Vous êtes ici

Socio/ethno/anthropologie

Conférence de Dounia Bouzar - 4e Conférence du cycle "La France aujourd'hui"

Résumé de l'annonce: 
Venerdì 13 maggio, nell'ambito del ciclo di conferenze organizzato da Silvia Disegni (Università di Napoli Federico II) e intitolato "La France aujourd'hui", l'antropologa Dounia Bouzar, direttrice del CPDS (Centre de Prévention de la Dérive Sectaire), terrà una conferenza dal titolo "Comment sortir de l'emprise djihadiste".
  Venerdì 13 maggio 2016, ore 16-18 Dounia Bouzar,   direttrice del CPDS (Centre de Prévention de la Dérive Sectaire) terrà una conferenza dal titolo "Comment sortir de l'emprise djihadiste"   Università degli Studi di Napoli Federico II Dipartimento di Studi Umanistici, Aula DSU2 Via Porta di Massa 1, Napoli
Suggéré par: 
Silvia Disegni
Courriel: 
silvia.disegni@unina.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
13/05/2016
Ville de l'événement: 
Naples
Type d'événement: 
Séminaires et conférences
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
Dounia Bouzar

Il Mediterraneo: giovani, migrazioni e sviluppo

Résumé de l'annonce: 
L'Institut français Italie, la Cattedra Unesco in "Population, Migration and Development" di Sapienza Università di Roma, il Dipartimento di Metodi e Modelli per l'Economia, il Territorio e la Finanza (MEMOTEF) Sapienza Università di Roma, l’Institut universitaire de France e l’Ecole française de Rome organizzano il convegno internazionale “Mediterraneo: giovani, migrazioni e sviluppo” con il patrocinio dell’Associazione Italiana di Studi di Popolazione (AISP) e il sostegno dell’Università italo-francese. L'obiettivo del convegno è quello di presentare le nuove prospettive di ricerca che si sviluppano intorno ai temi dei giovani, della migrazione e dello sviluppo nel Mediterraneo, con un approccio interdisciplinare.
Il convegno riunirà membri della comunità scientifica e attori del mondo istituzionale e della società civile che si interessano ai giovani, alle migrazioni e allo sviluppo nel Mediterraneo. In particolare, il convegno ha come obiettivo principale quello di fornire una panoramica generale della ricerca attuale su tre popolazioni in particolare:    1) i figli degli immigranti (le cosiddette seconde generazioni) 2) i figli dei rifugiati 3) i minori non accompagnati. Le questioni legate all’integrazione dei giovani nella vita sociale, economica e politica dei paesi europei sono state per molto tempo al centro delle preoccupazioni della comunità scientifica internazionale. Recentemente, le ricerche condotte su queste popolazioni si sono interessate allo stesso tempo alle dinamiche transnazionali, alle relazioni con i ‘paesi d’origine’ e al loro ruolo nello sviluppo dei paesi di origine dei loro genitori. Questo convegno si apre alla partecipazione degli attori sociali ed accademici, con l’obiettivo di raccogliere dei contributi per approfondire i temi dell’integrazione di queste tre categorie di giovani, delle politiche di integrazione a loro destinate, del transnazionalismo e del loro eventuale contributo allo sviluppo dei paesi di origine dei loro genitori.   Programma   Mardi 3 mai 17h Ecole française de Rome – Piazza Navona, 62 Présentation de l’ouvrage collectif Migrations en Méditerranée (CNRS EDITIONS, Paris, 2015) Ouverture par Fabrice Jesné, Directeur des études pour les Époques moderne et contemporaine, Ecole française de Rome Auteurs présents Catherine Wihtol de Wenden, CERI Sciences Po-France Camille Schmoll, Université Paris VII-France Elena Ambrosetti, Sapienza Université de Rome-Italie Manlio Cinalli, FNSP CEVIPOF Sciences Po - France Thomas Lacroix, Directeur Adjoint de Migrinter – France Ferruccio Pastore, FIERI Turin - Italie La présentation sera suivie d’un cocktail   Mercredi 4 mai 9h45 Salle Amintore Fanfani 5ème étage- Faculté d’Economie Sapienza Université de Rome Ouverture du colloque Alessandra de Rose, Directrice du Département MEMOTEF, Sapienza Université de Rome Benoit Tadié, Attaché de coopération scientifique et universitaire, Ambassade de France en Italie/Institut français d’Italie   10h00 Discours Introductif  Thomas Lacroix, Directeur Adjoint de Migrinter – France    1ère Séance : Ecole et Education Président : Raimondo Cagiano de Azedevo (Sapienza Université de Rome) Discutante : Valeria Fabretti (Université Tor Vergata, Rome) Cinzia Conti, Francesca Di Patrizio, Luciana Quattrociocchi (ISTAT, Rome, Italie), Second generation in school: the floor to principals and teachers Pause café Isabelle Rigoni (INSHEA, Ghrapes, associée à MIGRINTER, France), Les politiques d’inclusion scolaire des mineurs migrants et réfugiés en France Marilena Giannetti, Rama Dasi Mariani (Sapienza Université de Rome, Italie), Socio-economic background and integration policies: a comparative analysis of the