Vous êtes ici

XIXe siècle

Balzac penseur?

Résumé de l'annonce: 
Toute une tradition voit en l'auteur de La Peau de chagrin et de Louis Lambert un penseur autant qu'un romancier: «le peintre et le philosophe» (Paul Bourget) demeurent inséparables; la pensée est tout pour l'artiste et Balzac en a sondé les «abîmes» (Barbey d'Aurevilly). Cette double vocation à dire et à (faire) penser se fixe dans l'image lumineuse que projette sur lui la puissante analyse d'Hippolyte Taine élaborée juste après le milieu du XIXe siècle: celle d'un observateur qui ne cesse de philosopher «sur l'homme», d'un écrivain qui a «des idées générales sur tout» et dont le monde fictionnel peut bien être conçu comme un ferment actif de réflexion critique. Le Colloque entend s'interroger sur la permanence d'une lecture "philosophique" de Balzac et sur la valeur spéculative du roman balzacien.
Colloque international de l’Université de Roma Tre, organisé avec le soutien de: Dipartimento di Scienze Politiche (Università degli Studi Roma Tre), Centro di Studi italo-francesi (Università degli Studi Roma Tre), Institut français Italia, Centre de Recherche sur les Poétiques du XIXe siècle (CRP 19) de l’Université Sorbonne Nouvelle Paris 3, Centre d’Études et de Recherches Interdisciplinaires en Lettres Arts Cinéma (CERILAC) de l’Université de Paris 7, Groupe International de Recherches Balzaciennes (GIRB) de l’Université de Paris 7, Seminario di Filologia Francese (SFF)   Sous la direction de Francesco Spandri   Comité scientifique : Éric Bordas, Andrea Del Lungo, Francesco Fiorentino, Luca Pietromarchi, Francesco Spandri   Comité organisateur : Veronic Algeri, Francesco Spandri
Nom du contact: 
Francesco Spandri
Courriel du contact: 
francesco[point]spandri[at]uniroma3[point]it
Suggéré par: 
Francesco Spandri
Courriel: 
francesco[point]spandri[at]uniroma3[point]it
Date de début ou date limite de l'événement: 
12/05/2016
Date de fin de l'événement: 
13/05/2016
Ville de l'événement: 
Rome (00145)
Type d'événement: 
Colloques
Catégorie principale: 
Sous-catégorie: 
Mots-clés: 
Balzac, penseur

Il visconte di Chateaubriand al Congresso di Verona del 1822

Résumé de l'annonce: 
Convegno di apertura delle celebrazioni del Congresso di Verona del 1822, dedicato in questa occasione alla delegazione francese. Il convegno prenderà in esame Il ruolo di Chateaubriand come inviato del governo francese al Congresso, e si soffermerà anche sul soggiorno a Verona della delegazione francese, e sulle famiglie nobili che la ospitarono.
Mercoledì 4 maggio dalle ore 16 si svolge nel Palazzo Erbisti, sede dell'Accademia di Agricoltura, Scienze e Lettere, il convegno sul tema “Il visconte di Chateaubriand al Congresso di Verona del 1822", un importante momento culturale per conoscere il ruolo centrale che Verona ebbe subito dopo il Congresso di Vienna, ospitando i maggiori diplomatici d’Europa. L’Accademia di Agricoltura, Scienze e Lettere, in collaborazione con il Consolato generale di Francia a Milano e Alliance Française, organizza il convegno sulla figura del visconte di Chateaubriand, plenipotenziario al congresso, in preparazione alle celebrazioni del bicentenario del Congresso di Verona del 1822, appendice del Congresso di Vienna.    Il programma del convegno prevede, dopo i saluti di apertura, l'intervento di Francesco Bonini, rettore dell’Università Lumsa di Roma, che parla di “Luigi XVIII e la Francia della Restaurazione”. Successivamente sono previsti gli interventi di:Laura Colombo dell'Universita degli Studi di Verona su “Chateaubriand scrittore, memorialista e diplomatico”; Daniela Zumiani, docente di Storia dell’architettura all’ateneo scaligero, su “Case e palazzi di Verona nell’ospitalità ai sovrani e delegati al Congresso del 1822”.   Chiude Claudio Carcereri de Prati con una narrazione di vita quotidiana: "La famiglia Lorenzi Eustachio e l’ospitalità al visconte di Chateaubriand".
Nom du contact: 
Accademia di Agricoltura Scienze e Lettere di Verona
Courriel du contact: 
accademia@aaslvr.it
Adresse postale: 
Sede dell'Accademia di Agricoltura Scienze e Lettere Palazzo Erbisti - Via Leoncino 6, 37121 Verona
Suggéré par: 
Laura Colombo
Courriel: 
laura.colombo@univr.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
04/05/2016
Ville de l'événement: 
Verona
Type d'événement: 
Colloques
Catégorie principale: 
Sous-catégorie: 
Mots-clés: 
Chateaubriand

