Vous êtes ici

Morphosyntaxe

Entre masculin et féminin... Approche contrastive : français et langues romanes

Résumé de l'annonce: 
Appel pour un colloque international à Paris, les 28 et 29 novembre 2019, sur le thème de la féminisation, incluant la dimension diachronique ainsi que la dimension contrastive entre le français et les langues romanes.
Le laboratoire Lattice (CNRS, ENS & Sorbonne Nouvelle ; PSL & USPC) et le Réseau LTT (Lexicologie-Traduction-Terminologie - XIIe Journées scientifiques), organisent, avec le soutien de la Délégation Générale à la Langue Française et aux Langues de France, un colloque international à Paris, les 28 et 29 novembre 2019, sur le thème de la féminisation, incluant la dimension diachronique ainsi que la dimension contrastive entre le français et les langues romanes. La féminisation des noms de métiers, grades et fonctions, est perçue de prime abord comme une question sociale et politique, puisqu’elle renvoie à une nouvelle réalité : l’accès des femmes à toutes les professions, même prestigieuses (hautes fonctions dans le monde de l’entreprise, des administrations, de l’armée, de la politique) ; mais aussi manuelles, habituellement réservées aux hommes pour leur pénibilité. Le débat qui secoue la société française actuellement autour de la féminisation des noms de métiers, de l’écriture inclusive, et plus largement, sur la possibilité d’un langage dit épicène, nous amène, dans cet appel à communication, à dépasser cette question de la « féminisation » en incluant la question du masculin à la fois en synchronie et en diachronie.
Nom du contact: 
Benjamin Fagard et Gabrielle Le Tallec
Courriel du contact: 
colloque-masculin-feminin@ens.fr
Suggéré par: 
Jana Altmanova
Courriel: 
jaltmanova@unior.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
15/06/2019
Date de fin de l'événement: 
15/06/2019
Ville de l'événement: 
Paris
Type d'événement: 
Appels à contribution
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
féminisation, politique linguistique, écriture inclusive
Site web de référence: 
http://www.lattice.cnrs.fr

Accès à l'information sanitaire et littératie

Perspectives francophones

Résumé de l'annonce: 
Séminaire international sur les barrières linguistiques dans l'accès à l'information sanitaire, organisé par Sara Vecchiato et Sonia Gerolimich (U. Udine).
La littératie en santé est une notion qui a été mobilisée récemment en France et dans d’autres pays francophones (Balcou-Debussche 2016). Elle a été définie par l’Organisation Mondiale de la Santé comme désignant « les caractéristiques personnelles et les ressources sociales nécessaires aux individus et aux communautés pour accéder à l’information, la comprendre, l’évaluer et l’utiliser afin de prendre des décisions en santé » (Réseau Ré.F.Li.S. 2018). Parmi ces caractéristiques, la variable de la langue constitue nécessairement un des enjeux majeurs. Voici pourquoi nous avons choisi comme objectif de faire avancer la recherche en mettant en relief l’existence d’une « expertise francophone » sur le sujet.
Nom du contact: 
Sara Veccihiato
Courriel du contact: 
sara.vecchiato@uniud.it
Adresse postale: 
Università di Udine, Palazzo Florio, Via Palladio 8, Udine
Suggéré par: 
Sara Vecchiato
Courriel: 
sara.vecchiato@uniud.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
14/05/2019
Date de fin de l'événement: 
14/05/2019
Ville de l'événement: 
Udine
Type d'événement: 
Séminaires et conférences
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
littératie; littératie en santé; lisibilité; intelligibilité; illettrisme; plurilinguisme; francophonie
Site web de référence: 
https://qui.uniud.it/

Nouvelles approches linguistiques de la littérature et de la fiction

Résumé de l'annonce: 
La formation doctorale vise à réfléchir sur la relation entre les sciences du langage, la cognition et la littérature à la lumière des dernières recherches menées dans ces domaines.
Depuis quelques années, les sciences du langage se sont ouvertes à des domaines dépassant le strict cadre de l’étude des structures linguistiques, de leurs significations et de leurs usages dans la communication. Des projets comme Super Linguistics, sous l’impulsion de Philippe Schlenker et de Pritty Patel-Grosz, incluant des domaines d’études comme la musique, la danse, le chant, les gestes, etc., de même que l’extension de l’agenda de la Théorie de la Pertinence au domaine de la littérature, des effets non-propositionnels et des émotions, ou encore l’intérêt de la syntaxe et de la sémantique pour des phénomènes littéraires comme le style indirect libre et le présent historique, montrent qu’il est temps de réfléchir, avec les outils de nos disciplines, à des domaines d’usage du langage qui vont bien au-delà du corpus traditionnel de la linguistique. Les questions de la fiction, et plus spécifiquement de la littérature, peuvent aujourd’hui être abordées avec d’autres questions de recherche que celles qui étaient pertinentes lors de l’émergence du structuralisme dans les années 60 (voir l’influence de Barthes et de Todorov pour les questions de littérature). Aujourd’hui, la fiction et la littérature offrent un champ vaste et territorialement connus pour des questions nouvelles apportées par les sciences du langage, comme par exemple le statut de communication de la fiction, le rôle de l’auteur et du narrateur, les changements de contextes pour l’interprétation des temps verbaux, des pronoms et des indexicaux, le rôle de l’interprétation perspectivale et de la subjectivité dans la fiction, le style indirect libre et le présent historique, la différence entre compréhension et interprétation, l’inflexion vers les relations entre effets propositionnels (implicatures) et non-propositionnels (émotions), le rôle des émotions dans le traitement pragmatique, pour n’en citer que quelques-unes.
Nom du contact: 
Jana Altmanova, Michele Costagliola d'Abele
Courriel du contact: 
jaltmanova@unior.it, mcostagliola@unior.it
Adresse postale: 
Terra Murata, Procida
Suggéré par: 
Jana Altmanova
Courriel: 
jaltmanova@unior.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
14/05/2019
Date de fin de l'événement: 
16/05/2019
Ville de l'événement: 
Napoli
Type d'événement: 
Colloques
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
sciences du langage, cognition, littérature, fiction
Site web de référence: 
http://www.unior.it/didattica/view_news/11955/18737/2/nouvelles-approches-linguistiques-de-la-litt.html

