Vous êtes ici

Phonétique et phonologie

Appel à contribution - Bulletin Suisse de Linguistique Appliquée N° 105 – été 2017

Résumé de l'annonce: 
«Comment les apprenants étrangers s’approprient-ils la morphologie verbale du français?» Editrices : Sonia Gerolimich (Université d’Udine) & Isabelle Stabarin (Université de Trieste) Ce numéro 105 se propose d’apporter des éléments de réponse à la question posée ci-dessus, dans un contexte de Français Langue Étrangère en apprentissage guidé. L’observation de situations de terrain permet de s’interroger sur différents aspects de l’acquisition de la flexion verbale, en particulier sur l’accord sujet-verbe chez des apprenants allophones.
« Comment les apprenants étrangers s’approprient-ils la morphologie verbale du français ? » Editrices : Sonia Gerolimich (Université d’Udine) & Isabelle Stabarin (Université de Trieste) Ce numéro 105 se propose d’apporter des éléments de réponse à la question posée ci-dessus, dans un contexte de Français Langue Étrangère en apprentissage guidé. L’observation de situations de terrain permet de s’interroger sur différents aspects de l’acquisition de la flexion verbale, en particulier sur l’accord sujet-verbe chez des apprenants allophones. L’acquisition des formes verbales dans leur dimension strictement morphologique est un aspect quelque peu négligé dans les nombreuses études prenant en compte l’acquisition des formes verbales. Il s’agit pourtant bien d’un aspect essentiel pour les apprenants de FLE, et mettre au jour les processus qui sous-tendent l’apprentissage chez les différentes populations s’avère fructueux en permettant de les appréhender de manière innovatrice. Les études qui vont dans ce sens sont encore peu nombreuses. Parmi celles-là, signalons les travaux rassemblés par Granfeldt et Schlyter (éds.) (2005), ainsi que ceux, notamment, d’Ågren (2008, 2014), Bartning et Schlyter (2004), Dewaele (1994), Gerolimich et Stabarin (2007, 2014), Granget (2005, 2009), Herschensohn (2001), Howard (2006, 2013), Kemps, Housen et Pierrard(2010), Michot (2015), Nadasdi (2001), Paloheimo et Havu (éds) (2015), Prévost (2009), Prévost et White (2000), Schlyter (2006),Sergeeva et Chevrot (2008).L’approche contrastive, rendue possible par la diversité des populations d’apprenants dans ces recherches, fait apparaitre la spécificité du système de la morphologie verbale du français (Blanche-Benveniste 2002, Bonami et Boyé 2007) par rapport à celui des différentes langues maternelles. Elle offre un intérêt aussi bien pour sa conceptualisation que pour une application didactique différenciée. Nous invitons les chercheurs intéressés par la description de l’acquisition de la morphologie verbale à apporter leur contribution à ce numéro. Ils se situeront dans une démarche de recherche-action en didactique des langues, conscients que la divulgation d’une approche scientifique autour d’un fait de langue et des mécanismes d’apprentissage conduit les enseignants et les concepteurs de méthodes de FLE à une prise en compte des résultats obtenus et à une élaboration de nouvelles stratégies (Causa et Cadet 2006, Macaire 2010, Narcy-Combes 2010, Vaguer et Lavieu 2004, Véronique 2005). L’observation de corpus oraux sera privilégiée. Les articles pourront être rédigés en allemand, anglais, français ou italien. Proposition d’article (3500 caractères espaces inclus) + bibliographie essentielle (10 références maximum) à envoyer à sonia.gerolimich@uniud.it et isabelle.stabarin@deams.units.it avant le 25 mars 2016 (échéance reportée au 3 avril 2016). Échéancier : 20 avril 2016 : notification de l’acceptation ou du refus des propositions 1er sept 2016 : remise des articles pour évaluation. Références bibliographiques Ågren, M. (2008). À la recherche de la morphologie silencieuse : Sur le développement du pluriel en français L2 écrit. Études Romanes de Lund, 84. Ågren, M. (2014). Production et compréhension de la morphologie verbale en FLE : les difficultés de l’accord sujet-verbe en nombre. Cahiers de l’AFLS(Association for French Language Studies), 19 (1), 1-22. Bartning, I. & Schlyter, S. (2004). Itinéraires acquisitionnels et stades de développement en français L2.Journal of French Language Studies, 14, 281–299. Blanche-Benveniste C. (2002). Structure et exploitation des verbes en français contemporain. Le Français Aujourd’hui, 139, 13-22. Bonami, O. & Boyé, G. (2007). Remarques sur les bases de la conjugaison. In : E. Delais-Roussarie et L. Labrune (éds), Des sons et des sens : données et modèles en phonologie et en morphologie. Paris : Hermès Lavoisier, 77-90. Disponible sur http://w3.erss.univ-tlse2.fr/textes/pagespersos/boye/BoBo07-BasesConjugaison.pdf Causa, M. & Cadet, L. (2006). Devenir un enseignant réflexif, quels discours ? Quels modèles ? Quelles représentations ? Le Français dans le monde, R&A, n° 39, 69-83. Dewaele, J-M. (1994). Variation synchronique des taux d’exactitude. Analyse de la fréquence d’erreurs morpholexicales dans trois styles oraux d’interlangue française. IRAL XXXIII 4, 275-300. Gerolimich, S. & Stabarin, I. (2007). Pour une représentation fonctionnelle de la conjugaison française. In : C. Taylor, Aspetti della Didattica e dell’Apprendimento delle Lingue Straniere. Trieste : Dipartimento di Scienze del Linguaggio, dell’Interpretazione e della Traduzione, 147-165. Disponible sur       http://www.openstarts.units.it/dspace/handle/10077/6326. Gerolimich, S. & Stabarin, I. (2014). Une systématisation de la conjugaison française : feed-back et remodèlements didactiques. In M.