impacts on second-generation adolescents’ competencies in selected OECD countries Discussion   14h30 2ème Séance : Développement Président : Fabrice Jesné (Ecole Française de Rome) Discutante : Cristina Giudici (Sapienza Université de Rome) Akham Malika (Université de Blida, Algérie), Algériens en France : Immigration en quête d’identité Chiara Giovanna Davoli, (Département de Sciences Politiques et Sociales and Gao Cooperazione Internazionale-Italie) Horya Fadelane (Immigration Développement Démocratie IDD-France), Jeunesse et Migration en Europe Hadeel Fawadleh (Université d’Angers - France), Palestinians descendant in the United State of America: Different models of development the homeland Discussion   16h30  3ème SEANCE: Politiques et droits Présidente : Giorgia Capacci (ISTAT) Discutante : Catherine Wihtol de Wenden (CERI Sciences Po-France) Cassandre Genonceau (Laboratoire AMURE, Université de Bretagne Occidentale-France), La protection des droits fondamentaux des enfants migrants et réfugiés et des mineurs non accompagnés : les droits de l’enfant a l’épreuve de la souveraineté étatique Daniel Senovilla Hernández, Corentin Bailleul (MIGRINTER- UMR 7301 CNRS- Université de Poitiers-France), Dans l’intérêt supérieur de qui ? Contours de l’exercice du Droit à une protection effective des mineurs isolés étrangers en France Mohammed Solimani (Université de Perpignan Via Domitia-France), L’assistance humanitaire aux enfants réfugiés non accompagnés ; bilan et perspective Marta Capesciotti, Elena Paparella (Sapienza Université de Rome, Italie), Le seconde generazioni e la legge sulla cittadinanza in Italia: riforme in pejus e garanzia dei diritti fondamentali Luana Scialpi (Università degli Studi di Bari “Aldo Moro”-Italie), Le seconde generazioni tra diritti e non diritti Discussion   Jeudi 5 mai 10h Salle Amintore Fanfani 5ème étage- Faculté d’Economie Sapienza Université de Rome 4ème Séance : Intégration et migration irrégulière Président : Thomas Lacroix (Université de Poitiers and MIGRINTERFrance) Discutante : Camille Schmoll (Université Paris 7-France)  Roberta Ricucci (Université de Turin. Italie et FIERI), Il protagonismo civico delle seconde generazioni. Comportamento strategico o condivisione di valori?  Cinzia Conti, Roberto Petrillo, Fabio Massimo Rottino (ISTAT, Italie), Generazioni globali o generazioni a metà? Pause café Manuela Stranges (Université de la Calabre-Italie), François-Charles Wolff (IEMN-IAE, Université de Nantes-France), Trajectories of minor illegal migrants fleeting from Italy Discussion   14h30 5ème Séance : Famille et fécondité Président : Salvatore Strozza (Université Federico II, Italie) Discutante : Antonella Guarneri (ISTAT-Italie)  Giuseppe Gabrielli (Université Federico II, Italie), Roberto Impicciatore (Université de Milan, Italie), Household composition of immigrants' descendants in Europe Sol P. Juárez (CHESS, Centre for Health Equity Studies-Suède), Eleonora Mussino (Stockholm University Demographic Unit-Suède), Anders Hjern CHESS, Centre for Health Equity Studies-Suède), A new beginning? Perinatal health of children of refugees in Sweden Discussion   16h30  6ème Séance : Réfugiés Président : Kirk Scott (Université de Lund -Suède) Discutant : Manlio Cinallli (CEVIPOF, Sciences Po Paris - École française de Rome, France) Alice Bloch, Shirin Hirsh (Université de Manchester– RU), Education and the reproduction of inequalities among the adult children of refugees Milena Chimienti, Anne-Laure Counilh, Laurence Ossipow, (University for Applied Sciences Western Switzerland), Feeling of belongings and social networks of the adult children of refugees in Switzerland Giovanna Tattolo, Catherine de Wenden (CERI Sciences Po, France), Political engagement among the adult children of Kurdish-Turk refugees in France Discussion   Vendredi 6 mai 10h Salle Amintore Fanfani 5ème étage- Faculté d’Economie Sapienza Université de Rome Table Ronde Société civile "Avoir son mot à dire!" La vision des organisations de migrants et de générations issues des migrations Présidente et Discutante : Enza Roberta Petrillo (Sapienza Université de Rome) Alice Lamparelli (France, Association RAIH) Mohammed Talmiud (Italie, Rete Seconde Generazioni) Kwanza Musi Dos Santos (Italie, Rete Seconde Generazioni) Elvira Ricotta Adamo (Italie, Comitato L’Italia sono anch’io) Ali Tanveer (Italie, Next Generation-Italy)
Suggéré par: 
Nancy Murzilli
Courriel: 
nancy.murzilli@unige.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
03/05/2016
Date de fin de l'événement: 
06/05/2016
Ville de l'événement: 
Roma
Type d'événement: 
Colloques
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
Mediterraneo, giovani, migrazioni

"Lo sport in tutte le sue forme" - incontri di saggistica in tutta Italia da Aprile a Ottobre 2016

