You are here

Tutte le categorie

Ciclo di seminari sulla traduzione

Incontro con Camille de Toledo e Jean-Paul Manganaro

Riassunto dell'annuncio: 
Camille de Toledo e Jean-Paul Manganaro sono i primi due ospiti del ciclo di conferenze sulla traduzione organizzato dalla Cattedra di letteratura francese dell'Università degli Studi di Napoli Federico II. Gli incontri avranno luogo lunedì 23 ottobre 2017 a partire dalle 15.
I primi due appuntamenti del ciclo di sei conferenze sulla traduzione si terranno lunedì 23 ottobre 2017 (Università Federico II, via Porta di Massa, 1; Aula 410; Scala B, ultimo piano) e prevedono i seguenti incontri presentati da Silvia Disegni:  CAMILLE DE TOLEDO, Scrittore : L’Entre des langues : l’Europe et l’esprit de la traduction. ORE 15-17. JEAN-PAUL MANGANARO, Professore emerito di Letteratura italiana contemporanea (Université Lille III) e traduttore: Entretien sur la théorie et la pratique de la traduction. ORE 17-18.  
Nome del contatto: 
Silvia Disegni
Email del contatto: 
silvia.disegni@tiscalinet.it
Segnalato da: 
Silvia Disegni
Email: 
silvia.disegni@tiscalinet.it
moichela.lofeudo@gmail.com
Data di inizio o data limite dell'evento: 
23/10/2017
Data di fine dell'evento: 
23/10/2017
Luogo dell'evento: 
Università degli Studi di Napoli Federico II, via Porta di massa, 1; Aula 410
Tipo di evento: 
Séminaires et conférences
Categoria principale: 
Parole chiave: 
Traduzione, Camille de Toledo, Jean-Paul Manganaro

Cerimonia di consegna del PRIX MURAT 2017 a Jean-Marc Ceci per il romanzo Monsieur Origami (Gallimard)

Riassunto dell'annuncio: 
Consegna IX edizione Premio Murat. Università di Bari. Un romanzo francese per l'Italia
Nell’ambito delle attività previste per il Premio Murat. Univeristà di Bari. Un romanzo francese per l’Italia, il Groupe de Recherche sur l'Extrême Contemporain (GREC) – diretto dal prof. Matteo Majorano del Dipartimento di Lettere Lingue Arti dell’Università di Bari – organizza la cerimonia di premiazione del vincitore della IX edizione del premio.  Martedì 24 ottobre 2017, alle 9.30, presso l’aula “Aldo Moro”, Jean-Marc Ceci riceverà il Premio Murat 2017 per il romanzo Monsieur Origami (Gallimard, 2016). In questo mese di ottobre il volume è stato tradotto e pubblicato in Italia dalla casa editrice Salani ed è apparso nelle librerie. Il riconoscimento verrà consegnato dal Rettore dell’Università degli Studi di Bari, alla presenza del responsabile scientifico del Groupe de Recherche sur l’Extrême Contemporain, di Mme Florence Ferran (attachée culturelle dell’Ambasciata di Francia a Roma), di Guy Goffette (scrittore ed editor presso la casa editrice Gallimard), dei giurati (docenti e studenti di francese del Dipartimento LELIA e di 24 Scuole secondarie di secondo grado della città di Bari e delle provincie di Bari, BAT, Brindisi, Taranto). Lo scrittore interloquirà con gli studenti nel corso della stessa mattinata e l’indomani si recherà a Taranto per incontrare studenti e docenti di alcune scuole della città e della provincia. Nel pomeriggio, alle ore 16 nell’aula Magna del Liceo “Aristosseno”, il Prof. Matteo Majorano terrà una conferenza su “Necessità della letteratura, necessità del lettore”.  
Nome del contatto: 
Groupe de Recherche sur l'Extrême Contemporain (GREC)
Email del contatto: 
grec@lingue.uniba.it
Indirizzo postale: 
Università degli Studi di Bari - Dipartimento Lettere Lingue Arti - Via Garruba, 6 - 70122 Bari
Segnalato da: 
Groupe de Recherche sur l'Extrême Contemporain (GREC)
Email: 
grec@lingue.uniba.it
Data di inizio o data limite dell'evento: 
24/10/2017
Data di fine dell'evento: 
24/10/2017
Luogo dell'evento: 
Università degli Studi di Bari
Tipo di evento: 
Séminaires et conférences
Categoria principale: 
Parole chiave: 
Jean-Marc Ceci, Premio Murat
Sito web di riferimento: 
http://grecart.it
http://uniba.it/elenco-siti-tematici/premio-murat-prix-murat

