You are here

Lessicologia/grafia

Terminologie et valorisation du territoire : entre tradition et innovation

Riassunto dell'annuncio: 
La XXe Journée scientifique de REALITER (Réseau panlatin de terminologie) et la XXIIIe Journée d’AETER (association espagnole de terminologie) ont pour objectif de présenter la dynamique de la recherche terminologique actuelle aux chercheurs et aux chercheuses des communautés de langue espagnole et des langues romanes afin de créer un espace de dialogue autour du thème « Terminologie et valorisation du territoire : entre tradition et innovation », qui mérite une réflexion à partir de différentes perspectives.
Depuis les débuts de l’humanité, nous utilisons des mots pour décrire et comprendre notre environnement en relation avec les activités spécialisées qui se déroulent sur un territoire donné. Chaque région du monde possède un vocabulaire qui est le reflet de ses caractéristiques géographiques, climatiques, culturelles et économiques. Les activités spécialisées, telles que l’agriculture, la pêche, l’élevage ou l’exploitation minière, ont façonné et continuent de façonner la langue en créant et en utilisant des termes qui décrivent les techniques, les outils et les phénomènes associés à ces pratiques. Ainsi, les activités spécialisées construisent, par le biais de leurs termes, un tissu lexical qui reflète la richesse et la diversité des personnes et de leurs environnements propres. En outre, ces paysages linguistiques sortent souvent de leur cadre et entrent en relation avec d’autres au niveau international, enrichissant ainsi le tissu lexical. La recherche terminologique favorise présentement le dialogue et les échanges entre les disciplines, les langues et les sujets, dans le respect de la tradition, mais aussi en innovant, par l’utilisation des technologies qui facilitent la gestion des connaissances. Précisément, dans le monde contemporain, les technologies de rupture qui émergent, dont beaucoup relèvent du paradigme de l’intelligence artificielle, peuvent être à de multiples égards d’une grande utilité en terminologie. Ainsi, entre tradition et innovation, il existe des synergies et des objectifs communs qui tiennent compte de la spécificité de chaque territoire et de chaque langue. La XXe Journée scientifique de REALITER (Réseau panlatin de terminologie) et la XXIIIe Journée d’AETER (association espagnole de terminologie) ont pour objectif de présenter la dynamique de la recherche terminologique actuelle aux chercheurs et aux chercheuses des communautés de langue espagnole et des langues romanes afin de créer un espace de dialogue autour du thème « Terminologie et valorisation du territoire : entre tradition et innovation », qui mérite une réflexion à partir de différentes perspectives. Les pistes possibles de réflexion, qui peuvent suivre des approches variées visant à explorer les rapports entre terminologie et d’autres champs disciplinaires, sont les suivantes : a) Approches méthodologiques et recherche terminologique ; b) Terminologie et traduction spécialisée ; c) Terminologie et enseignement des langues de spécialité ; d) Terminologie, médiation et communication spécialisée ; e) Terminologies et politiques linguistiques ; f) Terminologie, nouvelles technologies et intelligence artificielle générative. Les propositions de communication (environ 400 mots), rédigées dans une des langues officielles de REALITER (catalan, espagnol, français, galicien, italien, portugais, roumain), devront être envoyées via la page dédiée de l’Université de Valladolid (https://eventos.uva.es/110930/detail/xx-jornada-cientifica-realiter-y-xxiii-jornada-aeter.html) au format .doc avant le 17 mai 2024. Le document .doc devra contenir uniquement le titre, la proposition de communication et les références bibliographiques ; il ne devra contenir aucune donnée permettant d’identifier l’auteur/l’autrice ou les auteurs/autrices. Le document .doc et une photo de l’auteur/l’autrice ou des auteurs/autrices devront être déposés sur la page dédiée. Le nom de l’auteur/l’autrice ou des auteurs/autrices et l’institution à laquelle ils appartiennent devront être clairement spécifiés dans le champ de texte. Toutes les propositions reçues seront soumises à l’évaluation anonyme du Comité scientifique. Calendrier Jusqu’au 17 mai 2024 : réception des propositions. Jusqu’au 14 juin 2024 : communication du résultat de l’évaluation des propositions par le Comité scientifique. Jusqu’au 5 octobre 2024 : inscription à la XXe journée scientifique de REALITER et à la XXIIIe journée AETER.
Nome del contatto: 
Claudio Grimaldi
Email del contatto: 
realiter@unicatt.it
Segnalato da: 
Claudio Grimaldi
Email: 
realiter@unicatt.it
claudio.grimaldi@uniparthenope.it
Data di inizio o data limite dell'evento: 
24/10/2024
Data di fine dell'evento: 
25/10/2024
Città dell'evento: 
San Millán de la Cogolla (La Rioja, España)
Tipo di evento: 
Colloques
Categoria principale: 
Parole chiave: 
terminologie, valorisation, tradition, innovation