-N. Roubaud & J.-P. Sautot (éds), Le verbe en friche, Gramm-R. Études de linguistique française, Vol. 20. Bruxelles : Peter Lang, 111-131. Granfeldt, J. & Schlyter, S. (éds.) (2005). Acquisition et production de la morphologie flexionnelle. Actes du Festival de la morphologie. Lund, Perles, 20. Disponible sur http:///www.rom.lu.se/durs/morph.pdf Granget, C. (2009). L’acquisition de la morphologie verbale. In : Véronique D. (éd.), L’acquisition de la grammaire du français, langue étrangère. Paris : Didier, 164-218. Herschensohn, J. (2001). Missing inflection in second language French: accidental infinitives and other verbal deficits. Second Language Research 17, 273-305. Kemps, N., Housen, A. & Pierrard, M. (2010). Instruction grammaticale et stabilisation de la morphologie verbale. L’accord sujet-verbe à la 3e personne. In : D. V. Raemdonck (éd.), Enseigner les structures langagières en FLE.  Gramm-R. Études de linguistique française, Vol. 4. Bern, Berlin, Brussels: Peter Lang, 251-270. Howard, M. (2006). The expression of number and person through verb morphology in French interlanguage.International Review of Applied Linguistics,44(1), 1-22. Howard, M. (2013). La complexification du système morphologique de l’apprenant avancé : Une étude longitudinale de la morphologie verbale. In : U. Paprocka-Piotrowska., C. Martinot, & S. Gerolimich (éds), La complexité en langue et son acquisition. Lublin : Towarzystwo Naukowe KUL, 337-357. Macaire, D. (2010). Monisme ou pluralisme ? Vers une conception compréhensive de la recherche-action en didactique des langues et des cultures. In : Le français dans le monde, Recherches et applications, n°48, 66-75. Michot, M.-E. (2015). L’acquisition de la morphologie verbale en français langue seconde. Thèse de doctorat non publiée. Vrije Universiteit Brussel. Nadasdi, T. (2001). Agreeing to disagree : Variable Subject-Verb Agreement in Immersion French. Revue canadienne de linguistique appliquée, Vol.4, 1-2, 87-101. Narcy-Combes, J.-P. (2010). Illusion ontologique et pratique réflexive en didactique des langues. Interrogations épistémologiques en didactique des langues. In : Le français dans le monde, Recherches et Applications, n° 48. Paris : CLE international, 111-122. Paloheimo, M. & Havu E. (éds) (2015). L’acquisition de constructions verbales en langue étrangère. Mémoires de la Société Néophilologique de Helsinki, TOME XCIX. Vantaa : Hansaprint. Prévost, P. (2009). The Acquisition of French. The development of inflectional morphology and syntax in L1 acquisition, bilingualism, and L2 acquisition. Amsterdam: John Benjamins. Prévost, P. & White, L. (2000). Missing surface inflection or Impairment in second language acquisition? Evidence from tense and agreement. Second Language Research 16, 103-133. Schlyter, S. (2006). Le développement de la morphologie verbale de personne-nombre chez différents types d’apprenants. Lunds Universitet. Sergeeva, E. & Chevrot J.-P. (2008). Influence de la fréquence sur la production et l’acquisition des formes verbales du français : le cas des russophones adultes. In : J. Durand, B. Habert & B. Laks (éds). Congrès Mondial de Linguistique Française (CMLF’08). Paris : Institut de Linguistique Française, 1831-1844. Vaguer, C. & Lavieu, B. (2004). Le verbe dans tous ses états : propriétés linguistiques et transpositions didactiques. In : C. Vaguer & B. Lavieu (éds), Le verbe dans tous ses états. Grammaire, sémantique, didactique. Namur : CEDOCEF & Presses Universitaires, Coll. ’Diptyque’, n° 2, 2004, 9-17. Véronique, G.-D. (2005). Les interrelations entre la recherche sur l’acquisition du français langue étrangère et la didactique du français langue étrangère. Acquisition et interaction en langue étrangère, 23, 9-41.
Nom du contact: 
Sonia Gerolimich
Courriel du contact: 
sonia.gerolimich@uniud.it
Suggéré par: 
Sonia Gerolimich
Courriel: 
sonia.gerolimich@uniud.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
03/04/2016
Ville de l'événement: 
Suisse
Type d'événement: 
Appels à contribution
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
FLE, apprentissage guidé, flexion verbale