Conferenza Guy Goffette

Riassunto dell'annuncio: 
Conferenza dello scrittore Guy Goffette
Nell’ambito delle attività previste per il Premio Murat. Università di Bari. Un romanzo francese per l’Italia, organizzato dal Groupe de Recherche sur l’Extrême Contemporain (GREC), lunedì 23 ottobre 2017, alle ore 10.30, nell’aula “Carofiglio”, lo scrittore Guy Goffette terrà una conferenza dal titolo Poète, imprimeur, éditeur. Interverrà il Prof. Matteo Majorano, responsabile scientifico del GREC.
Nome del contatto: 
Groupe de Recherche sur l'Extrême Contemporain (GREC)
Email del contatto: 
grec@lingue.uniba.it
Indirizzo postale: 
Università degli Studi di Bari - Dipartimento Lettere Lingue Arti - Via Garruba, 6 - 70122 Bari
Segnalato da: 
Groupe de Recherche sur l'Extrême Contemporain (GREC)
Email: 
grec@lingue.uniba.it
Data di inizio o data limite dell'evento: 
23/10/2017
Data di fine dell'evento: 
23/10/2017
Luogo dell'evento: 
Università degli Studi di Bari, Palazzo Lingue
Tipo di evento: 
Séminaires et conférences
Categoria principale: 
Parole chiave: 
Goffette
Sito web di riferimento: 
http://grecart.it

Discours d'Europe, discours sur l'Europe : peurs anciennes et actuelles

Riassunto dell'annuncio: 
Colloque "Discours d'Europe, discours sur l'Europe : peurs anciennes et actuelles", organisé à l'initiative du Centro studi sull'Europa TO-EU di dipartimento di culture, politica e società de l'Université de Turin les 26 et 27 ottobre 2017
Le thème de la peur et ses liens avec la sphère politique n’est pas nouveau dans les études menées au sein du champ scientifique et il existe déjà de nombreuses analyses qui l’ont abordé à partir d’angles différents. Il suffit de citer les recherches célèbres de Delumeau (1978, 1984…), de Shklar (1989), de Berchtold et de Porret (1994) sans oublier les travaux récents de Robin (2004), de Bucheron et Robin (2015), et de Wodak (2015), par exemple. Il est pourtant clair que ces dernières années l’on assiste à un déploiement important de ce thème, notamment en Europe, où il semble traverser sans cesse le débat public et politique actuel. Des illustrations diverses de peurs collectives sont données à voir avec de plus en plus d’intensité et de fréquences dans les médias. Ces peurs nourrissent notamment des réflexions et des polémiques autour des valeurs européennes, des frontières de l’Europe, ainsi que sur la capacité du projet européen de faire face aux défis de la mondialisation. L’On entend parler ainsi souvent d’une Europe qui est en guerre non seulement à l’extérieur de ses frontières mais aussi à l’intérieur, où des peurs anciennes sont réactualisées (comme la pauvreté, la précarité, la peur de « l’autre », l’apparition de nouvelles maladies (SIDA, Ebola), la fin apocalyptique de l’humanité…) tandis que de nouvelles peurs sont pointées du doigt (comme le terrorisme, l’intégrisme religieux, le réchauffement climatique et ses conséquences sur la planète, l’impact de « progrès techniques » sur la santé publique (pollutions, OGM, wifi, nucléaire, nanotechnologie), l’ambivalence des genres sexuels,…), ce qui renforce le sentiment général d’insécurité et d’incertitude quant à l’avenir de l’humanité et la possibilité d’instituer des sociétés viables. Plusieurs publications récentes insistent justement sur ces aspects non seulement dans le domaine littéraire et des sciences humaines (Houllebecq, Soumission 2015), mais aussi dans les domaines de l’économie, de la politique et du journalisme (Fürstenberg 2007, Tremonti 2009, Garton Ash & Franceschini 2013). Ce prochain événement scientifique prolonge la réflexion commune que le réseau de l’Observatoire des discours sur l’Europe (http://disceurope.hypotheses.org/) a déjà entamée sur les notions de contre-discours (Besançon, 2013) et de polémique (Bruxelles, 2015). Il vise à élargir le cercle de partage des études sur les productions discursives ainsi que les disciplines représentées : communication politique, économie, histoire (moderne, contemporaine, des idées), journalisme, philosophie, sciences politiques, sociolinguistique, sociologie. Ce colloque interdisciplinaire entend retracer les mécanismes de production et d’utilisation de la peur, entendue comme un phénomène collectif (Lefebvre 1932, Delumeau1978), et envisage l’étude du lexique des peurs européennes afin de comprendre quelles sont les transformations et les éléments de continuité des peurs anciennes et nouvelles, ainsi que la transformation de leurs représentations et des imaginaires qui leur sont rattachés.   Informations pratiques : https://toeu.sciencesconf.org/ Programme: voir fichier ci-dessous
Email del contatto: 
toeu@unito.it
Segnalato da: 
Marie Gaboriaud
Email: 
marie.gaboriaud@institufrancais.it
Data di inizio o data limite dell'evento: 
26/10/2017
Data di fine dell'evento: 
27/10/2017
Luogo dell'evento: 
Turin
Tipo di evento: 
Colloques
Categoria principale: 
Parole chiave: 
Europe
Sito web di riferimento: 
https://toeu.sciencesconf.org/

