Vous êtes ici

Didactique de la littérature

La mémoire européenne mise en question

Résumé de l'annonce: 
Appel à contribution pour un numéro de la revue De Europa dirigé par Angela Condello (Università di Roma 3) et Anna Mastromarino (Università di Torino)
Appel à contribution La mémoire européenne mise en question Numéro dirigé par Angela Condello (Università di Roma 3) et Anna Mastromarino (Università di Torino) www.deeuropa.unito.it - n. 2 -2020 ISSN 2611-853X Au cours de ces dernières années, les études sur la « mémoire » ont connu un succès grandissant, ce type d’études ne portant plus seulement sur les fonctions cognitives et psychiques mais devenant un domaine interdisciplinaire qui s’intéresse à l’analyse des liens entre le passé, le présent et l’avenir d’après des perspectives différentes (sociologique, juridique, culturelle). La revue De Europa envisage la publication d’un numéro sur l’analyse interdisciplinaire du rôle que les processus mémoriels jouent dans le processus d’intégration européenne, tout en considérant que le fait de construire une mémoire entraîne la construction d’une identité groupale et que donc la réflexion sur le passé est une étape fondamentale lors du processus d’autodéfinition d’un peuple. Par conséquent, ce numéro de la revue s’intéressera à la mémoire en relation à la construction et à l’élaboration d’identités plurielles dans l’histoire européenne mais aussi par rapport à leurs projections vers l’avenir, ce qui leur permet d’être sans cesse remodelées. Dans ce contexte, les événements, les personnes, les lieux, les discours, les dates deviennent des éléments essentiels pour consolider les liens d’unité d’un peuple. Ce numéro de la revue abordera donc les questions suivantes : - de quelle manière la mémoire peut créer identité dans la société europenne ; - si la coexistence de mémoires différenciées, voire opposées, est possible au sein d’un espace public européen commun et partagé ; - à travers quel type de processus de sélection (individuel, privé, public) il est possible de créer une mémoire européenne collective ; - quels objets « exemplaires » et / ou quels discours sont capables de déclencher des processus mémoriels ; - dans le contexte européen, qui sont les sujets censés devenir les acteurs « légitimes » de la mémoire ; - quels peuvent être les lieux capables de créer de la mémoire (lieux matériels, immatériels, discursifs ; dates, musées...) ; - quel rôle peut jouer l’éducation, notamment l’enseignement de l’histoire, par rapport à la création d’une mémoire européenne ; - s’il est possible de contourner les risques possibles d’instrumentalisation des processus mémoriels de la part des forces antieuropéennes et de renforcer un espace de confrontation ouvert qui favorise la coexistence de mémoires potentiellement conflictuelles. Un résumé d'environ 300 mots et 5 mots-clés devront être envoyés en français et dans une des autres langues de la revue (italien, anglais ou espagnol) à l’adresse redazione.deeuropa@unito.it avant le 30 septembre 2019. Les articles des propositions acceptées devront être envoyés à la même adresse avant le 31 mars 2020. Les consignes rédactionnelles sont disponibles au lien: http://www.deeuropa.unito.it/content/contacts
Suggéré par: 
Rachele Raus
Courriel: 
rachele.raus@unito.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
30/09/2019
Ville de l'événement: 
Torino
Type d'événement: 
Appels à contribution
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
europe, europa, mémoire, memoria
Site web de référence: 
www.deeuropa.unito.it