Participe présent et gérondif dans la presse française contemporaine

Contenu de l'annonce: 

Nuova pubblicazione

Image de l'annonce: 
Catégorie principale: 
Sous-catégories: 
Suggéré par: 
Catia Nannoni
Courriel: 
catia.nannoni2@unibo.it
ISBN: 
978-3-0343-3631-4
Collection: 
Linguistic Insights
Anonyme
Éditeur: 
Peter Lang
Lieu de parution: 
Bern, Berlin, Bruxelles, New York, Oxford, Warszawa, Wien
Date de parution: 
Samedi, Mars 30, 2019
Date de mise en ligne: 
Vendredi, Avril 26, 2019
URL: 
https://www.peterlang.com/view/title/68855?format=HC
Langue: 
francese
Mots-clés: 
participe présent, gérondif, langue française, presse
Site web de référence: 
https://www.peterlang.com/view/title/68855?format=HC

Les relations culturelles franco-italiennes : regards conflictuels

Résumé de l'annonce: 
La revue Synergies Italie lance un appel à contributions pour la publication du n°15 sur le thème suivant : "Les relations culturelles franco-italiennes : regards conflictuels" - Numéro coordonné par Antonella Amatuzzi (Université de Turin).
La revue Synergies Italie, revue francophone indexée dans de nombreuses bases de revues scientifiques dont ERIH PLUS, Scopus et Anvur, lance un appel à contributions pour la publication du n°15 sur le thème suivant : "Les relations culturelles franco-italiennes : regards conflictuels" - Numéro coordonné par Antonella Amatuzzi (Université de Turin) Au fil des siècles la France et l’Italie ont entretenu des relations culturelles étroites et privilégiées, fondées sur des valeurs communes partagées. Néanmoins, des phases d’estime et de compréhension réciproques ont alterné avec des moments plus tendus, dominés par la rivalité, le mépris, la concurrence. Souvent, notamment en concomitance avec des contextes socio- politiques conflictuels, les occasions de rencontre et de partage se sont transformées en hostilités, divergences de vues, mésententes, rendez-vous manqués (Bertrand et alii, 2016 ; Garelli, 1999) . La complexité de la réalité politique actuelle, qui rend la teneur des rapports franco-italiens particulièrement délicate, nous invite à cristalliser notre attention sur des situations et des cas de contraste, de lutte, d’affrontement qui ont traversé l’histoire profonde des liens culturels et humains entre France et Italie. Les contributions pourront porter sur : - la production littéraire et artistique, pour examiner des cas d’auteurs et d’ouvrages qui témoignent du rapport difficile entre France et Italie à certaines époques, lorsque des tensions d’ordre politique se projettent négativement sur les expressions culturelles (Balsamo, 1992 ; Melani, 2011 ; Bianchi, R., Dogliani, P., Zanfi, C., 2018) : modèles esthétiques répandus et appréciés dans un pays mais rejetés ou contestés de l’autre côté des Alpes ; œuvres ou auteurs peu ou mal reconnus ; querelles et débats littéraires où des divergences et des antagonismes se sont manifestés - des documents appartenant à des genres textuels variés (correspondances, articles de journaux...) décrivant la rivalité et l’opposition entre France et Italie ainsi que les modalités à travers lesquelles l’idée de conflit s’exprime au plan linguistique, que ce soit au niveau du lexique, de la syntaxe ou du style (Charbonnel, Kleiber, 1999 ; Charaudeau, 2005; Fasciolo, M., Rossi, M., 2016; Amossy, Herschberg-Pierrot, 2016) : lexique employé pour faire place aux sentiments d’agressivité et de violence ; stéréotypes ; expressions métaphoriques qui se réfèrent entre autres à la guerre et au monde militaire ou à la rupture, ou bien, au contraire, stratégies pragmatiques (par exemple, de modulation) qui visent à la médiation et à la résolution des contrastes. - des cas où les deux états ont déployé les « armes » de la diplomatie culturelle pour empêcher ou endiguer les conflits, afin d’évaluer le rôle que cette « puissance douce » (soft power) a pu jouer à côté des relations diplomatiques officielles, formelles, « dures » (Roche, F., 2001 ; Tobelem, 2007 ; Billion, D., Martel. F., 2013): politiques culturelles mises en place; exemples de produits culturels instrumentalisés et utilisés, d’une part comme éléments d’endoctrinement et de propagande au service d’un gouvernement ou, d’autre part, comme formes de résistance au pouvoir politique, en tant que catalysateurs de l’identité nationale. La réflexion pourra être bidirectionnelle (France vs. Italie ou inversement), sans exclure de prendre en compte d’autres pays pour permettre, dans une optique comparative, une compréhension plus vaste et dynamique de la complexité des conflits culturels franco-italiens. Les propositions d’articles seront présentées sous forme d’un résumé de deux pages maximum (format A4, police Times taille 10), incluant 5 mots-clés et les éléments essentiels de bibliographie, et envoyées par courriel à l'adresse suivante : synergies.italie@gmail.com Elles seront transférées pour évaluation au comité scientifique de la revue. Calendrier : Date limite de l’envoi des résumés : 01 mars 2019 Retour des avis aux auteurs : 01 avril 2019 Envoi des articles : Avant le 01 juin 2019
Nom du contact: 
Redazione "Synergies Italie"
Courriel du contact: 
synergies.italie@gmail.com
Suggéré par: 
Rachele Raus
Courriel: 
rachele.raus@unito.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
01/03/2019
Ville de l'événement: 
Torino
Type d'événement: 
Appels à contribution
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
Didactique des langues-culture, Sciences du langage, Sciences de la communication
Site web de référence: 
https://gerflint.fr/synergies-italie