Traduire l'Autre

Colloque DoRiF Università

Riassunto dell'annuncio: 
TRADUIRE L’AUTRE PRATIQUES INTERLINGUISTIQUES ET ÉCRITURES ETHNOGRAPHIQUES Colloque international organisé par Dipartimento interpretazione e Traduzione Università di Bologna- Campus di Forlì Do.Ri.F Università SIT – Società Italiana di Traduttologia 09-10 novembre 2017 TEACHING HUB – Viale Corridoni, 20 – Forlì Aula 15
Ce colloque se propose d’interroger la dimension interdisciplinaire – méthodologique et épistémologique – que la traductologie partage avec l’anthropologie et l’écriture ethnographique. Les opérations traductives ne se limitent jamais à des transferts uniquement linguistiques – ce qui impliquerait une notion de sens pragmatiquement limité au contexte d’énonciation– , mais elles constituent toujours des pratiques cognitives, culturelles, symboliques et sociales qui orientent et transfoment la relation entre description et interprétation, traditions et savoirs, croyances et connaissances. Que font-ils l’anthropologue et l’ethnologue lorsqu’ils traduisent ? De quelle manière les pratiques interlinguistiques de l’écriture ethnographique interviennent sur la production et l’interprétation des données et des théories ? Comment les modalités de transcription de l’oral s’intègrent-elles aux pratiques traduisantes sur le terrain ? Quel est le rôle joué par les informateurs/interprètes ? Comment les différentes traductions et des traductions différentes agissent-elles sur la construction heuristique d’une altérité, sur la production et la réception des connaissances anthropologiques ? Peut-on, sur les traces des processus sous-jacents à l’invention de l’Autre, tenter une approche à la fois traductologique et génétique des « manuscrits de terrain » (phénomènes de surdétermination linguistique – hétéroglossie, multilinguisme, lexique emprunté aux langues vernaculaires...) ? Entre histoire des traductions et approches éthnométhodologiques, ce colloque sera aussi l’occasion d’analyser des dispositifs discursifs variés (collections éditoriales, documents médicaux, fictions littéraires, discours sur les migrants...) à la lumière des enjeux épistémiques activés par les pratiques traduisantes.
Nome del contatto: 
Micaela Rossi
Email del contatto: 
micaela.rossi@unige.it
Segnalato da: 
Micaela Rossi
Email: 
micaela.rossi@unige.it
Data di inizio o data limite dell'evento: 
09/11/2017
Data di fine dell'evento: 
10/11/2017
Luogo dell'evento: 
Campus di Forlì (Bologna)
Tipo di evento: 
Colloques
Categoria principale: 
Sito web di riferimento: 
http://www.dorif.it/convegni.php

Visiting Professor UIF 2017

Riassunto dell'annuncio: 
L’Università Italo Francese (UIF), nel quadro delle attività intraprese nel campo dell’alta formazione, sostiene finanziariamente le Università italiane interessate ad ospitare uno studioso di elevato prestigio scientifico per un trimestre di insegnamento.
La UIF cofinanzierà un massimo di n.4 incarichi per attività di insegnamento rivolti a docenti, studiosi o professionisti stranieri di chiara fama provenienti da istituzioni universitarie o di ricerca francesi. Per ogni candidatura selezionata, la UIF corrisponderà un finanziamento di 6.000 €. La struttura selezionata dovrà cofinanziare un minimo di 6.000 € per integrare le spese relative al compenso e al viaggio del docente. Il contratto di docenza potrà essere stipulato dal 1° gennaio al 31 dicembre 2018. Lo spazio di candidatura online rimarrà aperto fino al 26 ottobre 2017 (ore 12.00 - mezzogiorno). Per ulteriori informazioni, potete consultare la sezione del sito internet dedicata al bando Visiting Professor UIF 2017.
Nome del contatto: 
Università Italo Francese
Email del contatto: 
univ.italo-francese@unito.it
Indirizzo postale: 
Università Italo Francese Università degli Studi di Torino Direzione Attività Istituzionali, Programmazione, Qualità e Valutazione Area Internazionalizzazione Via Po, 31 - 10124 Torino
Segnalato da: 
Marie Gaboriaud
Email: 
marie.gaboriaud@institutfrancais.it
Data di inizio o data limite dell'evento: 
26/10/2017
Luogo dell'evento: 
Torino
Tipo di evento: 
Bourses, prix, emplois
Categoria principale: 
Sito web di riferimento: 
www.universite-franco-italienne.org