Colloque "Intersections. Avatars et péripéties d’espaces en interaction"

Riassunto dell'annuncio: 
Le colloque "Intersections. Avatars et péripéties d’espaces en interaction" constitue la troisième manifestation liée à la collection Regards croisés France-Italie. Il entend explorer les interférences réciproques des espaces italophone et francophone du Moyen-Age à nos jours (littérature, politique, arts, philosophie, linguistique, traductologie).
Convegno internazionale Intersections. Avatars et péripéties d’espaces en interaction Un partenariato UNIMC – UCA (Doppio titolo EIFI/LM38) 4-5 aprile 2024 Palazzo Ugolini, C.so Cavour 2 – 62100 Macerata aula Shakespeare Giovedì 4 aprile 9h00 Inaugurazione del Convegno Saluti del Direttore del Dipartimento di Studi Umanistici, prof. Roberto Mancini e della Direttrice del Dipartimento di Scienze della Formazione, dei Beni Culturali e del Turismo, prof.ssa Lorella Giannandrea Apertura dei lavori: Cristina Schiavone (UNIMC) e Donatella Bisconti (UCA – France) Italofonia e francofonia tra diacronia e sincronia Presidente di sessione: Cristina Schiavone 9h30 Giovanni AGRESTI (Université Bordeaux Montaigne et Università Federico II – Napoli), L’Italie dans la (F/f)rancophonie: Utopie ou réalité cachée? 10h00 Paolo NITTI (Università dell’Insubria), “C’est une langue qui me semble rigolote”. I risultati di un’indagine di linguistica popolare sulla percezione del francese da parte di italofoni e dell’italiano da parte di francofoni 11h00 Pausa caffè Letteratura e politica Presidente di sessione: Donatella Bisconti 11h30 Luca PIERDOMINICI (Università di Macerata), Quoy qu’on die des Ictaliennes; stéréotypes en intersection dans le Testament de Villon 12h00 Dominique BERTRAND (Université Clermont-Auvergne), Dassoucy entre France et Italie : péripéties spatiales et interculturelles 12h30 Dibattito e Pausa-pranzo Diritto e diplomazia Presidente di sessione: Luca Pierdominici 14h30 Cai JIN (Université Jean Monnet Saint Etienne), L'impact de Lorenzo Valla sur la pensée juridique française : une intersection au carrefour de la rationalité et du droit 15h00 Nicolas VIOLLE (Université Clermont-Auvergne), Cavour, la France et la guerre de Crimée à travers la presse 15h30 pausa caffè Spazi culturali in interazione Presidente di sessione: Alfredo Luzi 16h00 Loredana TROVATO (Università degli Studi di Messina), Gli anni ’60 al cinema tra Francia e Italia: tradurre un’epoca, tradurre due culture 16h30 Roberta SAPINO (Università di Torino), Intersezioni esoteriche tra Torino e Lione: sviluppo, diffusione e sfruttamento di un patrimonio culturale condiviso 17h00 Jessy SIMONINI (Università di Udine), Scrittori e scrittrici francesi nella collana La ricerca letteraria Einaudi (1965-1973) 17h30 Donatella BISCONTI (Université Clermont-Auvergne), Inférences et interférences dans la série web Ritals 18h00 Dibattito Venerdì 5 