Adjectif Baudelaire - Baudelaire baroque

Résumé de l'annonce: 
Nel quadro del ciclo di conferenze "Adjectif Baudelaire" presso il Centro dii Studi italo-francesi dell'Università degli studi Roma Tre il professor André Guyaux (Université Paris-Sorbonne) esporrà il tema di Baudelaire baroque.
André Guyaux (Université Paris-Sorbonne)   Baudelaire baroque   Giovedì 5 maggio 2016 ore 17.00   Sala Capizucchi Centro di Studi italo-francesi Piazza Campitelli, 3 -Roma
Nom du contact: 
Andrea Di Giuseppe
Courriel du contact: 
andrea[point]digiuseppe[at]uniroma3[point]it
Adresse postale: 
Piazza di Campitelli, 3
Suggéré par: 
Andrea Di Giuseppe
Courriel: 
andrea[point]digiuseppe[at]uniroma3[point]it
Date de début ou date limite de l'événement: 
05/05/2016
Ville de l'événement: 
Rome
Type d'événement: 
Séminaires et conférences
Catégorie principale: 
Sous-catégorie: 
Mots-clés: 
Baudelaire

Journées d'étude en Critique génétique: histoire, méthodes et corpus

Résumé de l'annonce: 
Ces journées d'études ont pour objectif d’instaurer un dialogue entre les jeunes chercheurs en critique génétique venant d’Italie et de l’étranger et de leur offrir un moment d’approfondissement méthodologique et d’échange scientifique. Ainsi, après les communications de spécialistes qui approcheront l’histoire, les méthodes et les développements interdisciplinaires de la critique génétique, les journées d’études feront place aux contributions des jeunes chercheurs qui pourront présenter leurs travaux en cours.
Programma 28 Aprile 2016 – Ore 9.00 Saluti delle Autorità Fabrizio Micari, Magnifico Rettore dell’Università degli Studi di Palermo Laura Auteri, Pro Rettore alla Didattica dell’Università degli Studi di Palermo Leonardo Samonà, Direttore del Dipartimento di Scienze Umanistiche   Daniela Tononi - Presiede e introduce
 Almuth Grésillon (ITEM Paris) - Éléments de critique génétique Daniel Ferrer (ITEM Paris) - Axiologie et genèse. De l’“approssimazione al valore” à l’invention de la valeur Pausa Caffè - ore 11.00
 Maria Teresa Giaveri (Università di Torino) - “Dans la forêt enchantée du Langage”: tracce e percorsi di scrittura poetica Antonio Lavieri (Università di Palermo) - L’arc et l’archive. Dalle scritture traduttive alle comunità del tradurre Pausa Pranzo ore 14.30 Ripresa dei Lavori Florence Pellegrini - Presiede Edoardo Cagnan (Université Paris-Sorbonne) - Gestire l’enfasi: l’instabilità di una figura in un dattilogramma della Creazione artistica di André Malraux Maura Bonfiglio (Università di Cagliari) - Analisi genetica de I mari del Sud Luisa Messina (Università di Palermo) - Alla ricerca delle Relazioni pericolose di Laclos   29 Arpile 2016 – Ore 9.30 Daniel Ferrer - Presiede Roberta Picardi (Fonds Ricœur) e Chiara Pavan (Università di Lecce - Paris-Sorbonne) - Su Hegel e Husserl sull’intersoggettività di Paul Ricoeur: la lunga gestazione di un saggio breve Rachele Salerno (ITEM Paris - Scuola Internazionale Alti Studi di Modena) - La genesi dello spirito libero nei manoscritti preparatori di “Umano, troppo umano” Pausa Caffé - ore 11.00
 Florence Pellegrini (Université Bordeaux Montaigne) - Génétique et didactique: les manuscrits comme « entrée » dans l’œuvre ? À propos de Madame Bovary Daniela Tononi (Università di Palermo) - Génétique des textes et système chaotique Philippe Willemart (Università Sao Paulo Brasile) - À la recherche du temps perdu de Marcel Proust n’est pas un roman (Déterminisme et imprévisibilité dans les cahiers de brouillon) Pausa Pranzo ore 14.30 Ripresa dei Lavori Antonio Lavieri - Presiede Teresa Manuela Lussone (Università di Palermo/Bari) - Écriture et réécriture de Suite française d’Irène Némirovsky Radu Angel Bagdasar (Ministère de l’Education Nationale) - Plan du roman – planification. Les dialectiques cachées Fanny Lorent (Université de Liège) - La critique génétique dans la collection «Poétique »   Tavola Rotonda   Coordina Francesco Fiorentino (Università di Bari)
 Daniel Ferrer, Almuth Grésillon, Maria Teresa Giaveri, Stella Mangiapane (Università di Messina), Philippe Willemart   Direzione Scientifica:  Daniela Tononi Comitato Scientifico:  Paolo D’Iorio, Daniel Ferrer, Francesco Fiorentino, Maria Teresa Giaveri, Almuth Grésillon, Jacques Neefs, Florence Pellegrini, Philippe Willemart. Comitato Organizzativo:  Teresa Manuela Lussone, Vincenzo Lo Grasso. (Iniziativa realizzata nell’ambito del Progetto SIR - RBSI14XX7 finanziato con D.D. n. 1350 del 25/06/2015)   Indirizzo: Palermo - Palazzo Chiaramonte (Steri)  Chiesa di Sant’Antonio Abate
Suggéré par: 
Daniela Tononi
Courriel: 
daniela.tononi@unipa.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
28/04/2016
Date de fin de l'événement: 
29/04/2016
Ville de l'événement: 
Palermo
Type d'événement: 
Colloques
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
critique génétique

“Le mal était partout”: il male nelle letterature francofone Xe Journée de la Francophonie