A corps perdu: limiti, costruzioni, intensità del corpo

Riassunto dell'annuncio: 
Nei giorni 20, 21 e 22 settembre 2017, a Verona, presso la provianda di Santa Marta, si terrà il Convegno Internazionale "A corps perdu: limiti, confini, intensità del corpo" organizzato dagli studenti della Scuola di Dottorato di Scienze Umanistiche dell'Università degli Studi di Verona.
 L'evento intende esplorare la tematica del corpo nelle sue diverse declinazioni, chiamando in causa discipline diverse: dalla filosofia, al teatro, dalla sociologia alla letteratura, dalla robotica alla bioetica.    Le tre giornate avranno inizio alle ore 9,00 presso l'aula T1 di Santa Marta, Via Canatrane 24, 37129 Verona. Il progetto scientifico dell’evento è stato curato da Francesca Dainese, Giulia Angonese, Andrea Nicolini e Carlo Vareschi sotto la supervisione del Prof. Arnaldo Soldani. Dottorandi e Dottori di Ricerca di Università nazionali e internazionali si confronteranno sul tema della corpo e della corporeità  insieme a quattro grandi specialisti della tematica, il Prof. Adone Brandalise, (Università di Padova), il Prof. Fabrizio Desideri (Università di Firenze), la Prof.ssa Annalisa Sacchi (Università IUAV di Venezia) e il Prof. Giuseppe Patella (Università di Roma TorVergata). L'evento è gratuito L'invito è aperto a tutta la cittadinanza, fino ad esaurimento posti   info: convegnocorpo@gmail.com
Nome del contatto: 
Francesca Dainese
Email del contatto: 
dainesefrancesca.fd@gmail.com
Indirizzo postale: 
convegnocorpo@gmail.com
Segnalato da: 
Francesca Dainese
Email: 
dainesefrancesca@fdgmail.com
Data di inizio o data limite dell'evento: 
20/09/2017
21/09/2017
Data di fine dell'evento: 
22/09/2017
Luogo dell'evento: 
Santa Marta, Via Cantarane 24, Verona
Tipo di evento: 
Colloques
Categoria principale: 
Parole chiave: 
corpo, letteratura francese, filosofia francese, teatro, sociologia francese
Sito web di riferimento: 
https://www.facebook.com/events/401172363581510/

