration/inclusion des étudiants dans tous les aspects du parcours didactique et éducatif. Cela comporte la création d’un environnement d’apprentissage plus inclusif qui aide les étudiants à se développer pleinement d’un point de vue cognitif, social, émotionnel et professionnel, dans le respect de leur identité individuelle et de groupe. Dans ce cadre le MOOC (Massive Open Online Course), qui a marqué un tournant dans l’application des TIC (Technologies de l’Information et de l’Education) à l’enseignement, est un instrument de plus en plus répandu. La diffusion et le potentiel des MOOC sont immenses, non seulement parce qu’ils peuvent atteindre un public global, mais parce qu’ils permettent d’améliorer l’enseignement et la formation à l’intérieur des institutions et des entreprises. L’Europe moderne est caractérisée par la mobilité des étudiants et des professionnels. Quelles que soient les motivations qu’on a de se déplacer vers l’Europe ou à l’intérieur de ses frontières - entreprendre des études, commencer une profession, rejoindre sa famille, chercher refuge – la connaissance de la langue du pays où l’on s’installe joue un rôle clé dans le processus d’intégration sociale et professionnelle. L’arrivée récente de réfugiés et de demandeurs d’asile a ajouté un niveau ultérieur de mobilité et a relancé le défi pour développer des parcours d’intégration pour les différents groupes. Dès les années 1990 l’évaluation des compétences linguistiques a joué un rôle dans la manière où les états européens ont relevé ces défis, et on a assisté à la création de tests linguistiques utilisés de manières différentes dans les procédures qui disciplinent la résidence à court terme, l’immigration et l’accès à la citoyenneté. Cette tendence a débouché sur le débat en cours sur l’éthique, la justification et l’utilité des tests linguistiques dans des contextes d’immigration, d’intégration, et de mobilité. Enfin, les étudiants qui participent à des programmes de mobilité (par exemple Erasmus+) ont en général un niveau B1/B2 de compétence linguistique et s’inscrivent à des cours universitaires où ils sont obligés d’affronter les difficultés de la langue académique et d’organiser leur apprentissage de façon autonome et indépendante. Toutefois, les compétences nécessaires pour l’usage quotidien d’une langue diffèrent profondément des compétences requises par la communication en contexte académique. La deuxième édition du Colloque international "MOOC, apprentissage des langues et mobilité", qui se tiendra les 13 et 14 octobre 2017 à Naples, au Palais Du Mesnil, Université de Naples “L’Orientale”, explorera trois phénomènes principaux: Les MOOC comme modèle révolutionnaire dans ses applications aux domaines de l’instruction formelle et non formelle, de la formation continue; leur emploi dans l’apprentissage des langues et leur impact global ; L’innovation dans les méthodes d’enseignement et d’apprentissage des langues dans une société de plus en plus multilingue ; La mobilité des étudiants, destinée à augmenter de manière exponentielle avec la globalisation des marchés et l’internationalisation de la formation. Le colloque comprendra: Des relations scientifiques, des workshops et des sessions pratiques de formation à propos des MOOC et/ou de l’apprentissage des langues et/ou de la mobilité; Des sessions informatives sur les initiatives et les développements liés à ces domaines dans le cadre de programmes de recherche européens ou nationaux. Nous sollicitons particulièrement des propositions sur les domaines suivants: MOOCs - scénarisation, apprentissage, enseignement, évaluation de la qualité, etc. L’ALAO et sa normalisation Enseignement et apprentissage des langues assistés par terminaux mobiles Solutions d’enseignement et apprentissage des langues en ligne Technologies et apprentissage non formel des langues Classes virtuelles, eLearning, et ePortfolio Emploi des médias dans l’éducation supérieure Le rôledes médias dans l’éducation culturelle Emploi des technologies dans l’évaluation des compétences linguistiques Évaluation et certification des compétences linguistiques acquises par l’intermédiaire des MOOC Les MOOC pour supporter le multilinguisme et la mobilité internationale Langues sur Objectifs spécifiques (LOS) Enseignement de Matières par l’Intégration d’une Langue Étrangère (EMILE) Nous vous invitons à envoyer le résumé de votre communication, de votre présentation d’études de cas ou de résultats de projets financés par l'UE. Chaque conférencier disposera de 20 minutes pour sa présentation. La date limite pour la présentation des propositions est le 17 juin 2017. Les propositions seront soumises à révision par le comité scientifique: l’acceptation sera notifiée avant le 15 juillet 2017. Tous les articles acceptés seront inclus dans les actes du colloque et publiés sur le site. Pour toute information complémentaire, nous vous invitons à visiter le site www.movemeconference.euou à écrire à fenice.eu@gmail.com Comité scientifique: Giorgio Banti (Université de Naples "L'Orientale"), Federico Corradi (Université de Naples "L'Orientale"), Anna De Meo (Université de Naples "L'Orientale"), Laura McLoughlin (Université de Galway), Johanna Monti (Université de Naples "L'Orientale"), Andrea Villarini (Università per stranieri di Siena).
