Vous êtes ici

Toutes les catégories

Premio Murat. Università di Bari. Un romanzo francese per l’Italia 2001-2017 Pagine per Matteo Majorano

Contenu de l'annonce: 

Il Premio Murat. Università di Bari. Un romanzo francese per l’Italia nasce nel 1999 come premio letterario per un’opera dell’extrême contemporain e costituisce l’illustrazione migliore, il punto di convergenza delle ambizioni che l’ideatore, Matteo Majorano, Professore Ordinario di Letteratura...

Image de l'annonce: 
Catégorie principale: 
Suggéré par: 
Groupe de Recherche sur l'Extrême Contemporain (GREC)...
Courriel: 
grec.prixmurat@uniba.it
ISBN: 
9788822904171
Collection: 
Ultracontemporanea
Anonyme
Éditeur: 
Quodlibet
Lieu de parution: 
Macerata
Date de parution: 
Jeudi, Octobre 24, 2019
Date de mise en ligne: 
Jeudi, Octobre 24, 2019
URL: 
http: quodlibet.it
Langue: 
Italiano, Francese
Mots-clés: 
Premio Murat, Extrême contemporain, Matteo Majorano
Site web de référence: 
www.quodlibet.it, www.grecart.it

10a Edizione Premio Murat

Prix Murat. Université de Bari. Un roman français pour l'Italie

Résumé de l'annonce: 
Premiazione scrittrice Aliona Gloukhova, autrice del romanzo "Dans l'eau je suis chez moi" (Verticales, 2018).
10a Edizione Premio Murat. Università di Bari. Un romanzo francese per l'Italia Prix Murat. Université de Bari. Un roman français pour l'Italie (Bari, 21 ottobre 2019) Lunedì 21 ottobre alle ore 9.30, presso il cinema-teatro AncheCinema ((ex-cinema Royal, Corso Italia, 112, Bari), in occasione della 10a edizione del “Prix Murat. Università di Bari. Un romanzo francese per l'Italia”, si terrà la premiazione della scrittrice Aliona Gloukhova, con il romanzo Dans l'eau je suis chez moi (Verticales, 2018). Il Premio che coinvolge gli studenti di lingua francese dell’Università di Bari e quelli di ben 32 scuole delle province di Bari, Bat, Brindisi, Foggia, Taranto e Matera, mira a consolidare l'attenzione per la lettura, l'interesse per la letteratura e l'apertura verso la cultura più specificamente francese. Nata a Minsk (Bielorussia) nel 1984, l'autrice ha studiato Arti visive all'Università di San Pietroburgo prima di lavorare come traduttrice, insegnante e organizzatrice di eventi culturali. Nel 2015, ottiene un Master in creazione letteraria all'Università Paris-8 e si trasferisce in Francia dove risiede tuttora. Il romanzo premiato è la sua opera prima e rientra nel filone dell'autofiction. Aliona aveva 11 anni quando, nel novembre 1995, suo padre scompare nel naufragio di un veliero al largo della costa turca. Poiché il suo corpo non è mai stato ritrovato, il lutto è impossibile. L'acqua è il motore di questa scrittura che racconta l'assenza, tracciando il ritratto di quest'uomo sfuggente. A sua figlia, di fatto, non restano che supposizioni e chimere da condividere con i lettori. Interverranno il Magnifico Rettore, Prof. Stefano Bronzini, il Prof. Antonio Uricchio, Direttivo ANVUR, il Prof. Matteo Majorano, fondatore del Premio, la Prof.ssa Marie Thérèse Jacquet, coordinatrice dell'evento insieme al GREC, la scrittrice e l'editore Yves Pagès delle Edizioni Verticales. Collegati a questa edizione del Premio Murat, due incontri con la scrittrice. Martedì 22 ottobre, alle ore 10.30, al Palazzo Tupputi di Bisceglie, terrà la conferenza "L'écriture chez moi. Le français d’Aliona Gloukhova" e un atelier di scrittura, cui parteciperanno gli studenti dell'Istituto Dell'Olio, coordinati dal Prof. Vincenzo di Noia e da alcuni membri del GREC. Mercoledì 23 ottobre, incontrerà gli studenti di Lingue per un seminario su Une écriture venue d'ailleurs, alle ore 9.50.
Nom du contact: 
Groupe de Recherche sur l'Extrême Contemporain (GREC)
Courriel du contact: 
grec.prixmurat@uniba.it
Adresse postale: 
Groupe de Recherche sur l'Extrême Contemporain (GREC) - Università degli Studi di Bari - Dip. Lettere Lingue Arti - Palazzo Lingue - Via Garruba, 6 - 70122 BariVia
Suggéré par: 
Groupe de Recherche sur l'Extrême Contemporain (GREC)
Courriel: 
grec.prixmurat@uniba.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
21/10/2019
Date de fin de l'événement: 
23/10/2019
Ville de l'événement: 
Bari
Type d'événement: 
Séminaires et conférences
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
Premio Murat, letteratura francese extrême contemporain, Aliona Gloukhova
Site web de référence: 
www.grecart.it