aprile Poeti e traduttori Presidente di sessione: Carla Carotenuto 9h30 Alfredo LUZI (Università di Macerata), Vittorio Sereni traduttore di Fogli d’Ipnos di René Char 10h00 Sara BONANNI (Università degli Studi G. D’Annunzio – Chieti-Pescara), Philippe Jaccottet et Mario Luzi: poètes-traducteurs en comparaison 10h30 Dibattito e pausa caffè Romanzieri e traduttori Presidente di sessione: Daniela Fabiani 11h00 Pamela PUNTEL (Università di Trieste), Ouverture d’un chantier sur la poésie de la guerre franco-prussienne en Italie : regards croisés et transferts patriotiques entre les deux Républiques issues des cendres d’une même défaite 11h30 Irene KRISTEVA (Università di Sofia), La traduzione “reinventiva” di Calvino dei Fiori blu di Queneau: uno spazio d’interazione tra la lingua francese e quella italiana 12h00 Falilou NDIAYE (UCAD – SENEGAL) e Cristina SCHIAVONE (Università di Macerata), Les versions italiennes des romans subsahariens: le cas de David Diop et Mohamed Mbougar Sarr 12h30 Dibattito e pausa pranzo Epistolari e corrispondenze tra realtà e finzione Presidente di sessione: Loredana Trovato 14h30 Daniela FABIANI (Università di Macerata), Le Lettres sur l’Italie di Anne-Marie du Bocage 15h00 Sara LORENZETTI (Università di Macerata), Intersezioni Italia-Francia nella prosa odeporica di Matilde Serao 15h30 Elisabeth KERTESZ (Université Paris-Est Créteil - UPEC), Une décennie parisienne entre les deux guerres : Italo Svevo et Luigi Pirandello épistoliers 16h00 Carla CAROTENUTO (Università di Macerata), «Libero carissimo»: Alba de Céspedes e Libero Bigiaretti tra Francia e Italia. Note a margine di un rapporto epistolare 16h30 Dibattito e Conclusioni. 17h30 Pausa caffè Performance 18h00 Bruno LA BRASCA e Elisabetta BARUCCO (acteurs), La folie de thalie polyglotte. Lecture théâtralisée en italo-français à deux voix. Comité d’organisation Donatella Bisconti donatella.bisconti@uca.fr Cristina Schiavone cristina.schiavone@unimc.it
Nome del contatto: 
Luca Pierdominici
Email del contatto: 
lpierdominici@yahoo.fr
Indirizzo postale: 
Università degli Studi di Macerata, Dipartimento di Studi Umanistici, Corso Cavour, 2, 62100 Macerata
Segnalato da: 
Luca Pierdominici
Email: 
luca.pierdominici@unimc.it
Data di inizio o data limite dell'evento: 
04/04/2024
Data di fine dell'evento: 
05/04/2024
Città dell'evento: 
Macerata
Tipo di evento: 
Colloques
Categoria principale: 
Parole chiave: 
Intersection, langue, littérature, histoire, traduction, regards croisés, France, Italie

Autour de la traduction : voix, rythmes, résonances

Contenuto dell'annuncio: 

Ce volume se veut une circumnavigation dans les voix/voies de la traduction en tant qu’expérience, pratique et savoir. Les trois parties qui le composent mobilisent, en profondeur, l’activité du texte, ses mouvements, ses courants – son energeia. De la traduction poétique à la traduction en tant...

