Vous êtes ici

Sociolinguistique

IIIe conférence du cycle "La France aujourd'hui: réflexions croisées sur les événements parisiens du 13 novembre 2015"

Résumé de l'annonce: 
Conferenza di Philippe Monneret (Université de la Sorbonne- Paris IV), a Napoli, Università degli Studi "Federico II", Dipartimento di Studi Umanistici.
Cycle de Conférences "La France aujourd'hui: réflexions croisées sur les événements parisiens du 13 novembre 2015", organisé par Silvia Disegni (Prof. de littérature française, Université de Naples “Federico II”) avec le soutien de l’Institut Français de Naples IIIe Conférence Philippe Monneret Prof. de linguistique générale, Université de la Sorbonne-Paris IV Ressources linguistiques en situation d'urgence : le cas des attentats du 13 novembre en France Mercredi 23 mars, à 9 h, salle 410, Dipartimento di Studi Umanistici, Università di Napoli “Federico II”, via Porta di Massa 1, Napoli.
Nom du contact: 
Valeria Sperti
Courriel du contact: 
valspe[at]gmail[point]com
Adresse postale: 
Dipartimento di Studi Umanistici, via Porta di Massa 1, Napoli
Suggéré par: 
Valeria Sperti
Courriel: 
valspe[at]gmail[point]com
Date de début ou date limite de l'événement: 
23/03/2016
Ville de l'événement: 
Naples
Type d'événement: 
Séminaires et conférences
Catégorie principale: 
Sous-catégorie: 
Mots-clés: 
terrorisme, attentats de Paris

Il linguista, il geografo e il territorio / Le linguiste, le géographe et le territoire. Seminario interdisciplinare bilingue per studenti e ricercatori

Résumé de l'annonce: 
Il seminario si svolgerà venerdì 8 aprile al Dip. Memotef Università La Sapienza, via del Castro Laurenziano 9, Roma, V piano, Aula Fanfani.
Programma   10:00 Apertura dei lavori a cura degli organizzatori   Moderatore: Antonella Leoncini Bartoli, Università La Sapienza   10:30‐11:10 Silvia Aru, Università di Cagliari, geografa, Geografia e linguistica: temi comuni e prospettive di ricerca   11:10‐11:50 Micaela Rossi, Università di Genova, linguista, La métaphore dans le langage de l’urbanisme   11.50‐12:30 Isabella Pezzini, Università La Sapienza, filosofa del linguaggio, Paesaggi semiotici nello spazio pubblico della città   12:30‐13:00 Discussione   13:00‐14:30 Pausa pranzo   Moderatore: Sergio Bolasco, Università La Sapienza   14:30‐15:10 Catherine Dominguès, Institut géographique national (IGN), “TAListe”, lab Cogit Le rôle de la linguistique computationnelle au sein d’une institution géographique   15:10‐15:50 Cristina Capineri, Università di Siena, geografa I contenuti testuali della crowdsourced information: dall'analisi spaziale alla percezione e rappresentazione del luogo   15:50‐16:30 Anne Condamines, Université Jean‐Jaurès e CNRS, Toulouse (FR), linguista, Méthodes pour l’analyse linguistique outillée de la variation terminologique   16:30‐17:00 Discussione   A cura di Marie‐Pierre Escoubas‐Benveniste e Filippo Celata, Università La Sapienza, con la partecipazione dell’Institut Français Italia e dell’Università Italo‐Francese. La partecipazione è gratuita, previa iscrizione obbligatoria a questo link: http://doodle.com/poll/etyukc8v9ia6gvfs   Venerdì 8 aprile 2016, Dip. Memotef Università La Sapienza Via del Castro Laurenziano 9, Roma, V piano, Aula Fanfani Informazioni: mariepierre.escoubas@uniroma1.it
Nom du contact: 
Mariepierre Escoubas
Courriel du contact: 
mariepierre.escoubas@uniroma1.it
Suggéré par: 
Nancy Murzilli
Courriel: 
nancy.murzilli@unige.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
08/04/2016
Ville de l'événement: 
Rome
Type d'événement: 
Séminaires et conférences
Catégorie principale: 

In guerra con le parole. Lettere, diari e memorie di soldati, donne e bambini nel Primo conflitto mondiale