Prix Murat 2019 à Dans l'eau je suis chez moi d'Aliona Gloukhova

Résumé de l'annonce: 
Premio Murat 2019 al romanzo Dans l'eau je suis chez moi di Aliona Gloukhova
Il 21 maggio si sono svolte le operazioni di spoglio per il "Prix Murat. Un romanzo francese per l'Italia": sono intervenuti il il prof. Matteo Majorano, fondatore del Premio, con la relazione "La letteratura, la storia, la libertà" e la prof.ssa Marie Thérèse Jacquet. Le schede raccolte sono state 1647. Il romanzo vincitore della decima edizione del "Premio Murat Un romanzo francese per l'Italia" è Dans l'eau je suis chez moi di Aliona Gloukhova. Ha ottenuto 635 voti su 1647 (370 votanti in più rispetto all’edizione 2017), precedendo gli altri due romanzi selezionati, Faire mouche di Vincent Almendros (603 voti) e Une immense sensation de calme di Laurine Roux (406 voti). 0 le schede nulle, 3 le bianche. Dans l'eau je suis chez moi è il primo romanzo di Aliona Gloukhova, bielorussa che ha scelto di scrivere in francese. Ispirato a fatti realmente accaduti, il racconto evoca la ricerca di una figlia che non si rassegna alla scomparsa del padre e parte sulle sue tracce. La protagonista lo vede ovunque, in sogno, nei ricordi, nei mercati di Istanbul, sui relitti delle barche. L'acqua diventa così il motore di questa scrittura che consente all'assenza di trasformarsi in parole, addomesticando il dolore di Aliona. Parallelamente allo spoglio, lo scrittore Giorgio Vasta, che ha esordito con Il tempo materiale, un romanzo che racconta la storia di tre adolescenti palermitani contaminati dalla grande Storia italiana della fine degli anni ’70, ha illustrato il suo modo di “scrivere l’adolescenza”. In un secondo tempo, è stato lungamente sollecitato da numerosi studenti accolti sul palcoscenico di AncheCinema. I giurati Murat si sono dati appuntamento ad ottobre con il vincitore per la consegna del Premio. Groupe de Recherche sur l'Extrême Contemporain (GREC) Prix Murat.Un roman français pour l'Italie Université de Bari (Italie) email: grec.prixmurat@uniba.it web: www.grecart.it
Nom du contact: 
grec.prixmurat@uniba.it
Courriel du contact: 
grec.prixmurat@uniba.it
Adresse postale: 
Groupe de Recherche sur l'Extrême Contemporain - Università degli Studi di Bari - Dipartimento Lettere Lingue Arti - Via Garruba, 6 - 70122 Bari
Suggéré par: 
Groupe de Recherche sur l'Extrême Contemporain (GREC)
Courriel: 
grec.prixmurat@uniba.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
27/05/2019
Ville de l'événement: 
Bari
Type d'événement: 
Bourses, prix, emplois
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
Prix Murat Aliona Gloukhova
Site web de référence: 
http://www.grecart.it

Prix Murat 2019

Proclamazione del vincitore della 10 edizione e conferenza dello scrittore Giorgio Vasta

Résumé de l'annonce: 
Proclamazione del vincitore della 10a edizione del Premio Murat e conferenza dello scrittore Giorgio Vasta su "Scrivere l'adolescenza"
Martedì 21 maggio 2019, alle ore 16.00, presso AncheCinema di Bari (ex-cinema Royal, Corso Italia, 112), si svolgerà lo spoglio delle schede provenienti dalle 32 scuole-centri di voto nonché dall'Università degli Studi di Bari, cui seguirà la proclamazione del vincitore della 10a edizione del "Premio Murat. Università di Bari. Un romanzo francese per l’Italia". In tale occasione, lo scrittore Giorgio Vasta terrà la conferenza "Scrivere l’adolescenza". Interverrà la Prof.ssa Marie Thérèse Jacquet L'iniziativa, organizzata ogni due anni dal Groupe de Recherche sur l'Extrême Contemporain (GREC) fondato dal prof. Matteo Majorano del Dipartimento di Lettere Lingue Arti dell'Università di Bari e diretto dalla Prof.ssa Marie Thérèse Jacquet, ha coinvolto quest'anno studenti e docenti di francese dell'Università degli Studi di Bari e di 32 scuole secondarie di secondo grado delle provincie di Bari, BAT, Brindisi, Foggia, Taranto e Matera.
Nom du contact: 
Groupe de Recherche sur l'Extrême Contemporain (GREC)
Courriel du contact: 
grec.prixmurat@uniba.it
Adresse postale: 
Università degli Studi di Bari - Dipartimento di Lettere Lingue Arti - Via Garruba, 6 - 70122 BariI
Suggéré par: 
Groupe de Recherche sur l'Extrême Contemporain (GREC)
Courriel: 
grec.prixmurat@uniba.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
21/05/2019
Ville de l'événement: 
Bari
Type d'événement: 
Séminaires et conférences
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
Premio Murat Romanzo francese Italia
Site web de référence: 
http:grecart.it