Nom du contact: 
Giampiero De Cristofaro
Courriel du contact: 
fenice.eu@libero.it
Suggéré par: 
Federico Corradi
Courriel: 
fcorradi@unior.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
17/06/2017
Ville de l'événement: 
Naples
Type d'événement: 
Appels à contribution
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
MOOC, mobilité étudiante
Site web de référence: 
www.movemeconference.eu

Festa della lettura: "voyage dans la littérature et la civilisation françaises"

Résumé de l'annonce: 
Festa della Lettura organizzata dalla SUSLLF (Società Universitaria per gli Studi di Lingua e Letteratura Francese). Prof. Giorgetto Giorgi (Università di Pavia) introduce e coordina letture di testi francesi su: Le thème du voyage dans la littérature et la civilisation françaises Organizzato da Letizia Norci Cagiano, Valeria Pompejano, Anne-Claire Chapel, Claire Mille.
Nell’ambito della Festa della Lettura organizzata dalla SUSLLF (Società Universitaria per gli Studi di Lingua e Letteratura Francese), il socio d’onore   prof. Giorgetto Giorgi (Università di Pavia)   introduce e coordina un pomeriggio di letture di testi francesi su:Le thème du voyage dans la littérature et la civilisation françaises   Leggeranno studenti dei corsi di laurea triennale e magistrale. L’evento, organizzato da Letizia Norci Cagiano, Valeria Pompejano, Anne-Claire Chapel, Claire Mille. si inserisce nell’ambito dei corsi di Lingua e Letteratura francese del Dipartimento di Lingue Letterature e culture straniere dell'Università degli Studi Roma Tre
Suggéré par: 
Letizia Norci Cagiano
Courriel: 
letizia.norci@uniroma3.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
27/04/2017
Ville de l'événement: 
Roma
Type d'événement: 
Informations diverses
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
voyage, littérature française

AAC Colloque PERL - Entre présence et distance. Accompagner et découvrir des pratiques pédagogiques en langues à l'université

Résumé de l'annonce: 
Appel à communication pour le colloque "Entre présence et distance. Accompagner et découvrir des pratiques pédagogiques en langues à l'université" qui se déroulera à l'Université Sorbonne Paris Cité du 16 au 18 novembre 2017.