Résumé de l'annonce: 
Quali sono i sentimenti, le percezioni e gli atteggiamenti mentali dei soldati, dei civili, delle donne e dei bambini durante la guerra? Quali le loro strategie di resistenza psicologica alla destabilizzante esperienza bellica? A questi interrogativi è possibile tentare di rispondere rivolgendosi all’ampia tipologia di scritture prodotte dai combattenti e dalla popolazione “mobilitata” durante il conflitto: lettere, diari e memorie che – in parte ancora sepolti nei cassetti di casa o raccolti negli archivi di scrittura popolare – esprimono notevoli potenzialità narrative anche grazie alle loro peculiarità linguistiche e sono di grande interesse storiografico per la capacità di agire come sonde di profondità e condurre dentro l’evento-guerra. L’incontro intende affrontare le questioni metodologiche ancora aperte, presentando testi particolarmente significativi e i risultati delle ricerche europee in ambito storico e linguistico.
Programma 25 novembre 8.30 Saluti delle autorità Luca Borzani, Presidente di Genova Palazzo Ducale Fondazione per la cultura Olivier Brochet, Console generale di Francia a Milano Francesca Imperiale, Soprintendente archivistico per la Liguria/Archivio di Stato di Genova   9.00 Prolusione di Antonio Gibelli (Archivio Ligure della Scrittura Popolare di Genova) Il diario di guerra dei semicolti: un fiume carsico tornato alla luce   L’officina della scrittura     I sessione   9.30 Relazione introduttiva Quinto Antonelli (Fondazione Museo Storico del Trentino-Archivio della Scrittura Popolare di Trento) Le scritture popolari italiane della guerra: il fenomeno, gli archivi, le ricerche   10.00 Sybille Grosse, Lena Sowada, Università di Heidelberg  Les ego-documents de la Grande Guerre et l’analyse du discours historique : des questions méthodologiques   10.20 Corinne Gomila, Università di Montpellier Sur les traces de l’autocensure    10.40 Teresa Bertilotti, Università Milano-Bicocca «Gentili incognite, sconosciuto soldato». Scritture dal fronte e sul palcoscenico   11.00 Pausa   11.10 Sylvie Housiel, Università di Tel-Aviv Émotions et perceptions à l’épreuve de la censure et de l’autocensure: les poilus de 1915   11.30 Chantal Wionet, Beatrice Dal Bo, Università di Avignone Correspondances intimes de femmes peu-lettrées pendant la Grande Guerre   11.50 Dibattito   12.20 Pausa pranzo   II sessione 14.00 Relazione introduttiva Agnès Steuckardt, Università Paul-Valéry di Montpellier 3 L’avenir, dans les lettres des Poilus ordinaires   14.30 France Martineau, Università di Ottawa Derrière les lignes: correspondances canadiennes de guerre   14.50 Gérald Sawicki, Università della Lorena  Ce que révèlent les mots: l’exploitation des lettres et carnets de notes des soldats allemands par les services de renseignement français (1914-1918)   15.10 Loredana Trovato, Università di Enna Des Poilus et des Boches au miroir, ou de la représentation dans les journaux de tranchées   15.30 Dibattito   16.00 Pausa   16.10 Stefano Vicari, Università di Genova "Et alors c’est la vision, si vive qu’elle semble réelle, de vous tous dans les lieux que j’aime tant…" ou comment l’écriture permet aux poilus de s’enfuir de la réalité contingente   16.30 Sonia Branca-Rosoff, Università Sorbonne Nouvelle - Paris 3 Discours autre et activité métadiscursive dans les lettres des peu-lettrés pendant la guerre de 1914-1918   16.50 Dibattito   17.20 Pausa   17.30 Thierry Vissol, economista e storico Presentazione del libro Toby, dalla pace alla guerra 1913-1918, Donzelli, 2014 Interverrà con l’autore Nancy Murzilli, Università di Genova/ Institut français italia     26 novembre Dentro la guerra   I sessione   9.00 Relazione introduttiva John Horne, Trinity College di Dublino Publique ou privée? La correspondance intime pendant la Grande Guerre   9.30 Jean-Paul Pellegrinetti, Università di Nizza Patriotisme et insularité au miroir de la correspondance des Corses durant la Grande Guerre   9.50 Simone Attilio Bellezza, Università di Trento La scrittura come riflessione identitaria: diari e memoriali dei trentini prigionieri in Russia    10.10 Jacopo Lorenzini, Università di Siena F-11, o della memoria obbligata. Gli ufficiali italiani di ritorno dalla prigionia e le loro testimonianze scritte di fronte alla Commissione Interrogatrice dei Prigionieri Rimpatriati.   10.30 Pausa   10.40 Arabella Hobbs, Università della Pennsylvania Shedding words not blood: Jacques Rivière’s Carnets de Captivité and the politics of heroism   11.00 Francesco Frizzera, Università di Trento Diari e memorie dei profughi trentini durante la Grande Guerra. Specchio del travaglio identitario di una popolazione costretta a riconsiderare il proprio paradigma di appartenenza   11.20 Marie-Chantal Lhote-Birot, Università della Lorena Auguste Vonderheyden, l’écriture diaristique   11.40 Dibattito   12.10 Pausa pranzo     II sessione   14.30 Relazione introduttiva: Gustavo Corni, Università di Trento Voci dalle terre invase. Friuli e Veneto orientale 1917/1918   15.00 Graziano Mamone, Università di Genova Servizio postale e scrittura. Istituzioni, rappresentazioni, immagini   15.20 Michel Paoli, Università della Piccardia Italophones de l'armée austro-hongroise sur le front russe : les tribulations d'un soldat entre écriture intime et reconstitution historique   15.40 Alvio Patierno, Università Suor Orsola Benincasa di Napoli Survivre, entre humorisme et satire, dans le Journal de guerre illustré d’Eugène Birsinger, paysan du Sud-Alsace   16.00 Pausa   16.10 Antonio Petrossi, Università di Napoli Le forme di propaganda nei giornali per l’infanzia durante la Grande Guerra   16.30 Dibattito   17.00 Pausa   17.30 Antonio Gibelli, Archivio Ligure della Scrittura Popolare di Genova presentazione del libro La guerra grande. Storie di gente comune, Laterza, 2014 Interverranno con l’autore Claudio Bertieri e Luigi Giachino. Proiezione del film La Guerra e il sogno di Momi (1917)      27 novembre I sessione   9.00 Relazione introduttiva Fabio Caffarena, Università di Genova Sopra la guerra: testimonianze di aviatori oltre il mito   9.30 Pierre Allorant, Università di Orléans Pont aérien: la Grande Guerre à tire d’ailes jusqu’à elles   9.50 Andrea Zaffonato, Università di Padova-Venezia-Verona Il volto della Patria nei paesaggi di guerra   10.10 Anna Grillini, Università di Trento La guerra mentale. Scritture dal manicomio   10.30 Giovanni Cavagnini, Scuola Normale Superiore di Pisa Parole di fede: voci di chierici dagli archivi del cardinale Pietro Maffi   10.50 Pausa   11.00 Chantal Dhennin-Lalart, Università di Lille 3 Au cœur de la Grande Guerre: le journal d’une religieuse destiné à sa supérieure   11.20 Carlo Stiaccini, Università di Genova Parole al cielo. Le scritture di guerra inviate agli uffici notizie delle parrocchie e delle diocesi italiane   11.40 Paola Valenti, Università di Genova «Grida d’allarme di un pittore»: la Grande Guerra nella prosa di Ludwig Meidner   12.00 Dibattito   12.50 Pausa pranzo     II sessione   14.30 Relazione introduttiva Rémy Cazals, Università di Tolosa La place des femmes dans 500 Témoins de la Grande Guerre   15.00 Augusta Molinari, Università di Genova La scrittura come pratica di assistenza. Un aspetto della mobilitazione femminile in Italia nella Grande Guerra   15.20 Patrizia Gabrielli, Università di Siena La guerra vicina, la guerra lontana. Memorie di donne   15.40 Giuliana Franchini, Università di Genova La rappresentazione dei lutti di guerra nel Diario delle volontarie dell’Ufficio Notizie di Milano (1915-1919) 16.00 Pausa   16.10 Christa Hämmerle,Università di Vienna “However, I want the war to be at an end already.” War criticism and the longing for peace in diaries and letters of Austrian women and young girls (1914-1918)   16.30 Alessia Vezzoni, Università di Siena In nomine Matris. Documento e «compromissorietà» nel carteggio bellico di Carlo Emilio Gadda con la madre (1915-1919)   16.50 Anastasios Zografos, Università Paul-Valéry di Montpellier 3 L’amour «occupe» les tranchées sur le front de l’Orient: la correspondance entre les soldats grecs et les marraines de guerre   17.10 Dibattito   18.30 Castello D’Albertis. Museo delle Culture del Mondo del Comune di Genova. Presentazione, con proiezione di immagini, del catalogo La collezione di cartoline della Grande Guerra nel Museo Francesco Baracca di Lugo, a cura di Serena Sandri e Patrizia Tamassia con la collaborazione di Daniele Serafini, BUP, 2015. Interverranno Daniele Serafini, Irene Guerrini e Marco Pluviano 19.00 Proiezione immagini: La I Guerra Mondiale attraverso le immagini inedite dell’Archivio Fotografico del Cap. E.A. D’Albertis 19.15 Visita guidata alla dimora del Capitano D’Albertis     28 novembre Dopo la guerra     09.00 Relazione introduttiva Manon Pignot, Università della Piccardia La guerre après la guerre: les mémoires juvéniles du conflit   9.30 Ugo Pavan Dalla Torre, Università di Torino Rielaborare pubblicamente (e collettivamente) l'esperienza di guerra. L'Associazione Nazionale fra Mutilati ed Invalidi di Guerra e la scrittura della memoria della Grande Guerra (1915-1923)    9.50 Nicola Maranesi, Archivio Diaristico Nazionale di Pieve Santo Stefano La Grande Guerra. I diari raccontano. Un progetto editoriale in collaborazione tra Archivio diaristico nazionale di Pieve Santo Stefano e Gruppo l’Espresso   10.10 Patricia Kottelat, Università di Torino Les JMO, source méconnue de l’édification mémorielle de la Grande Guerre. Parcours diachronique 1918-2014   10.30 Pausa   10.40 Matthieu Quignard, CNRS di Lione «Ma Guerre 1914-1918», de Charles Bruneau. Les mots d'un linguiste sur le front   11.00 Anna Tylusińska-Kowalska, Università di Varsavia Ricordi della Grande Guerra di Michał Lityński, un legionario italofilo   11.20 Piotr Podemski, Università di Varsavia Un D’Annunzio italo-americano in guerra: mito bellico e success story nell'autobiografia di Fiorello La Guardia   11.40 Dibattito   12.10 Chiusura lavori   Comitato Scientifico: Quinto Antonelli (Fondazione Museo Storico del Trentino-Archivio della Scrittura Popolare di Trento)  Sonia Branca-Rosoff (Università Sorbonne Nouvelle - Paris 3) Fabio Caffarena (Università di Genova) Rémy Cazals (Università di Tolosa) Gustavo Corni (Università di Trento) Antonio Gibelli (Archivio Ligure della Scrittura Popolare di Genova) John Horne (Trinity College di Dublino) Augusta Molinari (Università di Genova) Nancy Murzilli (Università di Genova/Institut français Italia) Manon Pignot (Università della Piccardia) Frédéric Rousseau (Università Paul-Valéry di Montpellier 3) Agnès Steuckardt (Università Paul-Valéry di Montpellier 3) Carlo Stiaccini (Università di Genova) Benoît Tadié (Università di Rennes 2/Institut français Italia) Stefano Vicari (Università di Genova)   Comitato organizzativo: Maria Teresa Bisso (Archivio Ligure della Scrittura Popolare di Genova) Fabio Caffarena (Università di Genova) Nancy Murzilli (Università di Genova/Institut français Italia) Nella Porqueddu (Trinity college di Dublino) Carlo Stiaccini (Università di Genova) Benoît Tadié (Università di Rennes 2/Institut français Italia) Stefano Vicari (Università di Genova)   Il progetto rientra nel Programma ufficiale a cura della Presidenza del Consiglio dei Ministri - Struttura di Missione per gli Anniversari di interesse nazionale e nel Programma della Mission Centenaire 1914-1918 del governo francese. Il convegno è stato organizzato con il patrocinio e il contributo di: Università di Genova; Dipartimento di Antichità, Filosofia, Storia (DAFIST) e Dipartimento di Lingue e Culture Moderne (LCM) – Università di Genova; Institut français Italia (IFI); Fondazione Museo Storico del Trentino-Archivio della Scrittura Popolare di Trento; Genova Palazzo Ducale-Fondazione per la cultura; Institut Universitaire de France; Castello D’Albertis. Museo delle Culture del Mondo del Comune di Genova; École française de Rome; Corpus 14 (Praxiling – Università Paul-Valéry di Montpellier 3, CNRS); Laboratoire Framespa-Université de Toulouse II; Soprintendenza Archivistica per la Liguria/Archivio di Stato di Genova; Università di Trento; Alliance Française de Gênes.   e con il patrocinio di: Archivio Ligure della Scrittura Popolare (ALSP) – Università di Genova; Centre de Recherche de l'Historial de la Grande Guerre; Collectif de recherche international et de débat sur la guerre de 1914-1918 (CRID 14-18); Conservatorio di Musica Niccolò Paganini di Genova; Dipartimento di Scienze della Formazione (DISFOR) – Università di Genova; Museo “Francesco Baracca” di Lugo; Università Italo-francese (UIF-UFI); Ufficio Storico Aeronautica Militare.   Indirizzo: Palazzo Ducale, Salone del Minor Consiglio Piazza Giacomo Matteotti, 9, 16123 Genova
Nom du contact: 
Nancy Murzilli
Courriel du contact: 
nancy.murzilli@unige.it
Suggéré par: 
Nancy Murzilli
Courriel: 
nancy.murzilli@unige.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
25/11/2015
Date de fin de l'événement: 
28/11/2015
Ville de l'événement: 
Gênes
Type d'événement: 
Colloques
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
Première Guerre mondiale

