Vous êtes ici

Philosophie et religion

Les silences de la montagne. Littérature et discours alpins (XVIIIe-XXIe siècles)

Colloque international organisé par le Département de Sciences humaines et sociales de l’Université de la Vallée d’Aoste en collaboration avec l’Université Catholique de Milan.

Résumé de l'annonce: 
Colloque international organisé par le Département de Sciences humaines et sociales de l’Université de la Vallée d’Aoste en collaboration avec l’Université Catholique de Milan.
Appel à communication Les silences de la montagne. Littérature et discours alpins (XVIIIe-XXIe siècles) Colloque international organisé par le Département de Sciences humaines et sociales de l’Université de la Vallée d’Aoste en collaboration avec l’Université Catholique de Milan. Date du Colloque : jeudi 12 décembre 2019 Organisateurs : Federica Locatelli - Françoise Rigat (Université de la Vallée d’Aoste) Langue du colloque : français Jamais le silence n’a été connu dans les vallées tumultueuses ; ce n’est que sur les cimes froides que règne cette immobilité, cette solennelle permanence que nulle langue n’exprimera, que l’imagination n’atteindra pas. Etienne Pivert de Senancour, Obermann, lettre VII C’est ainsi que parle Obermann, le protagoniste du roman éponyme d’Etienne Pivert de Senancour (1804) ; après avoir fui sa famille parce que celle-ci lui imposait les « misérables chaînes » d’un mariage et d’un métier et s’être réfugié aux alentours de Saint-Maurice (Valais), le héros, désireux de tenter une ascension des Alpes, décrit la « permanence silencieuse des hautes cimes ». La « permanence » et le « silence » apparaissent en effet comme les traits spécifiques du sacré qui entoure, traditionnellement, les sommets : cette sacralité est souvent déclinée sous le signe de l’érémitisme (solitude, marginalité, introspection, abnégation) et de la verticalité (Gal 2018), voire de l’élévation (ascension, questionnement métaphysique, dialogue intime et/ou désespéré avec l’invisible, défi prométhéen). Elle s’exprime à la fois par un langage mystique et par une absence ou, pour mieux dire, une impossibilité de langage : « Je ne saurais vous donner une idée juste de ce monde nouveau, ni exprimer la permanence des monts dans une langue des plaines », déclare en effet Obermann. L’homme des Alpes, dont il est l’emblème comme le suggère son nom, est souvent tenté par le silence, certes plus éloquent qu’une parole menacée par la bassesse de la corruption sociale, plus sonore que la prolifération des bruits et plus profondément inhérent au sujet hanté (Locatelli 2019). Si la ville et plus généralement la plaine se donnent comme le lieu du vacarme, les sites de haute montagne représentent, même dans le rôle de stéréotype, un refuge, un havre de paix, en raison même du silence qui les habite. D’ailleurs, comme le soutenait Pascal dans ses Pensées, si dans le divertissement l’homme se perd, dans le silence il se trouve : autrement dit, le silence renvoie à une épaisseur de l’être, à une valeur ontologique impossible à discerner autre part. Toute la littérature qui s’est développée à partir de l’ascension au mont Blanc jusqu’à nos jours nous témoigne en effet du fait que le silence reste « le plus précieux des plaisirs alpins » (Samivel 1997), car il est étroitement lié aux charmes de la contemplation et à la quête intérieure. On se souvient à ce propos des vertus thérapeutiques et métaphysiques de l’altitude tant célébrées par Rousseau dans sa célèbre Lettre du Valais (La Nouvelle Héloïse) : « […] c’est une impression générale qu’éprouvent tous les hommes, […] que sur les hautes montagnes, où l’air est pur et subtil, on se sent plus de facilité dans la respiration, plus de légèreté dans le corps, plus de sérénité dans l’esprit ; […] Il semble qu’en s’élevant au-dessus du séjour des hommes, on y laisse tous les sentiments bas et terrestres, et qu’à mesure qu’on approche des régions éthérées, l’âme contracte quelque chose de leur inaltérable pureté ». Saussure (éd. 2002), faisant écho à Rousseau, a lui aussi enregistré les effets bienfaisants de la fréquentation des sommets : une fois les cimes atteintes, déclare-t-il, « l’âme s’élève, les vues de l’esprit semblent s’agrandir et, au milieu de ce majestueux silence, on croit entendre la Voix de la Nature et devenir le confident de ses opérations les plus secrètes ». Bien conscientes que tout questionnement sur le « silence » conduit à la confrontation avec ses apories et que « parler du silence » peut paraître paradoxal, pouvons-nous parler d’un silence ou faut-il que nous admettions l’existence de plusieurs formes de silence ? Qu’est-ce au fond que ce ce/s silence/s des sommets célébré/s depuis quatre siècles ? Sommes-nous autorisées à voir dans le silence le langage propre des sommets ? Le Colloque se propose d’analyser la place du silence et ses formes dans les textes littéraires ainsi que dans les discours dits « ordinaires » consacrés aux Alpes, du XVIIIe siècle à nos jours. Les contributions porteront par conséquent sur la problématique de sa reformulation et/ou de sa résolution, ainsi que sur ses marques, ses fonctions et ses enjeux discursifs, à partir d’un ou plusieurs axes ici suggérés : 1. Les typologies du silence : les contributions pourront d’abord s’intéresser aux différentes « gammes ou textures » du silence (Margarito, Celotti 2001 ; Corbin 2016) qui s’éprouvent dans les textes au gré des situations, des époques et des cultures, et sur ce qu’elles véhiculent : du silence de la contemplation, de l’ébranlement pathémique au silence de la méditation, de l’expérience cathartique, jusqu’à la cure de silence vantée par le marketing d’aujourd’hui ; ou encore, du silence solennel, harmonieux de la communion avec la nature au silence oppressant de la solitude, du vertige, de l’horror vacui en passant par le silence « assourdissant » pour conjurer la douleur, la perte, la mort, sans oublier le silence de la cordée et le mutisme des montagnards, parfois vertueux, parfois symbole de la fermeture des hautes terres (les « taiseux »). Cet axe s’intéressera donc à l’expérience du silence, ses valeurs et ses axiologies. 2. Le silence comme mode de connaissance de la montagne : la montagne est par excellence l’espace du silence (on le trouve en entrée dans le dictionnaire de Thiriez 2016). D’ailleurs, pour Elisée Reclus (éd. 2015), la montagne ne se dit pas, mais se vit, parce qu’elle « est une expérience du regard ». Il y aurait donc, pour paraphraser Pucinelli Orlandi (1996), un mode d’être en silence, dans le silence du promeneur des montagnes : il s’ensuit qu’on pourrait entendre le silence comme mode de relation et de médiation à la montagne ou bien considérer le silence en relation avec le geste de la marche : ce n’est en effet pas par hasard si Le Breton (Du silence, 1997) est aussi l’auteur d’un Eloge de la marche (2000). On pourra dans cette veine interroger la figure du pèlerin de montagne ou encore celle du guide en tant que porte-voix d’une montagne muette mais qui communique. 