Cécile Oumhani, de l’entre-deux langues à l’entre-les-langues

Résumé de l'annonce: 
Seminario di studio sull’etnotesto e il plurilinguismo nella scrittura contemporanea tra migrazione e identità
Martedì 09 aprile 2019, 15.30-17-30, "Cécile Oumhani de l’entre-deux langues à l’entre-les-langues", seminario di studio sull’etnotesto e il plurilinguismo nella scrittura contemporanea tra migrazione e identità, Aula Magna Ex Distretto Militare, Struttura Didattica Speciale di Lingue e Letterature Straniere di Ragusa (Ragusa Ibla), Università degli Studi di Catania. Organizzatore: Fabrizio Impellizzeri
Nom du contact: 
Fabrizio Impellizzeri
Courriel du contact: 
fimpelli@unict.it
Adresse postale: 
Ex Distretto Militare della SDS di Lingue e Letterature Straniere di Ragusa Ibla - Università degli Studi di Catania
Suggéré par: 
Fabrizio Impellizzeri
Courriel: 
fimpelli@unict.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
09/04/2019
Date de fin de l'événement: 
09/04/2019
Ville de l'événement: 
Ragusa Ibla
Type d'événement: 
Séminaires et conférences
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
Plurilinguismo, etnotesto, francofonia, identità
Site web de référence: 
http://www.sdslingue.unict.it/it/eventi

Adolescences méditerranéennes

Résumé de l'annonce: 
Quatre rencontres entre d’écrivains des différents pays méditerranéens et de critiques universitaires spécialistes de l’extrême contemporain.
Adolescences méditerranéennes Notre journée d’études s’organise autour de quatre rencontres entre d’écrivains des différents pays méditerranéens et de critiques universitaires spécialistes de l’extrême contemporain. Ces dialogues visent à croiser les regards sur des récits actuels de jeunesse situés en Algérie, Espagne, France et Italie afin d’offrir une perspective ample et de trouver des cohérences dans la création littéraire la plus récente sans pour autant en réduire les richesses et les diversités. À partir des personnages de romans et des récits plus ou moins autobiographiques, l’adolescence est racontée, dans les œuvres choisies, comme moment clé dans la construction de la personnalité, moment liminaire à la fois de rébellion et de mélancolie. Cette question identitaire articule le passage entre l’intime et le social et permet par ailleurs aux auteurs d’envisager cet âge de changements comme métaphore des transformations historico-politiques des pays méditerranéens dans les années soixante-dix et quatre-vingt. Les écrivains invités se rejoignent en effet dans leurs portraits d’une époque en pleine mutation et en quête d’identité. L’ouverture au pluralisme démocratique en Espagne, l’indépendance de l’Algérie et l’aube, dans les pays de la rive nord, de ce qu’on appellera plus tard le processus de globalisation dans un contexte d’essor économique configurent des scénarios inédits, catalyseurs des transformations accélérées du tissu social et culturel des deux côtés de la Méditerranée. Ces contextes en mutation s’incarnent dans des héros adolescents à cheval entre deux âges, situés face au dilemme entre l’acceptation problématique et le déni tout aussi problématique de ce qui a été transmis. De quoi la récurrence, depuis une vingtaine d’années, de la figure du jeune en crise dans le roman méditerranéen est-elle révélatrice ? Nous souhaitons inviter quatre écrivains dont les romans offrent un regard rétrospectif sur une époque à la charnière du siècle et interrogent les valeurs héritées sans pour autant être complétement dépourvus d’une certaine nostalgie: Marie Darrieussecq dépeint la paupérisation culturelle et économique d’une province française délaissée dans Clèves ; Alice Zeniter, avec L’Art de perdre, met des mots sur le silence de la population immigrée de l’Algérie française et explore l’évolution, au fil des générations, de leur rapport aussi bien au pays d’origine qu’à celui d’accueil. Dans le Palerme de Giorgio Vasta, le mécontentement d’une génération de jeunes devient violence aveugle à un moment où l’Italie républicaine changera pour toujours. Marta Sanz, quant à elle, dresse une critique féministe du destape jugé libérateur à l’époque. Ces écrivains, par cette mise en cause de l’héritage transmis, semblent renouveler le geste adolescent dans le but de se réapproprier une époque fondatrice de notre présent. Notre journée d’études se veut ainsi une réflexion sur ce geste de retour à l’adolescence comme âge de mutations et de crises, comme âge de construction identitaire personnelle et collective.   Programme PROGRAMME 09.30 - Per un benvenuto: Stefano Bronzini (Direttore LELIA) e Grazia Distaso (Coordinatore del dottorato) 09.45 - Rocío Murillo (Bari / Lille), Les raisons d’un choix 10.00 - Yves Baudelle (Lille) et Marie Darrieussecq, autour de Clèves 11.30 - Pausa caffé 12.00 - Carmen Valcárcel (Autónoma Madrid) y Marta Sanz, sobre Daniela Astor y la caja negra 13.30 - Pausa pranzo 15.00 - Rocío Murillo (Bari / Lille) et Alice Zeniter, autour de L’art de perdre 16.30 - Pausa caffé 17.00 - Enzo Mansueto (poeta) e Giorgio Vasta, su Il tempo materiale 18.30 - Marie Thérèse Jacquet (Bari), Quelques dernières réflexions en partage Avec le soutien de l’Università degli Studi di Bari Aldo Moro (Dipartimento di Lettere Lingue Arti et Groupe de Recherche sur l’Extrême Contemporain), de l’Université de Lille (Alithila), Institut Français Italia (Bando Cassini Junior), Alliance Française de Bari, Instituto Cervantes de Naples
Nom du contact: 
Rocio Murillo Gonzalez
Courriel du contact: 
rocio.murillo.gonzalez@gmail.com
Adresse postale: 
Università degli Studi di Bari Dipartimento di Lettere Lingue Arti, Via Garruba 6, 70122 Bari
Suggéré par: 
Groupe de Recherche sur l'Extrême Contemporain (GREC)
Courriel: 
grec.prixmurat@uniba.it
rocio.murillo.gonzalez@gmail.com
Date de début ou date limite de l'événement: 
03/04/2019
Date de fin de l'événement: 
03/04/2019
Ville de l'événement: 
Bari
Type d'événement: 
Colloques
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
Adolescences, Méditerranée
Site web de référence: 
http://grecart.it