Résumé de l'annonce: 
Arrivée à sa dixième édition, la Journée de la Francophonie prendra la forme d’une journée d’étude sur le thème du « Mal » dans la littérature française et francophone.
Programma   ore 9  Saluti delle autorità Presiede : Rosanna Gorris Camos Vincenzo De Santis (University of Warwick): Il male e il nulla nel pensiero di Louis-Claude Saint Martin tra teosofia e Rivoluzione Riccardo Benedettini (Università di Verona): Jacques Chessex, lettore di Sade. Il Male, Dio e la donna Ilaria Vitali (Università di Ferrara): Méchants de contes de fées de Perrault à Ben Jelloun Damiano de Pieri (Università di Verona-Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3): « Ici repose Dieu »: tentations du Mal chez Robert Desnos   Pausa   Presiede : Stefano Genetti Giulia Angonese (Università di Verona): Foucault e la praemeditatio malorum: guardare il male direttamente Enrico Guerini (Università di Bologna): L’autobiografia di Julien Green e l’ambiguo fascino del Male Fabio Libasci (Università di Verona - Université Paris VIII-Vincennes Saint-Denis): Hervé Guibert e la letteratura del SIDA    Pranzo   Ore 14, 30 Presiede: Gian Paolo Romagnani Agnese Silvestri (Università di Salerno), La violence comme forme d’effacement des responsabilités: retour à Piazzale Loreto avec René Kalisky Elena Quaglia (Università di Verona – Paris Ouest Nanterre La Défense ): Les écritures de l'après-Shoah et la prise en compte du mal absolu, entre fascination et perlaboration Vera Gajiu (Università di Verona): Le Mal des Fantômes: la Shoah et le cri prophétique de Benjamin Fondane    Pausa   Presiede : Anna Maria Babbi Daniele Speziari (Università di Verona): Le mal de l’Histoire et le mal de la vie dans l’Anarchiste de Soth Polin Giampaolo Caliari (Università di Verona): Infanzia negata, violenza familiare ed ingiustizia sociale: l’esperienza del male nel récit autobiografico Codine di Panaït Istrati Francesca Dainese (Università di Verona): Romain Gary/ Émile Ajar : le trouble identitaire d’un collectionneur d’âmes   Pausa   Presiede : Paolo Frassi Giovanni Tallarico (Università di Verona): « J’écris entre deux langues ennemies » : la parole populaire et son revers chez Édouard Louis Marianna Lisi (Università di Verona): Maladies et remèdes dans l’Afrique francophone : traitement lexico-sémantique Maria Grazia Dalai (Università di Verona): Da Maeterlinck à Debussy : Pelléas et Mélisande.   Indirizzo: Università degli Studi di Verona Polo Zanotto, aula T 3
Suggéré par: 
Damiano De Pieri
Courriel: 
damiano.depieri@univr.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
23/03/2016
Ville de l'événement: 
Verona
Type d'événement: 
Colloques
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
male