À l’heure où les technologies numériques ne sont plus “nouvelles”, dans quelle mesure ces outils peuvent-ils apporter des réponses inédites et pertinentes aux enjeux pédagogiques de l’université d’aujourd’hui ? Ce colloque a pour objectif d'étudier les possibilités et les usages du numérique dans l'enseignement/apprentissage des langues à l'université au sens large. Il permettra, en particulier, d’examiner les propositions de pédagogie universitaire grâce aux outils numériques dans un objectif de personnalisation et de responsabilisation de l'apprentissage. Dans la même perspective, il questionnera la pertinence et l’effet des dispositifs de formation et d'accompagnement des enseignant-e-s de langues dans des pratiques numériques d'enseignement hybrides ou 100 % à distance. Enfin, il permettra d’envisager la possibilité de mutualiser les ressources et l'ingénierie pédagogique pour offrir de nouvelles perspectives et répondre aux besoins de l'enseignement supérieur comme, par exemple, l'introduction des corpus ou, encore, l'étude des besoins pédagogiques pour mieux cibler le développement des outils et des plateformes d'enseignement/apprentissage hybride ou à distance. Date limite de soumission des propositions : 31 mai 2017 Notification d’acceptation ou de refus : 20 juillet 2017 Inscription (obligatoire et gratuite): 16 septembre - 30 octobre 2017 Colloque : 16, 17 et 18 novembre 2017 Site web du colloque: http://perl-2017.sciencesconf.org
Nom du contact: 
Rosa Cetro
Courriel du contact: 
perl-2017@sciencesconf.org
Suggéré par: 
Rosa Cetro
Courriel: 
perl-2017@sciencesconf.org
Date de début ou date limite de l'événement: 
31/05/2017
Ville de l'événement: 
Paris
Type d'événement: 
Appels à contribution
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
technologies numériques, enseignement universitaire, ingénierie pédagogique
Site web de référence: 
​http://perl-2017.sciencesconf.org

Le lingue straniere nell’Università italiana dall’Unità al 1980

Résumé de l'annonce: 
Il CIRSIL propone lo studio dell’insegnamento delle lingue straniere presso le Università italiane fra due momenti storici rappresentati dall’Unità e dalla Legge 382 del 1980.
Il CIRSIL propone lo studio dell’insegnamento delle lingue straniere presso le Università italiane fra due momenti storici rappresentati dall’Unità e dalla Legge 382 del 1980, secondo tre aree di studio: una generale sul modo in cui l’insegnamento delle lingue straniere si stacca dalla letteratura o da materia affine come la filologia fino alla costituzione di cattedre; una seconda sui metodi e i materiali che nella nuova prospettiva di apprendimento / insegnamento delle lingue straniere subirono delle trasformazioni in relazione ai contenuti dei corsi universitari e allo sviluppo della ricerca glottodidattica; una terza sul numero delle Facoltà, dei docenti e studenti universitari.
Suggéré par: 
Monica Barsi
Courriel: 
monica.barsi@unimi.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
06/04/2017
Date de fin de l'événement: 
07/04/2017
Ville de l'événement: 
Milan
Type d'événement: 
Séminaires et conférences
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
lingue straniere, università, Italia

L’enseignement – apprentissage du FLE dans la perspective du CECRL en contextes non européens

Résumé de l'annonce: 
Le laboratoire CREM, l'école doctorale Fernand Braudel (Université de Lorraine) et le laboratoire ELLIAD (Université de Bourgogne Franche-Comté) organisent un colloque jeunes chercheur.e.s (doctorant.e.s et docteur.e.s ayant soutenu après le 1° septembre 2015) portant sur l’enseignement et l’apprentissage du FLE dans la perspective du CECRL, en contextes non européens. Les propositions sont attendues pour le 30 avril 2017 au plus tard. Une publication de textes sélectionnés est prévue sur le Carnet des jeunes chercheurs du CREM : https://ajccrem.hypotheses.org/