Immagine dell'annuncio: 
Categoria principale: 
Segnalato da: 
Laura Santone
Email: 
laura.santone@uniroma3.it
ISBN: 
978-3-0343-4879-9
Collezione: 
Travaux interdisciplinaires et plurilingues
Anonyme
Editore: 
Peter Lang
Luogo della pubblicazione: 
Bruxelles
Data di pubblicazione: 
Wednesday, January 3, 2024
Lingua: 
francese
Parole chiave: 
Traduzione, voce, ritmo, interculturalità

Journée des dictionnaires

Dictionnaires d'hier et d'aujourd'hui : mots disparus et mots “marginaux”

Riassunto dell'annuncio: 
La Journée française des dictionnaires, fondée par Jean Pruvost, aura lieu le 20 mars 2024.
Depuis sa première édition de 1993, la Journée française des dictionnaires, fondée par Jean Pruvost, aura lieu le 20 mars 2024 au Centre Culturel Franco-Italien (CCFI), situé au 16-22 rue Martignac, 75007 Paris. Cet événement se déroulera uniquement en présentiel.
Nome del contatto: 
Christophe Rey
Email del contatto: 
christophe.rey@u-cergy.fr
Segnalato da: 
Mariadomenica Lo Nostro
Email: 
mlonostro@unisa.it
Data di inizio o data limite dell'evento: 
20/03/2024
Data di fine dell'evento: 
20/03/2024
Città dell'evento: 
Paris
Tipo di evento: 
Colloques
Categoria principale: 
Parole chiave: 
Lexicographie, réginalismes, mots tabous, anclicismes, mots disparus, argot,Dictionnaire de l'Académie, Le Petit Larousse

Enseigner la langue à travers la traduction

Perspectives franco-italiennes comparées entre Renaissance et Ère numérique

Riassunto dell'annuncio: 
L’enseignement des langues à travers la traduction demeure un domaine riche en potentialités didactiques et culturelles. Ce colloque international qui se déroulera les 21 et 22 novembre 2024 dans le cadre du projet PRIN PNRR “Revisiting and E-Mapping Theatre Translations of Ancient and Modern Classics in 16th-century France” vise à explorer cette thématique dans deux perspectives historiquement et culturellement significatives : la Renaissance francophone et la didactique des langues dans l’ère numérique.
ENSEIGNER LA LANGUE À TRAVERS LA TRADUCTION Perspectives franco-italiennes comparées entre Renaissance et Ère numérique   Ferrare, 21-22 novembre 2024 Responsables scientifiques Daniele Speziari (Université de Ferrare, PI PRIN) Riccardo Raimondo (Université de Catane, Co-PI PRIN) Zuzana Toth (Université de Bâle / Université de Modène) Anna Raimo (Université de Bologne) Comité d’organisation Vera Gajiu, Francesco Laurenti, Anna Raimo, Riccardo Raimondo, Daniele Speziari, Zuzana Toth L’enseignement des langues à travers la traduction demeure un domaine riche en potentialités didactiques et culturelles. Ce colloque international qui se déroulera les 21 et 22 novembre 2024 dans le cadre du projet PRIN PNRR “Revisiting and E-Mapping Theatre Translations of Ancient and Modern Classics in 16th-century France” vise à explorer cette thématique dans deux perspectives historiquement et culturellement significatives : la Renaissance francophone et la didactique des langues dans l’ère numérique. L’articulation du colloque en deux volets distincts permet une exploration comparative et diachronique, facilitant une compréhension approfondie de l’évolution des pratiques d’enseignement des langues à travers la traduction. Cette structure bi-focale, avec son approche transhistorique et comparative, encourage les participants (chercheurs mais aussi enseignants et futurs enseignants du secondaire) à établir des connexions entre les époques, tout en offrant un cadre analytique pour évaluer l’impact historique et contemporain des technologies et des théories de la traduction sur l’enseignement linguistique. Le colloque vise ainsi à créer un espace d’échange multidisciplinaire, invitant les chercheurs à enrichir la discussion sur l’enseignement des langues à travers la traduction. Il promet d’apporter des éclairages nouveaux sur les pratiques d’enseignement, les technologies éducatives, et les approches culturelles et linguistiques, de la Renaissance à l’ère numérique. Universités partenaires Université de Bâle Université de Bologne Université de Catane Université de Ferrare Université de Modène Réseaux universitaires et groupes de recherche DO.Ri.F. (Centro di documentazione e di Ricerca per la didattica della lingua francese nell’Università italiana) SUSLLF (Società Universitaria per gli Studi di Lingua e Letteratura Francese) Gruppo di Studio sul Cinquecento Francese CSML (Centro Studi sul Multilinguismo, Università Ca’ Foscari di Venezia) International Center for Research on Collaborative Translation (IULM, Milano) Reseau ImagoTrad (imagotrad.hypotheses.org | Academic Gazette ISSN 2558-4847) Dates à retenir Ouverture de l’appel à communications : mars 2024. Date limite pour l’envoi des propositions : 31 mai 2024. Notification aux intervenants: le 30 juin 2024 au plus tard. Le colloque aura lieu les 21 et 22 novembre 2024.    Contacts daniele.speziari@unife.it riccardo.raimondo@unict.it zuzana.toth@unibas.ch  anna.raimo2@unibo.it
Nome del contatto: 
Daniele Speziari
Email del contatto: 
daniele.speziari@unife.it
Segnalato da: 
Vera Gajiu
Email: 
vera.gajiu@unito.it
Data di inizio o data limite dell'evento: 
31/05/2024
Città dell'evento: 
Ferrara
Tipo di evento: 
Appels à contribution
Categoria principale: 
Parole chiave: 
didactique, langue française, traduction, Renaissance, numérique, Italie, France
Sito web di riferimento: 