Journées d’étude en critique génétique : histoire, méthodes et corpus

Résumé de l'annonce: 
Les journées d'études en critique génétique qui sont organisées dans le cadre du projet Textual Genetics and chaotic system. A new approach to the writing process financé par le Ministère Italien de l'Instruction, de l'Université et de la Recherche (http://sir.miur.it), ont pour objectif d’instaurer un dialogue entre les jeunes chercheurs en critique génétique venant d’Italie et de l’étranger et de leur offrir un moment d’approfondissement méthodologique et d’échange scientifique. Ainsi, après les communications de spécialistes qui approcheront l’histoire, les méthodes et les développements interdisciplinaires de la critique génétique, les journées d’études feront place à une dizaine de contributions des jeunes chercheurs qui pourront présenter leurs travaux en cours.
On ne présente plus désormais la critique génétique, cette approche critique apparue dans les années 70, qui se propose, par l'étude des manuscrits de travail des écrivains, de mettre à jour le processus créateur qui a donné naissance à l'œuvre. Contrairement aux autres méthodes critiques, la critique génétique n'a pas pour visée ultime le texte mais l'écriture, « entendue comme avènement et événement, comme processus d'énonciation écrit » (Almuth Grésillon, Éléments de critique génétique. Lire les manuscrits modernes, PUF, 1994, p. 109). Elle opère donc un déplacement d'intérêt du texte vers les étapes de son élaboration et de l’œuvre achevée vers le brouillon, état mouvant et incertain, laboratoire mystérieux de l’écrivain qu’elle analyse en même temps qu’elle le donne à voir. Cet intérêt pour le manuscrit de travail s’est confirmé lors de l’exposition Manuscrits d’écrivains organisée en 2000 par la BnF et a pu atteindre le grand public grâce à des projets d’édition numérique de grands corpus : on évoquera par exemple l’édition en ligne des manuscrits rédactionnels de Madame Bovary de Flaubert (http://flaubert.univ-rouen.fr/bovary/) ou encore celle des dossiers documentaires de Bouvard et Pécuchet (http://www.dossiers-flaubert.fr/). Le dynamisme de la critique génétique n’a cessé depuis de s’affirmer, tant dans l’affermissement de sa méthodologie que dans la diversité et la variété typologique et générique des corpus qu’elle embrasse. Littérature, philosophie, linguistique, mais aussi arts visuels – photographie, peinture, cinéma – sont les territoires de la création qu’elle interroge (voir en particulier les équipes de recherche de l’Institut des Textes et Manuscrits modernes, qui témoignent de l’extraordinaire vivacité de la discipline : http://www.item.ens.fr/equipes.html). Ces journées d'études qui sont organisées dans le cadre du projet Textual Genetics and chaotic system. A new approach to the writing process financé par le Ministère Italien de l'Instruction, de l'Université et de la Recherche (http://sir.miur.it), ont pour objectif d’instaurer un dialogue entre les jeunes chercheurs en critique génétique venant d’Italie et de l’étranger et de leur offrir un moment d’approfondissement méthodologique et d’échange scientifique. Ainsi, après les communications de spécialistes qui approcheront l’histoire, les méthodes et les développements interdisciplinaires de la critique génétique, les journées d’études feront place à une dizaine de contributions des jeunes chercheurs qui pourront présenter leurs travaux en cours. Nous encourageons les propositions concernant la littérature, la philosophie, la traduction et la linguistique. Ces journées se tiendront à Palerme (Italie), les jeudi 28 et vendredi 29 avril 2016. Les communications, présentées en français ou en italien, devront couvrir 20 minutes maximum, auxquelles dix minutes de discussion seront ajoutées. Merci d’envoyer votre proposition de communication (250 mots maximum, incluant le titre), accompagnée d'une brève notice bio-bibliographique au plus tard le 23 février 2016 à l'adresse suivante : criticagenetica@unipa.it. Vous noterez également qu’aucun frais ne pourra être assumé pour couvrir les dépenses relatives à l’hébergement et au déplacement.