Interculture : analyses, défis et propositions à échelle globale.

Contributions, réseaux, spécificités des contextes de langue française

Résumé de l'annonce: 
Serait-il possible de formuler l’hypothèse d’une (ou de plusieurs) spécificité(s) « francophone(s) » dans l’approche aussi des thématiques de l’interculturel ?
L’espace linguistique et culturel que, de façon générale, l’on définit comme « francophone » élabore souvent des propositions et des modalités d’action qui se veulent innovantes, en revendiquant une sorte de « spécificité » qui dériverait de ses expériences historiques ainsi que des élaborations de pensée qui seraient liées à ces expériences. Serait-il possible de formuler l’hypothèse d’une (ou de plusieurs) spécificité(s) « francophone(s) » dans l’approche aussi des thématiques de l’interculturel ? Ce colloque portera sur cette interrogation générale, en l’approfondissant dans trois domaines majeurs – la langue ; la littérature ; l’interdisciplinarité – où cette spécificité semble se révéler de façon intéressante et promettre des développements féconds. Le colloque sera suivi de la réunion du groupe de recherche RUIPI (Réseau universitaire international pour l’interculturel). Programme du colloque Dipartimento di Scienze della Formazione, Università Roma Tre, Aula Volpi Jeudi 8 novembre 2018 09:30 – 12:30 Messages de bienvenue Luca Pietromarchi, Président de l’Université Roma Tre Massimiliano Fiorucci, Directeur du Département de Sciences de l’Éducation Introduction du colloque Marina Geat (Università Roma Tre) Présidence de session, Azouz Begag Hind Lahmami (Université Moulay Ismail, Meknès) Pour une approche anthropologique du texte littéraire francophone Koffi Ganyo Agbefle (Université du Ghana, Legon) Plurilinguisme : écoles, langues et cultures d’enseignement en Afrique subsaharienne Argyro Proscolli (Université nationale et capodistrienne d’Athènes), Stélios Markantonakis (Coordinateur de l’Éducation nationale en FLE) Les aspects socioculturels et interculturels des scénarios pédagogiques numériques pour l’enseignement du FLE en contexte hellénophone Discussion 14 :00 – 18 :00 Présidence de session, Yamina Bettahar Philippe Hamon (Université Paris III) La littérature, entre mélange et identité à la fin du XIXème siècle Veronic Algeri, (Université Roma-La Sapienza) La polyphonie linguistique : dispositifs narratifs et enjeux identitaires dans l'espace postcolonial Azouz Begag (écrivain, CNRS) Amara Lakhous (écrivain) Confrontations (par vidéo conférence entre Rome et New York) Seza Yılancıoğlu (Université Galatasaray, Istanbul) L'expérience transfrontalière chez Nina Bouraoui Discussion  Vendredi 9 novembre 2018 09:30 -12:30 Présidence de session, Viviane Devriésère Vincenzo Artale (Physicien CNR) Les spécificités de la France dans la recherche océanographique et maritime Gaëtan Flocco, Mélanie Guyonvarch (Université d’Evry) La biologie de synthèse, un domaine insaisissable ? Entre spécificités épistémologiques et interdisciplinarité Yamina Bettahar (Université de Lorraine) Sciences et francophonie. Quelques exemples Dominique Glaymann (CPN, Université d’Evry) Richesses potentielles de l’interdisciplinarité et obstacles à sa mise en œuvre illustrés par les questionnements sur la mondialisation Véronique Vassal (Institut Catholique de Paris) La communauté archéologique francophone à l'épreuve de la globalisation : échanges et publications