Appel à Contribution "La Répétition en langue"

Résumé de l'annonce: 
Les groupes de recherche Dorif en Grammaire et en Analyse du Discours lancent un projet de recherche sur "La Répétition en langue et en discours", dont le présent appel constitue le premier volet ("La répétition en langue").
Appel à contribution pour le numéro 13 de la revue "Repères-Dorif"  (janvier 2017) qui sera consacré au sujet de la "Répétition en langue", premier volet d'un projet consacré à la Répétition en langue et en discours. Le groupe de recherches en grammaire de l'association Dorif, qui pilote ce premier volet, a déjà publié un numéro de la revue sur la syntaxe verbale en février 2015 (http://www.dorif.it/ezine/show_issue.php?iss_id=14). Les propositions sont à envoyer, accompagnées d'un résumé de 3000 signes maximum, à l'adresse repetitions2016@gmail.com avant le 15 février 2016.
Suggéré par: 
Ruggero Druetta
Courriel: 
ruggero.druetta@unito.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
15/02/2016
Ville de l'événement: 
Web
Type d'événement: 
Appels à contribution
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
répétition

L’apprentissage du français

Résumé de l'annonce: 
Première rencontre IPFC-italien autour de "L’apprentissage du français" à la Sapienza, Université de Rome, Villa Mirafiori - Via Carlo Fea 2, Aula VIII, le vendredi 7 novembre 2014
Programme   14h30-14h45 Ouverture – Enrica GALAZZI Session 1 14h45-15h15 FLOQUET, Oreste, LOMBARDO, Carolina - Sapienza, Université de Rome Phonétique et phonologie des apprenants italophones préscolaires et universitaires: une première enquête sur les voyelles nasales et les voyelles fermées /y – u/. 15h15-15h45 BARRECA, Giulia - Université Paris Ouest Nanterre La Défense - Université Catholique de Milan L'influence de facteurs prosodiques dans l'apprentissage de la liaison chez les italophones. 15h45 -16h15 PATERNOSTRO, Roberto - Université Paris Ouest Nanterre La Défense - Université Catholique de Milan Le rôle du non standard dans la didactique de la parole. 16h15-16h45 Pause café Session 2 16h45-17h15 LUREAU, Maxence - Sapienza, Université de Rome Comment favoriser la communication didactique en français : exemple de Coaching Stratégico- Linguistique avec une actrice italienne. 17h15-17h45 LAKS, Bernard - Université Paris Ouest Nanterre La Défense La loi de la valeur positionnelle chez Saussure : Voyelles, Sonantes, Syllabes.   Comité d’organisation: équipe IPFC-italien Université Catholique du Sacré Coeur de Milan – Faculté de Sciences du Langage et Littératures étrangères (Enrica Galazzi, Cristina Bosisio, Chiara Molinari, Michela Murano, Roberto Paternostro) Université de Trieste - Département de Sciences Juridiques, du Langage, de l’Interprétation et de la Traduction – Section d’Études en Langues Modernes pour Interprètes et Traducteurs (SSLMIT) (Caterina Falbo, Pascale Janot) Sapienza, Université de Rome – DSEAI, Dipartimento di Studi Europei, Americani e Interculturali. (Giulia Barreca, Oreste Floquet). Contacts giulia.barreca@gmail.com; oreste.floquet@uniroma1.it
Nom du contact: 
Oreste Floquet
Courriel du contact: 
oreste.floquet@uniroma1.it
Adresse postale: 
Sapienza, Università di Roma, Villa Mirafiori, via Carlo Fea 2
Suggéré par: 
Oreste Floquet
Courriel: 
oreste.floquet@uniroma1.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
07/11/2014
Ville de l'événement: 
Roma
Type d'événement: 
Colloques
Catégorie principale: 
Sous-catégorie: 
Mots-clés: 
apprentissage, français