Nom du contact: 
Daniela Tononi
Courriel du contact: 
daniela[point]tononi[at]unipa[point]it
Suggéré par: 
Daniela Tononi
Courriel: 
daniela[point]tononi[at]unipa[point]it
Date de début ou date limite de l'événement: 
23/02/2016
Ville de l'événement: 
Palerme
Type d'événement: 
Appels à contribution
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
critique génétique

Teatro e spettacolo tra l’Italia e l’Europa, 1830-1940. Una strada a doppio senso

Résumé de l'annonce: 
Tra l’Ottocento e il Novecento la nascita dello spettacolo teatrale moderno e dei suoi generi minori registra in tutta Europa l’influenza rilevante di Parigi e del modello francese, a partire dal format delle messe in scena e dal primo configurarsi dello star system. Dalle note figure del cabaret al meno noto teatro di revue passando attraverso il dominio del vaudeville e delle sue numerose varianti, la giornata di studio si propone di indagare la storia di un’influenza teatrale che tanto ha segnato la sensibilità del pubblico moderno e le modalità contemporanee del divertimento e dello spettacolo ed, in particolar modo, quelle partenopee : «Verso gli anni 1880 la domanda di teatro da parte del pubblico napoletano era tale e cosi diversificata che la commedia detta “popolare” di Petito, poi di Scarpetta al San Carlino, poteva facilmente coabitare con le rappresentazioni dei Sardou e dei Dumas e, negli anni 1890, d’Ibsen, ma anche, in uno spirito di libero scambio, con il teatro dialettale delle altre regioni italiane.»
Programma Ore 9.45 Saluto del Rettore Lucio d’Alessandro, Università degli Studi Suor Orsola Benincasa Napoli   Introduzione ai lavori Emma Giammattei, Preside Facoltà di Lettere Alvio Patierno, Prof. Lingua e Letteratura Francese     ore 10.15 « Transferts culturels/Transfert culturali» Presiede Emma Giammattei   Interventi Maria Grazia Porcelli, Università degli studi di Bari Al café-concert. Danseuses, gommeuses, diseuses   Alvio Patierno, Università degli studi Suor Orsola Benincasa Napoli Labiche, Hennequin, Bisson, Feydeau et les autres. Mises en abyme et réincarnations comiques de l’entre-deux siècles à Naples   Nunzio Ruggiero, Università degli studi Suor Orsola Benincasa Napoli Miseria e nobiltà del vaudeville napoletano. Sondaggi intertestuali sul teatro di Scarpetta   Franco Perrelli, Università degli studi di Torino Strindberg e i generi minori del teatro francese   Dibattito     ore 14.45 «La revue, d’un espace à l’autre / La rivista, da un luogo all’altro» Presiede Alvio Patierno   Interventi Jean-Claude Yon, Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines Les espaces de la revue: le local et le national en tension   Olivier Bara, Université Lyon 2 Espaces réels, imaginaires et idéologiques : Voyage en Icarie, revue américano-lyonnaise de 1848   Romain Piana, Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3 Des micro-espaces de la revue à son ouverture internationale: revues de cercle, d’école, de quartier, de guerre   Conclusioni     Comitato scientifico : Benedetta Craveri ‒ Olivier Bara ‒ Emma Giammattei – Alvio Patierno Comitato organizzativo: Alvio Patierno – Nunzio Ruggiero  
Nom du contact: 
Nancy Murzilli
Courriel du contact: 
nancy.murzilli@unige.it
Suggéré par: 
Nancy Murzilli
Courriel: 
nancy.murzilli@unige.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
17/12/2015
Ville de l'événement: 
Naples
Type d'événement: 
Colloques
Catégorie principale: 
Sous-catégorie: 
Mots-clés: 
théâtre