Résumé de l'annonce: 
Prospettive Critiche è un ciclo di incontri francofono dedicato al dibattito delle idee nell’ambito delle scienze umane e sociali. Intende far conoscere in Italia alcuni ricercatori che spiccano nel panorama della ricerca francese attuale. L’Institut français Italia cerca in questo modo di partecipare ai dibattiti che animano la società italiana, proponendo incontri e conferenze pubbliche con ricercatori, docenti e saggisti francofoni che offrono prospettive critiche e teoriche innovative sul mondo contemporaneo.
Nel 2016, Prospettive critiche sarà dedicato al tema dello Sport e alle sue tematiche connesse. Potete seguire il ciclo di incontri su pc2016.institutfrancais.it Seguitelo anche sulla rivista on-line Le parole e le cose.   Fabien Archambault Si interessa alla storia politica e sociale dello sport e in particolare del calcio in Italia. La sua tesi di dottorato, Le contrôle du ballon (pubblicazioni dell’Ecole française de Rome, 2012), è incentrata sul ruolo dei partiti politici nella strutturazione del tifo e delle diverse squadre di calcio nel dopoguerra. ROMA - 26.04.16 L’AQUILA - 27.04.16 BOLOGNA - 10.05.16 FIRENZE - 11.05.16     Manuel Schotté A cavallo tra scienze politiche, sociali e studi sullo sport, si interessa alle questioni generali del talento, della performance e dei valori nel lavoro sportivo. In La construction du talent : sociologie de la domination des coureurs marocains (Raisons d'agir, 2012) studia le logiche sociali e politiche nel successo agonistico. URBINO - 27.04.16 ROMA - 28.04.16 Crediti illustrazione: Steve Kuzma       Marion Fontaine Le sue ricerche si incentrano sulla storia sociale, la politica del calcio e quella dello spettacolo sportivo. Fra i suoi articoli tradotti anche in italiano: “I minatori alla conquista del calcio. Modernizzazione sportiva e costruzione identitaria nel mondo operaio francese” (Memoria e Ricerca, 2008). GENOVA - 02.05.16 PALERMO - 03.05.16 ROMA - 04.05.16     Georges Vigarello Questo filosofo e storico, famoso specialista francese di sport, lavora sulla storia dello sport, della salute e delle rappresentazioni del corpo. Fra i suoi libri: Culture e tecniche dello sport (Il Saggiatore, 1993), Storia della bellezza. Il corpo e l’arte di abbellirsi dal Rinascimento a oggi (Donzelli, 2007). BARI - 02.05.16 ROMA - 03.05.16     David Le Breton Al centro delle sue ricerche, il corpo umano nei suoi risvolti antropologici, sociologici e psicologici. È specialista, in particolare, degli usi culturali del corpo e del dolore fisico. Fra i suoi libri: Esperienze del dolore. Fra distruzione e rinascita (Raffaello Cortina, 2014), Camminare. Elogio dei sentieri e della lentezza (Edizioni dei Cammini, 2015). L’AQUILA - 09.05.16 TRIESTE - 11.05.16 (1) TRIESTE - 11.05.16 (2) TORINO - 13.05.16 Crediti foto: Philippe Matsas   Bernard Chambaz Viva l’Italia (Ponte alle Grazie, 2008) racconta la sua esperienza personale del Giro d’Italia: ha percorso in bici lo stesso tracciato del Giro del 1949, quello del famoso duello tra Coppi e Bartali, narrato a suo tempo da Dino Buzzati. È anche caporedattore della rivista Desports, dedicata alla letteratura e allo sport. TORINO - 23.05.16 FIRENZE - 25.05.16 ROMA - 26.05.16 Crediti foto: Richard Schroeder (c) Flammarion     Paul Dietschy Le sue ricerche riguardano la storia politica e culturale dello sport e in particolare quella del calcio . Il suo saggio, Storia del calcio — che sarà pubblicato da PaginaUno a settembre 2016 — è un punto di riferimento in materia. Date e luoghi da confermare (aggiornamenti: pc2016.institutfrancais.it). BOLOGNA - 03.10.16 NAPOLI - 04.10.16 PALERMO - 05.10.16
Suggéré par: 
Nancy Murzilli
Courriel: 
nancy.murzilli@unige.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
26/04/2016
Date de fin de l'événement: 
05/10/2016
Ville de l'événement: 
varie città in Italia
Type d'événement: 
Séminaires et conférences
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
sport