Université de Lorraine École doctorale Fernand-Braudel Centre de Recherche sur les Médiations (CREM) EA 3476 Équipe Praxitexte Université de Bourgogne Franche-Comté ELLIADD – Édition, Littératures, Langages, Informatique, Arts, Didactique, Discours Pôle Contextes, Langages, Didactiques Réseau IRIS Appel à communication Colloque Jeunes Chercheur.e.s L’enseignement – apprentissage du FLE dans la perspective du CECRL en contextes non européens Metz 28/29 septembre 2017, Salle du Conseil de l’UFR ALL Arts-Lettres-Langues Le Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues (CECRL) offre ou est censé offrir une base commune à l’élaboration de programmes, d’évaluations, de certifications et de matériels linguistiques. Ce référentiel, qui s’inscrit donc dans le cadre – politique – européen, a pour objectifs, tout d’abord, d’intensifier et de faciliter l’enseignement-apprentissage des langues étrangères, de promouvoir, ainsi, la mobilité personnelle et professionnelle entre pays membres, de favoriser, enfin, l’intégration de citoyens mobiles dans d’autres environnements linguistiques et culturels de l’Union. Parallèlement, depuis la publication de ce dispositif en 2001, certains pays non européens l’ont adopté ; et ils l’ont fait soit en le reprenant tel quel, soit en adaptant un certain nombre des principes qu’il promeut (Kherra, 2011 ; Sagaz et Ducatel, 2011). Ces politiques et dispositifs d’adoption et/ou adaptation soulèvent des débats, entre autres linguistiques et didactiques, qui en fait ne sont pas nouveaux. Sans vouloir remonter trop loin dans le temps, par exemple aux méthodes traditionnelles ou audio-visuelles, on rappellera qu’il y a environ un quart de siècle, la diffusion massive des approches communicatives dans l’enseignement-apprentissage des langues étrangères a soulevé des problèmes dont par exemple Le Français dans le Monde s’est fait l’écho dans sa livraison « Environnement et enseignement du français » d’août- septembre 1982 (n° 171). Dans cette livraison, Ferenczi posait ainsi la question de l’exterritorialité, qu’il opposait, comme d’autres auteur.e.s de la livraison, à l’environnement, censé « nous attacher à l’univers physique et social, selon les ressources matérielles, les activités humaines et les codes culturels qui caractérisent une aire géographique et politique bien déterminée » (art. cité : 31). Pour autant, Ferenczi concluait, bien avant que l’idée de mondialisation ne se soit répandue: « l’accroissement des relations économiques, la multiplication des échanges humains et des contacts culturels que connaît notre monde moderne, ne sauraient laisser en l’état la didactique des langues toujours avide de renouvellement » (art. cit. : 33). Une vingtaine d’années plus tard, le tournant actionnel des approches communicatives, qui a émergé avec le CECRL, et la large diffusion de ce dernier dans une Europe élargie, comme hors d’elle, ont relancé le débat, et renouvelé les questions ou les problématiques liées à l’environnement ou à la contextualisation, qu’on les aborde des points de vue politique ou didactique. Ce colloque invite ainsi les jeunes chercheur.e.s à revenir et/ou à se pencher sur les enjeux politiques, sociaux, économiques, culturels et didactiques de l’importation (totale ou partielle) du Cadre, ainsi que sur les conditions et les difficultés de l’adoption et de l’application de ses principes ; les jeunes chercheur.e.s pourront s’appuyer sur le fait que nombre de spécialistes s’interrogent sur la standardisation, en proposant des approches diversement contextualisées (Blanchet, 2009 ; Blanchet et Chardenet, 2011 ; Coste, 2007 ; Lefranc, 2008 ; Puren, 2007 ; Springer, 2011). Le colloque recueillera et confrontera diverses contributions suivant trois axes : Adaptabilité/Applicabilité du CECR dans de différents contextes Pourquoi des pays non européens adoptent-ils le CECR ? Et qu’adoptent-ils de celui-ci ?  