La comédie et l'étranger: XVIe-XXIe siècles

Résumé de l'annonce: 
Colloque organisé par Florence Bistagne et Jean-Claude Ternaux (Avignon Université)
La comédie et l'étranger: XVIe-XXIe siècles (Avignon, 17-18 octobre 2019) Campus Hannah Arendt Site Centre-Ville 2E07 Colloque organisé par Florence Bistagne et Jean-Claude Ternaux (Avignon Université) Comité scientifique : Antonia Amo-Sanchez, Florence Bistagne, Sophie Gaillard, Maddalena Gonzales, Nathalie Mate-Barbier, Jean-Claude Ternaux (Avignon Université); Richard Cooper (Brasenose College, Oxford); Pascal Debailly (Université Paris Diderot); Rosanna Gorris Camos (Université de Vérone); Isashi Iwan (Université de Osaka); Français Roudaut (Univeristé Paul Valery, Montpellier) Programme complet: https://cutt.ly/Ieifcxh
Nom du contact: 
rosanna gorris
Courriel du contact: 
rosanna.gorris@univr.it
Suggéré par: 
Rosanna Gorris Camos
Courriel: 
rosanna.gorris@univr.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
17/10/2019
Date de fin de l'événement: 
18/10/2019
Ville de l'événement: 
Avignon
Type d'événement: 
Colloques
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
comédie; étranger; siècles XVIe-XXIe
Site web de référence: 
http://www.cinquecentofrancese.it/index.php/archivio/443-la-comedie-et-l-etranger-xvie-xxie-siecles-avignon-17-18-octobre-2019?fbclid=IwAR0TgfKhRMuU3MpXo6yjBqs2gjHqwYrroLmIK5z8QsL7WEmhkYXrWtU0vwM

Au commencement était la traduction

L'antichambre grecque de la tragédie française

Résumé de l'annonce: 
Tristan Alonge (Université de la Réunion) terrà una lezione nell’ambito del Seminario Dottorale "Editoria ed Eresia". L’accordo Erasmus tra l’Università di Verona e l’Université de la Réunion verrà presentato in questa occasione.
➡️ 22 ottobre 2019, ore 15,40 Aula T.7 Palazzo di Lettere/Lingue Via San Francesc 22, Verona Con la lezione si coglierà l'occasione di presentare l'accordo Erasmus tra l’Università di Verona e l’Université de la Réunion Docente responsabile: Prof. Rosanna Gorris Camos Contrairement aux apparences, en matière théâtrale la Renaissance fut grecque avant que latine : c’est en lisant et en traduisant les tragiques athéniens que les humanistes français redécouvrent le drame antique, qu’ils prennent conscience de l’écart existant entre la structure classique de ce dernier et les Moralités issues du Moyen-âge. À travers l’analyse des huit traductions qui nous sont parvenues – dont l’une inédite –, l'intervention se propose d’anticiper d’une vingtaine d’année la date de naissance de la tragédie française, en la déplaçant aux années 1530. Elle montre que le développement du genre, qui rivalise à armes égales avec l'Italie, se situe à ce moment-là à un carrefour décisif, dans un entre-deux, soumis encore aux logiques des Moralités et du théâtre médiéval, tout en aspirant à reproduire le théâtre antique. Une comparaison minutieuse avec leurs sources athéniennes permet de démontrer que les huit traductions s’apparentent par moments à de réelles adaptations et représentent donc un passage obligé, une antichambre ouvrant la voie à la naissance de la tragédie française humaniste.
Nom du contact: 
Rosanna Gorris Camos
Courriel du contact: 
rosanna.gorris@univr.it
Suggéré par: 
Rosanna Gorris Camos
Courriel: 
rosanna.gorris@univr.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
22/10/2019
Date de fin de l'événement: 
22/10/2019
Ville de l'événement: 
Verona
Type d'événement: 
Séminaires et conférences
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
tragédie française
Site web de référence: 
https://www.facebook.com/dlls.univr/photos/a.2062383650506596/2457529534325337/?type=3&theater&ifg=1