JOURNÉES SERBES DES DICTIONNAIRES

La lexicographie est-elle en panne aujourd'hui ? Évolution des pratiques lexicographiques et usagères actuelles

Riassunto dell'annuncio: 
Le colloque s'adresse aux lexicographes, métalexicographes et autres chercheurs (notamment les linguistes, didacticiens, traductologues, spécialistes du traitement automatique des langues naturelles, informaticiens et typographes) — enseignants-chercheurs, doctorants ou professionnels — intéressés par les questions (méta)lexicographiques, qu'elles concernent des dictionnaires monolingues, bilingues ou multilingues. L'objectif est d'explorer, sous des angles variés, les connaissances actuelles en métalexicographie, d'examiner les productions et les expériences lexicographiques passées, et de présenter les projets lexicographiques actuels et futurs.
La conception et l'usage des dictionnaires font face à de nouveaux défis, principalement en raison de l'avènement des technologies modernes, parmi lesquelles l'intelligence artificielle occupe une place importante. Dans ce contexte, il est intéressant d'observer comment la lexicographie se positionne et s'adapte à cette réalité. De quelle manière et dans quelle mesure s'ajuste-t-elle aux évolutions technologiques et aux changements de pratiques des utilisateurs de dictionnaires ? Il semble donc pertinent de revisiter la question soulevée il y a une vingtaine d'années dans l'un des articles du métalexicographe français Pierre Corbin, se demandant si la lexicographie est aujourd'hui « en panne ». Cela signifie-t-il qu'elle éprouve des difficultés à s'adapter, ou au contraire, maintient-elle son dynamisme en évoluant de manière harmonieuse avec le contexte actuel ? Les Journées serbes des dictionnaires — inspirées par les journées des dictionnaires de Paris, instaurées par le professeur Jean Pruvost, ou encore les journées québécoises de Monique Cormier, allemandes de Michaela Heinz, italiennes de Giovanni Dotoli, marocaines de Leila Messaoudi etc. — visent à explorer, en cherchant à répondre à la question de savoir si la lexicographie est « en panne », les aspects clés des dictionnaires modernes en se focalisant sur les problèmes anciens, les orientations actuelles et les défis émergents. Seront privilégiés les thèmes suivants : Définition du dictionnaire moderne Quelles sont les implications du terme « dictionnaire moderne » dans ses différentes formes (monolingue, bilingue, multilingue) ? Profil de l'utilisateur moyen Qui constitue l'utilisateur moyen typique d'un dictionnaire aujourd'hui ? Quel est son profil ? Quels besoins exprime-t-il ? Quelles habitudes adopte-t-il ? Comment les ordinateurs et l'internet ont-ils chacun à leur tour modifié l'utilisation des dictionnaires ? De quelle manière le traitement lexicographique dépend-il du profil et des comportements actuels de l'utilisateur ? Fonction du dictionnaire à l'heure actuelle Quelle est la véritable fonction d'un dictionnaire moderne ? Un dictionnaire particulier peut-il avoir plusieurs fonctions ? Comment la fonction influence-t-elle le traitement lexicographique ? Défis informatiques et tendances lexicographiques Quels défis les ordinateurs, les corpus et l'intelligence artificielle présentent-ils dans la création et l'utilisation de dictionnaires ? Quelles sont les tendances émergentes en lexicographie moderne ? Nous invitons les chercheurs intéressés à soumettre des propositions de communication (avant le 20 mars 2024) explorant ces thèmes au travers de différentes problématiques.
Nome del contatto: 
Saša Marjanović
Email del contatto: 
leksikograf@gmail.com
Segnalato da: 
Mariadomenica Lo Nostro
Email: 
mlonostro@unisa.it
Data di inizio o data limite dell'evento: 
24/05/2024
Data di fine dell'evento: 
26/05/2024
Città dell'evento: 
Belgrado
Tipo di evento: 
Colloques
Categoria principale: 
Sottocategoria: 
Parole chiave: 
metalessicografia, dizionari monolingue, bilingue e multilingue
Sito web di riferimento: 