3. Le mythe du silence : on se demandera dans cet axe dans quelle mesure le « silence des sommets » est un topos, un mythe, c’est-à-dire une instrumentalisation poétique et/ou un cliché publicitaire (« un refuge calme et silencieux »), depuis que la montagne est devenue le terrain de jeu de l’Europe, pour reprendre les termes de Leslie Stephen (éd. 2003) et qu’elle est de plus en plus asphyxiée par la « touristication » (De Baecque 2014). Au-delà des « silences d’auteurs » (Mortara Garavelli 2015), une attention particulière pourra être ici accordée à l’analyse en diachronie ou en synchronie des discours des associations telles que le Club Alpin Français, Alpes-là, Fédération européenne de randonnée, Mountain Wilderness France, etc. 4. Le silence et ses dichotomies : dans la foulée de Rousseau (1761), qui focalise l’attention sur la surprenante dichotomie entre le silence intime et le dialogue avec le spectacle alentour, on s’intéressera plus largement dans cet axe aux réseaux dichotomiques qui relaient le silence : montagne vs plaine, sublime vs maudit, solitude vs ville, passé vs modernité, etc. 5. Le silence et l’ineffable : le silence, c’est l’absence de bruit, de voix et de son (silēo, d’après l’étymologie), mais aussi l’absence de mots (tăcĕo), c’est-à-dire la difficulté de nommer, de décrire, de raconter les paysages, les perceptions et les péripéties en altitude et d’en restituer une « idée juste » (Windham 1912). Cet axe étudiera les procédés langagiers employés et, plus largement, les stratégies discursives et rhétoriques pour palier à ce manque. On pourra alors se demander en quoi le silence informe les œuvres qui s’en nourrissent, quels choix stylistiques et formels (les figures : Prandi 1990 ; Paissa 2015), quelles valeurs pragmatiques, quelles portées sémantiques et quelles orientations esthétiques il induit. 6. Les temps du silence : le silence en montagne peut être la possibilité de saisir le passage du temps, de le suspendre, de s’en évader. Le silence serait-il le temps de la lenteur (du « slow »), de l’immuable, du sublime, du divin ou encore de l’infini tel que le découvre Pétrarque au Mont-Ventoux (éd. 2001) ? Ce silence-là pourra être également appréhendé à partir de l’analyse de la photographie (Mons 1998) qui, depuis les premiers clichés des frères Bisson, a tant contribué à façonner l’image des Alpes (Frangne 2019). 7. Le silence comme oubli : on pourra enfin aborder le silence comme l’absence des récits d’ascension dans l’Histoire de la littérature de langue française, bien que la montagne offre de multiples facettes à l’imagination des écrivains, et semble s’imposer aujourd’hui comme un cadre romanesque à en juger par l’avalanche des récits et des autobiographies dans les rayons des librairies (Siestrunck 2005). Certes, tout un filon de la littérature alpine demeure plutôt médiocre, mais la froideur de la critique littéraire est-elle justifiée ? On pense bien évidemment aux ouvrages de Frison-Roche, de Rébuffat, de Samivel. Peut-on être d’accord avec De Luca (2017) lorsqu’il affirme que la littérature alpestre n’existe pas ? On pourra par ailleurs appréhender un autre manque, celui des femmes, longtemps bannies des récits de voyage et d’ascension ou reléguées dans l’anonymat, à l’exception de quelques intrépides (Georges Sand), de quelques images archétypales (Heidi), de « pastourelles » dans la narration (par exemple Peyré 1939) ou de jeunes « fiancées » (Marie Paradis), et mettre en lumière les autrices et/ou les récits contemporains. Les propositions de communication sont à adresser avec un titre, un bref résumé (200-250 mots environ) avant le 30 septembre 2019 aux adresses suivants : f.locatelli@univda.it / f.rigat@univda.it Les décisions du comité scientifique du colloque seront communiquées le 15 octobre 2019. Les articles définitifs pour la publication seront à remettre avant le 29 février 2020. Conférencières/conférenciers plénières/pléniers : Pierre-Henry Frangne, Professeur de philosophie et alpiniste, Université de Rennes Alain Guyot, Professeur de littérature, Université de Lorraine Paola Paissa, Professeur de langue et culture françaises, Università di Torino Fabio Scotto, Professeur de littérature, Università di Bergamo Marisa Verna, Professeur de littérature, Università Cattolica del Sacro Cuore di Milano Comité scientifique : Federica Locatelli (Université de la Vallée d’Aoste) Mariagrazia Margarito (Università di Torino) Ida Merello (Università di Genova) Michele Prandi (Università di Genova) Françoise Rigat (Université de la Vallée d’Aoste) Les actes du colloque seront publiés en volume. Références citées CELOTTI Nadine. « La Linguistique à l’écoute des silences », a cura di M. Margarito, E. Galazzi, M. Lebbar Politi, Oralità nella parola e nella scrittura/Oralité dans la parole et l’écriture, Torino, Edizioni Libreria Cortina, 2001, p. 91-105 Corbin Alain, Histoire du silence, de la Renaissance à nos jours, Paris, Albin Michel 2016 DE BAECQUE Antoine. La Traversée des Alpes : essai d’histoire marchée, Paris, NRF, 2014 DE LUCA Erri, Introduction, In Movimento, numéro spécial, 27 avril 2017 FRANGNE Pierre-Henry. De l’Alpinisme, Presses Universitaires de Rennes, 2019 GAL Stéphane. Histoires verticales : Les usages politiques et culturels de la montagne : XIVe – XVIIIe siècles, Paris, Champ Vallon, 2018 LE BRETON David. Du silence, Paris, Métailié, 1997 LOCATELLI Federica. Les Alpes, singuliers spectacles, Milan, Educatt, 2019 MARGARITO Mariagrazia. « Le Silence du dictionnaire », a cura di M. Margarito, E. Galazzi, M. Lebbar Politi, Oralità nella parola e nella scrittura / Oralité dans la parole et l’écriture, Torino, Edizioni Libreria Cortina, 2001, 107-118 MONS Alain. « Le silence de la photographie, la brulure de l’image », Médiation et information, n°9, 1998 MORTARA GARAVELLI Bice. Silenzi d’autore, Milano, Editori Laterza, 2015 PAISSA Paola. « Le silence sur la torture pendant la guerre d’Algérie. Analyse d’un corpus de presse française (1957 et 2000) », Mots. Les langages du politique [En ligne], 103 | 2013, mis en ligne le 16 décembre 2015 PETRARQUE. L’Ascension du mont Ventoux, Éd. Mille et une nuits, 2001 PEYRÉ Joseph, Matterhorn, Grasset, 1939 PUCINELLI ORLANDI Eni. Les Formes du silence, Paris, Ed. des Cendres, 1996 PRANDI Michele. « Una Figura testuale del silenzio : la reticenza », in M.E. Conte, A. Giacolone Ramat, P. Ramat (a cura di), Dimensioni della linguistica, Milano, Franco Angeli, 1990 RECLUS Elisée, Les Alpes, Editions Héros-Limite, 2015 ROUSSEAU, Jean-Jacques. Julie ou la Nouvelle Héloïse (1761), Paris, Garnier, 1960 SAMIVEL (Paul Gayet-Tancrède, dit). L’Amateur d’abîmes, Paris, Hoëbeke, 1997 SAUSSURE, Horace-Bénédict de. Voyages dans les Alpes, Neuchâtel, Fauche, 1779, t. I ; Genève, 1786, t. II ; Neuchâtel, 1795, t. III-IV ; Relation abrégée d’un voyage à la cime du Mont-Blanc : en août 1787, Genève, 1787 ; Voyages dans les Alpes (1852), Julie Boch (éd.), Genève, Georg, 2002 SENANCOUR, Etienne Pivert de. Obermann (1804), Paris, Gallimard, 1984 SIESTRUNCK René, « Le roman de la montagne », Alpe, n. 26, p. 33-41, 2005 STEPHEN Leslie. Le Terrain de jeu de l’Europe, Paris, Hoëbeke, éd. 2003 THIRIEZ Frédéric. Dictionnaire amoureux de la montagne, Paris, Plon, 2016 WINDHAM, William. Relation d’un voyage aux Glacières en 1741 par M. Windham, copie manuscrite, in Lettres de Windham et de Martel. Premiers voyages à Chamouni, Lyon, A. Geneste, 1912
Nom du contact: 
Federica Locatelli
Courriel du contact: 
f.locatelli@univda.it
Adresse postale: 
Strada Cappuccini 2A 11100 AOSTA Italy
Suggéré par: 
Federica Locatelli
Courriel: 
f.locatelli@univda.it
f.rigat@univda.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
30/09/2019
Date de fin de l'événement: 
30/09/2019
Ville de l'événement: 
Aoste
Type d'événement: 
Appels à contribution
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
Littérature, discours alpins, montagne