The Wire. L’immagine della città nel cinema e nei tv series

Résumé de l'annonce: 
Pomeriggio di studio pubblico conclusivo del seminario, coordinato da Andrea Borsari (docente di estetica – Università di Bologna) e Cristina Demaria (docente di semiotica e analisi dei linguaggi televisivi – Università di Bologna), venerdì 15 aprile, ore 15.15-19.00, Sala rossa della Scuola Superiore di Studi Umanistici, via Marsala, 26 a Bologna.
Saluto del Direttore della Scuola Maria Patrizia Violi (docente di semiotica – Università di Bologna) Voir ou raconter la ville ? François Jost (docente di scienza dell’informazione e della comunicazione – Università di Paris 3, Sorbonne Nouvelle) «My Name Is My Name»: Signs and Referents in The Wire Ariane Hudelet (docente di cinema, tv, letteratura – Università di Paris 7, Denis Diderot) The Wire e i modelli produttivi della serialità USA Guglielmo Pescatore (docente di cinema fotografia e televisione – Università di Bologna) The Wire: la città-azione Giovanni Leoni (docente di storia dell’architettura – Università di Bologna) Nel corso del seminario hanno svolto relazioni e saranno presenti alla discussione: Pierpaolo Ascari (assegnista estetica DA), Stefano Ascari (sceneggiatore e dottorando DA), Vando Borghi (docente di sociologia, Unibo), Paola Brembilla (dottoranda Dipartimento delle Arti Visive, Performative e Mediali), Ugo Cornia (scrittore e dottorando DA), Ivano Gorzanelli (dottore di ricerca estetica, collaboratore DA), Francesco Mazzucchelli (assegnista Dipartimento Filosofia e Comunicazione, Valentina Orioli (docente di urbanistica, DA), Roberto Rabitti (videomaker, docente master Fondazione fotografia), Attilio Palmieri (dottorando Dipartimento delle Arti Visive, Performative e Mediali), Lucio Spaziante (ricercatore Unibo). 
Suggéré par: 
Nancy Murzilli
Courriel: 
nancy.murzilli@unige.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
15/04/2016
Ville de l'événement: 
Bologna
Type d'événement: 
Colloques
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
The Wire, città, cinema

Hieroglyphica. Cleopatra e l'Egitto tra Italia e Francia nel Rinascimento

Résumé de l'annonce: 
Le XVIIe Colloque International du Gruppo, organisé par l’Université de Vérone, le Gruppo di Studio sul Cinquecento francese (fondé par Enea Balmas en 1986), le Projet PRIN 2010-2011 « Corpus du théâtre français de la Renaissance » en collaboration avec d’autres institutions nationales et internationales, aura lieu à Vérone du 4 au 6 novembre 2015.
XVIIe Colloque International du Gruppo di studio sul Cinquecento francese Hieroglyphica. Cleopatra e l'Egitto tra Italia e Francia nel Rinascimento   Palazzo Pompei, Museo Civico di Storia Naturale Lungadige Porta Vittoria, 9 - Verona 4- 6 novembre 2015 Le XVIIe Colloque International du Gruppo, organisé par l’Université de Vérone, le Gruppo di Studio sul Cinquecento francese (fondé par Enea Balmas en 1986), le Projet PRIN 2010-2011 « Corpus du théâtre français de la Renaissance » en collaboration avec d’autres institutions nationales et internationales, aura lieu à Vérone du 4 au 6 novembre 2015. www.cinquecentrofrancese.it
Nom du contact: 
Rosanna Gorris Camos
Courriel du contact: 
rosanna[point]gorris[at]univr[point]it
Suggéré par: 
Rosanna Gorris Camos
Courriel: 
rosanna[point]gorris[at]univr[point]it
Date de début ou date limite de l'événement: 
04/11/2015
Date de fin de l'événement: 
06/11/2015
Ville de l'événement: 
Vérone
Type d'événement: 
Colloques
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
Cléopâtre, Égypte

Quand tous les métiers seront verts

Résumé de l'annonce: 
L’Institut Français Italia organizza per venerdì 24 aprile 2015 un incontro dal titolo "Quand tous les métiers seront verts", quando tutte le attività produttive saranno condotte tramite comportamenti etici e basate sul dialogo tra interessi sociali e sviluppo sostenibile.
L’incontro si terrà presso l’Università Cattolica del Sacro Cuore, Aula G013 Giovanni XXIII,  Largo Gemelli 1 -  Milano  dalle ore 14.30 alle ore 17.30 ed è rivolto agli allievi degli istituti secondari di II grado della Lombardia interessati  a realizzare nel prossimo anno scolastico progetti personali di alternanza scuola-lavoro, e nell’ottica dell’educazione alla cittadinanza. La partecipazione all’incontro per gli allievi che studiano la lingua francese può costituire un’esperienza di apprendimento integrato di lingua e contenuto (CLIL), in quanto i relatori comunicheranno alternando francese e italiano sui temi  della Green Economy e dello Sviluppo sostenibile, come da anteprima di programma. Le iscrizioni, che saranno accolte sino ad esaurimento posti entro e non oltre  il 20 aprile 2015 scrivendo  a claudie.pion@institutfrancais.it Vista la rilevanza dell’iniziativa si prega di volere dare la massima diffusione all’informazione.   Programma   14.30     Introducono: Métiers verts, les mots pour le dire Maria Teresa ZANOLA, Direttore OTPL, Métiers verts ou gestes éco-citoyens  : les nouvelles compétences des métiers de demain Claudie PION, Institut français Italia/Ambasciata di Francia Lavorare con la natura. Dati e buone pratiche Maria Antonietta QUADRELLI, Responsabile Ufficio Transforming Culture. WWF Italia Nouveaux modèles  pour les entreprises du futur Laura GAILLARD GIORDANI, Docteur en Sciences de gestion. Université Bocconi Responsabilità sociale delle imprese Fondazione Sodalitas (in attesa del nome del ricercatore) Green jobs in Italia Valentina APREA, Assessore Regione Lombardia (in attesa) Ricerca di stage, CV , lettera di motivazione ( titolo temporaneo) Francesco DESANCTIS, Direttore Città dei mestieri Conclusioni Milano, 24 aprile 2015
Courriel du contact: 
claudie.pion@institutfrancais.it
Suggéré par: 
Nancy Murzilli
Courriel: 
nancymurzilli@gmail.com
Date de début ou date limite de l'événement: 
24/04/2015
Ville de l'événement: 
Milano
Type d'événement: 
Colloques
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
métier, sviluppo sostenibile, interessi sociali