Appel à contribution pour TDFLE. Travaux de didactique du français langue étrangère, n. 85 (2024)

La gestion de l’apport culturel par les technologies en didactique du FLE : enjeux, défis et perspectives.

Riassunto dell'annuncio: 
n°85 — Soumission des articles avant le : 31/08/2024.
La gestion de l’apport culturel par les technologies en didactique du FLE : enjeux, défis et perspectives (Eleonora Marzi, Silvia Domenica Zollo, éds.) URL: https://revue-tdfle.fr/appels-a-contribution/206-revue-85-la-gestion-de-l-apport-culturel-par-les-technologies-en-didactique-du-fle-enjeux-defis-et-perspectives
Nome del contatto: 
Silvia Domenica Zollo
Email del contatto: 
silvia.zollo@uniparthenope.it
Indirizzo postale: 
Naples
Segnalato da: 
Silvia Domenica Zollo
Email: 
silvia.zollo@uniparthenope.it
Data di inizio o data limite dell'evento: 
17/01/2024
Data di fine dell'evento: 
31/08/2024
Città dell'evento: 
Napoli
Bologna
Tipo di evento: 
Appels à contribution
Categoria principale: 
Parole chiave: 
technologie numérique, didactique du FLE, ontologies, cultures

Bando Ricercatore universitario L-LIN/04 Università eCampus

Riassunto dell'annuncio: 
Procedura selettiva per titoli e discussione pubblica per il reclutamento di N° 37 posti di Ricercatore universitario a tempo determinato ai sensi dell’art. 24 della L.240/2010. 10/H1 - LINGUA, LETTERATURA E CULTURA FRANCESE L-LIN/04 – Lingua e traduzione – Lingua francese
Procedura selettiva per titoli e discussione pubblica per il reclutamento di N° 37 posti di Ricercatore universitario a tempo determinato ai sensi dell’art. 24 della L.240/2010. 1 POSTO per: 10/H1 - LINGUA, LETTERATURA E CULTURA FRANCESE L-LIN/04 – Lingua e traduzione – Lingua francese Partecipazione entro il 16 dicembre 2023, maggiori informazioni al link indicato per questo annuncio.
Segnalato da: 
Francesco Pigozzo
Email: 
francesco.pigozzo@uniecampus.it
Data di inizio o data limite dell'evento: 
12/12/2023
Data di fine dell'evento: 
16/12/2023
Città dell'evento: 
Online
Tipo di evento: 
Bourses, prix, emplois
Categoria principale: 
Parole chiave: 
Ricercatore universitario, L-LIN/04, Lingua francese, Traduzione francese

Discours institutionnels dans les médias sociaux : quelles transformations ?

