Vous êtes ici

XIXe siècle

I sessant'anni di Studi francesi - Una rivista prestigiosa tra Italia e Francia

Résumé de l'annonce: 
Mercoledì 29 marzo, alle ore 17.15, all’Università degli Studi di Verona (via San Francesco 22, aula T.8), avrà luogo la quinta conferenza dell’Association Universitaire Francophone: Franco Piva (Università di Verona) e Federica Simone (Studi francesi, Torino) parleranno de "I sessant’anni di Studi francesi: una rivista prestigiosa tra Italia e Francia".
Anche a Verona si celebra questo anniversario della storica rivista fondata da Franco Simone, ai vertici della classificazione ministeriale per il suo livello scientifico. Da tanti decenni Studi francesi è un crogiolo di interventi critici e di pubblicazione di inediti, e al contempo, attraverso le sue rassegne bibliografiche, una preziosa fonte di conoscenze e di aggiornamento per studiodi e studenti, e molti sono i francesisti veronesi, docenti, assegnisti e dottorandi, che vi collaborano. L'incontro sarà dunque l'occasione di conosere un po' dall'interno i segreti di "fabbricazione", le origini e la più recenti attualità della rivista.
Suggéré par: 
Laura Colombo
Courriel: 
laura.colombo@univr.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
29/03/2017
Ville de l'événement: 
Verona
Type d'événement: 
Séminaires et conférences
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
Studi Francesi

Baudelaire, Rimbaud e Bonnefoy: dalla 'Beauté' alla 'présence'

Résumé de l'annonce: 
Fabio Scotto (Università degli Studi di Bergamo) terrà una conferenza intitolata "Baudelaire, Rimbaud e Bonnefoy: dalla 'Beauté' alla 'présence'".
  Università degli Stdi di Perugia Dipartimento di Lettere-Lingue, Letterature e Civiltà Antiche e Moderne Palazzo Manzoni – Sala delle Adunanze Giovedì 6 aprile-  ore 14.30-16.30
Suggéré par: 
Mariangela Miotti
Courriel: 
mariangela.miotti@unipg.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
06/04/2017
Ville de l'événement: 
Perugia
Type d'événement: 
Séminaires et conférences
Catégorie principale: 
Sous-catégorie: 
Mots-clés: 
Baudelaire, Rimbaud, Bonnefoy