Offre contrat post doctorat LPL Aix-Marseille

Résumé de l'annonce: 
Offre d'un contrat post-doctoral d'un an au Laboratoire Parole et Langage (Aix-Marseille Université, CNRS, UMR 7309)
Offre d'un contrat post-doctoral  (un an) au Laboratoire  Parole et Langage (Université Aix-Marseille, CBRS, UMR 7309) dans le cadre du projet ANR PhonIACog   La Fondation Maison des sciences de l’homme offre des bourses de recherche postdoctorale en sciences humaines et sociales d’une durée de 9 mois dans le cadre de son programme « Fernand Braudel-IFER » (International Fellowships for Experienced Researchers), soutenu par l’Union européenne (Programme Action Marie Curie – COFUND – 7ème PCRD). Ces bourses sont proposées en partenariat avec des institutions de recherche et des "Laboratoires d'excellence" (Labex). Les projets des candidats doivent correspondre aux axes de recherche de ces institutions d'accueil. Les candidats postulent auprès de la FMSH et demandent un laboratoire d’accueil scientifique de leur choix en France, parmi les partenaires de l’appel. Sont éligibles pour un rattachement à l'Institut Jean Nicod les candidats aux 2 bourses du Labex IEC, aux 3 bourses de l'EHESS, aux 13 bourses « générales » en sciences humaines et sociales, et aux bourses spécifiques offertes aux diplômés de Princeton et aux ressortissants de Russie ou de la CEI. Les candidats ont la possibilité de postuler simultanément à deux bourses mais ne peuvent pas postuler à 2 laboratoires différents pour la même bourse. Pour candidater, ils doivent obtenir une lettre du directeur du laboratoire choisi démontrant qu’ils seront accueillis dans cette institution pendant leur séjour en France. Les candidats intéressés par un rattachement à l’IJN sont priés de prendre contact avec l’administration du laboratoire (nathalie.evin [ chez ] ehess.fr) et d’indiquer une éventuelle équipe de rattachement au sein de l’IJN. La plateforme de candidature en ligne est ouverte du 01 septembre au 30 septembre 2014. Date limite de soumission : 30 septembre 2014. Date limite pour solliciter une lettre d’accueil auprès de la Direction de l’IJN : 18 septembre 2014. Critères d’éligibilité et procédure de candidature sur le site de la Fondation Maison des Sciences de l'Homme
Nom du contact: 
Roxane Bertrand
Courriel du contact: 
roxane.bertrand@lpl-aix.fr
Suggéré par: 
Mariagrazia Margarito
Courriel: 
_@_._
Date de début ou date limite de l'événement: 
30/09/2014
Ville de l'événement: 
Aix-Marseille Université
Type d'événement: 
Bourses, prix, emplois
Catégorie principale: 
Sous-catégorie: 
Mots-clés: 
prosodie, phonologie, accentuation prosodique, caractérisation acoustico-phonétique
Site web de référence: 
http://aune.lpl-aix.fr/

Call for papers II Congresso Internazionale dell'Associazione di Grammatica Enunciativa