scientifiques Discussion 14 :00 – 16 :30 Présidence de session, Seza Yılancıoğlu Marie-Geneviève Prunier (Présidente association “ Cultures et Générations ”) “ Se découvrir ” dans un monde interculturel. Itinéraires de jeunes écoliers et collégiens (cycle 3) Francesco Pompeo (Université Roma Tre) - Anthropologie, Dynamisme et Francofolies Rada Tirvassen (Université de Pretoria) - Plurilinguisme et interculturel : le bonheur d’un couple infernal ? Discussion Marina Geat (Université Roma Tre) Conclusions et nouvelles perspectives du groupe de recherche RUIPI (Réseau Universitaire International Pour l’Interculturel) 16.30-18.00 Réunion générale du groupe de recherche RUIPI.
Nom du contact: 
Marina Geat
Courriel du contact: 
marina.geat@uniroma3.it
Suggéré par: 
Marina Geat
Courriel: 
marina.geat@uniroma3.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
08/11/2018
Date de fin de l'événement: 
09/11/2018
Ville de l'événement: 
Roma
Type d'événement: 
Colloques
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
Interculturel ; francophonie ; langue ; littérature ; interdisciplinarité ; philosophie de la science ; anthropologie
Site web de référence: 
http://www.uniroma3.it/articoli/pre-convegno-internazionale-interculture-analyses-defis-et-propositions-a-echelle-globale-contributions-reseaux-specificites-de-contextes-de-langue-francaise-11858/

Prix Murat 2019

Un roman français pour l'Italie. Université de Bari Xème édition

Résumé de l'annonce: 
Sélection des trois romans finalistes de la Xème édition
Le Comité de lecture du Groupe de Recherche sur l'Extrême Contemporain (GREC) de l'Université de Bari a sélectionné les trois romans finalistes de la dixième édition du Prix Murat. Les textes retenus pour le Prix Murat 2019 sont Vincent ALMENDROS, Faire mouche, Editions de Minuit, 2018. Aliona GLOUKHOVA, Dans l’eau je suis chez moi, Paris, Verticales, 2018. Laurine ROUX, Une immense sensation de calme, Paris, Les Éditions du Sonneur, 2018. Les trois œuvres constituent, de manières différentes, trois enquêtes autour de relations familiales fragiles et mystérieuses, d’absences cherchées et non déchiffrées, et de secrets jamais complètement révélés. Ce sont des romans de la fluidité qui, avec la concision des détails, avec la rapidité de l’écoulement de l’eau et la légèreté de la poésie, nous permettent de partager les inquiétudes de notre temps et de trouver de nouvelles harmonies. Ces pages représentent donc une invitation à redécouvrir la littérature dans la vie de tous les jours pour saisir la préciosité de l’essentiel. Agenda Date du vote et proclamation du lauréat du Prix Murat 2019 : fin mai 2019. Date de la remise du Prix : mi-octobre 2019. Pour tout autre renseignement, voir le site du GREC, www.grecart.it
Nom du contact: 
Groupe de Recherche sur l'Extrême Contemporain
Courriel du contact: 
grec@lingue.uniba.it
Adresse postale: 
Università degli Studi di Bari Aldo Moro - Dipartimento di Lettere Lingue Arti - Via Garruba, 6 - 70122 Bari
Suggéré par: 
Groupe de Recherche sur l'Extrême Contemporain (GREC)
Courriel: 
grec@lingue.uniba.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
28/07/2018
Date de fin de l'événement: 
20/10/2019
Ville de l'événement: 
Bari
Type d'événement: 
Bourses, prix, emplois
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
Murat, Letteratura francese, Extrême Contemporain
Site web de référence: 
http://grecart.it