Le CECR est-il « contextualisable » et quelles sont les limites de cette contextualisation ? Comment utiliser le CECR pour créer des curricula dans des contextes non européens ? Élaboration des manuels dans les pays non européens Quel rôle peut jouer le CECR dans l’élaboration des manuels de FLE dans les pays non européens ? Dans quelle mesure, jusqu’à quel point l’élaboration de manuels en FLE, FLS, FOS, FOU, est-elle inspirée du CECR ? L’approche actionnelle, notamment, y est-elle prise en compte ? Évaluation et certification De quelle manière le CECR est-il reconnu, hors Europe, comme une référence standard pour l’évaluation des compétences linguistiques ? Dans quelle mesure ce standard fonctionne-t-il pour les mobilités entre pays non européens ? Quel est l’impact du standard européen sur les certifications locales en FLE ? Modalités de réponse à l’appel, inscription, publication Les doctorant.e.s et les jeunes docteur.e.s (ayant soutenu après le 1er septembre 2015) en sciences du langage et didactique des langues sont invité.e.s à soumettre une proposition pour une communication de vingt minutes (suivie de dix minutes de discussion) qui sera transmise au plus tard le 30 avril 2017 à jd.praxitexte.crem2017@gmail.com. Les propositions contiendront le nom de leur auteur.e et la mention de son rattachement institutionnel, son adresse mail, un titre et une notice biographique (cinq lignes max.) ; le tout suivi, sur une autre page, d’un résumé de 500 mots ; le résumé ne mentionnera pas le nom de l’auteur.e et sera accompagné de quelques références bibliographiques (sur la même page). Les propositions seront soumises à une double expertise en aveugle qui sera effectuée par les membres du comité scientifique. Les évaluations aux candidatures seront envoyées avant le 30 mai 2017. La participation devra être confirmée, après acceptation, avant le 30 juin. Les inscriptions sans communication également. Les frais de participation s’élèvent à 30 euros. Une publication de textes sélectionnés est prévue sur le Carnet des jeunes chercheurs du CREM : https://ajccrem.hypotheses.org/ Calendrier : Date limite de dépôt d’une proposition de communication : avant le 30 avril 2017. Retour des expertises : avant le 31 mai 2017. Inscription : avant le 30 juin 2017. Déroulement du colloque : 28 et 29 septembre 2017. Comité d’organisation Guy ACHARD-BAYLE (Professeur en Sciences du Langage à l’Université de Lorraine)  Ayman AL SMADI (Jeune docteur en SdL de l’Université de Lorraine) Hussain BILHAJ (Doctorant à l’Université de Lorraine) Aurora FRAGONARA (Jeune docteure en SdL de l’Université de Lorraine) Faima Zohra FOURAR (Doctorante à l’Université de Lorraine)  Nassira EL HANNOUF (Doctorante à l’UBFC) Sakina EL KHATTABI (Doctorante à l’Université de Lorraine)  Hadria KHELIFI (Doctorante à l’Université de Lorraine)  Naïma MATI (Jeune docteure en SdL de l’UBFC) Feliciano José PEDRO (Doctorant à l’Université de Lorraine) Isabelle RODIN (Jeune docteure en SdL de l’UBFC) Comité d’organisation local : Guy ACHARD-BAYLE, Hussain BILHAJ, Fatima Zohra FOURAR (CREM- Praxitexte, Université de Lorraine). Comité scientifique Driss ABLALI (Professeur à l’Université de Lorraine) Nathalie AUGER (Professeure à l’Université Paul Valéry – Montpellier 3)  Kaouthar BEN ABDALLAH (MCF à l’UBFC) Serge BORG (Professeur à l’UBFC) Filomena CAPUCHO (Professeure à l’Université Catholique Portugaise) Fred DERVIN (Professeur à l’Université d’Helsinki) Mohamed EMBARKI (Professeur à l’Université de Bourgogne & Franche-Comté)  Béatrice FRACCHIOLLA (Professeure à l’Université de Lorraine) Rana KANDEEL (Professeure ass. à l’Université du Yarmouk) Dominique MACAIRE (Professeure à l’Université de Lorraine) Caroline MASSERON (Professeure à l’Université de Lorraine) Irem ONURSAL (Professeure ass. à l’Université Hacettepe, Ankara) Ali TARMAL (Professeur à l’Université Al-Zawiya) Pu ZHIHONG (Professeur à l’Université Sun Yat-sen, Guangzhou/Canton) Références & orientations bibliographiques BLANCHET, Philippe. 