Histoire d’entalenter.

Les émotions dans le récit bref européen, entre Moyen Âge et première modernité.

Résumé de l'annonce: 
Journée d’étude, le 9 décembre 2020
« Histoire d’entalenter : Les émotions dans le récit bref européen, entre Moyen Âge et première modernité » Mercredi 9 décembre 2020 Université Littoral – Côte d’Opale, Boulogne-sur-Mer Unité de Recherche H.L.L.I. (EA 4030) Ces dernières années, les recherches sur les émotions n’ont eu cesse de se développer dans le domaine des études médiévales, littéraires et historiques et bien au-delà. En effet, la question des émotions, qui relève de celle des mentalités, paraît essentielle pour mieux appréhender l’objet que constitue toute œuvre littéraire, qu’elle soit fictionnelle ou réelle. L’objectif de cette journée d’étude est de s’interroger sur la place occupée par les émotions dans le récit bref en Europe au Moyen Âge et au début de la Renaissance. Étant donné sa forme courte, le plus souvent synonyme de concision et d’économie textuelle, ce genre est-il propice à l’expression paroxystique, ciblée, efficace des émotions ? Comment les actes émotifs (Reddy, The Navigation of Feeling. A Framework for the History of Emotions, 63 sq.) sont-ils mis en scène dans ces textes baignant dans l’oralité autant que dans la mouvance de plus en plus maîtrisée de la textualité ? Quel est le lexique employé pour dire et faire le jeu des émotions ? Qu’en est-il de la gestuelle et de la physionomie associées à leur expression ? Existe-il des émotions sous-entendues plutôt que dites ? Tabouées ? Prônées ? Politiquement (in)correctes ? Les émotions, qu’elles soient individuelles ou collectives, sont à comprendre ici dans leur acception la plus large, qui comprend les passions, les sentiments et les affects (cf. B. Rosenwein, Emotional communities, p. 4-5). Dans le cadre de cette réflexion, l’on s’intéressera au récit bref sous toutes ses formes : exemplum, dit, fabliau, lai, nouvelle et conte. La confrontation de récits issus de différentes aires géographiques européennes (Allemagne, Espagne, France, Grande-Bretagne, Italie …) sera aussi l’occasion de s’interroger sur l’émergence d’une sensibilité narrativement efficace, relevant de la poétique de la brièveté et de la pragmatique de l’acmé. Les propositions de communications (résumé de 10 lignes + un bref CV) sont à adresser, avant le 15 novembre 2019, aux deux adresses mail suivantes : alexandra.velissariou@univ-littoral.fr brindusagrigoriu@yahoo.fr Les frais de déplacement des participants ne pourront pas être pris en charge dans le cadre de la journée d’étude. Organisateurs : Brindusa Grigoriu (Université de Iasi) Alexandra Velissariou (Université Littoral – Côte d’Opale) Comité scientifique : Jean Devaux (Université Littoral – Côte d’Opale) Luca Pierdominici (Université de Macerata) Danielle Quéruel (Université de Reims – Champagne Ardenne)
Nom du contact: 
Alexandra Velissariou ; Brindusa Grigoriu
Courriel du contact: 
alexandra.velissariou@univ-littoral.fr ; brindusagrigoriu@yahoo.fr
Suggéré par: 
Luca Pierdominici
Courriel: 
luca.pierdominici@unimc.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
15/11/2019
Ville de l'événement: 
Boulogne-sur-Mer
Type d'événement: 
Appels à contribution
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
émotions, récit bref, Moyen Âge, Renaissance, première modernité
Site web de référence: 
https://www.fabula.org/actualites/les-emotions-dans-le-recit-bref-europeen-entre-moyen-ge-et-premiere-modernite_92765.php

La langue ne rougit pas. Essai

Contenu de l'annonce: 

Parler à langue déliée, sans langue de bois, de cette langue du Moyen Âge au prisme du contemporain : telle est la vocation de cette langue qui ne rougit pas. En faisant du récit scientifique une aventure personnelle, Nelly Labère propose une leçon d’étonnement qui permet d’aborder de manière...