Nouvelle Fribourg n. 4 : "La Littérature et ses espaces"

Résumé de l'annonce: 
Le quatrième numéro de la revue en ligne "Nouvelle Fribourg" vise à explorer les multiples approches axées sur l’étude de l’espace dans le texte littéraire pour faire ressortir les différents objectifs, méthodes, divergences et convergences de ses représentations.
Tantôt référentiel, tantôt métaphorique, le recours à la notion d’espace en littérature est incontournable. Le quatrième numéro de la revue en ligne Nouvelle Fribourg vise à explorer les multiples approches axées sur l’étude de l’espace dans le texte littéraire pour faire ressortir les différents objectifs, méthodes, divergences et convergences de ses représentations. À partir des années 30 et des études de Mikhaïl Bakhtine, à qui nous devons la célèbre notion de chronotope, le traitement littéraire de l’espace a gagné sa place d’honneur dans l’univers critique, qui a souvent bénéficié de l’apport de théoriciens non exclusivement voués à la discipline littéraire : c’est le cas, lui aussi très célèbre, de la Poétique de l’espace (1957) de Gaston Bachelard, philosophe qui met le rapport dialectique du dedans et du dehors au centre de sa conception de la poésie et de l’être. Au cours de la même période, la réflexion esthétique sur l’espace s’enrichit grâce au texte de Maurice Blanchot, L’Espace littéraire (1955), qui ouvre finalement à « une spatialité représentative et non représentée ». Cette position semble tout à fait cohérente par rapport à l’essai d’un prédécesseur illustre de Blanchot, Joseph Frank, qui voit le premier la spatialisation comme une forme de transposition littéraire du réel. Les années 70 et 80 témoignent surtout d’un intérêt pour l’espace romanesque (Bourneuf, Weisgerber, Mitterand). Ensuite, nous arrivons aux nouvelles approches de la dernière décennie du XXe siècle, marquant une superposition entre espace et géographie, considérée en tant que discipline inséparable de la littérature, et ce de deux points de vue : l’un, éthique, lié à la possibilité d’une véritable éco-critique (Gerrard, Zapf, Suberchicot) ; l’autre, cognitif, fondé sur le rôle fondamental de l’espace dans la construction du savoir (Cosgrove). Les nouvelles approches de l’espace en littérature réfutent l’idée reçue que celui-ci soit simple décor, arrière-plan ou objet de description. De la même manière, il ne se résume plus à une fonction de scène sur laquelle se déploient les actions des personnages mais s’impose comme agent structurant et vecteur signifiant. Une telle insistance dans l’exploration des espaces de l’œuvre littéraire s’explique, entre autres raisons, par la prédisposition du langage à transposer les catégories mentales en catégories verbales. Comme le rappelle Gérard Genette, l’homme étant « livré à l’“absurde” et au déchirement, il se rassure en projetant sa pensée sur les choses, en reconstruisant des plans et des figures qui empruntent à l’espace des géomètres un peu de son assise et de sa stabilité » (1966 : 101). Nous proposons les pistes de recherche suivantes : • L’espace formel : l’organisation spatiale du texte. • L’espace autoréférentiel de la poésie. • L’espace sémantique comme multiplication des sens dans l’œuvre littéraire : le mot dans son contexte et co-texte. • Le recours des références spatiales (toponymes, noms propres, termes génériques, adverbes déictiques, verbes et prépositions, etc.) dans le texte littéraire ; leur rôle esthétique et cognitif. • La convergence de littérature et géographie, discipline spatiale par excellence : les enjeux du rapport entre l’objectivité de la géographie et la pratique subjective de l’écriture. • La définition des espaces de production : le débat sur la francophonie. • L’espace entre idéologie et analyse sociologique. • Espace comme environnement : le souci de l’équilibre écologique et l’éco-critique. • La description du paysage entre littéralité et figurativité. • Similarités et différences dans la transposition visuelle et écrite de l’expérience spatiale (littérature et arts visuels). • … Nous invitons les participants à l’appel à développer d’autres aspects du traitement littéraire de l’espace. D’autres approches sont bienvenues. Calendrier  Date limite pour la remise des propositions :  30 septembre 2018 Date limite pour la remise des contributions : 31 décembre 2018 Vous pouvez envoyer vos propositions de titre accompagnées de 10 lignes de projet et d’une courte biographie professionnelle à l’adresse info@nouvellefribourg.com, avant le 30 septembre 2018.  Le Comité scientifique de lecture prendra sa décision dans les jours qui suivront et nous communiquerons ensuite les consignes éditoriales aux auteurs sélectionnés.
Courriel du contact: 
info@nouvellefribourg.com
Suggéré par: 
Groupe de recherche Nouvelle Fribourg
Courriel: 
info@nouvellefribourg.com
Date de début ou date limite de l'événement: 
30/09/2018
Date de fin de l'événement: 
30/09/2018
Ville de l'événement: 
Type d'événement: 
Appels à contribution
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
Espace, littérature, critique littéraire, philosophie, stylistique
Site web de référence: 
http://www.nouvellefribourg.com