2009. « Contextualisation didactique : de quoi parle-t-on ? ». In : Le Français à l'université 2, 2- 3. Disponible sur le site de l’AUF : http://www.bulletin.auf.org/index.php?id=833 [Consulté le 5 février 2017]. CASTELLOTTI, Véronique & NISHIYAMA, Noriyuki Jean (dir.). 2012. « Contextualisation du CERC. Le cas de l’Asie du Sud-Est ». Le Français dans le Monde – Recherches & Applications 50. CONSEIL DE L’EUROPE. 2001. Cadre européen commun de référence pour les langues : apprendre, enseigner, évaluer. Strasbourg : Éditions du Conseil de l’Europe. COSTE, Daniel. 2007. « Contextualiser les utilisations du Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues ». In : Rapport de F. Goulier : Forum Intergouvernemental sur les politiques linguistiques. Strasbourg : Conseil de l’Europe. Disponible à l’adresse : http://www.coe.int/t/dg4/linguistic/Source/SourceForum07/ForumFeb06_%20Report_FR.doc [Consulté le 5 février 2017]. FERENCZI, Victor. 1982. « Motivation et environnement », dans Le Français dans le Monde 171, 31-33.  JEANNOT-FOURCAUD Béatrice, DELCROIX Antoine & POGGI Marie-Paule. 2014. « Introduction » à Contextes, effets de contextes et didactique des langues. Paris : L’Harmattan, 9-36. KHERRA, Nawel. 2011. « L’adaptation du CECRL aux besoins d'étudiants arabophones non spécialistes du français : cas des étudiants de l’école préparatoire d'architecture dans le contexte universitaire algérien ». In : Synergies Europe 6, 85-98. LEFRANC, Yannick. 2008. « Faire avec et contre le CECRL ». In : Évaluation et Cadre européen de référence pour les langues, Sixième journée d’étude organisée par l’Association Régionale de Français Langue Étrangère dans le cadre du Master de Didactique des langues. 15 février 2008. Strasbourg : Université de Strasbourg. Disponible à l’adresse : http://fle.u-strasbg.fr/journeeval/lefranc.htm [Consulté le 14 janvier 2017]. LEFRANC, Yannick. 2014. « Le management enchanteur : gouvernement, technologie et double langage du CECRL ». In : Cahiers du GEPE 6, « Politiques linguistiques en Europe ». Disponible sur le site : http://www.cahiersdugepe.fr/index.php?id=2608 [Consulté le 14 janvier 2017]. Le Français dans le Monde (n° spéc. 171) : « Environnement et enseignement du français », sous la direction de Jacques Cortès et Christian Pellaumail, Août-Septembre 1982. PUREN, Christian. 2007. « Quelques questions impertinentes à propos d'un Cadre Européen Commun de Référence » (Journée des langues de l’IUFM de Lorraine, 9 mai 2007. Disponible sur le site de l’APLV : http://www.aplv- languesmodernes.org/spip.php?article990 [consulté le 14 janvier 2017]. ROSEN, Evelyne. 2006. Le point sur le Cadre européen de références pour les langues, Paris, CLÉ international. SAGAZ, Michel. 2011. « Contextualisation du CECR et pratiques méthodologiques locales : le cas du Japon ». In :Synergies Europe 6, 75-84. SAGAZ, Michel, DUCATEL, Nicolas. 2011. Pourquoi adopter le CECR au Japon ? In : Synergies Europe 6, 153-163. SPRINGER, Claude. 2011. « Le CECR : outil de diversification ou de standardisation ? ». In : Cadre Européen Commun de Référence et Enseignement du Français en Corée, Octobre 2011, Séoul. Disponible à l’adresse : http://springcloogle.blogspot.fr/2011/10/cecr-standardisation-ou-diversification.html [consulté le 14 janvier 2017].
Suggéré par: 
Aurora Fragonara
Courriel: 
jd.praxitexte.crem2017@gmail.com
Date de début ou date limite de l'événement: 
30/04/2017
Ville de l'événement: 
Metz
Type d'événement: 
Appels à contribution
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
didactique, FLE, CECRL

Pages

S'abonner à RSS - Didactique