Appel à contribution pour la revue Annales du patrimoine

Call for paper for issue 19, 2019 of Journal Annals of Heritage

Résumé de l'annonce: 
La revue Annales du patrimoine de l'université de Mostaganem (Algérie) lance un appel à publication pour le numéro 19 / 2019.
Les chercheurs peuvent soumettre leurs articles dans les disciplines suivantes : - littérature comparée (orientale, hispano-arabe, occidentale et africaine), orientalisme. - littérature mystique, littérature de voyage, imagologie, littérature maghrébine, - langues, traduction et interculturalité, - patrimoine matériel et immatériel, histoire et civilisation... La revue accepte également des articles de varia en rapport avec le patrimoine. Modalités de soumission : Les chercheurs intéressés sont invités à envoyer leurs contributions (le résumé de 15 lignes, l'article de 15 pages maximum et 5 mots-clés, en format Word), au plus tard le 31 juillet 2019, à l'adresse email de la revue : annales@mail.com Veuillez préciser votre affiliation institutionnelle et votre grade académique si possible. Les propositions d'articles devront respecter les normes de publication de la revue : http://annales.univ-mosta.dz Responsable : Pr Mohammed Abbassa
Nom du contact: 
Mohammed Abbassa
Courriel du contact: 
annales@mail.com
Adresse postale: 
Faculté des lettres et des arts - Université de Mostaganem (27000), Algérie
Suggéré par: 
Mohammed Abbassa
Courriel: 
annales@mail.com
Date de début ou date limite de l'événement: 
31/07/2019
Ville de l'événement: 
Mostaganem
Type d'événement: 
Appels à contribution
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
Littérature comparée, orientalisme, langues et traduction, civilisation, art.
Site web de référence: 
http://revue.univ-mosta.dz/index.php/annales