Dictionnaires, culture numérique et décentralisation de la norme dans l'espace francophone

Résumé de l'annonce: 
Le colloque se propose d'interroger l’impact du numérique sur la conception des dictionnaires de langue dans l'espace francophone et invite les intervenants à réfléchir aux retombées de ces transformations sur la lexicographie en particulier, mais aussi sur la langue au sens large, autant sur les plans linguistiques que sociolinguistiques.
Maintenant qu’Internet a rendu disponible une quantité innombrable de savoirs humains, que Wikipédia a avantageusement remplacé les encyclopédies traditionnelles et que se multiplient les projets collaboratifs, quel est le destin du dictionnaire de langue dans l’espace francophone? L’arrivée du numérique dans le monde de la lexicographie a redéfini le rapport à l’espace, contrainte importante des dictionnaires papier, et a permis le développement de multiples fonctionnalités (infobulles, hyperliens, recherche plein texte, historique de la consultation, etc.). Ensuite, elle a aussi posé les questions d’accessibilité des contenus, notamment en raison de la concurrence entre contenus gratuits et contenus payants. Aujourd’hui, de nouvelles habitudes de consultation commencent à s’implanter et les jeunes générations grandissent sans parfois ouvrir de dictionnaires papier. Dans ce contexte, ce colloque vise à réfléchir à l’évolution du rôle symbolique du dictionnaire, à sa légitimité comme autorité linguistique et à l’effet que ce décloisonnement peut avoir sur la perception de la langue et sur la notion de « norme ». Quatre axes seront privilégiés : La légitimité des dictionnaires « professionnels » Les dictionnaires collaboratifs, dictionnaires participatifs et dictionnaires par l’usager Effets d’une lexicographie multiple sur les représentations de la langue La nouvelle lexicographie et l’espace francophone Si vous désirez présenter une communication au colloque, veuillez envoyer votre proposition, d’un maximum de 500 mots (excluant les références bibliographiques), d’ici le 31 janvier 2016, à chiara.molinari@unimi.it et à nadine.vincent@usherbrooke.ca. La durée des présentations sera de 20 minutes (suivies d’une période de discussion de 10 minutes). Les propositions de communication seront soumises à l’évaluation de deux membres du comité scientifique. Langue du colloque: le français.   Calendrier 31 janvier 2016: Date limite de soumission d’une proposition de communication 15 mars 2016: Réponse du comité scientifique et notification aux auteurs 28-29 septembre 2016: Tenue du colloque Organisation Chiara Molinari, Università degli Studi di Milano (Italie) Nadine Vincent, Université de Sherbrooke (Québec) Comité scientifique Fouzia Benzakour, Université de Sherbrooke (Québec) Cristina Brancaglion, Università degli studi di Milano (Italie) Hélène Cajolet-Laganière, Université de Sherbrooke (Québec) Serge D’Amico, Université de Sherbrooke (Québec) Benoit Mercier, Université de Sherbrooke (Québec) Louis Mercier, Université de Sherbrooke (Québec) Chiara Molinari, Università degli studi di Milano (Italie) Christophe Rey, Université de Picardie Jules-Verne (France) André Thibault, Université de Paris-Sorbonne, Paris IV (France) Nadine Vincent, Université de Sherbrooke (Québec) Frais d'inscription 75 $ (chercheurs titulaires) 30 $ (étudiants de 2e et 3e cycles) Publication Une publication suivra la tenue du colloque. Responsable : Nadine Vincent
Nom du contact: 
Chiara Molinari
Courriel du contact: 
chiara[point]molinari[at]unimi[point]it
Suggéré par: 
Chiara Molinari
Courriel: 
chiara[point]molinari[at]unimi[point]it
Date de début ou date limite de l'événement: 
31/01/2016
Ville de l'événement: 
Sherbrooke (Canada)
Type d'événement: 
Appels à contribution
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
dictionnaire, numérique, norme
Site web de référence: 
http://dictionnairesetsocietes.evenement.usherbrooke.ca/