"En finir avec Eddy Bellegueule", Edouard Louis a Verona

Résumé de l'annonce: 
Una storia autobiografica di omofobia, bullismo e prevaricazione, un resoconto impietoso del degrado socio-culturale nel nord "bianco" della Francia, ma al tempo stesso una traiettoria di emancipazione e riscatto.
Edouard Louis ha studiato sociologia presso l'ENS di Parigi e ha curato il volume "Pierre Bourdieu. L'insoumission en héritage" (PUF. 2013). "En finir avec Eddy Bellegueule" (2014), suo romanzo d'esordio, ha riscosso un notevole successo e suscitato un acceso dibattito tanto in Francia quanto in Italia, dove è stato tradotto da Bompiani ("Il caso Eddy Bellegueule", 2014).
Suggéré par: 
Giovanni Tallarico
Courriel: 
_@_._
Date de début ou date limite de l'événement: 
28/04/2015
Ville de l'événement: 
Verona
Type d'événement: 
Séminaires et conférences
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
Eddy Bellegueule, Edouard Louis

Banlieues/Periferie : quelles représentations contemporaines des quartiers « sensibles »?

Résumé de l'annonce: 
L'Université de Gênes organise en collaboration avec l'Université de Tours et l'Institut français Italia un colloque visant à réfléchir sur les représentations sociales et artistiques contemporaines des quartiers « sensibles ». Le colloque se déroulera à Gênes les 16 et 17 septembre 2015.
Depuis les trente dernières années, le mot banlieue désigne l’inscription territoriale d’une question sociale, comme le souligne l’historienne experte de la banlieue parisienne Annie Fourcaut1. Très en vogue dans les débats médiatiques et politiques, notamment depuis les premières émeutes urbaines médiatisées des années 1990 jusqu’à arriver aux plus violentes en 2005, les banlieues entendues comme quartiers « sensibles », semblent rassembler autour d’elles et de leur jeunesse surtout, les connotations les plus disparates et péjoratives : paupérisation socio/économique, ségrégation résidentielle, dégradation du bâtiment, violence et délinquance. Nombreux sont les sociologues, philosophes, urbanistes et ethnologues contemporains qui signalent l’apparition de nouveaux phénomènes, au-delà du cas français, dans cet espace urbain. Celui-ci se configure, au niveau mondial, comme un champ ouvert au sein duquel de nouvelles formes de lutte, d’occupation, de consommation, de nomadisme s’instaureraient. La rhétorique et les représentations liées à ces lieux sont donc devenues expression d’un malaise saisi par les spécialistes comme « épicentre du problème social contemporain »2. Le projet de ce colloque s’inscrit dans ce contexte d’actualité et vise à réfléchir sur les représentations sociales et artistiques contemporaines de ces lieux, incluant la littérature et les arts visuels tels que le cinéma, la photographie et les arts urbains. Ces formes artistiques sembleraient s’insérer dans une mouvance de contestation de l’autorité dominante par une remise en question de l’ordre établi. C’est pour cette raison que nous prenons en compte les discours critiques qui les accompagnent interrogeant la figure de l'auteur en tant qu’artiste responsable et/ou impliqué. À ce titre, le projet s’insère dans le programme scientifique du laboratoire Interactions Culturelles et Discursives (ICD) de l’Université de Tours intitulé « Les paradigmes de l’autorité » aussi bien que dans le projet de recherche de l’Université de Gênes (PRA 2014) intitulé : « Conflictualité urbaine et imaginaire littéraire du tournant du millénaire à aujourd'hui ». On privilégiera la pluridisciplinarité dans les communications, aussi bien qu’une ouverture vers d’autres figurations des marges urbaines, non seulement européennes mais aussi mondiales. Les trois pistes de réflexions autour desquelles nous pourrons travailler sont les suivantes : Axe 1 : Réflexions socio-urbaines autour des zones marginales : des réalités « invisibles ». Le premier axe questionnera l'affirmation selon laquelle ces périphéries s’imposent désormais comme la nouvelle « question urbaine »3. Depuis quelques décennies, en effet, émerge une topographie sociale toujours plus contrastée où les inégalités sociales et spatiales se mélangent créant des dispositifs d’exclusion. Pour le cas italien, l’architecte Renzo Piano et son équipe G1244 viennent de présenter au Sénat un premier rapport annuel totalement dédié à la restructuration des périphéries de Rome, Catane et Turin, depuis longtemps abandonnées et tenues à l’écart. Au cours de la présentation il a affirmé que le véritable enjeu social des prochaines trente années est la transformation des périphéries en villes. Ce qui revient à dire que la question des banlieues est l’un des plus grands défis auquel toutes les sociétés contemporaines devront faire face. C’est donc sur la portée de ces récentes réflexions et recherches socio-urbaines que nous nous interrogerons pour commencer. Axe 2 : Au-delà du paysage, voyage en périphérie entre les arts visuels et la musique. Le second axe de réflexion portera sur le rôle politique et social que les arts visuels (cinéma, vidéo, photographie, graffitis, arts numériques) et la musique (rap, slam et autres) jouent dans les multiples représentations des banlieues, qu’ils contribuent à la construction de clichés et de mythologies ou qu’ils s’attachent au contraire à les contester. Axe 3 : Narrer les banlieues : quelle « implication » pour l’écrivain à présent ? Le troisième axe accordera un espace privilégié à la littérature, en se focalisant sur ce que la critique appelle depuis les émeutes françaises de 2005 : « littérature des banlieues » ou « urbaine ». Nous rejoindrons alors la question du rôle de l’écrivain en tant qu’acteur dévoilant à travers ses fictions « critiques » un univers méconnu, ou connu seulement à travers l'image que nous en donnent les médias. Notes 1 Annie Fourcaut, « Quelle était belle la banlieue… », L’Histoire, n°315, 2006. 