Le Bien. Édification, exemple et scandale dans le roman du XIXe siècle

Résumé de l'annonce: 
Colloque organisé par le CRP19/Centre de recherche sur les poétiques du XIXe siècle, sous la direction de Mathilde Bertrand et Paolo Tortonese. Université Sorbonne nouvelle - Paris 3, 19 et 20 octobre 2015
Colloque en Sorbonne, salle Bourjac Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3 17, rue de la Sorbonne, 75005 Paris Lundi 19 octobre 9h  sous la présidence de Didier Philippot Thomas Pavel, University of Chicago : Conférence introductive Isabelle Daunais, McGill, Montréal : « Le bien comme possibilité du roman » Jean-Louis Cabanès, Paris-Ouest Nanterre : « Les équivoques de la bienfaisance » Francesco Fiorentino, Università di Bari : « Quatre modèles de moralité romanesque à l’orée du XIXe siècle » Lundi 19 octobre 14h30 Sous la présidence de Pierre Glaudes Patrizia Oppici, Università di Macerata : « Charité et bienfaisance chez Balzac » Henri Scepi, Sorbonne Nouvelle : « Bonté et misère : l'épopée de la conscience dans Les Misérables » Daniel Compère, Sorbonne Nouvelle : « Défense et illustration des bons romans populaires : l’exemple de L’Ouvrier » Luca Pietromarchi, Università Roma Tre : « Flaubert, la bonté du regard » Mardi 20 octobre 9h Sous la présidence de Véronique Cnockaert Mathilde Bertrand, Sorbonne Nouvelle : « ‘Ni diabolique, ni céleste’ : Barbey d’Aurevilly et les ‘immunités littéraires’ » Éléonore Reverzy, Sorbonne Nouvelle : « Tous bons et tous se dévorant : figures et formes de la bonté chez Zola » Jean-Marie Seillan, Université de Nice : « Trois romanciers de la bien-pensance : Octave Feuillet, Ludovic Halévy, Georges Ohnet » Alexandra Delattre, Université de Nice : « Joris-Karl Huysmans, Léon Bloy et le roman de la dévotion virile » Mardi 20 octobre 14h30 sous la présidence d'Antonia Fonyi Jean-Pierre Naugrette, Sorbonne Nouvelle : « Par-delà le bien : du Dr Jekyll à Gustav Aschenbach, éloge de l'imperfectionnisme » Alexandre Stroev, Sorbonne Nouvelle : « La tentation du bien dans les romans de Dostoïevski » Carole Talon Hugon, Université de Nice: « L’imitation de la vertu. Entre contraintes poïétiques et finalités éthiques » Table ronde finale : Antonia Fonyi (CNRS), Karen Haddad (Paris-Ouest Nanterre), Jean-Pierre Naugrette (Sorbonne Nouvelle), Pierluigi Pellini (Università di Siena). Modérateur: Paolo Tortonese www.crp19.org
Nom du contact: 
Mathilde Bertrand
Courriel du contact: 
mathilde.bertrand@univ-paris3.fr
Suggéré par: 
Federico Corradi
Courriel: 
fcorradi@unior.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
19/10/2015
Date de fin de l'événement: 
20/10/2015
Ville de l'événement: 
Paris
Type d'événement: 
Colloques
Catégorie principale: 
Sous-catégorie: 
Mots-clés: 
bonté, roman