"En finir avec Eddy Bellegueule", Edouard Louis a Verona

Résumé de l'annonce: 
Una storia autobiografica di omofobia, bullismo e prevaricazione, un resoconto impietoso del degrado socio-culturale nel nord "bianco" della Francia, ma al tempo stesso una traiettoria di emancipazione e riscatto.
Edouard Louis ha studiato sociologia presso l'ENS di Parigi e ha curato il volume "Pierre Bourdieu. L'insoumission en héritage" (PUF. 2013). "En finir avec Eddy Bellegueule" (2014), suo romanzo d'esordio, ha riscosso un notevole successo e suscitato un acceso dibattito tanto in Francia quanto in Italia, dove è stato tradotto da Bompiani ("Il caso Eddy Bellegueule", 2014).
Suggéré par: 
Giovanni Tallarico
Courriel: 
_@_._
Date de début ou date limite de l'événement: 
28/04/2015
Ville de l'événement: 
Verona
Type d'événement: 
Séminaires et conférences
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
Eddy Bellegueule, Edouard Louis

Journée milanaise de la langue française et de la francophonie

Résumé de l'annonce: 
Pour la Semaine de la langue française et de la francophonie 2015 le Département de langues et littératures étrangères de l'Unversità degli Studi de Milan et l'Institut français Milano proposent des conférences autour du thème "Le français langue qui accueille: contacts linguistiques et culturels dans les gastronomies française et francophones", ainsi que des rencontres avec des acteurs de la "francophonie" milanaise.
Programme Le français langue qui accueille : contacts linguistiques et culturels dans les gastronomies française et francophones h. 8.45 Accueil h. 9.15 Salutations d’ouverture h. 9.30 Patrice Brasseur (Université d'Avignon), Géolinguistique et emprunts internes : apports du normand au français dans le plateau de fruits de mer h. 10.00 Maria Colombo (Università degli Studi de Milan), Brode, menestre… ou soupe ? Quelques italianismes culinaires du XVIe siècle Discussion h. 10.45 Pause h. 11.00 Anika Falkert (Université d'Avignon), De lasagne à kebab: le rôle des  internationalismes dans le lexique de la gastronomie h. 11.30 Maria BenedeBa Collini (Università degli Studi de Milan), Langue, culture et nourriture dans Soulfood équatoriale de Léonora Miano Discussion   Milan : francophones et francophiles h. 13.15 Alain Barguirdjian (Président AALSMI), Avantages de la langue française dans le monde h. 13.35 Lionella Bertazzon (Antenne économique du Québec à Milan), 1965 - 2015: Cinquante ans de Québec en Italie h. 13.55 Sophie Her (Responsable Lepetitjournal.com de Milan et de Rome), Présentation du journal d’actualité locale en français : utilité et fonctionnement h. 14.15 Annie Rea (Milan Accueil), Milan Accueil. Quand accueillir veut dire:  opportunité, enthousiasme et bienveillance! Discussion h. 14.45 Pause h. 15.00 Nicolas Diers (Vice-président des Conseillers pour le Commerce Extérieur de la France), Différences managériales France et Italie h. 15.20 Isabella Colombi (Directeur Ressources humaines Laboratoires Boiron Italie), Témoignage d’une entreprise française implantée à Milan h. 15.40 Martina Testa (Responsable Ressources humaines MyChef/Elior) , Témoignage d’une ancienne étudiante Unimi h. 16.00 Discussion et salutations conclusives
Nom du contact: 
Cristina Brancaglion
Courriel du contact: 
cristina.brancaglion@unimi.it
Adresse postale: 
Institut français Milano, Cinémagenta, C.so Magenta 63, Milano
Suggéré par: 
Cristina Brancaglion
Courriel: 
cristina.brancaglion@unimi.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
18/03/2015
Ville de l'événement: 
Milano
Type d'événement: 
Colloques
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
gastronomie, contact culturel, francophonie

Malelingue 2 - Mauvaises langues, male lingue, bad language/tongues, slechte taal/kwaadspreken, böse Sprachen