Philippe Zard presenta: De Shylock à Cinoc. Essai sur les judaïsmes apocryphes

Résumé de l'annonce: 
Philippe Zard, specialista di letteratura ebraica francese ed europea dell'Université Paris-Nanterre, presenterà il suo ultimo saggio.
Philippe Zard, specialista di letteratura ebraica francese ed europea dell'Università Paris-Nanterre, presenterà il suo ultimo saggio, intitolato De Shylock à Cinoc. Essai sur les judaïsmes apocryphes (2017). Il docente affronterà il tema della metamorfosi della “questione ebraica”, nelle sue implicazioni storiche e simboliche, a partire dall’Europa cristiana fino ai giorni nostri. La conferenza si propone una prospettiva comparatista : dagli avatars del “Juif charnel” (Shakespeare e Joyce) all’invenzione di un nuovo giudeo-cristianesimo (Thomas Mann, Albert Cohen e Georges Steiner), Zard si concentrerà su Joseph Roth, Patrick Modiano e Georges Perec, “neo-marrani” che, attraverso la scrittura, si riappropriano, in modo obliquo e singolare, dell’eredità spirituale ed etica dell’ebraismo.
Nom du contact: 
Francesca Dainese
Courriel du contact: 
dainesefrancesca.fd@gmail.com
Suggéré par: 
Rosanna Gorris Camos
Courriel: 
rosanna.gorris@univr.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
26/02/2019
Date de fin de l'événement: 
26/02/2019
Ville de l'événement: 
Verona
Type d'événement: 
Séminaires et conférences
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
Perec, Modiano, judéité, Judaisme, Shakespeare, Joyce, Thomas Mann, Albert Cohen,Georges Steiner
Site web de référence: 
https://www.univr.it/it/seminari/-/evento/4636?p_auth=C2t3Uugq

L'idée de nature du Moyen Âge à nos jours: une harmonie dissonante

Contenu de l'annonce: 

INDICE
Introduzione (Donatella Bisconti, Cristina Schiavone)
I – Natura naturans, natura naturata: entre détachement et identification
Sonia Porzi, « Sora nostra matre Terra / la quale ne sustenta et governa » : l’idée de nature chez saint François et la revalorisation du monde...

Image de l'annonce: 
Catégorie principale: 
Suggéré par: 
Cristina Schiavone
Courriel: 
cristina.schiavone@unimc.it
ISBN: 
978-88-6056-591-4
Collection: 
Regards croisés
Anonyme
Éditeur: 
EUM Edizioni
Lieu de parution: 
Macerata
Date de parution: 
Mercredi, Novembre 14, 2018
Date de mise en ligne: 
Mercredi, Novembre 14, 2018
URL: 
http://eum.unimc.it/it/catalogo/608-lidee-de-nature-du-moyen-age-a-nos-jours-une-harmonie-dissonante
Mots-clés: 
Nature immanente, nature transcendante, altérité, conflit, idylle
Site web de référence: 
http://eum.unimc.it/it/catalogo/608-lidee-de-nature-du-moyen-age-a-nos-jours-une-harmonie-dissonante

Interculture : analyses, défis et propositions à échelle globale.