Chateaubriand : Rome et l’Europe

Résumé de l'annonce: 
250e anniversaire de la naissance de Chateaubriand - Colloque international "Chateaubriand : Rome et l’Europe" (Rome, 4-6 octobre 2018) : Appel à communications.
Ce colloque s’inscrit dans le cadre des célébrations parrainées par la Société Chateaubriand (1768-1848) à l’occasion du 250e anniversaire de sa naissance. Sous le signe des trois villes où il a effectué une mission officielle sous l’Empire et la Restauration, Rome, Berlin et Londres, il vise à étudier sa vision de l’Europe. En effet, si tant son séjour en Amérique que son voyage en Orient ont fait l’objet de nombreux travaux critiques, ses déplacements en Europe, les descriptions qu’il en donne et le regard qu’il porte sur l’Europe ont été encore peu abordés. La problématique s’étendra ainsi au-delà des trois villes indiquées et intégrera l’Europe dans son ensemble, soit d’endroits où il a séjourné comme Venise, Vérone, Prague ou la Suisse, soit de lieux qu’il évoque dans ses œuvres comme la Russie. Le choix de Rome pour l’organisation de ce Colloque repose sur trois raisons majeures. Rome est la ville où Chateaubriand accomplit, en 1803, sa première expérience diplomatique comme secrétaire de légation, ainsi que l’une de ses dernières missions, en tant qu’ambassadeur auprès du Saint-Siège en 1828-1829 (conclave qui élira Pie VIII). Au-delà des vicissitudes et des échecs traversés au cours de ces séjours, le rapport de l’homme politique et de l’écrivain à Rome et à l’Italie mérite d’être encore exploré. Le colloque constituera d’abord une importante occasion pour aborder frontalement l’une de ses « carrières », de Berlin à Prague en passant par Londres, et dont l’acmé est représenté par le Congrès de Vérone (1822), auquel il consacrera plus tard un important ouvrage, récemment réédité dans le cadre des Œuvres complètes (Champion éditeur). Par le biais de son contact avec les monuments et les artistes italiens, mais aussi européens qui y ont séjourné, Rome a aussi été une étape importante dans l’élaboration de l’esthétique de Chateaubriand, le lieu d’inspiration de sa période classiciste et de sa Lettre sur la campagne romaine. C’est à Rome également qu’il conçut pour la première fois l’idée de cette autobiographie qui sera destinée à devenir, au bout de dizaines d’années de travail, le chef-d’œuvre des Mémoires d’outre-tombe. Enfin, ce nouveau colloque devrait permettre de compléter le tour prévu par les manifestations de 2018, en mettant en relief le rayonnement international de l’écrivain, qu’ont rendu particulièrement évident les innombrables traductions de ses ouvrages, en Italie notamment. Les propositions retenues seront présentées dans des communications de 25 minutes maximum ou dans des tables rondes ; elles feront l’objet d’une publication.Les frais de voyage et de logement des participants ne sont pas garantis. Les propositions de contributions -  affiliation institutionnelle, titre de la communication envisagée et brève présentation (1 page maximum) - sont à adresser avant le 15 mai 2017 à : Emma Malinconico - emma.malinconico@uniroma3.it Comité scientifique : Aurelio Principato (Università Roma Tre), Guy Berger (Société Chateaubriand), Gianni Iotti (Seminario di Filologia Francese), Olivier Jacquot (Ambassade de France près le Saint-Siège), Fabrice Jesné (École française de Rome), Letizia Norci Cagiano de Azevedo (Fondazione Primoli), Patrizia Oppici (Società Universitaria per gli Studi di Lingua e Letteratura Francese), Benedetta Papasogli (Università LUMSA - Roma), Valeria Pompejano (Centro Studi Italo-Francesi - Roma), Jean Marie Roulin (Société Chateaubriand), Anna Maria Scaiola (Università di Roma “La Sapienza”), Benoît Tadié (Ambassade de France - Rome).
Nom du contact: 
Emma Malinconico
Courriel du contact: 