Résumé de l'annonce: 
Suite au colloque Malelingue 1 à Macerata (actes publiés dans Heteroglossia n°13), département SPOCRI et doctorat PEFLIC (dir. D. Lévy), la collaboration internationale sur ce thème se poursuit à l'Université de Rennes 2 avec le Laboratoire PREFics – EA 4246 (T. Bulot, G. Ledegen) et Aline Gohard (Domaine plurilinguisme et didactique des langues étrangères Université de Fribourg /Suisse).
Le colloque s'attache à  la perception des Mauvaises langues, par le sujet même ou par les autres, dans les discours courants et dans les discours officiels, comme inadéquates ou nocives pour la communication ou l’échange (Tabouret-Keller 2011). C’est dans cette mesure que les travaux, sur des terrains et situations langagières divers, initiés au PREFics - EA 4246 à propos les discriminations langagières (Meyer, 2012) et les différentes formes de linguicismes (Bulot, 2013) prennent leur place dans la présente session, travaux qui ont pour vocation de complexifier encore la construction-même de l’objet male lingue. Continuant la réflexion entamée lors du colloque Malelingue 1, seront étudiés les discours décrits et prescrits, effectués généralement pour classifier (catégoriser) mais aussi pour dénigrer ou exclure, qu’ils tiennent leurs représentations sur le théâtre de l’histoire des pays et des peuples, dans les « salons », à « l’école » ou sur la scène intime ou réflexive des auto-représentations. La thématique des migrations et mobilités linguistiques introduit centralement l’analyse glottopolitique du plurilinguisme, le dynamisme identitaire dans les situations de migrance interculturelle, voire les effets de la diasporisation sociolinguistique sur les valeurs auto- ou hétéro-attribuées aux langues. Ainsi seront envisagés une grande diversité de situations d’énonciation et de contextes sociohistoriques : polémique classique, insulte contemporaine, rumeur émergente, discours politiques stigmatisants, discours institutionnels classifiants,… les Mauvaises langues sont de tout temps objet tout à la fois de fascination et de répulsion. ----------------------------- Le colloque est ouvert aux étudiants de Licence, de Master, aux doctorants et post-doctorants, ainsi qu’aux enseignants-chercheurs et chercheurs spécialistes des différents champs scientifiques réunis ici au sein des Sciences Humaines et Sociales : sociolinguistique, sociodidactique, anthropologie, ... Il constituera un des moments forts de la formation et de la recherche du Laboratoire PREFics – EA 4246 et des universités partenaires de l’évènement. ------------------------ Les réflexions seront organisées en sessions qui porteront sur : Axe 1. Glottopolitique, plurilinguisme et migrances Ce premier axe, portant sur les Mauvaises langues dans le cadre d’analyses glottopolitiques du plurilinguisme et de la migrance, pourra réunir des contributions ayant trait aux discours officiels (discours linguistiques, statuts des langues), aux politiques linguistiques scolaires et universitaires, ou encore à la problématique du plurilinguisme prôné face à langue académique imposée, l'anglais. Axe 2. Discours et émergence de langues et institutions Ce deuxième axe se concentrera sur l’évaluation de l’éducation, de l’institution, mais fera aussi une place à l’analyse de discours dans l’analyse de l’émergence linguistique et pragmatique dans la construction des Mauvaises langues (entre autres, au sens ‘commérage’, « gossiping » (Morin 1969)). Il s’agit de s’interroger sur la dévalorisation du statut d’une langue et de ses locuteurs (ainsi que de ceux qui l’apprennent ou l’enseignent) au sein de l’institution. Axe 3. Interaction et difficultés à dire / à se dire Le troisième axe regroupera les aspects identitaires dans les auto-représentations, les discours ordinaires, les stéréotypes, axés sur la parole en difficultés, à dire et à se dire, à raconter et à se raconter (aspects psycholinguistiques, cognitifs, physiques, socio-psychologiques, sociaux, interculturels, etc.). Programme Le 04 juin 2015 09h00 Accueil Introduction : Malelingue : un projet européen ? - Président(e) de séance (Thierry Bulot – Rennes 2) 09h30 Intervention d’un élu de Rennes Métropole 09h45-10h15 : Le projet ANR Open Research Area, spécificités et modalités (Marie Grosset) 10h15-11h00 : Table Ronde : Mutualisation des méthodologies et des conceptualisations, quels enjeux européens (institutionnels, scientifiques et sociaux) pour le projet ? (Débat avec la participation de Thierry Bulot, Sabine Diao-Klaeger et Aline Gohard-Radenkovic) 11h00-11h15 : « ‘Malelingue’, mise en perspective de la conceptualisation de ses axes, raisons et enjeux » Danielle Levy (Macerata) 11h15-11h45 : « Discriminations et linguicismes : les mauvaises langues en sociolinguistique » Thierry Bulot & Gudrun Ledegen (Rennes 2) Pause déjeuner Session 1 : Glottopolitique, plurilinguisme et migrances -Président(e) de séance : Aline Gohard-Radenkovic (Fribourg) 13h45-14h30 : « Entre la bonne et la mauvaise "langue" : dynamiques familiales intergénérationnelles et rôle du dialecte dans la co-costruction de la compétence en Italien des migrant-e-s » Edith Cognigni (Macerata) 14h30-15h15 : « Les mauvaises langues des migrant-e-s : citoyenneté et migrance en région Romagne » Valeria Villa (Bordeaux 3) 15h15-16h00 : « Le ‘variamanana’ la mauvaise langue de la migrance ? questionnements glottopolitiques » Brigitte Rasoloniaina (Inalco Paris) Discutant-es : Elatiana Razafimandimanana & Thomas Vetier 16h30-17h15 : « Espace plurilingue et affichage des mauvaises langues à Alger » Aissa Boussiga (Alger) 17h15-18h00 : « Mise en mots de la mauvaise langue : dire les pratiques des jeunes migrants mineurs isolés à Rennes » Thomas Vetier (Rennes) 18h00-18h45 : « L’émergence glottonomique d’une ‘mauvaise langue’ : le camfranglais et ses enjeux identitaires » Jean-Benoit Tsofack et Venant Eloundou Eloundou (Dschang et Yaoundé) 18h45-19h30 : « Séjour de mobilité étudiante à la PHBern : entre langues honnies et mauvaises compétences, quel dispositif d’accompagement ? » Jésabel Robin (Bern) Discutant-es : Josianne Veillette, Hyacinthe Khodja & Pauline Rannou Le 05 juin 2015 Suite Session 1 : Glottopolitique, plurilinguisme et migrances -Président(e) de séance : Sabine Diao-Klaeger (Landau-Koblenz) 09h00-09h45 : « Discriminations sociolangagières et accès tendu à l’espace public : Catégorisation sociale, Accent, Identité, Altérité » Jeanne Meyer (Cergy-Pontoise) 09h45-10h30 : « Analyser les pratiques régionales en Alsace : une ou des mauvaises langues » Dominique Huck (Strasbourg) Discutant-es : Jésabel Robin, Thierry Deshayes Session 2 : Discours et émergence de langues et institutions - Président(e) de séance : Mathilde Anquetil (Macerata) 11h00-11h45 : « Langues d’intégration, langues de cohabitation. Plurilinguisme et mauvaises langues dans des communes bilingues fribourgeoises » Josianne Veillette (Fribourg) 11h45-12h30 : « LSF, langue de France émergente : discours identitaires et médicaux » Pauline Rannou (Rennes) Discutant-es : Mathieu Marchadour, Spomenka Alvir Pause déjeuner Session 3 : Interaction et difficultés à dire / à se dire - Président(e) de séance : Elatiana Razafimandimanana (Tours) 14h00-14h45 : « Enseigner/Apprendre les parlers jeunes ? Des pratiques de « langue urbaine » à l’épreuve de la traduction chez les étudiants italiens en contexte d’apprentissage du FLE » Silvia Vecchi (Macerata) 14h45-15h30 : « Dire et se dire : les mauvaises langues des migrants en Suisse » Spomenka Alvir (Fribourg) 15h30-16h15 : « Pratiques langagières et ’mauvais français’ en Afrique subsaharienne : entre le ludique et le stratégique » Sabine Diao-Klaeger (Landau-Koblenz) 16h15-17h00 : « ISIS, ISIL, Etat Islamique, DAESH, variations stratégiques dans la mise en scène énonciative d’un ennemi émergent » Mathilde Anquetil (Macerata) Discutant-es : Gudrun Ledegen & Sylvia Vecchi 17h30-18h30 : Table ronde finale présidée par Gudrun Ledegen, avec Aline Gohard-Radenkovic – Fribourg, Elatiana Razafimandimanana – Tours, Philippe Blanchet – Rennes, Danielle Levy - Macerata : « La/les mauvaise-s langue-s de la recherche : pour une approche politique de la recherche en SHS » 18h30 fin des travaux
Suggéré par: 
Nancy Murzilli
Courriel: 
nancymurzilli@gmail.com
Date de début ou date limite de l'événement: 
04/06/2015
Date de fin de l'événement: 
05/06/2015
Ville de l'événement: 
Rennes
Type d'événement: 
Colloques
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
Malelingue, langues,