Image de l'annonce: 
Catégorie principale: 
Suggéré par: 
Luca Pierdominici
Courriel: 
luca.pierdominici@unimc.it
ISBN: 
9788899913748
Collection: 
Piccola Biblioteca di Studi Medievali e Rinascimentali, 3 (ISSN 2039-1412)
Anonyme
Éditeur: 
Aras Edizioni
Lieu de parution: 
Fano (Pesaro Urbino)
Date de parution: 
Vendredi, Août 30, 2019
Date de mise en ligne: 
Vendredi, Août 30, 2019
URL: 
https://www.arasedizioni.com/catalogo/la-langue-ne-rougit-pas-essai/
Langue: 
Francese
Mots-clés: 
Moyen Âge, littérature, essai, égo-histoire, histoire
Site web de référence: 
https://www.arasedizioni.com/catalogo/la-langue-ne-rougit-pas-essai/

Quaderni di filologia e lingue romanze. Ricerche svolte nell'Università di Macerata

Contenu de l'annonce: 

Quaderni di filologia e lingue romanze. Ricerche svolte nell'Università di Macerata, terza serie, n°33 (2018).- ISBN 978-88-255-1760-6

Annuale

Sommario:

Adeline Desbois-Ientile, Rileggendo Cesare: la difesa dell’antichità gallica nel primo libro delle Recherches de la France...

Image de l'annonce: 
Mots-clés: 
Letteratura, lingue romanze
ISSN format électronique: 
1971–4858–33
Catégorie principale: 
Courriel: 
lpierdominici@yahoo.fr
luca.pierdominici@unimc.it
Directeur(s) scientifique(s): 
Giulia Latini Mastrangelo
Éditeur: 
Aracne
Lieu de parution: 
Roma
Suggéré par: 
Luca Pierdominici

Voyage au Québec : auto et hétéro-représentations

Colloque CISQ - Centro interuniversitario Studi quebecchesi 2019

Résumé de l'annonce: 
Convegno CISQ 2019
Programma del Convegno CISQ 2019 - 11-12 aprile 2019
Nom du contact: 
Anna Giaufret
Courriel du contact: 
anna.giaufret@unige.it
Adresse postale: 
Via Balbi 2, Genova - Aula Magna della Scuola di Scienze Umanistiche
Suggéré par: 
Gerardo Acerenza
Courriel: 
gerardo.acerenza@unitn.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
11/04/2019
Date de fin de l'événement: 
12/04/2019
Ville de l'événement: 
Genova
Type d'événement: 
Colloques
Catégorie principale: 
Sous-catégorie: 
Mots-clés: 
Québec - Voyages - Littérature québécoise - Lexicographie

Bando Cassini 2019

Résumé de l'annonce: 
Il bando ha lo scopo di permettere ai dottorandi e agli studiosi afferenti alle università italiane di creare o sviluppare rapporti scientifici con università e centri di ricerca francesi.
ORGANIZZAZIONE DI CONVEGNI E GIORNATE DI STUDIO ITALO-FRANCESI Il bando ha lo scopo di permettere ai dottorandi e agli studiosi afferenti alle università italiane di creare o sviluppare rapporti scientifici con università e centri di ricerca francesi. Cassini Junior (riservato ai dottorandi) e Cassini Senior (riservato ai ricercatori) prevedono l’attribuzione di un finanziamento di 1000 euro per l’organizzazione di una manifestazione scientifica in collegamento con le aree culturali francese e italiana. L’organizzazione deve osservare i seguenti criteri: invitare alla manifestazione almeno due studiosi o dottorandi provenienti da università o centri di ricerca francesi disporre di un cofinanziamento da parte dell’università di afferenza approfondire una delle tematiche prioritarie per il 2019: Democrazie e società europee; Ambiente, biodiversità, salute; Intelligenza artificiale. Calendario: Termine ultimo per la consegna delle candidature: 06 aprile 2019 Annuncio dell’esito della selezione: entro fine giugno 2019 Firma della convenzione di finanziamento con l’Ambasciata di Francia in Italia: entro settembre 2019 Svolgimento dei lavori: dal 1 settembre 2019 al 30 giugno 2020.
Suggéré par: 
Marie Gaboriaud
Courriel: 
marie.gaboriaud@institufrancais.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
06/04/2019
Ville de l'événement: 
Roma
Type d'événement: 
Bourses, prix, emplois
Catégorie principale: 
Sous-catégorie: 
Mots-clés: 
Cassini, IFI
Site web de référence: 
https://www.institutfrancais.it/italie/bando-cassini-2019