"Intorno al passivo in italiano e in altre lingue/Autour du passif en italien et dans d'autres langues"

Résumé de l'annonce: 
Le colloque « Autour du passif en italien et dans d'autres langues », qui aura lieu à Duino (TS) les 29 et 30 juin 17, accueillera plusieurs spécialistes du sujet et notamment Claude Hagège, Claude Muller, Jacques François, Anna Giacalone Ramat et Andrea Sansò. Les diverses interventions s’attacheront à mettre au jour les facteurs de complexité dans la construction du passif en général et plus particulièrement en italien. Le passif italien a déjà fait l’objet de nombreuses études en Italie et en France, dans le passé, mais de façon parcellaire et restreinte à des cas particuliers. Le sujet mérite donc d’être reconsidéré dans une vision globale en liaison avec les phénomènes observés dans d'autres langues, qu'elles soient proches - les langues romanes ou même plus largement les langues de la famille indoeuropéenne - ou appartiennent à des familles plus éloignées. Les interventions considèreront le passif en français et en italien, mais aussi dans d’autres langues (allemand, arabe, berbère, hongrois, polonais, persan) sous différents aspects, en remettant en question ou en enrichissant les approches traditionnelles du passif en français ou en italien.
  Colloque international Duino-Aurisina (Province de Trieste) Italie 29 et 30 juin 2017   Comité d’organisation Cristina CASTELLANI, Université de Franche-Comté Amr Helmy IBRAHIM, Université de Franche-Comté & Université Paris-Sorbonne Sonia GEROLIMICH, Université d’Udine Claire MARTINOT, Université Paris-Sorbonne   "Autour du passif en italien et dans d'autres langues" "Intorno al passivo in italiano e in altre lingue"   Jeudi 29 Juin 2017 8.30-9.15 Inscriptions (jusqu’à 9.15 impérativement) 9.30-10.00 Ouverture du colloque Sonia Gerolimich / Claire Martinot / Cristina Castellani Mot d’accueil de Madame Le Consul honoraire de France à Trieste 10.00 10.40 Claude HAGÈGE, Collège de France, Paris Le passif et la modalisation 10.40 11.10 Paolo Driussi, Université d’Udine(Italie) Corrispondenze dell’uso di forme passive in una lingua che non le conosce 11.10-11.30 Pause-café 11.30 12.00 Silvia Verdiani, Université Potsdam / Université de Turin / Universitéde Gȇnes Gli effetti della simultaneità. Valori anaforici del passivo nella comunicazione politica multimodale online: un confronto fra italiano, francese, spagnolo e tedesco 12.00 12.30 Vasile Rus, Université Babeș-Bolyai Cluj-Napoca (Roumanie) La diatesi passiva nella visione dei grammatici greci e latini. Una lettura critica 12.30-14.00 Déjeuner 14.00 14.40 Andrea SANSÓ, Université de l'Insubria (Côme - Italie) La diacronia dei passivi con andaree venirein prospettiva tipologica 14.40 15.10 Alberto Bramati, Université de Milan (Italie) L'emploi du passif dans la traduction en italien du pronom clitique indéfini ON 15.10 15.40 Sophie Raineri, Université Paris Nanterre Analyse contrastive français/italien de SE VOIR et VEDERSI employés comme auxiliaires du passif 15.40-16.00 Pause-café 16.00 16.30 Cristina Castellani, Université de Franche Comté Opposition des formes du passif italien en essereet veniredans les Évangiles 16.30 17.00 Iris Jammernegg, Université d’Udine (Italie) Le funzioni del passivo nel discorso sociale: sistemi tedeschi e italiani a confronto 17.00 17.30 Luca Morlino, Université Mikołaja Kopernika w Toruniu (Pologne) «Rendre se veul, mais non vient entendu». La diatesi passiva nei testi francesi medievali di autori italiani 19.00 Buffet offert par la CRL aux intervenants     Vendredi 30 Juin 2017 9.00 9.40 Claude MULLER, Université de Bordeaux Montaigne Imperfection et lacunes des passifs du français 9.40 10.10 Pierre Jalenques, Universitéde Rouen Pour une analyse sémantique compositionnelle du passif périphrastique en français 10.10 10.40 Raja Gmir-Ezzine, Université de Tunis Diathèse passive et diathèse circonstancielle en français: structures apparentées au passif au moyen de (se) voir 10.40-11.00 Pause-café 11.00 11.40 Jacques FRANÇOIS,Université deCaen Basse-Normandie À quel titre le passif concerne-t-il les lexicographes ? Les Verbes Français et la perspective passive 11.40 12.10 Ruggero Druetta, Université de Turin (Italie) Comment il est fait d’une pierre deux coups. Passif impersonnel : passif et impersonnel ? 12.10-14.00 Déjeuner 14.00 14.30 L’houssaine El Gholb, Institut Royal de la Culture amazighe, Ryad, Rabat (Maroc) Les aspects morphologiques et syntaxiques du passif en amazighe (Berbère) 14.30 15.00 Badreddine Hamma, Universitéd’Orléans Tentative de classification des « compléments d’agent » dans les énoncés passifs achevés et dans les énoncés longs à sens passif 15.00-15.30 Afagh Hamed Hachemi, Inalco Paris & Farhad Ghorbanzade, Acad. de la langue et litt. persane (Téhéran) Le passif, est-il une structure syntaxique propre à la langue persane? Quelles possibilités offre le persan pour la traduction de telles structures bien fréquentes en français? 15.30-15.50 Pause-café 15.50 16.30 Anna GIACALONE-RAMAT,Université de Pavie (Italie) Passifs non prototypiques dans la comparaison italo-français 16.30 17.00 Cristiana De Santis, Universitéde Bologne (Italie) Obbedire ed essere obbedito/a: sul passivo dei verbi preposizionali 17.00 17.30 Amr Helmy Ibrahim, Université de Franche Comté & Paris-Sorbonne Passif ? Occultif ? Modalisation aspectuelle ? Du français à l'italien en passant par l'arabe 17.30-18.00 Clôture du Colloque 19.30 Dîner en Slovénie
Nom du contact: 
Cristina Castellani
Courriel du contact: 
cristina.castellani@uniud.it
Suggéré par: 
Sonia Gerolimich
Courriel: 
sonia.gerolimich@uniud.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
29/06/2017
Date de fin de l'événement: 
30/06/2017
Ville de l'événement: 
Duino-Aurisina
Type d'événement: 
Colloques
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
passif