emma[point]malinconico[at]uniroma3[point]it
Adresse postale: 
Dipartimento di Lingue, Letterature e Culture straniere, Via del Valco di San Paolo 19, Rome 00146
Suggéré par: 
Aurelio Principato
Courriel: 
aurelio.principato@uniroma3.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
15/05/2017
Ville de l'événement: 
Rome (00186)
Type d'événement: 
Appels à contribution
Catégorie principale: 
Sous-catégorie: 
Mots-clés: 
Chateaubriand, Rome, Europe

Tra Francia e Italia verso l’Europa: mediazioni linguistiche e culturali fra Settecento e Ottocento

Résumé de l'annonce: 
Il Convegno si propone di studiare i rapporti culturali, linguistici e letterari tra Francia e Italia tra i secoli XVIII e XIX nell'ambito della più ampia circolazione intellettuale e di pensiero nell'Europa dell'epoca.
Convegno internazionale Tra Francia e Italia verso l’Europa: mediazioni linguistiche e culturali fra Settecento e Ottocento Università degli Studi di Padova, 23-24 marzo 2017 Sala delle Edicole Piazza Capitaniato, 3   Giovedì 23 marzo 15.00 Saluti delle autorità Presiede Guido Baldassarri (Università di Padova) Enzo Neppi (Université Grenoble Alpes), Corinne ou l’Italie di Madame de Staël: il dramma dell’incontro amoroso e culturale fra “nazioni” diverse nell’Europa del primo Ottocento Elisabetta Selmi (Università di Padova), Sulla poetica teatrale di Pier Jacopo Martello e il dialogo con i francesi   Presiede Raffaella Bertazzoli (Università di Verona) Jean-Louis Haquette (Université de Reims Champagne-Ardenne), Paolo Rolli et Voltaire: modèles littéraires et contestation critique Francesca Bianco (Università di Padova), La mediazione di Pierre Le Tourneur nelle prime traduzioni di Shakespeare (Giustina Renier Michiel e Michele Leoni)   Venerdì 24 marzo 9.00 Presiede Adone Brandalise (Università di Padova) Sophie Guermès (Université de Bretagne Occidentale), Charles Didier, passeur culturel entre France et Italie à l’époque romantique Gianfelice Peron (Università di Padova), “Stile impero” e traduzioni trobadoriche in Francia e Italia fra Sette e Ottocento   Presiede Dan Octavian Cepraga (Università di Padova) Carolina Patierno (Université Paris-Sorbonne/Università di Padova), Fra antichi e moderni.  Médée et Jason di J.-B. de Milcent per M. de Fontenelle (1813) Francesca Favaro (Università di Padova), Il canto (e la leggenda) di Saffo tra Italia e Francia, a fine Settecento: dalla Faoniadedi Imperiali a Les Hymnesdi Grainville   Venerdì 24 marzo 14.30 Presiede Corrado Viola (Università di Verona) Valentina Gallo (Università di Padova), «Donnez-moi tous les détails qui concernent le pays que vous habitez: il est mien par là». Carteggi italo-francesi tra il 1789 e il 1814 Marika Piva (Università di Padova),Il Signor di Chateaubriand voltato in italiano. Mediazioni ottocentesche   Presiede Snežana Milinković (Univerzitet u Beogradu) Attilio Motta (Università di Padova), Traduzioni e riscritture: come lavorava Nievo Tobia Zanon (Università di Padova), Tra Guernesey e Mentana. Primi sondaggi sulla ricezione di Hugo in Italia Chiusura dei lavori   Con il Patrocinio della Società Italiana di Studi sul Secolo Diciottesimo (SISSD)   Comitato scientifico: Guido Baldassarri Anna Bettoni Francesca Bianco Jean-Louis Pierre Haquette Marika Piva Elisabetta Selmi Tobia Zanon
Nom du contact: 
Tobia Zanon
Courriel du contact: 
tobia[point]zanon[at]unipd[point]it
Adresse postale: 
Università di Padova, Dipartimento di Studi Linguistici e Letterari (DiSLL), Piazzetta Folena 1, 35137 Padova
Suggéré par: 
Tobia Zanon
Courriel: 
tobia[point]zanon[at]unipd[point]it
Date de début ou date limite de l'événement: 
23/03/2017
Date de fin de l'événement: 
24/03/2017
Ville de l'événement: 
Padova (35100)
Type d'événement: 
Colloques
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
Francia, Italia, mediazione