Résumé de l'annonce: 
"La codifica e la sua interpretazione: livelli di codifica e di interpretazione degli enunciati” Uno dei problemi che con maggior assiduità affligge gli studi linguistici è dato dalla mancanza di chiarezza nella distinzione tra quello che codifica il sistema e la sua interpretazione in uno specifico contesto. Sebbene negli ultimi decenni, grazie allo sviluppo degli studi di pragmatica, siano stati fatti molti passi in avanti verso una maggiore chiarezza, è ancora molto diffusa la tendenza a descrivere i diversi livelli del sistema (lessicale, grammaticale, prosodico, ecc.) basandosi su interpretazioni dettate dall'osservazione e dallo studio di specifici contesti d'uso, senza però riuscire a svelarne i meccanismi e i modi in cui gli enunciati interagiscono tra loro.
Call for papers II Congresso Internazionale dell'Associazione di Grammatica Enunciativa (A.I.Gr.E.) Napoli (Italia), 10-11 ottobre 2013 (1ª circolare) Inmaculada Solís García Descrizione "La codifica e la sua interpretazione: livelli di codifica e di interpretazione degli enunciati” Uno dei problemi che con maggior assiduità affligge gli studi linguistici è dato dalla mancanza di chiarezza nella distinzione tra quello che codifica il sistema e la sua interpretazione in uno specifico contesto. Sebbene negli ultimi decenni, grazie allo sviluppo degli studi di pragmatica, siano stati fatti molti passi in avanti verso una maggiore chiarezza, è ancora molto diffusa la tendenza a descrivere i diversi livelli del sistema (lessicale, grammaticale, prosodico, ecc.) basandosi su interpretazioni dettate dall'osservazione e dallo studio di specifici contesti d'uso, senza però riuscire a svelarne i meccanismi e i modi in cui gli enunciati interagiscono tra loro. Il fine di questo congresso è per l'appunto quello di confrontarsi su quelli che sono i meccanismi essenziali sui quali si fonda il funzionamento delle lingue e capire come si generino i significati contestuali. Il taglio dei lavori potrà essere sia linguistico (grammatica, lessico, fonetica, intonazione) che pragmatico e dovrà avere l'obiettivo di sondare i meccanismi che permettono l'espressione dei significati non letterali, al fine di contribuire al raggiungimento di una visione più ampia che permetta di comprendere il perché dei diversi fenomeni e che dia conto in modo più preciso delle infinite sfumature di significato espresse dall'enunciatore. Proposte. Le comunicazioni avranno una durata di 20 minuti e alla fine di ogni sessione si dedicheranno 30 minuti al dibattito. Date importanti Inviodegli abstract: entro il 30 giugno 2013. Notifica acettazioni proposte: 15 luglio 2013. Iscrizione al convegno: entro il 9 settembre 2013 (scrivere a isgarcia@unisa.it) Iscrizione come uditore: entro il 15 settembre 2013 (scrivere a isgarcia@unisa.it). Paper Coloro che fossero interessati a partecipare come relatori dovranno inviare un documento di una pagina in formato A4, carattere (Times New Roman, 12), contenente: - il titolo della comunicazione; - il nome dell'autore o degli autori; - l’area tematica di riferimento; - e-mail di contatto; - un breve riassunto (2 o 3 linee) nel quale si esplicitino i punti essenziali della proposta, sottolineando in particolar modo l'originalità e la significatività dei risultati; - breve descrizione del quadro teorico di riferimento e degli aspetti metodologici; - bibliografia essenziale. Le proposte saranno inoltrate al Comitato Scientifico in forma anonima e selezionate in base ai seguenti criteri: (1) qualità dell'orientamento teorico, (2) qualità della metodologia di ricerca, se pertinente, e (3) originalità e significatività dei risultati. Costi Per partecipare come relatore bisognerà corrispondere la somma di 35 euro tramite Bonifico Bancario (IBAN IT15F0503403218000000000823- causale Partecipazione Congresso Napoli 2013) oppure pagando direttamente al momento della registrazione. La quota di partecipazione come relatore comprende i coffee break e il contributo per la pubblicazione degli atti. Il costo per la partecipazione come uditore è di 20 euro (gratuito per gli studenti e i membri degli enti organizzatori). Pernottamento Verranno forniti ulteriori dettagli nella prossima circolare. Area tematica: Linguistica, Grammatica, Studi di fonetica e intonazione, Pragmatica, Didattica L2. Enti Organizzatori: Centro Linguistico di Ateneo (Università Federico II); Associazione Internazionale di Grammatica dell'Enunciazione (A.I.Gr.E.); Facoltà di Interpretariato e Traduzione (Università UNINT – LUSPIO (Roma). Contatto: Inmaculada Solís García Comitato organizzatore Salvatore Musto (Università Federico II- Napoli:salvatore.musto@unina.it) Inmaculada Solís García (Università di Salerno: isgarcia@unisa.it) Magdalena León Gómez (Università di Salerno: magdalenaleon77@hotmail.com) Comitato scientifico María Victoria Escandell Vidal (Universidad Nacional de Educación a Distancia) Giancarlo Gagliardelli (Università di Modena-Reggio Emilia) Jean-Pierre Gabilan (Université de la Savoie) Victoriano Gaviño Rodríguez (Universidad de Cádiz) Manuel Leonetti (Universidad de Alcalá de Henares) Francisco Matte Bon (Università UNINT – LUSPIO - Roma) Manuel Rivas Zancarrón (Universidad de Cádiz) Renata Savy (Università di Salerno) Inmaculada Solís García (Università di Salerno) Lingue: spagnolo, italiano, inglese, francese.
Nom du contact: 
Inmaculada Solís García
Courriel du contact: 
isgarcia@unisa.it
Adresse postale: 
v. Ponte Don Melillo, s/n Fisciano (Salerno)
Suggéré par: 
Inmaculada Solís García
Courriel: 
isgarcia@unisa.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
30/06/2013
Ville de l'événement: 
Napoli
Type d'événement: 
Appels à contribution
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
linguistica, grammatica, studi fonetica e intonazione, pragmatica, didattica L2