Contributions, réseaux, spécificités des contextes de langue française

Résumé de l'annonce: 
Serait-il possible de formuler l’hypothèse d’une (ou de plusieurs) spécificité(s) « francophone(s) » dans l’approche aussi des thématiques de l’interculturel ?
L’espace linguistique et culturel que, de façon générale, l’on définit comme « francophone » élabore souvent des propositions et des modalités d’action qui se veulent innovantes, en revendiquant une sorte de « spécificité » qui dériverait de ses expériences historiques ainsi que des élaborations de pensée qui seraient liées à ces expériences. Serait-il possible de formuler l’hypothèse d’une (ou de plusieurs) spécificité(s) « francophone(s) » dans l’approche aussi des thématiques de l’interculturel ? Ce colloque portera sur cette interrogation générale, en l’approfondissant dans trois domaines majeurs – la langue ; la littérature ; l’interdisciplinarité – où cette spécificité semble se révéler de façon intéressante et promettre des développements féconds. Le colloque sera suivi de la réunion du groupe de recherche RUIPI (Réseau universitaire international pour l’interculturel). Programme du colloque Dipartimento di Scienze della Formazione, Università Roma Tre, Aula Volpi Jeudi 8 novembre 2018 09:30 – 12:30 Messages de bienvenue Luca Pietromarchi, Président de l’Université Roma Tre Massimiliano Fiorucci, Directeur du Département de Sciences de l’Éducation Introduction du colloque Marina Geat (Università Roma Tre) Présidence de session, Azouz Begag Hind Lahmami (Université Moulay Ismail, Meknès) Pour une approche anthropologique du texte littéraire francophone Koffi Ganyo Agbefle (Université du Ghana, Legon) Plurilinguisme : écoles, langues et cultures d’enseignement en Afrique subsaharienne Argyro Proscolli (Université nationale et capodistrienne d’Athènes), Stélios Markantonakis (Coordinateur de l’Éducation nationale en FLE) Les aspects socioculturels et interculturels des scénarios pédagogiques numériques pour l’enseignement du FLE en contexte hellénophone Discussion 14 :00 – 18 :00 Présidence de session, Yamina Bettahar Philippe Hamon (Université Paris III) La littérature, entre mélange et identité à la fin du XIXème siècle Veronic Algeri, (Université Roma-La Sapienza) La polyphonie linguistique : dispositifs narratifs et enjeux identitaires dans l'espace postcolonial Azouz Begag (écrivain, CNRS) Amara Lakhous (écrivain) Confrontations (par vidéo conférence entre Rome et New York) Seza Yılancıoğlu (Université Galatasaray, Istanbul) L'expérience transfrontalière chez Nina Bouraoui Discussion  Vendredi 9 novembre 2018 09:30 -12:30 Présidence de session, Viviane Devriésère Vincenzo Artale (Physicien CNR) Les spécificités de la France dans la recherche océanographique et maritime Gaëtan Flocco, Mélanie Guyonvarch (Université d’Evry) La biologie de synthèse, un domaine insaisissable ? Entre spécificités épistémologiques et interdisciplinarité Yamina Bettahar (Université de Lorraine) Sciences et francophonie. Quelques exemples Dominique Glaymann (CPN, Université d’Evry) Richesses potentielles de l’interdisciplinarité et obstacles à sa mise en œuvre illustrés par les questionnements sur la mondialisation Véronique Vassal (Institut Catholique de Paris) La communauté archéologique francophone à l'épreuve de la globalisation : échanges et publications scientifiques Discussion 14 :00 – 16 :30 Présidence de session, Seza Yılancıoğlu Marie-Geneviève Prunier (Présidente association “ Cultures et Générations ”) “ Se découvrir ” dans un monde interculturel. Itinéraires de jeunes écoliers et collégiens (cycle 3) Francesco Pompeo (Université Roma Tre) - Anthropologie, Dynamisme et Francofolies Rada Tirvassen (Université de Pretoria) - Plurilinguisme et interculturel : le bonheur d’un couple infernal ? Discussion Marina Geat (Université Roma Tre) Conclusions et nouvelles perspectives du groupe de recherche RUIPI (Réseau Universitaire International Pour l’Interculturel) 16.30-18.00 Réunion générale du groupe de recherche RUIPI.
Nom du contact: 
Marina Geat
Courriel du contact: 
marina.geat@uniroma3.it
Suggéré par: 
Marina Geat
Courriel: 
marina.geat@uniroma3.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
08/11/2018
Date de fin de l'événement: 
09/11/2018
Ville de l'événement: 
Roma
Type d'événement: 
Colloques
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
Interculturel ; francophonie ; langue ; littérature ; interdisciplinarité ; philosophie de la science ; anthropologie
Site web de référence: 
http://www.uniroma3.it/articoli/pre-convegno-internazionale-interculture-analyses-defis-et-propositions-a-echelle-globale-contributions-reseaux-specificites-de-contextes-de-langue-francaise-11858/

Medaglia del Presidente della Repubblica al Convegno Parola interiore e spiritualità