2 Baron, Hervé-Vieillard, Banlieues et périphéries-des singularités françaises aux réalités mondiales, Paris, Hachette, 2011. 3 Bernardo Secchi, La città dei ricchi e la città dei poveri, Bari, Laterza, 2013. 4 G124 Renzo Piano - Il gruppo di lavoro del senatore sulle periferie e la città che sarà. http://renzopianog124.com   Le colloque aura lieu à l’Université de Gênes les 16 et 17 septembre 2015. Les propositions de communications accompagnées d’une brève notice bio-bibliographique doivent être transmises par courriel avant le 10 mai 2015 à l'adresse suivante: colloquebanlit2015@gmail.com Une publication des actes est prévue.   Langues acceptées : français, italien.   Calendrier : envoi des propositions de communication : avant le 10 mai 2015 acceptation des propositions : 1er juin 2015 colloque : 16 et 17 septembre 2015   Comité scientifique : Elisa Bricco (Università di Genova) Serena Cello (Università di Genova) Catherine Douzou (Université de Tours) Christina Horvath (Oxford Brookes University) Nancy Murzilli (Università di Genova/Institut français d'Italie) Laura Reeck (Allegheny College)   Comité d'organisation : Elisa Bricco, Serena Cello, Anna Fochesato, Nancy Murzilli (Università di Genova)   Contact : colloquebanlit2015@gmail.com http://banlit.hypotheses.org/   Mots-clés : banlieues, quartiers sensibles, littérature, cinéma, art, photographie, cultures urbaines, hip-hop, urbanisme, sociologie.   Brève bibliographie : Avenel, Cyprien, Sociologie des quartiers sensibles, 3ème édition, Paris, Armand Colin, 2010. Baron, Hervé-Vieillard, Banlieues et périphéries-des singularités françaises aux réalités mondiales, Paris, Hachette, 2011. Bazin, Hugues, La culture hip-hop, Paris, Desclée de Brouwer, 2011. Béthune, Christian, « Le hip hop : une expression mineure »,  Volume !, 8 : 2, 2011, en ligne http://volume.revues.org/pdf2728, consulté le 20/01/2014. Chaulet-Achour, Cristiane, « Banlieue et Littérature », in Situations de banlieue – Enseignement, langues, cultures, INRP, coll. « Education, politiques, sociétés », sous la dir. de M-M. Bertucci et V. Houdart-Merot, déc. 2005, p.129 à 150. Cyrille, François, «Des littératures de l’immigration à l’écriture de la banlieue», Synergies Sud–Est européen, n°1, 2008. Dikeç, Mustafa, Badlands of the Republic. Space, politics and urban policy, Oxford, Blackwell Publishing, 2007. Fourcaut, Annie, « Les banlieues populaires ont aussi une histoire », Projet 4/2007 (n° 299), p. 7-15. Hargreaves. Alec.G, Gans Guinone,A.M.,  « Au delà de la littérature beur ? », Expressions Maghrébines, revue de la CICLIM, Vol 7, n°1, 2008. Horvath, Christina, Le roman urbain contemporain, Paris, Presses de la Sorbonne nouvelle, 2008. Kokoreff, M., Lapeyronnie,D., Refaire la cité, Paris, Seuil, 2013. Le Goaziou Véronique et Mucchielli Laurent, Quand les banlieues brûlent... Retour sur les émeutes de novembre 2005. Édition revue et augmentée, Paris, La Découverte « Sur le vif », 2007. Lepoutre, David, Cœur de banlieue, Paris, Odile Jacob, 1997. Paquot, Thierry, Banlieues/Une anthologie, Lusanne, Presses polytechniques et universitaires romandes, 2008. Reeck, Laura, Writerly identities. In Beur fiction and Beyond, USA, Lexington Books, 2011. Viart, D., Rubino, G., Écrire le présent, Paris, Armand Colin, 2013. Viart D., Vercier B., La littérature française au présent, Paris, Bordas, 2008. Villechaise-Dupont, Agnès, Amère banlieue, les gens des grands ensembles, Paris, Grasset et Fasquelle, Le Monde de l’éducation, 2000, pp.266-267. Vitali, Ilaria, Intrangers- Post-migration et nouvelles frontières de la littérature beur, Tome I, Bruxelles, Editions Academia, 2011.http://www2.efmr.it/?q=node/23#overlay=%3Fq%3Dnode%252Fadd%252F-v-nement Vitali, Ilaria, «De la littérature beure à la littérature urbaine: Le Regard des Intrangers», Nouvelles Études Francophones, Vol.24, N°1, Printemps 2009. Wacquant, Loïc, Parias urbains. Ghetto, banlieues, État, Paris, La Découverte, 2006.
Courriel du contact: 
colloquebanlit2015@gmail.com
Suggéré par: 
Nancy Murzilli
Courriel: 
nancymurzilli@gmail.com
Date de début ou date limite de l'événement: 
10/05/2015
Ville de l'événement: 
Genova
Type d'événement: 
Appels à contribution
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
banlieues, quartiers sensibles, littérature, cinéma, art, photographie, cultures urbaines, hip-hop, urbanisme, sociologie
Site web de référence: 
http://banlit.hypotheses.org/