Appel à contribution, Nouvelle Fribourg n. 2

Résumé de l'annonce: 
Appel à contribution pour la deuxième parution de la revue en ligne "Nouvelle Fribourg" : L’imagination entre réflexion esthétique et transfiguration du réel : la "reine des facultés" au tournant du XXe siècle.
L’imagination entre réflexion esthétique et transfiguration du réel : la "reine des facultés" au tournant du XXe siècle Pour son second numéro, Nouvelle Fribourg propose d’investiguer la notion clé d’imagination, en particulier son questionnement entre le XIXe et le XXe siècle. Objet de nombreuses réflexions à l’époque du Romantisme européen et, ensuite, chez Charles Baudelaire, l’imagination est abordée par les artistes comme une notion totale : dans son Salon de 1859, l’auteur des Fleurs du Mal la définit non seulement comme le pôle opposé d’une représentation stérile de la nature, mais aussi comme la source du « sens moral » de l’homme, fondement et origine de tout monde nouveau, gouvernant la dialectique entre réalité et langage poétique à travers les instruments de l’analogie et de la métaphore. Avant lui, le poète anglais Samuel Taylor Coleridge avait fait de l’imagination un objet de spéculation révélant des aspects fondamentaux de son argumentation sur la création et la contemplation esthétiques. La distinction entre imagination primaire et secondaire permet de saisir le rôle crucial de cette faculté : c’est grâce à l’imagination que le poète peut ouvrir une voie accessible entre l’écriture et l’infini ambitionné par l’art. Cette conception très vaste se problématise au tournant du siècle, lorsque l’imagination, de pilier d’une réflexion à l’origine esthétique, devient le moyen d’une interaction entre la littérature – pratique naturellement interdisciplinaire – et les nouvelles approches philosophiques, psychologiques et scientifiques poussant vers un retour à l’individu. Ce nouvel humanisme, dépourvu de l’optimisme de son antécédent historique, se sert de l’imagination vue non plus comme la « reine des facultés » contribuant à l’édification d’un univers harmonieux, mais comme la faculté déstabilisante qui montre à l’homme toute la distance entre le monde réel – voire la réalité de l’être – et une réalité rêvée, déformée ou reniée. Faculté révélatrice des distances, l’imagination constitue paradoxalement le seul moyen de les réduire : en se proposant comme transfiguration plus ou moins accentuée de la réalité, elle agit à travers l’art en montrant toute son épaisseur épistémologique. Comme dans la célèbre scène proustienne consacrée à la lecture, l’art permet à l’homme de saisir les changements de son cœur « en imagination », en les accélérant, en vertu de la concentration douloureuse d’un processus qui, dans sa lenteur, se dérobe à sa perception. Un sens de fuite ou d’abstraction, donc, qui rejette pourtant dans la réalité celui qui en fait l’expérience : l’imagination agit à travers la littérature comme le heaume de Mambrin dans le Don Quichotte de Miguel de Cervantès : plat à barbe ou objet magique, peu importe. La folie du célèbre hidalgo, étendue comme un vernis déformant sur la réalité, nous rappelle à la vertu dont l’imagination est porteuse, c’est-à-dire son pouvoir de dévoilement. Nous proposons les pistes d’analyse suivantes : Recours à l’imagination et crise du modèle de la mimesis, en littérature comme dans les arts figuratifs du début du XXe siècle. Imagination ou mémoire ? L’imagination se configure-t-elle comme une création ex nihilo ? L’imagination comme création de nouveaux langages ou manipulation de langages déjà existants. L’escapisme et l’expérience de la guerre : l’imagination comme moyen de s’évader d’une réalité tragique. L’autobiographie comme genre suspendu entre fiction et réalité. L’imagination et la réflexion politique dans les genres de l’utopie et de la dystopie. Le rêve, la folie, l’inconscient : les pistes ouvertes par la psychanalyse. L’imagination en France et ailleurs : une analyse comparée de l’évolution de cette notion dans la littérature française et dans d’autres littératures romanes. La distinction entre imagination, fantaisie et sensibilité. … Calendrier  Date limite pour la remise des propositions : 30 septembre 2015 Date limite pour la remise des contributions : 30 novembre 2015 Vous pouvez envoyer vos propositions de titre accompagnées de 10 lignes de projet et votre profil à l’adresse info@nouvellefribourg.com, avant le 30 septembre 2015. Le Comité scientifique de lecture décidera dans les jours suivants et nous communiquerons ensuite les consignes éditoriales aux auteurs sélectionnés.
Nom du contact: 
Federica Locatelli, Chiara Nifosi
Courriel du contact: 
info[at]nouvellefribourg[point]com
Suggéré par: 
Federica Locatelli, Chiara Nifosi
Courriel: 
info[at]nouvellefribourg[point]com
Date de début ou date limite de l'événement: 
30/09/2015
Type d'événement: 
Appels à contribution
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
imagination
Site web de référence: 
http://www.nouvellefribourg.com/