Le plurilinguisme, le pluriculturalisme et l’anglais dans la mondialisation : dispositifs, pratiques et problématiques de l’internationalisation dans l’enseignement supérieur européen

Résumé de l'annonce: 
Appel à communication pour le Colloque international "Le plurilinguisme, le pluriculturalisme et l’anglais dans la mondialisation: dispositifs, pratiques et problématiques de l’internationalisation dans l’enseignement supérieur européen" organisé par le LICIA (Langages, Interactions Culturelles, Identités et Apprentissages) équipe de recherche de l’Université Catholique de l’Ouest et par le CoDiRe ­ EA-4643 ­ Université de Nantes.
Malgré les initiatives des Institutions Européennes invitant les États à reconnaitre et institutionnaliser la diversité linguistique de leur territoire de même qu’à envisager l’enseignement des langues dans la perspective de sensibiliser et de former à une éducation langagière générale plus ouverte à la pluralité, on constate aujourd’hui, dans les pays non-anglophones, un renforcement constant de la position hégémonique consolidée de l’anglais (Calvet, 2014, Truchot, 2010a) comme langue étrangère mais aussi comme langue d’enseignement. La mondialisation actuelle requiert des individus, aujourd’hui majoritairement plurilingues, de faire preuve de capacités adaptatives face à la diffusion croissante des savoirs (formation, recherches et publication). Au sein de ce foisonnement, et dans un souci de reconnaissance au plan international, on remarque que les dispositifs de formation dispensés en anglais se multiplient de façon exponentielle dans de très nombreux établissements supérieurs en Europe  (Derivry-Plard et al, 2013). Cette tendance forte est le plus souvent justifiée en termes d’attractivité d’étudiants et de chercheurs internationaux ou en termes de politique d’excellence d’inspiration néo-libérale (Gaspard, 2013) et ces critères sont, dans la très grande majorité des cas, favorablement appréciés dans les dispositifs d’évaluation de la qualité (Charlier, Croché, Leclercq, 2012). Cependant aucun suivi scientifique n’a pu, à ce jour, véritablement mesurer les effets de ces pratiques qui contrastent avec les mobilités de type Erasmus pensées à leur origine comme des dispositifs s’appuyant sur l’apprentissage de la langue du pays d’accueil. Dans ce contexte, divers questionnements surgissent : Dans ce contexte, divers questionnements surgissent : L’internationalisation mène-t-elle à une éducation mono-, bi- ou plurilingue ? Comment repenser la didactique de l’anglais dans ce contexte? Comment repenser les disciplines des langues et cultures étrangères (Warner, 2014) face à l’anglicisation? Qu’en est-il de la transmission disciplinaire des contenus (Causa et al, 2012) ? Quel impact économique global ces mutations ont-elles quant aux politiques linguistiques (Gazzola et Grin, 2013) ? Quelle “rentabilité” économique et scientifique aurait ou non le mono-bilinguisme (anglais + langue “locale”) par rapport à une diversification du plurilinguisme ? Dans quelle mesure, les choix opérés en matière de politique linguistique et  d’enseignement des langues  favorisent-ils ou non la démocratisation de la “société de la connaissance” ? Lors de ce colloque, nous souhaiterions pouvoir examiner les effets de l’infléchissement vers le « tout-anglais » qu’est en train de prendre cette nouvelle “internationalisation” des universités européennes dans ses aspects linguistiques, didactiques, juridiques, politiques, économiques (Usinier, 2010, 2013; Frath, 2014). L’internationalisation tout en englobant l’anglais ne doit-elle pas rester plurilingue ? L’enjeu est d’inviter au dialogue et à la confrontation les didacticiens de l’anglais et des autres langues, les enseignants de langues et les enseignants disciplinaires, des acteurs concernés dans divers pays européens, en France où le corps social réagit assez fortement, quoique de façon contradictoire, et dans d’autres pays de « grandes et petites langues » (Alao et al., 2008) qui ont été précurseurs ou suivistes dans le mouvement vers l’anglicisation.   Nous souhaitons questionner la centralité de l’anglais pour mieux comprendre comment penser l’enseignement des langues en lien avec la position hypercentrale de l’anglais. Comment, par l’analyse et la confrontation, anticiper les effets au lieu de les subir, comment innover par la recherche-action au lieu d’appliquer dans la contrainte ?   L’analyse aura pour point de départ les quatre contextes linguistiques des promoteurs francophones de ce colloque, Allemagne, Danemark, France, Italie, deux pays de « grande langue » et deux pays de « petite langue », afin de vérifier si l’approche comparée peut se révéler pertinente pour d’autres contextes. De ce colloque pourrait émerger un travail européen de recherche permettant de prolonger les temps d’apports d’expériences et de réflexions en contexte par un projet conjoint portant sur un thème transversal prépondérant pour l’avenir plurilingue de nos systèmes de formation universitaires.   L’exploration de divers dispositifs devrait permettre de repérer la constitution et la prégnance d’idéologies sociolinguistiques entre nécessité de l’anglais, langue incontournable, et désir de valorisation du plurilinguisme, quelquefois idéalisé, en analysant la façon dont ces dispositifs s’actualisent dans différents contextes linguistiques nationaux. À un moment où la demande sociale, certaines politiques linguistiques -implicites ou explicites- de même qu’une forme de « laisser-faire » sont sans doute trop fortes pour qu’il soit aujourd’hui possible de juguler la pression de l’anglais, comment appréhender l’anglais lui-même, comme accélérateur et/ou frein du plurilinguisme pour reprendre les termes de Gilles Forlot (Le Lièvre, Forlot, 2014) ? Peut-on espérer des langues nationales, langues de scolarisation, mais aussi de l’anglais, langue hyper-centrale, de pouvoir jouer des rôles de pivot et de passerellevers le plurilinguisme? À quelles conditions ? Quelle diversification peut-on envisager à un moment où l’anglicisation se heurte aux limites mêmes de l’uniformisation de l’offre qu’elle entraîne alors qu’elle se voulait plus concurrentielle sur le marché (Gaspard, 2013)?   Équipe à l’origine du projet : Mathilde ANQUETIL, enseignante-chercheure de Langue Française à l’Université de Macerata (Italie), Département de Sciences Politiques, Communication et Relations Internationales. Martine DERIVRY, SU-Université Pierre et Marie Curie, Paris 6. Christiane FÄCKE, Titulaire de la Chaire de la Didactique des langues et littératures romanes à l’Université d’Augsbourg, Faculté philologique et historique, Didactique des langues et littératures romanes. Françoise LE LIEVRE, Maitre de Conférences à la Faculté des Humanités, Université catholique de l’Ouest, Angers, France. LICIA (Langages, Interactions Culturelles, Identités et Apprentissages) équipe de recherche de l’Université catholique de l’Ouest et par le CoDiRe ­ EA-4643 ­ Université de Nantes. Lisbeth VERSTRAETE-HANSEN, Maitre de Conférences en " études françaises et francophones " à l’Université de Copenhague, Département des Études Germaniques, Anglaises et Romanes.   Lieu : Université catholique de l’Ouest à Angers – France. Dates : du 07 au 10 octobre 2015. Le samedi matin 10 octobre sera consacré à un séminaire de travail portant sur une mise en commun des résultats d’études empiriques menés dans différents contextes européens.
Nom du contact: 
Mathilde Anquetil
Courriel du contact: 
m.anquetil@gmail.com
Adresse postale: 
Piazza Verbano, 8 00199 Roma
Suggéré par: 
Mathilde Anquetil
Courriel: 
m.anquetil@gmail.com
Date de début ou date limite de l'événement: 
07/10/2015
Ville de l'événement: 
Université catholique de l’Ouest à Angers, France
Type d'événement: 
Appels à contribution
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
plurilinguisme, pluriculturalisme, mondialisation, l’internationalisation, enseignement supérieur