Expressions et dynamiques de l’interculturel dans des correspondances du XIXe au XXIe siècle

Appel à contribution pour un ouvrage collectif

Résumé de l'annonce: 
Le but du volume qui sera publié aux éditions Roma Tre-Press (s.l.d. Marina Geat) consistera à sonder les correspondances de l’époque moderne et contemporaine afin de mieux comprendre comment des représentations dynamiques et partagées du monde s’élaborent, à l’échelle de deux (ou de plusieurs) existences individuelles qui se confrontent au fil des jours et des événements
Appel à contribution pour un ouvrage collectif Département de Sciences de l’Éducation – Université Roma Tre Groupe de Recherche RUIPI (Réseau Universitaire international pour l’Interculturel) « Expressions et dynamiques de l’interculturel dans des correspondances du XIXe au XXIe siècle » (sous la direction de Marina Geat) Présentation Les correspondances sont un instrument privilégié pour explorer le champ de l’interculturel. Le but du volume qui sera publié aux éditions Roma Tre-Press consistera donc à sonder les correspondances de l’époque moderne et contemporaine afin de mieux comprendre comment des représentations dynamiques et partagées du monde s’élaborent, à l’échelle de deux (ou de plusieurs) existences individuelles qui se confrontent au fil des jours et des événements, notamment dans des situations où les correspondants manifestent des identités culturelles différentes, des identités qui tiennent à leur milieu d’origine, à leur éducation ou à leur réaction à cette dernière, aux expériences qui ont jalonné leur existence, à leurs succès ou à leurs échecs. Rappelons, à cet égard, qu’un des aspects fondamentaux du genre épistolaire, c’est son dialogisme intrinsèque, perceptible même quand il ne s’agit pas de dialogue à proprement parler : le destinataire hante toujours le propos de l’énonciateur. En outre, les correspondants, conscients de l’altérité de ce destinataire, sont souvent en quête, à travers l’espace et le temps, de révélations inédites, sinon de « vérités ». Des lettres sont échangées entre des personnes réelles qui ne sont pas en présence l’une de l’autre ; il faut donc reconstituer la situation de communication : qui s’adresse à qui, avec quelle intention et dans quelles circonstances ? Les « vérités » auxquelles les correspondants aboutissent, ainsi que celles auxquelles aboutiront les éventuels lecteurs non destinataires de ces lettres, ne sont jamais définies au préalable. Il s’agit d’élaborations partielles et provisoires, dépendant du vécu des épistoliers comme de celui des lecteurs « hors jeu », de leur état d’esprit au moment de la lecture, de leur intelligence, des stratégies discursives déployées pour réaliser les intentions, enfin, de leur culture. Les cultures diffèrent, et le succès de la tentative d’élucidation du vouloir-dire d’autrui est conditionné par la possibilité de prendre conscience de cette diversité, de prendre ses distances envers sa propre identité culturelle, sans la renier pour autant, et d’envisager avec empathie celle d’autrui. Autrement dit, d’adopter une attitude interculturelle. Le concept d’interculturalité est ici proposé dans une acception large, étant donné, d’une part, la difficulté de définir de façon univoque le terme « culture », d’autre part la complexité croissante d’une (post)modernité où les éléments que l’on peut tenir momentanément pour constitutifs d’une identité culturelle, individuelle ou collective, tantôt s’estompent et s’amalgament, tantôt au contraire voient leurs contours renforcés et s’excluent réciproquement. Deux significations principales du mot « culture » sont prises en compte : a) La culture en tant qu’adhésion à une vision du monde, et qu’adoption de modalités d’expression de soi comme de communication avec autrui. Cette adhésion et cette adoption dépendent de l’histoire individuelle ainsi que de l’Histoire