You are here

La mémoire européenne mise en question

Riassunto dell'annuncio: 
Appel à contribution pour un numéro de la revue De Europa dirigé par Angela Condello (Università di Roma 3) et Anna Mastromarino (Università di Torino)

Appel à contribution

La mémoire européenne mise en question

Numéro dirigé par Angela Condello (Università di Roma 3) et Anna Mastromarino (Università di Torino)
www.deeuropa.unito.it - n. 2 -2020 ISSN 2611-853X

Au cours de ces dernières années, les études sur la « mémoire » ont connu un succès grandissant, ce type d’études ne portant plus seulement sur les fonctions cognitives et psychiques mais devenant un domaine interdisciplinaire qui s’intéresse à l’analyse des liens entre le passé, le présent et l’avenir d’après des perspectives différentes (sociologique, juridique, culturelle).
La revue De Europa envisage la publication d’un numéro sur l’analyse interdisciplinaire du rôle que les processus mémoriels jouent dans le processus d’intégration européenne, tout en considérant que le fait de construire une mémoire entraîne la construction d’une identité groupale et que donc la réflexion sur le passé est une étape fondamentale lors du processus d’autodéfinition d’un peuple. Par conséquent, ce numéro de la revue s’intéressera à la mémoire en relation à la construction et à l’élaboration d’identités plurielles dans l’histoire européenne mais aussi par rapport à leurs projections vers l’avenir, ce qui leur permet d’être sans cesse remodelées.
Dans ce contexte, les événements, les personnes, les lieux, les discours, les dates deviennent des éléments essentiels pour consolider les liens d’unité d’un peuple.
Ce numéro de la revue abordera donc les questions suivantes :
- de quelle manière la mémoire peut créer identité dans la société europenne ;
- si la coexistence de mémoires différenciées, voire opposées, est possible au sein d’un
espace public européen commun et partagé ;
- à travers quel type de processus de sélection (individuel, privé, public) il est possible de
créer une mémoire européenne collective ;
- quels objets « exemplaires » et / ou quels discours sont capables de déclencher des
processus mémoriels ;
- dans le contexte européen, qui sont les sujets censés devenir les acteurs « légitimes » de
la mémoire ;
- quels peuvent être les lieux capables de créer de la mémoire (lieux matériels, immatériels,
discursifs ; dates, musées...) ;
- quel rôle peut jouer l’éducation, notamment l’enseignement de l’histoire, par rapport à la
création d’une mémoire européenne ;
- s’il est possible de contourner les risques possibles d’instrumentalisation des processus
mémoriels de la part des forces antieuropéennes et de renforcer un espace de confrontation ouvert qui favorise la coexistence de mémoires potentiellement conflictuelles.

Un résumé d'environ 300 mots et 5 mots-clés devront être envoyés en français et dans
une des autres langues de la revue (italien, anglais ou espagnol) à l’adresse redazione.deeuropa@unito.it avant le 30 septembre 2019.
Les articles des propositions acceptées devront être envoyés à la même adresse avant le 31 mars 2020.
Les consignes rédactionnelles sont disponibles au lien: http://www.deeuropa.unito.it/content/contacts

Segnalato da: 
Rachele Raus
Email: 
rachele.raus@unito.it
Data di inizio o data limite dell'evento: 
30/09/2019
Luogo dell'evento: 
Torino
Tipo di evento: 
Proposte di contributi
Categoria principale: 
Parole chiave: 
europe, europa, mémoire, memoria
Sito web di riferimento: 
www.deeuropa.unito.it