Résumé de l'annonce: 
A cura di Stéphanie Smadja e Anna Isabella Squarzina
Giovedì 18 ottobre 2018 Università LUMSA Aula Giubileo - Via di Porta Castello, 44 Roma 9.45 Saluto del Magnifico Rettore Francesco BONINI Introduzione di Stéphanie SMADJA - Paris Diderot-Paris 7 e Anna Isabella SQUARZINA - Università LUMSA 10.00-13.30 SESSIONE I - Presiede Anna Isabella SQUARZINA - Università LUMSA CONFERENZA Jean-François COTTIER - Paris Diderot-Paris 7: «Je tendais vers Dieu, je tombais sur moi-même» (Anselme, Proslogion, 1): le monologue et la méditation introspective au tournant des pratiques dévotionnelles médiévales Rosella TINABURRI - Università di Cassino: Dialogues and monologues in the Anglo-Saxon prose of Alfredian time 11.00-11.30 Coffee break (Sala Vetri) Christian BELIN - Université Paul Valéry-Montpellier 3: Résonance et murmure: l’écoulement des voix dans l’Imitation de Jésus-Christ CONFERENZA Benedetta PAPASOGLI - Università LUMSA: La parole qui écoute: Fénelon dans la tradition des mystiques Carlo OSSOLA - Collège de France: À l’intérieur des mots: Charles de Foucauld Dibattito 13.30-14.30 Pranzo (Sala Vetri) Presentazione progetti: Microenfance 2, volume realizzato con gli studenti di Lingua Francese 2 di Mediazione linguistica e culturale - Università LUMSA 14.30-18.00 SESSIONE II - Presiede Jean-François COTTIER - Paris Diderot-Paris 7 Gioiella BRUNI ROCCIA - Università LUMSA: «A still small voice»: la voce del silenzio nella King James Bible Iolanda PLESCIA - Sapienza Università di Roma: Interiority in Translation: the case of Shakespearean soliloquies 15.30-16.00 Coffee break (Sala Vetri) Alessandro VETULI - Dottorando Università LUMSA: «Al suono della mistica voce»: parola interiore e immagini musicali in Bernardo di Sant’Onofrio Beatrice VENANZI - Dottoranda Università LUMSA: Parola interiore o musica interiore? Felix Mendelssohn e l’inno Hör' mein Bitten Luc FRAISSE - Université de Strasbourg - Institut universitaire de France: La parole intérieure constitutive de la vie spirituelle: la mystique de la pensée chez Proust Dibattito Venerdì 19 ottobre 2018 Università LUMSA Aula Giubileo - Via di Porta Castello, 44 Roma 9.00-13.00 SESSIONE III – Presiede Benedetta PAPASOGLI - Università LUMSA Patrizia BERTINI MALGARINI - Università LUMSA: Visione interiore e reportatio nel volgarizzamento umbro del Liber Specialis Gratiae di S. Matilde di Helfta François-Xavier CUCHE - Université de Strasbourg: Présence de Dieu, présence à Dieu et conversation intérieure dans la spiritualité du frère Laurent de la Résurrection (1614-1691) Stéphanie SMADJA - Paris Diderot-Paris 7: La grâce entre langage intérieur et silence 10.30-11.00 Coffee break (Sala Vetri) Laura SANTONE - Università Roma Tre: De la parole intérieure au monologue intérieur: la voix entre spiritualité, corps et langage Myriam WATTHEE-DELMOTTE - Université catholique de Louvain - Directrice de recherches du FNRS: La «parole profonde» d’Henry Bauchau, entre littérature et psychanalyse. Éléments de sémiologie du spirituel Dibattito Presentazione progetti: Laure Charbonnet - Laureanda Master Paris Diderot-Paris 7: Bouddhisme zen et parole intérieure: quelques pistes théoriques 13-14 Pranzo (Sala Vetri) 14.00-17.30 SESSIONE IV – Presiede Stéphanie SMADJA - Paris Diderot-Paris 7 Anna Isabella SQUARZINA - Università LUMSA: La parole intérieure dans Sous le soleil de Satan de Bernanos Davide VAGO - Università cattolica del Sacro Cuore di Milano: Genevoix et la «parole» animale. Du brouillage énonciatif à la spiritualité de l’oikos Annalisa LOMBARDI - Dottore di ricerca Sapienza Università di Roma: Les interférences de la parole intérieure et de la parole spirituelle: Paulina et les autres 15.30-16.00 Coffee break (Sala Vetri) Paola DEL ZOPPO - Università LUMSA: Inner words and intellectual approaches to spirituality and theological issues in German contemporary Literature by Hoppe and Lewistcharoff CONFERENZA Marina DE PALO - Sapienza Università di Roma: Il soggetto, il linguaggio e i paradossi della metalinguisticità Dibattito e Conclusioni Contatti: Anna Isabella Squarzina squarzina@gmail.com Stéphanie Smadja stephaniesmadja@yahoo.fr Si ringraziano per il finanziamento i Fondi Speciali LUMSA 2016, il Dipartimento LUMSA GEPLI Giurisprudenza, Economia, Politica e Lingue Moderne, l’UFI/UIF Université Franco Italienne/Università Italo Francese e il CERILAC Centre d’études et de recherches interdisciplinaires de l’UFR lettres, arts et cinéma, Paris Diderot-Paris 7.
Nom du contact: 
Anna Isabella Squarzina
Courriel du contact: 
squarzina@gmail.com
Adresse postale: 
Università LUMSA, Aula Giubileo, Via di Porta Castello 44 - 00193 Roma
Suggéré par: 
Anna Isabella Squarzina
Courriel: 
squarzina@gmail.com
Date de début ou date limite de l'événement: 
18/10/2018
Date de fin de l'événement: 
19/10/2018
Ville de l'événement: 
Roma
Type d'événement: 
Bourses, prix, emplois
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
parola interiore, spiritualità, religione, monologo interiore, endogamia, mistica
Site web de référence: 
https://www.lumsa.it/parola-interiore-e-spiritualità