La Libye en transition. Elites, société civile et segmentarités dans la reconstruction étatique.

Résumé de l'annonce: 
Appel à communication pour un colloque international qui se déroulera à Rome les 23 et 24 juin 2015.
La Libye est aujourd’hui un symbole de la complexité des bouleversements qui travaillent et redessinent la rive Sud‐méditerranéenne depuis les printemps arabes. Cette complexité ajoute à l’opacité entourant un pays qui demeure le moins connu de cette rive. Elle accroit également le potentiel déstabilisateur de ce pays qui reste une source principale de tensions géopolitiques en Méditerranée. Dans ce processus de bouleversements, la Libye se singularise à la fois par une très forte instabilité et surtout par un rare enchevêtrement de fractures multiples qui se croisent et s’alimentent. Mais au‐delà, les incertitudes et les trajectoires bousculées de la transition en Libye expriment, en les exacerbant, les difficultés et les écueils du processus de mutations sociétales et politiques qui touchent l’ensemble des sociétés sud‐méditerranéennes. Aussi, le colloque se propose de questionner le processus de transition en Libye en lien avec les grandes interrogations que soulève ce processus à l’échelle de tout le monde arabe. L’instabilité structurelle qui mine la Libye et désintègre des structures étatiques déjà fragiles, est la conséquence de l’impasse des luttes de pouvoir et de reclassement. Ces luttes qui peinent à être tranchées opposent d’une part les nouvelles élites issues de la révolution et d’autre part les élites issues des notabilités déjà établies, reconverties ou non à la révolution. Ces luttes qui ont abouti en Libye à une véritable dualité institutionnelle et à un déchirement du pays dans la violence, posent une question centrale des transitions dans cette région du monde, celle du contenu et des modalités du nécessaire renouvellement des élites comme aboutissement et consolidation des changements politiques. La gestion de cette question est en soi toujours porteuse de tensions et d’instabilité au‐delà de la spécificité Libyenne. Elle pose la difficile négociation entre une nécessaire traduction du changement politique par un renouvellement des élites et un remodelage institutionnel d’un côté et, de l’autre, l’écueil de la marginalisation des anciennes élites, de la déstabilisation de l’Etat de l’éclatement de la cohésion sociale. Une dimension importante des graves crises politiques dans le monde arabe, et notamment de l’irruption de l’usage de la violence armée par des groupes non‐étatiques, peut être appréhendée par l’éclairage le de ces luttes de reclassement dans le champ politique et social. L’instabilité chronique a également ouvert un large interstice à l’implantation de groupes djihadistes. Si celle‐ci fait également écho aux succès militaires de ces derniers dans d’autres pays de la région, en Libye elle a été également favorisée par les rapports ambigus entretenus avec les islamistes. Dans un contexte moins contraignant pour eux qu’en Tunisie ou en Egypte, les islamistes libyens restent marqués par leur perméabilité aux courants djihadistes avec lesquels ils ont tissé des alliances, ouvrant ainsi un espace politique à ces derniers dont l’ancrage civil est pourtant faible. Ce positionnement, qui représente un des plus grands obstacles à la stabilité, interroge également les résistances de courants islamistes à opérer une mutation vers une pratique politique civile et démocratique. Au‐delà du cas libyen, il pose la complexité du cheminement et la difficulté, variables selon le pays, du courant islamiste à faire son aggiornamento et à se différencier explicitement des conceptions totalitaires et violentes. La complexité du champ politique libyen est encore plus exacerbée par la prédominance des acteurs locaux, la fragmentation en « localismes » et la difficulté de les nationaliser qui est la source première de l’instabilité structurelle. Des « localismes » qui se conjuguent également avec la résurgence ou la reconstruction d’identités segmentaires notamment tribales, des revendications identitaires ethniques et des tendances centrifuges régionales, accentuant la logique de fragmentation. On y retrouve une question posée partout, avec plus ou moins de vigueur, par les printemps arabes qui ont eu pour vertu la libération d’une grande diversité d’expressions et de forces locales bridées, sans pour autant que celles‐ci aient pu être canalisées ou inscrites dans un