George Sand et ses consoeurs: la femme artiste et intellectuelle au XIXe siècle

Résumé de l'annonce: 
20e Colloque international George Sand, organisé en collaboration avec la George Sand Association USA, et qui réunira environ 70 spécialistes de l’écriture féminine française, européenne et américaine du XIXe siècle.
Face au renouveau des études sur l'écriture féminine des dernières décennies, le but du Colloque sera d'étudier le réseau, encore sous-estimé, de relations, notamment intertextuelles, entre les écrivaines du XIXe siècle au niveau international, autour de la figure-phare de Goerge Sand. Ce qui, loin de les marginaliser dans des études uniquement de gender, visera à réintégrer ces écrivaines dans leurs respectives littératures nationales ainsi que dans le panorama littéraire international. A travers des approches transversales, transnationales et pluridisciplinaires, seront ainsi pris en compte des auteurs et des oeuvres de différents domaines littéraires et artistiques (musique, beaux-arts, théâtre, danse), afin d'étudier d'une part la vision contemporaine de la femme artiste et intellectuelle, et de l'autre l'apport de ces artistes femmes au débat esthétique, social et politique de leur époque. Ce qui permettra de mettre en évidence l'importance de leurs réflexions pour le champ culturel commun, ainsi que de constater les réverbérations de ces mêmes problématiques jusqu'à nos jours.
Nom du contact: 
Laura Colombo
Courriel du contact: 
laura.colombo@univr.it
Adresse postale: 
Dipartimento di Lingue e Letterature Straniere - Lungadige Porta Vittoria 41- 37129 Verona
Suggéré par: 
Laura Colombo
Courriel: 
laura.colombo@univr.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
29/06/2015
Date de fin de l'événement: 
01/07/2015
Ville de l'événement: 
Vérone
Type d'événement: 
Colloques
Catégorie principale: 
Sous-catégorie: 
Mots-clés: 
George Sand, écriture féminine

Pages

S'abonner à RSS - XIXe siècle