Lexicalisation de l’onomastique commerciale. Créer, diffuser, intégrer

Résumé de l'annonce: 
Ce colloque se propose de s’interroger sur les processus de lexicalisation des noms de marque et de produit, sur leurs motivations, ainsi que sur la complexité de leur encadrement sémantique. Dans cette perspective, il entend proposer une réflexion sur la morphologie et sur la sémantique des noms de marques et de produit en tenant compte du système morphosémantique de la langue française, forcément en relation avec d’autres langues, tout aussi bien que d’autres éléments structuraux préexistants.
Programma   25 maggio 2017 Sala delle Conferenze - via Chiatamone 61/62   Ore 9.00 Registrazione   Ore 9.15 Saluti delle autorità   Elda Morlicchio (Rettrice dell’Università degli Studi di Napoli “L’Orientale”) Augusto Guarino (Direttore del Dipartimento di Studi letterari, linguistici e comparati) Jean-Paul Seytre (Console generale di Francia a Napoli e direttore dell’Institut français)   Ore 10.00 Apertura dei lavori Introducono: Jana Altmanova, Gabrielle Le Tallec   Ore 10.30 I Sessione Plenaria Presiede: Enrica Galazzi (Univ. Cattolica del Sacro Cuore, Milano) Karine Berthelot-Guiet (Univ. Paris IV), La marque: hypernéologie et circulations linguistiques John Humbley (Univ. Paris 7, Univ. di Verona), Quand le toponyme devient nom de marque: le naming ou dénomination publicitaire par parrainage Dardo De Vecchi (Kedge business School, France), Les projets d’entreprise ou la vie programmée des dénominations en entreprise   Discussione   Ore 11.45 Pausa caffè   Ore 12.15 I Sessione Parallela   Sala delle Conferenze Presiede: John Humbley (Univ. Paris 7, Univ. di Verona) Xavier Metzger (PSl-EHESS, Paris), Dans les tiroirs du naming: analyse linguistique de la pratique de création de nom de marques et son rapport au lexique Fatima Larbi (Univ. di Chlef), L’onomastique commerciale entre linguistique et marketing: cas des emballages de confiserie en Algérie Oleg Curbatov (Univ. Paris 13), Le Web parfumé et l’Olfactif Knowledge Marketing au service du droit d’enregistrement et d’usage des marques olfactives   Sala Consiliare Presiede: Louis Begioni (Univ. di Roma Tor Vergata) Kaludi Ndondji (Univ. di lubumbashi), Lexicalisation des noms déposés en swahili de Lubumbashi: entre signifié, charge culturelle partagée et représentation prédicative Guylaine Le Guénaff (Univ. Grenoble Alpes), Le discours identitaire autour du nom de marque: le cas du vin dans une province de Toscane Inga Tkemaladze (Univ. di Telavi), La forme et le contenu des slogans publicitaires français et géorgiens   Discussione   Buffet   Ore 15.00 II Sessione Parallela   Sala delle Conferenze Presiede: Federico Corradi (Univ. di Napoli “L’Orientale”) René Corona (Univ. di Messina), Proposition pour un petit inventaire poétique: quand les poètes et les chanteurs font leur marché de marques Claudio Grimaldi, Michele Costagliola d'Abele (Univ. di Napoli “L’Orientale”), « Le Bic, en taule, c’est mon flingue »: les noms de marque pour une écriture au deuxième degré Sarah Pinto (Univ. di Napoli “L’Orientale”), Les noms de marque de vêtements dans le rap français   Sala Consiliare Presiede: Rosa Piro (Univ. di Napoli “L’Orientale”) Naofual El Bakali (Univ. Abdelmalek Essaadi, Tangeri), La traduction des noms de marques automobiles et leurs enjeux linguistiques et culturels: cas du français vers l’arabe Yomna Safwat Salem (Univ. di Ain Chams), Le français, langue des marques commerciales en Égypte Chiara Petruzziello (Univ. di Napoli “L’Orientale”), Marchionimi e translinguismo   Discussione   Ore 16.15 Pausa caffè   Ore 16.45 II Sessione Plenaria Presiede: Danielle Londei (Univ. di Bologna-Forlì) Christine Fèvre-Pernet (Univ. di Reims Champagne-Ardenne), Derrière un kleenex je serais mieux: les noms de marque dans les paroles de chansons Louis Begioni (Univ. di Roma Tor Vergata), La construction des noms propres dans le champ lexical de la « FIDUCIA/ CONFIANCE » en italien et en français Didier Bottineau (Univ. Paris 13), Noms de marques, noms de produits et énaction: l’inscription corporelle et sociale des signifiants   Discussione   Ore 18.00 Chiusura dei lavori   26 maggio 2017 Sala delle Conferenze – via Chiatamone 61/62   Ore 9.30 Apertura lavori   III Sessione Plenaria Presiede: Maria Teresa Zanola (Univ. Cattolica del Sacro Cuore, Milano) Jean-François Sablayrolles (Univ. Paris 13), Groupes, marques, modèles: quelles stratégies (dé)nominatives dans l’industrie automobile française d’après-guerre ? Lorella Sini (Univ. di Pisa), Mise en tension sémiotique de la fonction référentielle des noms de produits Montserrat López Díaz (Univ. Santiago de Compostela), Quand les noms de produit dénomment « mal » François Maniez (Univ. di Lyon 2 Lumière), La lexicalisation des noms de marque dans le domaine des nouvelles technologies en français et en anglais: composition et dérivation   