L'essentiel de la médiation

Vers un consensus sur le concept dans les sciences humaines et sociales

Riassunto dell'annuncio: 
Le concept et le terme de « médiation » apparaissent dans diverses sciences humaines et sociales, notamment en droit, en philosophie, en psychologie, en sciences du langage, en sciences de la communication et en sciences de l’éducation. La pluralité des conceptualisations et la polysémie du terme que l’on repère souvent dans les discours spécialisés sont susceptibles d’entraver l’intercompréhension. Dans un tel scénario, il devient urgent de discerner l’essentiel de la médiation et d’en mettre en lumière les traits conceptuels et linguistiques significatifs, identifiés par des experts. Le colloque vise à vérifier la possibilité de partager une même unité conceptuelle et terminologique à travers le dialogue scientifique interdisciplinaire. Il veut également contribuer à renforcer la médiation en tant que domaine autonome du savoir, disposant d’une ontologie et d’une terminologie de référence.
Argumentaire Le concept et le terme de « médiation » apparaissent dans diverses sciences humaines et sociales, notamment en droit, en philosophie, en psychologie, en sciences du langage, en sciences de la communication et en sciences de l’éducation. La pluralité des conceptualisations et la polysémie du terme que l’on repère souvent dans les discours spécialisés sont susceptibles d’entraver l’intercompréhension. Dans un tel scénario, il devient urgent de discerner l’essentiel de la médiation et d’en mettre en lumière les traits conceptuels et linguistiques significatifs, identifiés par des experts et plus généralement par les parties prenantes.  On en a mesuré l’urgence lors de différents colloques interdisciplinaires organisés à l’Université de Padoue (Autour de la traduction juridique, 2011 ; Pratiques communicatives de la médiation, 2012 ; Médiation et droits linguistiques, 2014 ; Une approche linguistique de la médiation : quelles retombées ?, 2014 ; Acteurs et formes de médiation pour le dialogue interculturel, 2016) et dans d’autres publications scientifiques (voir la bibliographie d’orientation ci-dessous).  Ce colloque, organisé par le Professeur Michele De Gioia dans le cadre de son projet de recherche (Ontoterminologie de la médiation. Une contribution à la médiation et aux nouvelles politiques sociales : BIRD161093/16) financé par l’Université de Padoue, a comme objectif d’amorcer la reconnaissance de l’essentiel de la médiation. Plus précisément, le colloque vise à vérifier la possibilité de partager une même unité conceptuelle et terminologique à travers le dialogue scientifique et la discussion entre experts et professionnels. Il veut également contribuer à renforcer la médiation en tant que domaine autonome du savoir, disposant d’une ontologie et d’une terminologie de référence.  Sur la base d’une confrontation fructueuse entre les connaissances explicitées par des experts d’une communauté scientifique ou professionnelle et les connaissances tirées de textes et de discours spécifiques, le colloque aspire à examiner le concept et le terme « médiation », ainsi que d’autres termes et concepts reliés, dans leurs domaines d’application. Tout en préservant les spécificités de chaque domaine, l’ambition du colloque est de mettre en place un consensus interdisciplinaire autour du concept, permettant de décrire de manière cohérente et uniforme les connaissances, les acteurs, les techniques et les discours de médiation. La mutualisation des conceptualisations pourra faire émerger une ontologie de la médiation où les concepts seront définis et corrélés par des experts et des professionnels. Parallèlement, la confrontation entre les descriptions linguistiques et discursives pourra faciliter l’identification d’une terminologie essentielle.  