Alliance des langues mondiales

Contenu de l'annonce: 

Ce site contient des informations sur les différentes langues étudiées dans cette associations, dont le français. Afin de développer le français l'alliance des langues mondiales offre aux élèves de français 20 heures de cours niveau base gratuites....

Image de l'annonce: 
Catégorie principale: 
Suggéré par: 
Le President De L'alliance Des Langues Mondiales...
Courriel: 
_@_._
Stefano Vidili
Mots-clés: 
alliance des langues mondiales, alliance, aosta, français, leçons de français, culture française.
URL du site: 
http://www.alliancedeslangues-mondiales.eu

La "Recherche" et la forme linguistique du texte

Résumé de l'annonce: 
Colloque de linguistique française consacré à l'analyse du corpus constitué par "A la recherche du temps perdu" de Marcel Proust.
Ce colloque a pour ambition de soumettre le texte d’Àla recherche du temps perdu  aux concepts, méthodes et instruments de la linguistique contemporaine. En effet, jusqu’à aujourd’hui, les perspectives d’étude les plus pratiquées ont principalement mis l’accent sur les disciplines herméneutiques héritées de la tradition critique (philosophie, thématique, histoire littéraire, comparatisme, études de réception, etc.). Un aspect reste encore à explorer plus avant: la forme linguistique du texte. Que pourront nous dire de neuf les perspectives de la phonétique, de la morphologie ou de la syntaxe, de  la lexicologie, de la sémantique ou de la pragmatique, à propos d’un discours éminent « illustrant » la langue française dans toute sa complexité, éta nt entendu que les brouillons aussi ontdes processus d’écriture à révéler, montrant par quels détours et repentirs peut s’élaborer une syntaxe, un texte, un style ? Programma Jeudi 12 avril 2012
 Aula Nievo - Palazzo Bo'
Via VIII febbraio, 2 14.00-14.30: Accueil des participants 14.30-15.00: Brève allocution des autorités 15.00-18.30: LINGUISTIQUE ET LITTÉRATURE Présidence : LORENZO RENZI 15.00-15.45: Michele Prandi (Università di Genova) Linguistique et littérature 15.45-16.30: Geneviève Henrot Sòstero (Università di Padova) et Isabelle Serça (Université de Toulouse -Le Mirail) La Recherche et l'approche linguistique 16.30-17.00: pause café 17.00-17.45: Stéphane Chaudier (Université Jean Monnet, Saint-Étienne) Le champ sémantique de la « loi » dans la Recherche 17.45-18.30: Stéphanie Fontvielle (Université Aix-Marseille) La maxime proustienne : de la vérité générale à l'argumentation singulière Vendredi 13 avril 2012
 Aula G - Palazzo Maldura
Via Beato Pellegrino, 1 9.00-12.30: LES FORMES DE L'ALTÉRITÉ Présidence : MICHELE PRANDI 9.00-9.45: Hugues Galli et Stéphanie Fontvielle (Université de Bourgogne) La figure du distinguo au service d'une esthétique du fragment 9.45-10.30: Sophie Duval (Université Michel de Montaigne, Bordeaux) Un « discours antijuif ou prohébreu » : humour juif et modalisation autonymique 10.30-11.00: pause café 11.00-11.45: Danièle Coltier et Corinne Féron (Université de Metz - Celted) « Censé », « réputé », « supposé » dans À la recherche du temps perdu 11.45-12.30: Maribel Peñalver Vicea (Universidad