Parola interiore e spiritualità

A cura di Stéphanie Smadja e Anna Isabella Squarzina

Résumé de l'annonce: 
Università LUMSA e Gruppo Monologuer, in collaborazione con Dipartimento GEPLI LUMSA, CERILAC (Centre d’études et de recherches interdisciplinaires de l’UFR lettres, arts et cinéma, Paris Diderot, Paris 7), organizzano due giornate di studio internazionali sul tema Parola interiore e spiritualità attraverso i secoli, dal Medioevo all'epoca contemporanea.
Convegno internazionale Parola interiore e spiritualità Label scientifico UFI/UIF 18 e 19 ottobre 2018 Università LUMSA Aula Giubileo, Via di Porta Castello 44 Roma Organizzazione e cura: Stéphanie Smadja - Paris Diderot-Paris 7 Anna Isabella Squarzina - Università LUMSA Giovedì 18 ottobre 2018 Università LUMSA Aula Giubileo - Via di Porta Castello, 44 Roma 9.45 Saluto del Magnifico Rettore Francesco BONINI Introduzione di Stéphanie SMADJA - Paris Diderot-Paris 7 e Anna Isabella SQUARZINA - Università LUMSA 10.00-13.30 SESSIONE I - Presiede Anna Isabella SQUARZINA - Università LUMSA CONFERENZA Jean-François COTTIER - Paris Diderot-Paris 7: «Je tendais vers Dieu, je tombais sur moi-même» (Anselme, Proslogion, 1): le monologue et la méditation introspective au tournant des pratiques dévotionnelles médiévales Rosella TINABURRI - Università di Cassino: Dialogues and monologues in the Anglo-Saxon prose of Alfredian time 11.00-11.30 Coffee break (Sala Vetri) Christian BELIN - Université Paul Valéry-Montpellier 3: Résonance et murmure: l’écoulement des voix dans l’Imitation de Jésus-Christ CONFERENZA Benedetta PAPASOGLI - Università LUMSA: La parole qui écoute: Fénelon dans la tradition des mystiques Carlo OSSOLA - Collège de France: À l’intérieur des mots: Charles de Foucauld Dibattito 13.30-14.30 Pranzo (Sala Vetri) Presentazione progetti: Microenfance 2, volume realizzato con gli studenti di Lingua Francese 2 di Mediazione linguistica e culturale - Università LUMSA 14.30-18.00 SESSIONE II - Presiede Jean-François COTTIER - Paris Diderot-Paris 7 Gioiella BRUNI ROCCIA - Università LUMSA: «A still small voice»: la voce del silenzio nella King James Bible Iolanda PLESCIA - Sapienza Università di Roma: Interiority in Translation: the case of Shakespearean soliloquies 15.30-16.00 Coffee break (Sala Vetri) Alessandro VETULI - Dottorando Università LUMSA: «Al suono della mistica voce»: parola interiore e immagini musicali in Bernardo di Sant’Onofrio Beatrice VENANZI - Dottoranda Università LUMSA: Parola interiore o musica interiore? Felix Mendelssohn e l’inno Hör' mein Bitten Luc FRAISSE - Université de Strasbourg - Institut universitaire de France: La parole intérieure constitutive de la vie spirituelle: la mystique de la pensée chez Proust Dibattito Venerdì 19 ottobre 2018 Università LUMSA Aula Giubileo - Via di Porta Castello, 44 Roma 9.00-13.00 SESSIONE III – Presiede Benedetta PAPASOGLI - Università LUMSA Patrizia BERTINI MALGARINI - Università LUMSA: Visione interiore e reportatio nel volgarizzamento umbro del Liber Specialis Gratiae di S. Matilde di Helfta François-Xavier CUCHE - Université de Strasbourg: Présence de Dieu, présence à Dieu et conversation intérieure dans la spiritualité du frère Laurent de la Résurrection (1614-1691) Stéphanie SMADJA - Paris Diderot-Paris 7: La grâce entre langage intérieur et silence 10.30-11.00 Coffee break (Sala Vetri) Laura SANTONE - Università Roma Tre: De la parole intérieure au monologue intérieur: la voix entre spiritualité, corps et langage Myriam WATTHEE-DELMOTTE - Université catholique de Louvain - Directrice de recherches du FNRS: La «parole profonde» d’Henry Bauchau, entre littérature et psychanalyse. Éléments de sémiologie du spirituel Dibattito Presentazione progetti: Laure Charbonnet - Laureanda Master Paris Diderot-Paris 7: Bouddhisme zen et parole intérieure: quelques pistes théoriques 13-14 Pranzo (Sala Vetri) 14.00-17.30 SESSIONE IV – Presiede Stéphanie SMADJA - Paris Diderot-Paris 7 Anna Isabella SQUARZINA - Università LUMSA: La parole intérieure dans Sous le soleil de Satan de Bernanos Davide VAGO - Università cattolica del Sacro Cuore di Milano: Genevoix et la «parole» animale. Du brouillage énonciatif à la spiritualité de l’oikos Annalisa LOMBARDI - Dottore di ricerca Sapienza Università di Roma: Les interférences de la parole intérieure et de la parole spirituelle: Paulina et les autres 15.30-16.00 Coffee break (Sala Vetri) Paola DEL ZOPPO - Università LUMSA: Inner words and intellectual approaches to spirituality and theological issues in German contemporary Literature by Hoppe and Lewistcharoff CONFERENZA Marina DE PALO - Sapienza Università di Roma: Il soggetto, il linguaggio e i paradossi della metalinguisticità Dibattito e Conclusioni Contatti: Anna Isabella Squarzina squarzina@gmail.com Stéphanie Smadja stephaniesmadja@yahoo.fr Si ringraziano per il finanziamento i Fondi Speciali LUMSA 2016, il Dipartimento LUMSA GEPLI Giurisprudenza, Economia, Politica e Lingue Moderne, l’UFI/UIF Université Franco Italienne/Università Italo Francese e il CERILAC Centre d’études et de recherches interdisciplinaires de l’UFR lettres, arts et cinéma, Paris Diderot-Paris 7.
Nom du contact: 
Anna Isabella Squarzina
Courriel du contact: 
squarzina@gmail.com
Adresse postale: 
Università LUMSA, Aula Giubileo, Via di Porta Castello 44 - 00193 Roma
Suggéré par: 
Anna Isabella Squarzina
Courriel: 
squarzina@gmail.com
Date de début ou date limite de l'événement: 
18/10/2018
Date de fin de l'événement: 
19/10/2018
Ville de l'événement: 
Roma
Type d'événement: 
Colloques
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
Parola interiore, endofasia, spiritualità, religione, meditazione, mistica, inconscio
Site web de référence: 
https://www.lumsa.it/parola-interiore-e-spiritualità