Les organisateurs du colloque souhaitent la participation d’organismes, d’institutions, de chercheurs, de spécialistes et d’experts oeuvrant dans le domaine des sciences humaines et sociales où ce concept et ce terme sont employés. Cet appel est adressé tout particulièrement à des lexicologues, à des terminologues ainsi qu’à des cognitivistes qui désirent proposer des analyses et des descriptions de ce concept ou de ce terme, ainsi que des traitements ou des modèles de systématisation de données conceptuelles et linguistiques. Les communications peuvent, par exemple :  présenter une réflexion théorique sur le concept de médiation dans l’une des sciences humaines et sociales ;  examiner, dans une perspective interdisciplinaire, les aspects théoriques permettant d’identifier les termes et les concepts partagés par deux ou plusieurs sciences humaines et sociales en matière de médiation ;  partager des réflexions conceptuelles ou terminologiques sur la médiation en qualité d’experts dans des domaines institutionnels, soient-ils locaux, nationaux ou internationaux, et illustrer les protocoles pour parvenir à un consensus concernant l’utilisation de concepts et de termes liés à la médiation ;  examiner un cas concret de situation de médiation à la lumière d’un cadre théorique d’où il est possible de tirer un aspect conceptuel et/ou terminologique crucial pour la définition et la compréhension de la médiation ;  décrire l’usage de termes liés à la médiation dans les domaines du droit, de la philosophie, des sciences de la communication, des sciences du langage, des sciences de l’éducation, à partir de corpus ou de textes spécifiques de ces sciences ;  décrire, dans une perspective interdisciplinaire, l’utilisation des termes liés à des concepts fondamentaux de la médiation sur la base d’analyses comparées de genres textuels dans deux ou plusieurs sciences humaines et sociales ;  présenter des propositions pour la systématisation d’aspects conceptuels (cadre théorique novateur), terminologiques (banques de données, dictionnaires, glossaires, ontologies) et discursifs (schémas discursifs) de la médiation dans une ou plusieurs sciences humaines et sociales ;  illustrer une analyse conversationnelle ou une analyse de discours portant sur des situations de médiation et mettant en évidence des aspects terminologiques et lexicologiques par rapport à un cadre théorique de la médiation dans l’une des sciences humaines et sociales ;  illustrer la portée du concept et du terme médiation au sein de l’Union européenne et son application dans ses États membres, en s’appuyant sur des textes officiels ;  étudier l’émergence de nouvelles formes de médiation par rapport au numérique, afin de comprendre leur apport à l’identification de concepts et de termes essentiels pour la médiation ;  illustrer les résultats préliminaires ou définitifs d’un projet de recherche qui porte sur la médiation dans les domaines du droit, de la philosophie, des sciences de la communication, des sciences du langage, des sciences de l’éducation, et qui souligne les spécificités conceptuelles et terminologiques de la médiation. Modalités de soumission La langue du colloque est le français.  Les propositions de communication, d’environ deux pages (A4, Times New Roman 12, interligne simple, justifié, hors bibliographie), préciseront :  le.s domaine.s ciblé.s (droit, philosophie, psychologie, sciences du langage, sciences de la communication, sciences de l’éducation ou de la formation) ;  la définition du concept de médiation et le cadre théorique de référence en lien avec le.s domaine.s ciblé.s ;  la méthodologie et les données utilisées pour l’étude présentée ;  les résultats préliminaires ou définitifs de l’étude ;  les retombées théoriques et/ou pratiques pour atteindre un consensus interdisciplinaire autour du concept de médiation.  Il faudra indiquer les références bibliographiques sur lesquelles s’appuie la proposition de communication.  