devenir national et démocratique, et devenant parfois même menaçantes pour celui‐ci et notamment pour l’Etat. Affaiblissant l’autorité de ce dernier, elles l’interrogent sur sa nature et les ambiguïtés qui ont présidé à sa construction et la réalité de ses enracinements. Les difficultés de la transition et le désordre institutionnel en Libye, tout en relevant d’abord des acteurs libyens, s’alimentent également des enjeux de puissance internationaux qui les exacerbent et que la rente pétrolière aiguise. Le soulèvement libyen a été perturbé à son début même par l’intervention militaire occidentale. Aujourd’hui, les luttes de pouvoir qui déchirent le pays sont attisées par des puissances régionales soutenant financièrement et militairement les différentes factions. Ces ingérences s’inscrivent dans une tentative, plus globale à l’échelle du monde arabe, de ces mêmes puissances pour capter le cours des printemps arabes afin d’asseoir leur influence dans la région. Enjeu vital pour son économie domestique rentière, la question migratoire est également pour la Libye un enjeu international central, qui pèse dans ses rapports avec l’Europe – et particulièrement l’Italie et Malte concernés par le transit de l’immigration irrégulière depuis la Libye. En tant que marché de travail régional le plus important, elle pèse également dans le rapport avec ses pays voisins arabes et sahéliens et dans la stabilité de ces derniers. La guerre qui n’a pas tari les flux a, par contre, favorisé un processus croissant d’informalisation, de criminalisation et d’exploitation de la migration. Le colloque s’adresse à l’ensemble des sciences sociales et privilégie les communications basées sur des études de terrain couvrant les évolutions récentes et portant particulièrement, mais non exclusivement, sur les thèmes suivants : renouvellement des élites réformes et reconfigurations institutionnelles élites locales et rapports au pouvoir central minorités ethno‐culturelles et identités régionales segmentarités et identités tribales acteurs et dynamiques internationales immigration en et par la Libye et émigration et diasporas libyennes   Les propositions de communication devront être adressées avant le 7 avril à : Ali Bensaad bensaadali@wanadoo.fr et Antonio Morone antmorone@hotmail.com Les communications feront l’objet d’une publication dans un ouvrage collectif.   Comité Scientifique Ali Bensaad (Université d'Aix‐Marseille, Idemec – AMU/CNRS), Anna Baldinetti (Universitè de Perugia), et Antonio M. Morone (Université de Pavia), François Dumasy (Ecole Française de Rome), Olivier Roy (European University Institute)
Nom du contact: 
Antonio Morone
Courriel du contact: 
antmorone@hotmail.com
Suggéré par: 
Nancy Murzilli
Courriel: 
nancymurzilli@gmail.com
Date de début ou date limite de l'événement: 
07/04/2015
Ville de l'événement: 
Rome
Type d'événement: 
Appels à contribution
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
Libye, elites, société civile, reconstruction étatique.

Il dono come paradigma linguistico-culturale

Résumé de l'annonce: 
La giornata di studi "Il dono come paradigma linguistico-culturale" si svolgerà all'Università degli studi di Roma Tre il 19 marzo 2015.
Programma Ore 14.30 Apertura dei lavori Coordina: Danielle Londei, Università di Bologna Interventi di: - Federico Albano Leoni, Università Sapienza Il donum, la strena e il regalo - Vincenzo Matera, Università Bicocca di Milano La parola rivolta. Lo scambio e il dono come valori fondanti della socialità - Silvana Borutti, Università di Pavia Per una critica del dono come forma di intersoggettività - Laura Santone, Università Roma Tre Lo straniero à l’épreuve tra dono e ospitalità. Riflessioni sulla traduzione Répondant: Alessandro Duranti, UCLA, Los Angeles Ore 17.00 Pausa Caffè Ore 17.30 Presentazione del libro di Danielle Londei & Laura Santone (éds), Entre linguistique et anthropologie. Observations de terrain, modèles d’analyse et expériences d’écriture, Peter Lang, 2013 Intervengono : Enrica Galazzi, Università Cattolica di Milano; Franca Orletti, Università Roma Tre Répondant: Michela Fusaschi, Università Roma Tre
Suggéré par: 
Micaela Rossi
Courriel: 
micaela.rossi@unige.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
19/03/2015
Ville de l'événement: 
Roma
Type d'événement: 
Séminaires et conférences
Catégorie principale: 
Sous-catégorie: 
Mots-clés: 
dono, paradigma linguistico-culturale

Pages

S'abonner à RSS - Socio/ethno/anthropologie