Il Canada visto dal Friuli: identità e relazioni interculturali

Ventennale del Centro di Cultura Canadese 1998-2018

Résumé de l'annonce: 
Per tre giorni, scrittori, scrittrici, specialisti, critici letterari, antropologi e storici indagheranno in un’ottica di lunga durata il fenomeno degli incontri culturali originati dal fenomeno migratorio.
Dal 23 al 25 ottobre prossimo l'Università degli Studi di Udine ospiterà il convegno internazionale Il Canada visto dal Friuli: identità e relazioni interculturali. Per tre giorni, scrittori, scrittrici, specialisti, critici letterari, antropologi e storici indagheranno in un’ottica di lunga durata il fenomeno degli incontri culturali originati dal fenomeno migratorio. Da lungo tempo il Canada e il Québec hanno dedicato alle problematiche legate alle migrazioni una riflessione pionieristica, finendo per costituire un vero e proprio laboratorio della riflessione contemporanea sulla diversità e sulle relazioni interculturali. In apertura dei lavori interverranno il Magnifico Rettore dell'Università di Udine, prof. Alberto Felice De Toni, la Direttrice del Dipartimento di Lingue e letterature, comunicazione, formazione e società, prof. Antonella Riem, il Consigliere Louis Saint-Arnaud in rappresentanza dell’Ambasciata del Canada e la Delegata Marianna Simeone, rappresentante del Québec a Roma. Alle 17 del 23 ottobre in aula 7 di Palazzo Antonini interverranno Louise Dupré, Nino Ricci e Françoise De Luca, le cui opere, note a livello internazionale, hanno ottenuto prestigiosi riconoscimenti; i tre scrittori presenteranno delle riflessioni inedite sul tema dell’identità in letteratura, affrontate da punti di vista diversi e complementari. Louise Dupré si concentrerà sulla scrittura femminile, mentre Ricci e De Luca porteranno la loro testimonianza di scrittori di origine italiana in Canada e in Québec, autori di opere in inglese e in francese. La giornata del 24 si aprirà in sala Florio con la testimonianza di un’altra scrittrice migrante in Canada, di origine romena, Felicia Mihali, che presenterà la sua esperienza di autrice e autotraduttrice in francese e inglese. Seguiranno per tutta la giornata gli interventi di critici, studiosi e intellettuali canadesi ed europei focalizzati sulla letteratura italo-canadese e, più in generale sulla letteratura migrante, principale filone di ricerca del Centro di Cultura Canadese, a cui ha dedicato numerosi convegni e pubblicazioni. I lavori proseguiranno nella mattinata del 25 con una sessione centrata sulle relazioni interculturali nell’epoca della colonizzazione francese del Canada, nel Seicento. Verso queste tematiche si sono rivolti gli interessi di molti ricercatori aderenti al Centro, il che ha contribuito a rendere il Centro di Cultura Canadese uno dei punti di riferimento a livello internazionale della ricerca sulla Nouvelle-France.
Nom du contact: 
Maura Felice
Courriel du contact: 
maura.felice@uniud.it
Suggéré par: 
Alessandra Ferraro
Courriel: 
alessandra.ferraro@uniud.it
maura.felice@uniud.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
23/10/2018
Date de fin de l'événement: 
25/10/2018
Ville de l'événement: 
Udine
Type d'événement: 
Colloques
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
Canada Québec Nouvelle-France Interculturalisme Relations
Site web de référence: 
https://www.uniud.it/ccc/

Revue Annales du patrimoine N° 18 / 2018

Journal Annals of Heritage issue N° 18 / 2018

Résumé de l'annonce: 
La revue "Annales du patrimoine" de l'Université de Mostaganem (Algérie) lance un appel à publication pour le numéro 18 / 2018.
Annales du patrimoine (ADP), est une revue académique en libre accès consacrée aux domaines de littérature, de langue et des sciences humaines. Elle paraît en arabe, en français et en anglais une fois par année. La revue est en ligne depuis sa création en 2004. Elle paraît au mois de septembre. Les chercheurs peuvent soumettre leurs articles dans les disciplines suivantes : - littérature comparée et orientalisme. - littérature mystique et religieuse, - langues, traduction et interculturalité, - histoire et civilisation… La revue accepte également des articles de varia en rapport avec le patrimoine. Les chercheurs intéressés sont invités à envoyer leurs contributions (le résumé de 15 lignes, l'article de 15 pages maximum et 5 mots-clés, en format Word) au plus tard le 15 Août 2018 à l'adresse email de la revue : annales@mail.com Veuillez préciser votre affiliation institutionnelle et votre grade académique si possible. Les propositions d'articles devront respecter les normes de publication de la revue : http://annales.univ-mosta.dz Responsable : Pr Mohammed Abbassa
Nom du contact: 
Mohammed Abbassa
Courriel du contact: 
annales@mail.com
Adresse postale: 
Université de Mostaganem
Suggéré par: 
Mohammed Abbassa
Courriel: 
annales@mail.com
Date de début ou date limite de l'événement: 
15/08/2018
Type d'événement: 
Appels à contribution
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
annales, patrimoine, littérature, art, mostaganem, algérie
Site web de référence: 
http://revue.univ-mosta.dz/index.php/annales

Agnès Guiderdoni (Université catholique de Louvain), Penser par figures entre Renaissance et baroque en Europe

Seminari di Storia della cultura "Tra Italia e Francia, tra Cinque e Seicento"

Résumé de l'annonce: 
Martedì 7 novembre alle 16,30 in Sala Scattola, presso il Dipartimento di Studi lingustici e letterari dell'Università di Padova, si terrà il secondo dei seminari del ciclo "Tra Italia e Francia, tra Cinque e Seicento". Interverrà Agnès Guiderdoni, professore di letteratura francese presso l'Université Catholique du Louvain, con una lezione dal titolo "Penser par figures entre Renaissance et Baroque en Europe"
Il ciclo di seminari in oggetto (Seminari di storia della cultura "Tra Italia e Francia, tra Cinque e Seicento") si propone di raccogliere l’eredità dei seminari organizzati, tra il 2010 e il 2013, dal Gruppo di Studio sul Cinquecento Francese, e ospitati dapprima dall’ex Dipartimento di Romanistica, e in seguito dal Dipartimento di Studi Linguistici e Letterari (DiSLL) dell’Ateneo dell’Università di Padova (Seminari di storia della lettura e della ricezione, tra Italia e Francia, nel Cinquecento). Con lo scopo di trarre profitto dalle diverse competenze ospitate in seno al DiSLL, si è deciso di ampliare gli estremi cronologici dell’iniziativa, che ora contemplano il Sei oltre al Cinquecento, e di insistere sull’analisi comparativa. Perciò i relatori, francesisti e italianisti ben noti alla comunità accademica internazionale, saranno chiamati a intervenire sulla circolazione di uomini, libri e idee attraverso le Alpi, nel periodo che va dal Rinascimento agli albori dei Lumi.   
Adresse postale: 
Piazzetta G. Folena 1, Padova
Suggéré par: 
Enrico Zucchi (Università di Padova)
Courriel: 
zucchi.en@gmail.com
Date de début ou date limite de l'événement: 
07/11/2017
Ville de l'événement: 
Università di Padova - Sala Scattola
Type d'événement: 
Séminaires et conférences
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
Figures, baroque, art, littérature
Site web de référence: 
http://www.disll.unipd.it/seminari-di-storia-della-cultura

Pages

S'abonner à RSS - Philosophie et religion