Nouvelle Fribourg

Contenu de l'annonce: 

Nouvelle Fribourg n. 3 : Une galerie de portraits : l’auteur et ses représentations en littérature

Nous avons le plaisir d’annoncer la parution du troisième numéro de la revue en ligne Nouvelle Fribourg, à la suite de l’appel à contribution « Une galerie de portraits ».

Les...

Image de l'annonce: 
Mots-clés: 
Critique littéraire - la littérature et les arts - didactique de la littérature - histoire et culture littéraire
ISSN format électronique: 
2421-5831
Titre du numéro: 
Une galerie de portraits: l'auteur et ses représentations en littérature...
Catégorie principale: 
Courriel: 
info@nouvellefribourg.com
Directeur(s) scientifique(s): 
Federica Locatelli, Chiara Nifosi
Éditeur: 
Groupe Nouvelle Fribourg
Langue: 
Date de mise en ligne: 
Lundi, Juin 25, 2018
Date de parution: 
Lundi, Juin 25, 2018
Lieu de parution: 
Milan
Suggéré par: 
Federica Locatelli, Chiara Nifosi

Un trésor de textes.

Images, présences et métaphores du trésor dans la langue et la littérature françaises.

Résumé de l'annonce: 
Convegno della Società Universitaria per gli studi di Lingua e Letteratura Francese.
Colloque de la Società Universitaria per gli studi di lingua e letteratura francese, SUSLLF. Le concept de trésor – désignant des réalités différentes telles que des œuvres concrètes, la métaphore de la création, la pratique de la collection, l’image de la quête – sera l’objet idéal de débats multiples, fertiles et précieux.  Padova, 26, 27 e 28 settembre 2018. Università degli studi di Padova: Palazzo del Bo; Palazzo Maldura Assemblea generale ordinaria della SUSLLF - Padova, 28 settembre 2018  
Nom du contact: 
Marika Piva
Courriel du contact: 
marika.piva@unipd.it
Adresse postale: 
via VIII febbraio, 2 - Padova; piazzetta Folena, 1 - Padova
Suggéré par: 
Anna Bettoni
Courriel: 
anna.bettoni@unipd.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
26/09/2018
Date de fin de l'événement: 
28/09/2018
Ville de l'événement: 
Padova
Type d'événement: 
Colloques
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
trésor, image; trésor, métaphore; langue française; littérature française
Site web de référence: 
http://www.disll.unipd.it/ricerca/convegni
http://www.maldura.unipd.it/docs/calendario/un_tresor_de_textes_Locandina.pdf
http://www.maldura.unipd.it/docs/calendario/un_tresor_de_textes_Programma.pdf

Pages

S'abonner à RSS - Didactique de la littérature