Les propositions sont à envoyer au plus tard le 1er octobre 2017 par mail en fichier attaché (format .doc ou .pdf) aux deux adresses suivantes : michele.degioia@unipd.it, mario.marcon@unipd.it  Calendrier  Date limite de soumission : 1er octobre 2017  Notification aux intervenant(e)s : 13 novembre 2017 Dates du colloque : 1-2 mars 2018 Comité scientifique  Frédérique Brin-Henry (Atilf, CNRS/Université de Lorraine) Rute Costa (Universidade Nova de Lisboa) Michele De Gioia (Università degli Studi di Padova) Enrica Galazzi (Università Cattolica del Sacro Cuore, Milano) Serge Garlatti (IMT Atlantique) Alison Gourvès-Hayward (IMT Atlantique) Michèle Guillaume-Hofnung (Université Paris-Sud 11 & Université Paris 2 Panthéon-Assas) John Humbley (Université Paris 7 Paris-Diderot) Emmanuelle Huver (DYNADIV, Université François Rabelais de Tours) Evelyne Jacquey (Atilf, CNRS/Université de Lorraine) Ioannis Kanellos (IMT Atlantique) Laurence Kister (Atilf, CNRS/Université de Lorraine) Danielle Londei (Università degli Studi di Bologna) Joanna Lorilleux (DYNADIV, Université François Rabelais de Tours) Mario Marcon (Atilf, CNRS/Université de Lorraine, Università degli Studi di Padova) Cathy Sablé (IMT Atlantique) Bibliographie d’orientation BEN MRADI Fathi, 2006, « Équité, neutralité, responsabilité. À propos des principes de la médiation », Négociations 5(1), 51-65.  CAUNE Jean, 1999, Pour une éthique de la médiation : le sens des pratiques culturelles, Grenoble, Presses Universitaires de Grenoble.  CAUNE Jean, 2006, Culture et communication : convergences théoriques et lieux de médiation, Grenoble, Presses Universitaires de Grenoble.  DE GIOIA Michele (éd.), 2014, Pratiques communicatives de la médiation. Actes du colloque international (Padoue 6-7 décembre 2012), Berne, Peter Lang.  DE GIOIA Michele, AGRESTI Giovanni et MARCON Mario (éds), 2016, Études de Linguistique Appliquée, n° 181, Médiation et droits linguistiques. Actes du Colloque international (Université de Padoue, 23 janvier 2014), Paris, Klincksieck / Didier Érudition.  DE GIOIA Michele, GOURVES-HAYWARD Alison et SABLE Cathy (éds), 2017, Acteurs et formes de médiation pour le dialogue interculturel. GLAT Padova 2016. Actes du Colloque international (Université de Padoue, 17-19 mai 2016), Brest, Télécom Bretagne, Institut Mines-Télécom.  DE GIOIA Michele et MARCON Mario, 2014, Mots de médiation. Un lexique bilingue français-italien / Parole di mediazione. Un lessico bilingue francese-italiano, Padoue, Padova University Press.  DE GIOIA Michele et MARCON Mario (éds), 2016, Approches linguistiques de la médiation, Limoges, Lambert-Lucas.  GUILLAUME-HOFNUNG Michèle, 2002, « Le concept de médiation et l’urgence théorique », Les Cahiers du CREMOC 35, 17-25.  GUILLAUME-HOFNUNG Michèle, 2014, « La survie de la médiation et ses impératifs théoriques », in De Gioia M. (éd.), Pratiques communicatives de la médiation. Actes du colloque international (Padoue 6-7 décembre 2012), Berne, Peter Lang, 13-38.  GUILLAUME-HOFNUNG Michèle, 2015 [1995], La Médiation, 7e éd. mise à jour, Paris, Puf (coll. « Que-sais-je ? », 2930).  HUMBLEY John, 2017, « La néologie de la médiation », in De Gioia M., Gourvès-Hayward A. et Sablé C. (éds), Acteurs et formes de médiation pour le dialogue interculturel. GLAT Padova 2016. Actes du Colloque international (Université de Padoue, 17-19 mai 2016), Brest, Télécom Bretagne, Institut Mines-Télécom, 135-144.  LAMIZET Bernard, 1992, La médiation politique, Paris, L’Harmattan.  LAMIZET Bernard, 1999, La médiation culturelle, Paris, L’Harmattan.  NAVARRO Élisabeth, BENAYOUN Jean-Michel et HUMBLEY John, 2016, « Une terminologie de référence pour l’interprétation-médiation », in De Gioia M. et Marcon M. (éds), Approches linguistiques de la médiation, Limoges, Lambert-Lucas, 66-83.  SIX Jean-François, 2001 [1990], Le temps des médiateurs, Paris, Seuil.  SIX Jean-François, 2002, Les médiateurs, Paris, Le Cavalier Bleu.
Nome del contatto: 
Mario Marcon
Email del contatto: 
mario.marcon@unipd.it
Segnalato da: 
Mario Marcon
Email: 
mario.marcon@unipd.it
Data di inizio o data limite dell'evento: 
01/10/2017
Luogo dell'evento: 
Padova
Tipo di evento: 
Appels à contribution
Categoria principale: 
Parole chiave: 
médiation, concept, terme, interdisciplinarité, sciences humaines et sociales, terminologie, corpus