"Synergies Italie" n. 21/2025

Riassunto dell'annuncio: 
Ce appel à contributions se propose d’explorer davantage les caractéristiques de la communication institutionnelle (au sens large, qu’elle soit scientifique, politique, médicale, sportive, etc.), au sein des médias sociaux dans le but de mettre en lumière continuités et discontinuités des stratégies (techno-)discursives pour s’adresser aux citoyens et créer un discours d’autorité.
SYNERGIES ITALIE Revue du GERFLINT Groupe d’Études et de Recherches pour le Français Langue Internationale Revue française en partenariat avec la Fondation Maison des Sciences de l’Homme de Paris (FMSH) ISSN 1724-0700 ; ISSN en ligne 2260-8087 http://gerflint.fr/synergies-italie   APPEL À CONTRIBUTIONS POUR LE N°21/2025 Date limite de soumission des résumés : 15 janvier 2024 La revue Synergies Italie, revue francophone indexée dans de nombreuses bases de revues scientifiques dont ERIH PLUS, Scopus et Anvur lance un appel à contributions pour la publication du n°21 sur le thème suivant : Discours institutionnels dans les médias sociaux : quelles transformations ? Numéro coordonné par Stefano Vicari  (Università di Genova) et Carine Duteil (Université de Limoges, Ecole d'Ingénieurs ENSIL-ENSCI, France) Depuis au moins une dizaine d’années, les discours numériques font l’objet de plus en plus de recherches tant en sciences de l’information et de la communication qu’en linguistique et analyse du discours, comme le témoignent la création de certaines revues (Les Cahiers du numérique, etc.) et de nombreux titres d’ouvrages et de numéros de revues explorant les productions langagières dans l’univers numérique. Les analystes du discours se sont dotés d’un appareil théorique et épistémologique apte à saisir les spécificités des discours numériques jusqu’à proposer des paradigmes théoriques prenant en compte la nature mixte techno-langagière des productions discursives numériques (Paveau, 2017, Marcoccia, 2016). Au niveau théorique et épistémique, ces paradigmes ont permis d’intégrer de nouvelles notions telles que celle d’affordance (Ghliss, Perea, Ruchon, 2019) et d’en revisiter d’autre, déjà bien connues des analystes, telles que celle d’éthos (Couleau, Deseilligny, Hellégouarc’h, 2016) d’autorité (Vicari, 2021), mais aussi de textualité et d’iconisation textuelle (Mayeur, Paveau, 2020, Paveau, 2015), de modalités de fonctionnement discursif des tweets (Duteil, Longhi, Pernet, à paraître), et d’énonciation, dans sa version matérielle visuelle (Ghliss, Perea, Ruchon, 2019). Ce changement de paradigme a ainsi entrainé un enrichissement des observables, qui loin d’être seulement verbaux, intègrent des composants techniques aux affordances variées, comme les hashtags, les hyperliens, etc. modifiant la nature même des productions ainsi que leur interprétation. Au niveau des objets de recherche, de nombreuses études se sont concentrées sur des phénomènes communicatifs spécifiques ou, du moins, particulièrement visibles dans les réseaux socio-numériques, comme les problèmes posés par la circulation des discours, tels que les discours de haine (Monnier, Seoane, Hubé, Leroux, 2021), les récits complotistes et les fausses nouvelles (Bonnet, Mercier, Siouffi, 2022) et sur des formes de communication assez inédites telles que les mèmes internet (pour se tenir au domaine francophone, Wagener, 2022, 2021, Wagener, Simon, à par., Attruia et Vicari, 2023, Vicari, à par.). L’ensemble de ces recherches montre l’essor de nouvelles socialités qui vont des formes inédites de militantisme et d’activisme en ligne à la construction de communautés épistémiques autour d’intérêts communs (Pierot, Henry, 2021) qui basculent volontiers les frontières traditionnelles entre experts et non experts, entre communication institutionnelle, scientifique, politique d’un côté et ordinaire, quotidienne de l’autre, et favorisent la création d’un régime de communication caractérisé par une plus grande horizontalité et proximité entre les agents. Cela est vrai non seulement de la part des usagers, dont la participation