de Alicante) De la linguistique à la littérature. De l'affectivité du métalangage chez Proust 12.30-14.00: buffet 14.00-18.30 : HÉTÉROGÉNÉITÉS Présidence : STÉPHANE CHAUDIER 14.00-14.45: Michel Sandras (Université Paris VII-Diderot): Hétérogénéités proustiennes ou tours et détours du texte 14.45-15.30: Jacques Dürenmatt (Université de Toulouse- Le Mirail) Proust et le point-virgule 15.30-16.15: Patrick Dendale (Université D'Anvers) et Danièle Coltier (Université de Metz) À la recherche du temps perdu : emploi du conditionnel 16.15-16.45: pause café 16.45-17.15: Isabelle Serça (Université de Toulouse-Le Mirail) Entre norme et usage. Ordre des mots, parataxe et détachement dans Swann 17.15-18.00: Geneviève Henrot Sòstero (Università degli Studi di Padova) La dislocation dans Sodome et Gomorrhe 20.30: dîner Samedi 14 avril 2012
 Aula Calfura 1 - Palazzo Maldura
Via Beato Pellegrino, 1 9.00-12.50: LE LEXIQUE ET SES CONTEXTES Présidence : MICHEL SANDRAS 9.00-9.45: Sylvie Bougeard Pierron « Les mots nouveaux » de la Recherche. La néologie dérivationnelle 9.45-10.30: Anna Isabella Squarzina (LUMSA di Roma) Le déictique « aujourd'hui » dans la Recherche 10.30-11.00: pause café 11.00-11.45: Yasué Kato (Université de Nagoya, Japon) L'illisibilité d'un système descriptif et les manuscrits proustiens : les portraits « impressionnistes » des jeunes filles en fleurs dans le Cahier 34 11.45-12.15: Davide Vago (Università Cattolica di Milano) « La vérité, même littéraire, n'est pas le fruit du hasard ». Synonymie et quasi-synonymie dans les ekphraseis de Proust 12.15-12.30 : Débat commun 12.30-12.50: Synthèse et clôture: Jacques Dürenmatt (Université de Toulouse-Le Mirail)   Contact : genevieve.henrot@unipd.it   Informations : http://www.maldura.unipd.it/proust/index.html
Suggéré par: 
Geneviève Hanrot
Courriel: 
genevieve.henrot@unipd.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
12/04/2012
Date de fin de l'événement: 
14/04/2012
Ville de l'événement: 
Padova
Type d'événement: 
Colloques
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
Proust, hétérogénéités discursives, néologie, maxime, distinguo, humour, ponctuation, détachement, dislocation, synonymie, déixis, mode conditionnel, métalangage, parataxe
Site web de référence: 
http://www.maldura.unipd.it/proust/index.html

In forma di lettere. La finzione epistolare in Francia dal Rinascimento al Classicismo

Contenu de l'annonce: 

Scrivere lettere, scrivere in lettere: tra questi due poli si sviluppa il percorso di questo libro che indaga la finzio- ne epistolare tra Cinquecento e Seicento e, in particola- re, il rapporto di permeabilità tra una scrittura che dà voce al reale o costruisce modelli e una scrittura che crea...

Image de l'annonce: 
Catégorie principale: 
Suggéré par: 
Nancy Murzilli
Courriel: 
nancy.murzilli@unige.it
ISBN: 
ISBN: 978-88-96220-49-8
Collection: 
Venezia
Stefano Vidili
Éditeur: 
Supernova
Lieu de parution: 
Venezia
Date de parution: 
Jeudi, Septembre 1, 2011
Langue: 
Italiano
Mots-clés: 
finzione epistolare, Francia, Rinascimento, Classicismo

Pages

S'abonner à RSS - Phonétique et phonologie