Discussione   Ore 11.00 Pausa caffè   Ore 11.30 III Sessione Parallela   Sala delle Conferenze Presiede: Anna Giaufret (Univ. di Genova) Paolo Frassi (Univ. di Verona), La place de l’adjectif dans les noms de marque Michela Tonti (Univ. di Bologna-Forlì), « Deux “Vache qui rit”, un coup de “Badoit” et ça repart! »: du Dictionnaire de noms de marques courants au corpus Araneum Francogallicum Maius Djazi Inès, Marcelina Bankowska (Univ. Paris 13), Étude onomastique des noms de marques dans le domaine de la mode vestimentaire – degrés de circulation et lexicalisation dans une approche linguistique et socioculturelle   Sala Consiliare Presiede: Jean-François Sablayrolles (Univ. Paris 13) Radka Mudrochova, Dagmar Kolarikova (Univ. Boemia dell’Ovest), Les noms déposés issus du Petit Robert et leurs équivalents en tchèque Amélie Hien (Univ. Laurenziana, Canada), Bernard Kaboré (Univ. Ouaga 1 Pr Joseph Kizerbo), « Dieu » dans les noms de commerce au Burkina Faso: motivations et connotations Lamia Chafi (Univ. Constantine 1), Onomastique agroalimentaire en Algérie: identification et description   Discussione   Buffet   IV Sessione Parallela   Sala delle Conferenze Presiede: Ruggero Druetta (Univ. di Torino) Soufiane Lanseur (Univ. di Bejaia), Les noms de médicaments produits par SAIDAL: approche morphosémantique Maria Francesca Bonadonna (Univ. di Verona), Le nom de marque Chanel du français à l’italien Silvia Domenica Zollo (Univ. di Napoli “Parthenope”), Logiques d’élaboration des noms de marque chez Arkema® et leur transmission dans les médias sociaux   Sala Consiliare Presiede: François Esvan (Univ. di Napoli “L’Orientale”) Jan Lazar, Zuzana Honova (Univ. di Ostrava), La lexicalisation des noms de marque déposée: le cas du tchèque et du français Giovanni Tallarico (Univ. di Verona), Les noms de marque dans le domaine des sports: enjeux lexicologiques, lexicographiques et terminologiques Jugurtha Miloudi (Univ. Akli Mohand Oulhajd di Bouira), Lexicalisation des noms de marque en Algérie: de l’origine à l’originalité   Discussione   Ore 15.15 Pausa caffè   Ore 15.45 V Sessione Parallela   Sala delle Conferenze Presiede: Didier Bottineau (Univ. Paris 13) Ketevan Djachy (Univ. di Siviglia), Lolita Tabuashvili (Univ. di Tbilissi), Les aspects sémantiques des discours publicitaires gastronomiques en français et géorgien Maria Centrella (Univ. di Napoli “L’Orientale”), De quelques noms de marque de l’informatique et des télécommunications: formation et lexicalisation Walid Dekdouk, Adberahim Moussaouer (Univ. Paris 13), De Gazouz Boualem à la Mercedes Kawkawa: les noms de marques et les slogans publicitaires à l'oeuvre en Algérie   Sala Consiliare Presiede: Maria Margherita Mattioda (Univ. di Torino) Belkacem Boumedini (Univ. di Mascara), Nebia Dadoua Hadria (C.R.A.S.C., Oran), Nommer les magasins en Algérie. Ces cultures qui nous viennent d’ailleurs Sergio Piscopo (Univ. di Napoli “Parthenope”), La dénomination commerciale et le cas de la marque « Miko » Virginie Silhouette-Dercourt (Univ. Paris 13), L’onomastique commerciale à l’épreuve de la superdiversité   Discussione   Ore 17.00 IV Sessione Plenaria Presiede: Claudio Vinti (Univ. di Perugia) Gérard Petit (Univ. Paris 13), La lexicalisation des noms de marques déposées, un mirage? Artur Galkowski (Univ. di Łódź), La terminologie de la chrématonymie de marketing: fondements historiques, propositions, discussions, internationalisation Jean-Louis Vaxelaire (Univ. di Namur), Lexicographie des noms de marques et de produits   Discussione   Ore 18.15 Chiusura dei lavori   Organizzazione Jana Altmanova (Univ. di Napoli “L’Orientale”) Gabrielle Le Tallec (Univ. Paris 13 – LDI)   Comitato scientifico Jana Altmanova (Univ. di Napoli “L’Orientale”) Louis Begioni (Univ. di Roma Tor Vergata) Didider Bottineau (Univ. Paris 13, LDI) Maria Centrella (Univ. di Napoli “L’Orientale”) Anne Condamines (Univ. Toulouse-Jean Jaurès) Ruggero Druetta (Univ. di Torino) Christine Fèvre-Pernet (Univ. di Reims Champagne-Ardenne) Anna Giuafret (Univ. di Genova) John Humbley (Univ. Paris 7 Diderot) Gabrielle Le Tallec (Univ. Paris 13, LDI) Maria Margherita Mattioda (Univ. di Torino) Gérard Petit (Univ. Paris 13) Chiara Preite (Univ. di Modena) Micaela Rossi (Univ. di Genova) Jean-François Sablayrolles (Univ. Paris 13, LDI) Lorella Sini (Univ. di Pisa) Maria Teresa Zanola (Univ. Cattolica del Sacro Cuore, Milano)   Segreteria organizzativa Marcelina Bańkowska Serafine Germano Claudio Grimaldi Sergio Piscopo Silvia Domenica Zollo
Nom du contact: 
Jana Altmanova
Courriel du contact: 
lexiconomastique@gmail.com
Suggéré par: 
Jana Altmanova
Courriel: 
lexiconomastique@gmail.com
Date de début ou date limite de l'événement: 
25/05/2017
Date de fin de l'événement: 
26/05/2017
Ville de l'événement: 
Napoli
Type d'événement: 
Colloques
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
onomastique commerciale