Appel à contributions

L’honnêteté au Grand Siècle : belles manières et Belles Lettres

Riassunto dell'annuncio: 
La NASSCFL, société nord américaine réunissant les spécialistes du XVIIe siècle français du monde entier, tiendra à Lecce (Italie) son 48e Colloque international pour s’interroger sur la notion d’honnêteté au Grand Siècle.
48e Congrès de la  North American Society for Seventeenth Century French Literature UNIVERSITÀ DEL SALENTO – LECCE 27-30 juin 2018   L’honnêteté au Grand Siècle : belles manières et Belles Lettres   La NASSCFL, société nord‑américaine réunissant les spécialistes du XVIIe siècle français du monde entier, tiendra à Lecce (Italie) son 48e Colloque international pour s’interroger sur la notion d’honnêteté au Grand Siècle. *** Dès la Renaissance, l’Italie fournit à la France non seulement de nombreuses notions conceptuelles (cf. par exemple l’importance de l’école de Padoue pour le courant libertin français), mais aussi un grand nombre d’ouvrages et de ‘modèles’. Pour les « bonnes manières », par exemple, le prototype du « courtisan » joue un rôle capital : on assiste en France à une large diffusion des manuels de conduite italiens (il suffit de songer à la fortune de la Civil Conversazione de Stefano Guazzo, du Galateo de Giovanni Della Casa, et du Cortegiano de Baldassarre Castiglione), lesquels ont beaucoup contribué à l’élaboration de l’idéal de l’honnêteté et du principe de la bienséance. Liées à leur tour au concept des « bonnes manières » et associées presque toujours au profil du parfait courtisan, les notions d’« honnête » et d’« honnêteté » jouent un rôle de premier ordre en France tout au long du XVIIe siècle, comme en témoignent l’ouvrage fondateur de Nicolas Faret, L’Honneste homme (Paris, T. du Bray, 1630), et ses nombreux émules, tels que, par exemple, L’Honnête femme de Jacques Du Bosc (Paris, Billaine, 1632), L’Honneste fille, L’Honneste Mariage et L’Honneste garçon de François de Grenaille, entre 1639 et 1642, etc. Les mots « honnête » et « honnêteté » embrassent plusieurs notions et se rattachent aux concepts de « bienséance » et de « politesse », comme en témoignent les définitions suivantes fournies par Furetière dans son Dictionnaire universel (1690) :   BIENSEANCE s.f. Ce qui convient à une chose, qui luy donne de la grace, de l’agréement. Il est de la bienseance de se tenir decouvert et en une posture honneste devant les Grands et les Dames. La bienseance exige de nous plusieurs devoirs et civilitez. Il faut en toutes choses observer les bienseances. (p. 228)   HONNESTE adj. m. et f. Ce qui merite de l’estime, de la loüange, à cause qu’il est raionnable, selon les bonnes mœurs. On le dit premierement de l’homme de bien, du galant homme, qui a pris l’air du monde, qui sçait vivre. Faret a fait un livre de l’honneste homme, le Pere du Bosc un de l’honneste femme ; Grenaille un de l’honneste fille et de l’honneste garçon, qui contiennent des instructions pour ces personnes-là. Il ne faut hanter que d’honnestes gens. Honneste Femme, si dit particulierement de celle qui est chaste, prude et modeste, qui se donne aucune occasion de parler d’elle, ni même de la soupçonner. […] HONNESTETÉ. s.f. Pureté de mœurs. […] les regles de l’honnesteté sont les regles de la bienseance, des bonnes mœurs, l’honnesteté des femmes, c’est la chasteté, la modestie, la pudeur, la retenuë. L’honnesteté des hommes, est une manière d’agir juste, sincere, courtoise, obligeante, civile. (p. 1037)   POLITESSE s.f. conduite honneste, civile er agreable dans les mœurs, dans les manieres d’agir et d’escrire. (p. 1265)   Ces définitions, qui ne fournissent que quelques exemples des différents aspects sémantiques et domaines (social, mondain, moral, littéraire) impliqués dans la notion  d’« honnêteté », enchaînent sur la question des femmes et en soulignent certaines valeurs incontournables telles la modestie, la pudeur, la retenue. Les dictionnaires de ce siècle révèlent que la question de la déclinaison au féminin de la notion d’« honnêteté » est particulièrement riche et complexe, avec des débats sur l’accès des filles au savoir et sur le contenu de leur éducation : savoirs profanes, tels que musique, histoire, philosophie (cf. L’honnête femme du Père Du Bosc, 1632), logique, physique, rhétorique, grec, latin, italien, espagnol, cosmographie (cf. L’Honnête fille de Grenaille, 1639).   ≈≈≈≈≈ Le but de ce congrès interdisciplinaire est de s’interroger le plus largement possible sur le concept et les pratiques de l’honnêteté. Les principaux axes que nous  proposons sont ainsi : - une analyse des sens et des usages de la notion d’« honnêteté » tout au long du XVIIe siècle. Une étude du transfert et des réappropriations des ‘modèles’ italiens en France à partir du prototype du « courtisan » sera un aspect important de ces questions ; - une exploration des avatars de l’honnête homme, l’honnête femme, l’honnête fille, l’honnête garçon, etc. La question du rapport établi entre les discours sur l’honnêteté et les discours sur les femmes (éducation, manière, codes sociaux, etc.) est là d’une importance particulière. Il faudra aussi étudier les différents aspects des livres et des discours sur l’honnêteté qui se font jour, du champ pédagogique au domaine moral et littéraire. La présence et le rôle de ces questions dans la littérature fictionnelle, notamment, sera un point important à prendre en compte ; - un examen des relations entre le modèle de l’honnêteté et les pratiques de sociabilité du temps. La question de la duplicité, voire du malhonnête (et donc des personnages littéraires qui n’ont aucun souci de la notion d’honnêteté) retiendra notre attention ; - une réflexion, en partant de la notion d’honnêteté, à propos de la République internationale des Lettres (XVIe-XVIIIe siècle).  Dans une optique de méditerranéité et de cosmopolitisme, on fournira des ‘configurations’ du Grand siècle (juste avant et après le XVIIe siècle) au-delà de la France.     Les propositions de communication (en français ou en anglais) d’une moyenne de 300 mots, sont à envoyer avant le 15 octobre 2017 à l’adresse suivante : nasscfl2018@gmail.com Les propositions de séance (en français ou en anglais), avec ou sans intervenants, sont à envoyer avant le 10 octobre 2017 à l’adresse suivante : nasscfl2018@gmail.com
Nome del contatto: 
North American Society for Seventeenth Century French Literature
Email del contatto: 
nasscfl2018@gmail.com
Segnalato da: 
Marcella Leopizzi
Email: 
marcellale@libero.it
Data di inizio o data limite dell'evento: 
10/10/2017
Data di fine dell'evento: 
27/06/2018
Luogo dell'evento: 
Lecce
Tipo di evento: 
Appels à contribution
Categoria principale: 
Sottocategoria: 
Parole chiave: 
Honnêteté. Grand Siècle. Belles Lettres
Sito web di riferimento: 
www.nasscfl2018.wordpress.com

Pages

Subscribe to RSS - Tutte le categorie