Espaces réels et imaginaires au Québec et en Acadie : enjeux culturels, linguistiques et géographiques

Résumé de l'annonce: 
Journée d’études, "Espaces réels et imaginaires au Québec et en Acadie : enjeux culturels, linguistiques et géographiques"
À l’ère de la mondialisation, le sujet de l’espace est non seulement incontournable mais fait l'objet d'un questionnement multiple. Les discours sur les espaces canadiens – réels ou imaginaires qu’ils soient –, sur les relations qu’ils entretiennent avec les dimensions culturelle, identitaire et linguistique seront explorés au cours de cette journée d’étude où plusieurs approches (linguistique, sociolinguistique et géographique notamment) seront convoquées.   Programme 09.30 Salutation des autorités 09.45 Ouverture des travaux Marie-Christine JULLION Présidence de séance: Danielle LONDEI 10.00 Annette BOUDREAU Langue, espace et processus de légitimation. La situation acadienne 10.30 Wim REMYSEN Langue et espace au Québec: le point de vue de la dialectologie perceptuelle 11.00-11.15 Débat Pause Présidence de séance: Cristina BRANCAGLION 11.45 Nadine VINCENT La prise en compte de plusieurs variantes dans un dictionnaire québécois du français : exercice de lexicographie pratique 12.15 Annick FARINA Des dictionnaires qui enferment la langue dans une « vision du monde » : l’espace culturel tel que le délimitent les nouveaux dictionnaires des français, l’Usito vs Le Petit Robert 12.45-13.00 Débat      13.00-14.30 Déjeuner Présidence de séance: Anna GIAUFRET 14.30–15.00 Dino GAVINELLI La géographie de la francophonie au Canada : le pivot québecois et la diaspora dans le reste du Pays 15.00-15.30 Paolo MOLINARI L'espace dans la lutte contre la pauvreté au Québec : quel rôle dans les politiques et dans les pratiques ? 15.30-15.45 Débat 16.00 Clôture de la journée Chiara MOLINARI Comitato scientifico Marie-Christine Jullion Dino Gavinelli Chiara Molinari Paola Puccini Segreteria organizzativa Chiara Molinari (chiara.molinari@unimi.it) Indirizzo: Aula P3 - Università degli Studi di Milano - Piazza Indro Montanelli 1, Sesto San Giovanni - Milano
Nom du contact: 
Chiara Molinari
Courriel du contact: 
chiara.molinari@unimi.it
Adresse postale: 
Milano, Piazza Indro Montanelli, Sesto San Giovanni
Suggéré par: 
Chiara Molinari
Courriel: 
chiara.molinari@unimi.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
03/03/2015
Ville de l'événement: 
Milano
Type d'événement: 
Colloques
Catégorie principale: 
Sous-catégorie: 
Mots-clés: 
espace, représentations, lexicographie, géographie

In guerra con le parole. Lettere, diari e memorie di soldati, donne e bambini nel Primo conflitto mondiale