Le lingue straniere nell’Università italiana dall’Unità al 1980

Résumé de l'annonce: 
Il CIRSIL propone lo studio dell’insegnamento delle lingue straniere presso le Università italiane fra due momenti storici rappresentati dall’Unità e dalla Legge 382 del 1980.
Il CIRSIL propone lo studio dell’insegnamento delle lingue straniere presso le Università italiane fra due momenti storici rappresentati dall’Unità e dalla Legge 382 del 1980, secondo tre aree di studio: una generale sul modo in cui l’insegnamento delle lingue straniere si stacca dalla letteratura o da materia affine come la filologia fino alla costituzione di cattedre; una seconda sui metodi e i materiali che nella nuova prospettiva di apprendimento / insegnamento delle lingue straniere subirono delle trasformazioni in relazione ai contenuti dei corsi universitari e allo sviluppo della ricerca glottodidattica; una terza sul numero delle Facoltà, dei docenti e studenti universitari.
Suggéré par: 
Monica Barsi
Courriel: 
monica.barsi@unimi.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
06/04/2017
Date de fin de l'événement: 
07/04/2017
Ville de l'événement: 
Milan
Type d'événement: 
Séminaires et conférences
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
lingue straniere, università, Italia

I sessant'anni di Studi francesi - Una rivista prestigiosa tra Italia e Francia

Résumé de l'annonce: 
Mercoledì 29 marzo, alle ore 17.15, all’Università degli Studi di Verona (via San Francesco 22, aula T.8), avrà luogo la quinta conferenza dell’Association Universitaire Francophone: Franco Piva (Università di Verona) e Federica Simone (Studi francesi, Torino) parleranno de "I sessant’anni di Studi francesi: una rivista prestigiosa tra Italia e Francia".
Anche a Verona si celebra questo anniversario della storica rivista fondata da Franco Simone, ai vertici della classificazione ministeriale per il suo livello scientifico. Da tanti decenni Studi francesi è un crogiolo di interventi critici e di pubblicazione di inediti, e al contempo, attraverso le sue rassegne bibliografiche, una preziosa fonte di conoscenze e di aggiornamento per studiodi e studenti, e molti sono i francesisti veronesi, docenti, assegnisti e dottorandi, che vi collaborano. L'incontro sarà dunque l'occasione di conosere un po' dall'interno i segreti di "fabbricazione", le origini e la più recenti attualità della rivista.
Suggéré par: 
Laura Colombo
Courriel: 
laura.colombo@univr.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
29/03/2017
Ville de l'événement: 
Verona
Type d'événement: 
Séminaires et conférences
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
Studi Francesi

L’enseignement – apprentissage du FLE dans la perspective du CECRL en contextes non européens