collective, notamment de l’éducation reçue et de la réaction à cette dernière. b) La culture en tant qu’adhésion prioritaire, à la suite des études et/ou des choix professionnels, à l’un des deux grands modes d’approche de la connaissance du monde, le mode humaniste et le mode scientifique, compatibles en dépit de tous ceux qui les renvoient dos à dos. L’attitude interculturelle implique la conscience de la diversité et de la relativité des identités culturelles, la conviction de leur mutabilité, le soin d’éviter la crispation sur un état transitoire de ces dernières et la volonté de chercher, par-delà les différences, ce qui peut fonder le vivre ensemble. La période où nous avons fixé les limites de cette recherche – du début du XIXe siècle au début du nôtre – est celle de la modernité et de la postmodernité. Elle impose à l’individu d’interagir de plus en plus avec des personnes dont la perception du monde, la sensibilité, les valeurs, les modes de pensée, les façons de poser les problèmes, diffèrent des siennes, de celles qu’il a acquises dans son environnement. C’est, au XXIe siècle, la conséquence de la mondialisation et de l’interconnexion. L’époque exige en outre de tenir compte du déferlement des technologies et des acquis scientifiques dans la vie quotidienne, ce qui entraîne un questionnement, au-delà de tout cloisonnement disciplinaire académique, sur les rapports entre l’humain et la science, l’individu et la société, le politique et le laboratoire. Quelques pistes, non exhaustives Correspondances dans des contextes de colonisation et/ou de décolonisation et/ou de sociétés postcoloniales. Correspondances d’anthropologues, d’ethnologues, de voyageurs. Correspondances interdisciplinaires (médecins et écrivains ; physiciens et psychologues ; mathématiciens et poètes ; philosophes et sociologues, etc.). Correspondances entre scientifiques ou artistes qui proviennent de pays différents ou qui parlent des langues différentes, etc. En ce qui concerne l’analyse du discours et/ou la stylistique : étude des stratégies de communication, des intertextualités, de l’approche logique des problèmes, de l’élaboration et du partage de l’imaginaire et du symbolique, etc. Les propositions de contribution de 500 mots maximum (accompagnées d’une brève notice biobibliographique) sont à envoyer avant le 15 avril 2019 à l’adresse suivante : marina.geat@uniroma3.it Calendrier : Envoi des propositions de contribution : 15 avril 2019. Évaluation et réponse du comité de lecture : 30 mai 2019. Envoi des contributions retenues : impérativement le 30 août 2019 dernier délai. Du 30 août au 15 octobre: évaluation des articles en double aveugle et transmission des résultats aux auteurs. Réception des articles avec les corrections, améliorations, intégrations demandées : 30 novembre 2019. Vérification finale de la part du comité scientifique et éditorial. Livraison des textes à la maison d’édition Roma TrE-press : 15 décembre 2019. Parution de l’ouvrage : février 2020. Langues des articles : français, italien, anglais, espagnol. Longueur des articles de 35000 à 50000 caractères espaces compris. Comité scientifique : Yamina Bettahar (Université de Nancy) ; Viviane Devriésère (ISFEC Aquitaine – RUIPI) ; Jean- Louis Dumortier (Université de Liège - RUIPI) ; Éric Francalanza (Université de Bretagne Occidentale – CECJI) ; Marina Geat (Université Roma Tre – RUIPI) ; Sophie Guermès (Université de Bretagne Occidentale – CECJI - RUIPI).
Nom du contact: 
Marina Geat
Courriel du contact: 
marina.geat@uniroma3.it
Suggéré par: 
Marina Geat
Courriel: 
marina.geat@uniroma3.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
15/04/2019
Ville de l'événement: 
Roma
Type d'événement: 
Appels à contribution
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
Correspondances ; interculturel ; interdisciplinarité ;

Pages

S'abonner à RSS - Toutes les catégories