Conversazione intorno a "Ernesto Buonaiuti nella cultura europea del Novecento"

Résumé de l'annonce: 
Bologna, 31 marzo ore 18, palazzo Fava, palazzo delle Esposizioni, via Manzoni 2 "Conversazione intorno a Ernesto Buonaiuti nella cultura europea del Novecento".
Moderano Fabio Roversi Monaco e Paolo Carile.   Partecipano Roberto Bottazzi, Alfonso Botti, Marc Cheymol, Michèle Gendreu-Massalou, Tullio Gregory, Vito Mancuso, Francesco Margiotta Broglio, Jean Musitelli, Paolo Pombeni.   Scaricare il programma:
Suggéré par: 
Nancy Murzilli
Courriel: 
nancy.murzilli@unige.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
31/03/2017
Ville de l'événement: 
Bologna
Type d'événement: 
Séminaires et conférences
Catégorie principale: 
Sous-catégorie: 
Mots-clés: 
Ernesto Buonaiuti

Appel à contribution – Nouvelle Fribourg n. 3

Résumé de l'annonce: 
Pour sa troisième parution, Nouvelle Fribourg propose une réflexion sur le genre du portrait entre XIXe et XXe siècle. En particulier, on se concentrera sur la représentation de l'artiste en considérant les échanges entre art figuratif et littérature.
Une galerie de portraits : l’auteur et ses représentations en littérature Le genre du portrait accompagne l’histoire de l’art avec des finalités qui ont changé au cours des siècles. Très à la mode au cours du XVIIe siècle, aussi sous l’influence de la littérature précieuse, il déborde bientôt les confins d’un pur art figuratif : il suffit de penser au rôle du portrait dans le roman psychologique (comme chez Madame de La Fayette) ou au théâtre de Molière, par exemple, qui l’exploite dans la célèbre galerie dressée par Célimène dans le Misanthrope (1666). Ensuite, il devient l’instrument remarquable des auteurs de mémoires, comme le Cardinal de Retz ou, après quelques décennies, Saint-Simon, lesquels l’utilisent pour entrecouper la narration et lui imposer une pause, un suspens. Le portrait peut bien être élogieux ou satirique, comme chez des moralistes tels que La Bruyère et La Rochefoucauld. Néanmoins, c’est au XIXe siècle que le portrait devient un genre indépendant et incontournable. Il se définit alors selon trois critères : physique, lorsqu’on considère les traits du visage, la description du corps, la posture, l’allure ; psychologique et moral, si l’on se concentre sur le caractère, les sentiments et les pensées du sujet ; social, quand les fréquentations, l’idéologie, les vêtements et le langage du personnage révèlent son appartenance à un milieu donné ou une attitude sociale. De la même façon, le portrait peut avoir une fonction purement référentielle, argumentative, symbolique, esthétique, selon les exigences de qui le met en place. Enfin, de genre épidictique tout court, célébrant le pouvoir établi et nourrissant le mythe des mécènes, le portrait s’est lentement affranchi de sa fonction sociale pour devenir le moyen privilégié d’une connaissance touchant au cœur de la question du rapport entre l’extérieur et l’intérieur du sujet, aussi bien que du rapport entre le sujet et l’espace, ou entre le sujet et son milieu social. Au XXe siècle, c’est Henri Michaux qui souligne l’importance d’une approche visuelle à la poésie en réfléchissant longuement au sujet du portrait, notamment dans Peintures et dessins (1946), où il exhorte ses semblables à utiliser l’écriture au sens pictural – comme l’instrument d’une enquête sur l’intériorité : « Homme, regardez-vous dans le papier. » La conscience de cette nécessité s’accompagne à l’abandon d’une perspective traditionnelle, centrée sur la simple reproduction de traits physiques. L’art du portrait est fécond lorsqu’il révèle le « double » au-delà des apparences extérieures : « Le visage a des traits, je m’en fiche. Je peins les traits du double (qui n’a pas nécessairement besoin de narines et peut avoir une trame d’yeux.) » Dans ce jugement personnel sur l’art littéraire du portrait, Michaux incorpore les théories sur l’inconscient, qui mettent en question la correspondance parfaite entre ce qui apparaît et ce qui est caché par les mécanismes de défense de l’individu. Parmi tous les individus possibles, émerge donc la figure de l’artiste portraituré et auto-portraituré, ce qui ouvre à de nombreuses réflexions sur la représentation de la figure de l’artiste dans les œuvres littéraires. Les intersections entre littérature et art au XIXe et au XXe siècle permettent de considérer le portrait comme un genre transversal, adopté en tant que tel ou comme métaphore du regard vers soi. Il est notre intention de comprendre à fond les changements dans le genre du portrait en peinture entre les deux siècles et, en même temps, de comprendre dans quelle mesure un genre pictural arrive à influencer et à déterminer un sous-genre littéraire : celui du portrait de l’artiste. Nous proposons les pistes d’analyse suivantes : La représentation de l’artiste dans l’univers romanesque : une longue tradition  Photographies et portraits d’écrivains : une posture de l’artiste ? L’artiste caricaturé : un art fleurissant au XIXe siècle Représentations de l’artiste et changement de son rôle social  Pour une théorie du portrait en peinture au XXe siècle  La représentation de l’artiste par les avant-gardes : un thème pictural ? L’autoportrait : un autre genre littéraire ? Le tombeau, genre commémoratif  Portraits hors l’Hexagone : identités de l’artiste francophone  ... Calendrier  Date limite pour la remise des propositions :  31 mai 2017 Date limite pour la remise des contributions : 30 septembre 2017 Vous pouvez envoyer vos propositions de titre accompagnées de 10 lignes de projet et votre profil à l’adresse info@nouvellefribourg.com, avant le 31 mai 2017. Le Comité scientifique de lecture décidera dans les jours suivants et nous communiquerons ensuite les consignes éditoriales aux auteurs sélectionnés. Responsables Federica Locatelli, Università Cattolica del Sacro Cuore di Milano Chiara Nifosi, University of Chicago
Suggéré par: 
Nouvelle Fribourg
Courriel: 
info[at]nouvellefribourg[point]com
Date de début ou date limite de l'événement: 
31/05/2017
Type d'événement: 
Appels à contribution
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
auteur, artiste, portrait
Site web de référence: 
http://www.nouvellefribourg.com/

Nouvelle Fribourg

Contenu de l'annonce: 

Référence bibliographique : Nouvelle Fribourg n. 2, novembre 2016. Milan, le 10 novembre 2016 "L’imagination entre réflexion esthétique et transfiguration du réel : la reine des facultés au tournant du XXe siècle"

Revue sous la direction de Federica Locatelli et Chiara Nifosi (Università...