Résumé de l'annonce: 
Le laboratoire CREM, l'école doctorale Fernand Braudel (Université de Lorraine) et le laboratoire ELLIAD (Université de Bourgogne Franche-Comté) organisent un colloque jeunes chercheur.e.s (doctorant.e.s et docteur.e.s ayant soutenu après le 1° septembre 2015) portant sur l’enseignement et l’apprentissage du FLE dans la perspective du CECRL, en contextes non européens. Les propositions sont attendues pour le 30 avril 2017 au plus tard. Une publication de textes sélectionnés est prévue sur le Carnet des jeunes chercheurs du CREM : https://ajccrem.hypotheses.org/
Université de Lorraine École doctorale Fernand-Braudel Centre de Recherche sur les Médiations (CREM) EA 3476 Équipe Praxitexte Université de Bourgogne Franche-Comté ELLIADD – Édition, Littératures, Langages, Informatique, Arts, Didactique, Discours Pôle Contextes, Langages, Didactiques Réseau IRIS Appel à communication Colloque Jeunes Chercheur.e.s L’enseignement – apprentissage du FLE dans la perspective du CECRL en contextes non européens Metz 28/29 septembre 2017, Salle du Conseil de l’UFR ALL Arts-Lettres-Langues Le Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues (CECRL) offre ou est censé offrir une base commune à l’élaboration de programmes, d’évaluations, de certifications et de matériels linguistiques. Ce référentiel, qui s’inscrit donc dans le cadre – politique – européen, a pour objectifs, tout d’abord, d’intensifier et de faciliter l’enseignement-apprentissage des langues étrangères, de promouvoir, ainsi, la mobilité personnelle et professionnelle entre pays membres, de favoriser, enfin, l’intégration de citoyens mobiles dans d’autres environnements linguistiques et culturels de l’Union. Parallèlement, depuis la publication de ce dispositif en 2001, certains pays non européens l’ont adopté ; et ils l’ont fait soit en le reprenant tel quel, soit en adaptant un certain nombre des principes qu’il promeut (Kherra, 2011 ; Sagaz et Ducatel, 2011). Ces politiques et dispositifs d’adoption et/ou adaptation soulèvent des débats, entre autres linguistiques et didactiques, qui en fait ne sont pas nouveaux. Sans vouloir remonter trop loin dans le temps, par exemple aux méthodes traditionnelles ou audio-visuelles, on rappellera qu’il y a environ un quart de siècle, la diffusion massive des approches communicatives dans l’enseignement-apprentissage des langues étrangères a soulevé des problèmes dont par exemple Le Français dans le Monde s’est fait l’écho dans sa livraison « Environnement et enseignement du français » d’août- septembre 1982 (n° 171). Dans cette livraison, Ferenczi posait ainsi la question de l’exterritorialité, qu’il opposait, comme d’autres auteur.e.s de la livraison, à l’environnement, censé « nous attacher à l’univers physique et social, selon les ressources matérielles, les activités humaines et les codes culturels qui caractérisent une aire géographique et politique bien déterminée » (art. cité : 31). Pour autant, Ferenczi concluait, bien avant que l’idée de mondialisation ne se soit répandue: « l’accroissement des relations économiques, la multiplication des échanges humains et des contacts culturels que connaît notre monde moderne, ne sauraient laisser en l’état la didactique des langues toujours avide de renouvellement » (art. cit. : 33). Une vingtaine d’années plus tard, le tournant actionnel des approches communicatives, qui a émergé avec le CECRL, et la large diffusion de ce dernier dans une Europe élargie, comme hors d’elle, ont relancé le débat, et renouvelé les questions ou les problématiques liées à l’environnement ou à la contextualisation, qu’on les aborde des points de vue politique ou didactique. Ce colloque invite ainsi les jeunes chercheur.e.s à revenir et/ou à se pencher sur les enjeux politiques, sociaux, économiques, culturels et didactiques de l’importation (totale ou partielle) du Cadre, ainsi que sur les conditions et les difficultés de l’adoption et de l’application de ses principes ; les jeunes chercheur.e.s pourront s’appuyer sur le fait que nombre de spécialistes s’interrogent sur la standardisation, en proposant des approches diversement contextualisées (Blanchet, 2009 ; Blanchet et Chardenet, 2011 ; Coste, 2007 ; Lefranc, 2008 ; Puren, 2007 ; Springer, 2011). Le colloque recueillera et confrontera diverses contributions suivant trois axes : Adaptabilité/Applicabilité du CECR dans de différents contextes Pourquoi des pays non européens adoptent-ils le CECR ? Et qu’adoptent-ils de celui-ci ?  Le CECR est-il « contextualisable » et quelles sont les limites de cette contextualisation ? Comment utiliser le CECR pour créer des curricula dans des contextes non européens ? Élaboration des manuels dans les pays non européens Quel rôle peut jouer le CECR dans l’élaboration des manuels de FLE dans les pays non européens ? Dans quelle mesure, jusqu’à quel point l’élaboration de manuels en FLE, FLS, FOS, FOU, est-elle inspirée du CECR ? L’approche actionnelle, notamment, y est-elle prise en compte ? Évaluation et certification De quelle manière le CECR est-il reconnu, hors Europe, comme une référence standard pour l’évaluation des compétences linguistiques ? Dans quelle mesure ce standard fonctionne-t-il pour les mobilités entre pays non européens ? Quel est l’impact du standard européen sur les certifications locales en FLE ? Modalités de réponse à l’appel, inscription, publication Les doctorant.e.s et les jeunes docteur.e.s (ayant soutenu après le 1er septembre 2015) en sciences du langage et didactique des langues sont invité.e.s à soumettre une proposition pour une communication de vingt minutes (suivie de dix minutes de discussion) qui sera transmise au plus tard le 30 avril 2017 à jd.praxitexte.crem2017@gmail.com. Les propositions contiendront le nom de leur auteur.e et la mention de son rattachement institutionnel, son adresse mail, un titre et une notice biographique (cinq lignes max.) ; le tout suivi, sur une autre page, d’un résumé de 500 mots ; le résumé ne mentionnera pas le nom de l’auteur.e et sera accompagné de quelques