Résumé de l'annonce: 
Quali sono i sentimenti, le percezioni e gli atteggiamenti mentali dei soldati, ma anche dei civili, delle donne e dei bambini, durante la guerra? Quali le loro strategie di resistenza psicologica alla destabilizzante esperienza bellica? A questi interrogativi è possibile tentare di rispondere rivolgendosi all’ampia tipologia di scritture prodotte dai combattenti e dalla popolazione civile “mobilitata” durante il conflitto: lettere, diari e memorie che – in parte ancora sepolti nei cassetti di casa o raccolti negli archivi di scrittura popolare – esprimono notevoli potenzialità narrative anche grazie alle loro peculiarità linguistiche e sono di grande interesse storiografico per la capacità di agire come efficaci sonde di profondità e condurre dentro l’evento-guerra. L’incontro intende affrontare le questioni metodologiche ancora aperte, presentando testi particolarmente significativi e i risultati delle ricerche europee in ambito storico e linguistico. Il convegno si svolgerà a Genova dal 26 al 28 novembre 2015.
Assi tematici Sezione I L’OFFICINA DELLA SCRITTURA Il tema centrale di questa sezione è dedicato al rapporto tra guerra e scrittura. In particolare la riflessione si concentrerà sui processi di alfabetizzazione indotti dal conflitto e sui tempi, i luoghi, le modalità, le tipologie testuali (lettere, cartoline, diari, memorie, autobiografie) e i supporti fisici della scrittura, senza tralasciare gli aspetti e le peculiarità linguistiche dei testi. Piste di ricerca: - I tempi, i luoghi e le tipologie testuali della scrittura: quando e dove si scrive. - Le modalità, i supporti, i materiali della scrittura: come la forma dei supporti e l'ampiezza dello spazio grafico possono condizionare la forma del testo. - La guerra come addestramento alla scrittura: imparare a leggere e scrivere in trincea. - Combattere con la grammatica: aspetti e peculiarità della lingua utilizzata dai soggetti semicolti, militari e civili, coinvolti nel conflitto.   Sezione II DENTRO LA GUERRA In questa sezione verranno analizzate le scritture, intese come elementi di resistenza comunicativa fra fronte, retrovie e casa. Si porrà attenzione sulle modalità narrative e di descrizione dell’esperienza bellica in corso – pesantemente condizionata da pratiche di censura e autocensura – sulla scrittura come via mentale di fuga dal conflitto e dalla prigionia e su come il conflitto venne percepito lontano dal fronte. Partendo dai soggetti scriventi protagonisti di questo dialogo a distanza – i soldati, i prigionieri, ma anche le donne (mogli, madri, fidanzate, sorelle, crocerossine, madrine di guerra) e i bambini – saranno approfondite le tematiche legate ai ruoli e ai rapporti di genere, alla ridefinizione del modello di mascolinità/femminilità. Piste di ricerca: - Ponti di parole: la scrittura come elemento di resistenza comunicativa fra fronte, retrovie e casa. - La guerra intima: la scrittura epistolare e diaristica come fuga dall’orrore e rifugio introspettivo. - Scrittura e percezione: le sollecitazioni sensoriali in guerra. - Censura e autocensura nelle corrispondenze - Nutrirsi di parole: il cibo come elemento di sopravvivenza e simbolo identitario nelle testimonianze dei combattenti. - Il senso della Patria nelle scritture dei soldati. - La visione del nemico nelle parole dei soldati. - Parole al cielo: la religiosità nelle testimonianze dei soldati. - Parole al volo: le scritture degli aviatori come punto di vista alternativo, fisico e mentale, sulla guerra. - Scritture recluse: le scritture dei prigionieri di guerra come forma di richiesta di aiuto, bisogno di evasione, desiderio di scandire il tempo e di evitare la perdita di controllo della propria identità. - Scritture femminili: la ridefinizione dei ruoli di genere, la caduta della mascolinità e il mutamento del modello di femminilità durante la guerra. - Scritture dei bambini. - Il viaggio delle parole: i servizi di posta militare. - Immagini e parole: le cartoline di propaganda illustrate e i disegni dei soldati. Sezione III DOPO LA GUERRA In questa sezione verranno indagati i tempi e le modalità di rielaborazione della memoria di guerra e il rapporto tra memoria orale e memoria scritta. Inoltre si porrà l’attenzione sull’uso pubblico delle testimonianze scritte per la costruzione del mito bellico, infine sui processi culturali e storiografici che hanno trasformato le scritture da monumenti a fonti per la storia, anche attraverso l’istituzione di appositi centri di raccolta delle testimonianze scritte divenuti custodi della memoria collettiva europea legata alla Grande Guerra. Piste di ricerca: - I tempi e i modi di rielaborazione della memoria: la scrittura come rielaborazione a posteriori dell’esperienza bellica vissuta. - Il rapporto tra memoria orale e memoria scritta. - Monumenti di parole:l’uso delle lettere e dei diari dei caduti per la costruzione del mito bellico. - Dal monumento al documento:scritture che diventano fonti per la storia. - I luoghi reali (archivi) e virtuali (il web) di raccolta e di conservazione delle scritture di guerra di gente comune: dal recupero alla fruizione dei testi.   Modalità di partecipazione: Le proposte (massimo 300 parole) dovranno essere accompagnate da un breve curriculum ed inviate entro il 15 aprile 2015 a: inguerraconleparole@gmail.com Lingue delle comunicazioni: italiano, francese, inglese. Iscrizione: 80,00 € È prevista la pubblicazione degli atti.   Calendario: - Invio delle proposte entro: 15 aprile 2015 - Accettazione delle proposte entro: 15 maggio 2015 - Convegno: 26-28 novembre 2015   Comitato Scientifico: - Quinto Antonelli (Fondazione Museo Storico del Trentino-Archivio della Scrittura Popolare di Trento) - Sonia Branca-Rosoff (Università Sorbonne Nouvelle - Paris 3) - Fabio Caffarena (Università di Genova) - Rémy Cazals (Università di Tolosa) - Gustavo Corni (Università di Trento) - Antonio Gibelli (Università di Genova) - John Horne (Trinity College di Dublino) - Nancy Murzilli (Università di Genova/Institut français Italia) - Manon Pignot (Università della Piccardia) - Frédéric Rousseau (Università Paul Valéry di Montpellier) - Agnès Steuckardt (Università Paul-Valéry di Montpellier) - Carlo Stiaccini (Università di Genova) - Stefano Vicari (Università di Genova)   Comitato organizzativo: - Maria Teresa Bisso (Archivio Ligure della Scrittura Popolare di Genova) - Fabio Caffarena (Università di Genova) - Nancy Murzilli (Università di Genova/Institut français Italia) - Nella Porqueddu (Trinity college – Dublino) - Carlo Stiaccini (Università di Genova) - Benoît Tadié (Institut français Italia) - Stefano Vicari (Università di Genova) Enti promotori: Università di Genova-Dipartimento di Antichità, Filosofia, Storia (Archivio Ligure della Scrittura Popolare); Soprintendenza Archivistica per la Liguria; Institut français-Italia (IFI); Genova Palazzo Ducale-Fondazione per la cultura; Université de Picardie; Institut Universitaire de France; Fondazione Museo Storico del Trentino-Archivio della Scrittura Popolare di Trento; Università di Trento; Corpus 14 (Praxiling - Université Paul-Valéry Montpellier, CNRS); Collectif de recherche international et de débat sur la guerre de 1914-1918 (CRID 14-18); Université de Toulouse II-Laboratoire Framespa; Trinity College of Dublin; Ufficio Storico Stato Maggiore Aeronautica; École française de Rome. Il progetto ha ottenuto la concessione del logo ufficiale delle Commemorazioni del Centenario della Prima Guerra mondiale e rientra nel Programma ufficiale a cura della Presidenza del Consiglio dei Ministri-Struttura di Missione per gli Anniversari di interesse nazionale.
Suggéré par: 
Nancy Murzilli
Courriel: 
nancymurzilli@gmail.com
Date de début ou date limite de l'événement: 
15/04/2015
Ville de l'événement: 
Genova
Type d'événement: 
Appels à contribution
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
lettere, diari, memorie, soldati, donne, bambini, Primo conflitto mondiale
Site web de référence: 
inguerraconleparole@gmail.com

Pages

S'abonner à RSS - Sociolinguistique