Image de l'annonce: 
Mots-clés: 
imagination
ISSN format électronique: 
2421-5813
Titre du numéro: 
L’imagination entre réflexion esthétique et transfiguration du réel : la reine des facultés au tournant du XXe siècle
Catégorie principale: 
Courriel: 
info@nouvellefribourg.com
Directeur(s) scientifique(s): 
Federica Locatelli, Chiara Nifosi
Éditeur: 
Groupe Nouvelle Fribourg
Langue: 
Date de mise en ligne: 
Jeudi, Novembre 10, 2016
Date de parution: 
Jeudi, Novembre 10, 2016
Lieu de parution: 
Milan, Italie
Suggéré par: 
Groupe Nouvelle Fribourg

Flaubert e i suoi personaggi

Résumé de l'annonce: 
La Fondazione Primoli, l’Institut français Italia, il Seminario di filologia francese, presentano il ciclo di letture, "Flaubert e i suoi personaggi", che si svolgerà nella biblioteca della fondazione (Via Giuseppe Zanardelli, 1, 00186 Roma) da ottobre 2016 a maggio 2017, sempre il giovedì, alle ore 17.30.
Programma   13 ottobre 2016 Ludovica Cirrincione d’Amelio Flaubert nei Mémoires del conte Primoli   10 novembre 2016 Pierre-Marc de Biasi Emma Bovary a seguire la proiezione del film Madame Bovary di Claude Chabrol   15 dicembre 2016 Stéphanie Dord-Crouslé (CNRS) De Mme Dubois à Mme Arnoux : quelques éléments nouveaux sur la genèse d'un personnage   12 gennaio 2017 Piero Toffano (Università di Urbino) Salammbô: come si costruisce un personaggio di cui non si sa niente?   16 febbraio 2017 Luca Pietromarchi (Università di Roma Tre) Félicité, “la servante au grand cœur”   16 marzo 2017 Patrizia Oppici (Università di Macerata) Bouvard e Pécuchet, la compassione e la copia   20 aprile 2017 Bertrand Marchal (Université Paris-Sorbonne) Salomé, la danseuse de Flaubert   4 maggio 2017 Yvan Leclerc (Université de Rouen) Ses personnages, c’est lui : projections biographiques et anamorphoses romanesques chez Flaubert
Suggéré par: 
Nancy Murzilli
Courriel: 
nancy.murzilli@unige.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
13/10/2016
Date de fin de l'événement: 
04/05/2017
Ville de l'événement: 
Roma
Type d'événement: 
Séminaires et conférences
Catégorie principale: 
Sous-catégorie: 
Mots-clés: 
Flaubert

Nuova edizione italiana dei Mémoires d'outre-tombe

Résumé de l'annonce: 
Presentazione della nuova edizione italiana dei Mémoires d'outre-tombe.
Presentazione della nuova edizione di François-René de Chateaubriand, Memorie d'oltretomba, a cura di Ivanna Rosi e Fabio Vasarri, Torino, Einaudi, "I millenni", 2015, 2 volumi. Firenze, galleria ZetaEffe, via Maggio 47r, 21 ottobre, ore 17.
Suggéré par: 
Fabio Vasarri
Courriel: 
vasarri@tin.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
21/10/2016
Ville de l'événement: 
Firenze
Type d'événement: 
Séminaires et conférences
Catégorie principale: 
Sous-catégorie: 
Mots-clés: 
Mémoires d'outre-tombe

La fille aux yeux d'or di Honoré de Balzac

Résumé de l'annonce: 
Seminario di studi sull'opera di Honoré de Balzac La fille aux yeux d'or a cura di Luca Pietromarchi (Università degli Studi Roma Tre) e Agnese Silvestri (Università degli Studi di Salerno).
Sessione I   presiedeValeria Pompejano(Università degli Studi Roma Tre)   9.30 Alessandra Ginzburg (Società Italiana di Psicoanalisi): A ciascuno la sua chimera?   10.15 Agnese Silvestri (Università di Salerno): Suggestioni orientali:la dimensioneideologica dellaFilleauxyeuxd’or   10.45 – Pausa caffè   11.15 – Fabio Vasarri (Università di Cagliari): Sventure e prosperità dell’eros   11.50 Discussione   12.30-14.00 Pausa pranzo   Sessione II   presiedeLucaPietromarchi(Università degli Studi Roma Tre)   14.15 Susi Pietri (Università di Macerata): Filles aux yeux d’or. Riscritture balzachiane   14.50Francesco Spandri (Università degli Studi Roma Tre): Réflexions sur le symbolisme des « yeux d’or »   15.30 Discussione e chiusura della giornata
Suggéré par: 
Andrea Di Giuseppe
Courriel: 
andrea.digiuseppe@uniroma3.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
07/11/2016
Ville de l'événement: 
Roma
Type d'événement: 
Séminaires et conférences
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
Balzac

Pages

S'abonner à RSS - XIXe siècle