références bibliographiques (sur la même page). Les propositions seront soumises à une double expertise en aveugle qui sera effectuée par les membres du comité scientifique. Les évaluations aux candidatures seront envoyées avant le 30 mai 2017. La participation devra être confirmée, après acceptation, avant le 30 juin. Les inscriptions sans communication également. Les frais de participation s’élèvent à 30 euros. Une publication de textes sélectionnés est prévue sur le Carnet des jeunes chercheurs du CREM : https://ajccrem.hypotheses.org/ Calendrier : Date limite de dépôt d’une proposition de communication : avant le 30 avril 2017. Retour des expertises : avant le 31 mai 2017. Inscription : avant le 30 juin 2017. Déroulement du colloque : 28 et 29 septembre 2017. Comité d’organisation Guy ACHARD-BAYLE (Professeur en Sciences du Langage à l’Université de Lorraine)  Ayman AL SMADI (Jeune docteur en SdL de l’Université de Lorraine) Hussain BILHAJ (Doctorant à l’Université de Lorraine) Aurora FRAGONARA (Jeune docteure en SdL de l’Université de Lorraine) Faima Zohra FOURAR (Doctorante à l’Université de Lorraine)  Nassira EL HANNOUF (Doctorante à l’UBFC) Sakina EL KHATTABI (Doctorante à l’Université de Lorraine)  Hadria KHELIFI (Doctorante à l’Université de Lorraine)  Naïma MATI (Jeune docteure en SdL de l’UBFC) Feliciano José PEDRO (Doctorant à l’Université de Lorraine) Isabelle RODIN (Jeune docteure en SdL de l’UBFC) Comité d’organisation local : Guy ACHARD-BAYLE, Hussain BILHAJ, Fatima Zohra FOURAR (CREM- Praxitexte, Université de Lorraine). Comité scientifique Driss ABLALI (Professeur à l’Université de Lorraine) Nathalie AUGER (Professeure à l’Université Paul Valéry – Montpellier 3)  Kaouthar BEN ABDALLAH (MCF à l’UBFC) Serge BORG (Professeur à l’UBFC) Filomena CAPUCHO (Professeure à l’Université Catholique Portugaise) Fred DERVIN (Professeur à l’Université d’Helsinki) Mohamed EMBARKI (Professeur à l’Université de Bourgogne & Franche-Comté)  Béatrice FRACCHIOLLA (Professeure à l’Université de Lorraine) Rana KANDEEL (Professeure ass. à l’Université du Yarmouk) Dominique MACAIRE (Professeure à l’Université de Lorraine) Caroline MASSERON (Professeure à l’Université de Lorraine) Irem ONURSAL (Professeure ass. à l’Université Hacettepe, Ankara) Ali TARMAL (Professeur à l’Université Al-Zawiya) Pu ZHIHONG (Professeur à l’Université Sun Yat-sen, Guangzhou/Canton) Références & orientations bibliographiques BLANCHET, Philippe. 2009. « Contextualisation didactique : de quoi parle-t-on ? ». In : Le Français à l'université 2, 2- 3. Disponible sur le site de l’AUF : http://www.bulletin.auf.org/index.php?id=833 [Consulté le 5 février 2017]. CASTELLOTTI, Véronique & NISHIYAMA, Noriyuki Jean (dir.). 2012. « Contextualisation du CERC. Le cas de l’Asie du Sud-Est ». Le Français dans le Monde – Recherches & Applications 50. CONSEIL DE L’EUROPE. 2001. Cadre européen commun de référence pour les langues : apprendre, enseigner, évaluer. Strasbourg : Éditions du Conseil de l’Europe. COSTE, Daniel. 2007. « Contextualiser les utilisations du Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues ». In : Rapport de F. Goulier : Forum Intergouvernemental sur les politiques linguistiques. Strasbourg : Conseil de l’Europe. Disponible à l’adresse : http://www.coe.int/t/dg4/linguistic/Source/SourceForum07/ForumFeb06_%20Report_FR.doc [Consulté le 5 février 2017]. FERENCZI, Victor. 1982. « Motivation et environnement », dans Le Français dans le Monde 171, 31-33.  JEANNOT-FOURCAUD Béatrice, DELCROIX Antoine & POGGI Marie-Paule. 2014. « Introduction » à Contextes, effets de contextes et didactique des langues. Paris : L’Harmattan, 9-36. KHERRA, Nawel. 2011. « L’adaptation du CECRL aux besoins d'étudiants arabophones non spécialistes du français : cas des étudiants de l’école préparatoire d'architecture dans le contexte universitaire algérien ». In : Synergies Europe 6, 85-98. LEFRANC, Yannick. 2008. « Faire avec et contre le CECRL ». In : Évaluation et Cadre européen de référence pour les langues, Sixième journée d’étude organisée par l’Association Régionale de Français Langue Étrangère dans le cadre du Master de Didactique des langues. 15 février 2008. Strasbourg : Université de Strasbourg. Disponible à l’adresse : http://fle.u-strasbg.fr/journeeval/lefranc.htm [Consulté le 14 janvier 2017]. LEFRANC, Yannick. 2014. « Le management enchanteur : gouvernement, technologie et double langage du CECRL ». In : Cahiers du GEPE 6, « Politiques linguistiques en Europe ». Disponible sur le site : http://www.cahiersdugepe.fr/index.php?id=2608 [Consulté le 14 janvier 2017]. Le Français dans le Monde (n° spéc. 171) : « Environnement et enseignement du français », sous la direction de Jacques Cortès et Christian Pellaumail, Août-Septembre 1982. PUREN, Christian. 2007. « Quelques questions impertinentes à propos d'un Cadre Européen Commun de Référence » (Journée des langues de l’IUFM de Lorraine, 9 mai 2007. Disponible sur le site de l’APLV : http://www.aplv- languesmodernes.org/spip.php?article990 [consulté le 14 janvier 2017]. ROSEN, Evelyne. 2006. Le point sur le Cadre européen de références pour les langues, Paris, CLÉ international. SAGAZ, Michel. 2011. « Contextualisation du CECR et pratiques méthodologiques locales : le cas du Japon ». In :Synergies Europe 6, 75-84. SAGAZ, Michel, DUCATEL, Nicolas. 2011. Pourquoi adopter le CECR au Japon ? In : Synergies Europe 6, 153-163. SPRINGER, Claude. 2011. « Le CECR : outil de diversification ou de standardisation ? ». In : Cadre Européen Commun de Référence et Enseignement du Français en Corée, Octobre 2011, Séoul. Disponible à l’adresse : http://springcloogle.blogspot.fr/2011/10/cecr-standardisation-ou-diversification.html [consulté le 14 janvier 2017].
Suggéré par: 
Aurora Fragonara
Courriel: 
jd.praxitexte.crem2017@gmail.com
Date de début ou date limite de l'événement: 
30/04/2017
Ville de l'événement: 
Metz
Type d'événement: 
Appels à contribution
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
didactique, FLE, CECRL

Pages

S'abonner à RSS - Morphosyntaxe