au débat public a favorisé l’essor de ce que Milner appelle « polivocality citizenship » (Milner 2013 : 34), mais aussi de la part des politiques, des institutions qui n’ont pas hésité à recourir à de nouvelles figures « d’autorité » issues du web 2.0, comme des jeunes « influenceurs », pour s’adresser aux citoyens (c’est le cas notamment de plusieurs gouvernements européens et canadiens pendant la pandémie du Covid-19 ; c’est le cas également des batailles de mèmes qui se déclenchent lors de campagnes électorales) et à mettre en place des stratégies et des dispositifs de lutte contre certaines dérives de la communication dans les RSN (on peut notamment penser aux décodeurs du Monde, ou à des sites contre les fausses nouvelles et les discours de haine, les comptes Twitter des politiques, les debunkers, etc.). Dans les RSN, ce type de discours institutionnel, produit par des énonciateurs individuels ou collectifs, porte-parole ou membres d’institutions, mais énoncé « en dehors des contextes officiels » (Oger, Ollivier-Yaniv 2003 : en ligne), doit faire face à des défis du moins partiellement inédits ayant trait tant aux caractéristiques technodiscursives des plateformes qu’à la nécessité d’atteindre des publics très vastes et variés. Ces défis peuvent concerner plusieurs aspects de la communication institutionnelle : D’abord, les techno-genres (Paveau, 2013) adoptés et différant des genres plus traditionnels et « plus » performatifs » (comme les arrêtés, les décrets, les communiqués de presse, les chartes, les manifestes), habituellement étudiés dans le cadre de l’analyse du discours institutionnelle ; Ensuite, les procédés de légitimation de ces discours : si, comme l’a très bien montré Oger (2021), les discours des institutions puisent leur autorité essentiellement dans les marques de la dépersonnalisation et de la neutralité discursive, ainsi que dans l’effacement énonciatif généralisé (Rabatel, 2004), cela est-il valable aussi pour les discours institutionnels sur les réseaux sociaux ? Quelles macro-stratégies rhétoriques et persuasives caractérisent les discours des institutions en ligne ? Quels actes de langage peut-on identifier ? De plus, alors que la décontextualisation des énoncés tend à imprimer au discours une temporalité sur le long terme, caractéristique de l’institution (Oger & Ollivier-Yaniv, 2006), qu’en est-il lorsque le discours institutionnel est énoncé sur les RSN ? Observe-ton les mêmes « procédés de lissage discursif » décrits par Oger & Ollivier-Yaniv (2006), procédés qui donnent à lire ou à entendre un discours unifié et homogène, destiné au grand public ? En outre, la polémicité des discours numériques (Amossy et Burger, 2011), influe-t-elle sur le contenu des énoncés institutionnels ? Ce dossier se propose alors d’explorer davantage les caractéristiques de la communication institutionnelle (au sens large, qu’elle soit scientifique, politique, médicale, sportive, etc.), au sein des médias sociaux dans le but de mettre en lumière continuités et discontinuités des stratégies (techno-)discursives pour s’adresser aux citoyens et créer un discours d’autorité. En particulier, tout en partant d’une approche écologique des discours numériques, qui prend en compte les affordances des dispositifs et l’articulation entre caractéristiques technologiques et discursives, les contributions s’inscriront principalement au sein de trois axes non exhaustifs : 1.         Un axe portant sur la dimension énonciative : est-ce que les énonciateurs parlent en tant que membres d’une institution dont ils se présentent comme les porte-parole ou à titre individuel ? Comment sont repris les discours officiels ? Le cas échéant, comment les énonciateurs interagissent avec les usagers ? 2.         Un axe intégrant la dimension argumentative et rhétorique : quelles stratégies persuasives sont utilisées dans l’adresse aux citoyens ? Quel rôle est joué par les affordances des dispositifs dans la construction de ces stratégies ? 3.         Un axe relevant de la dimension pragmatique : quels genres et types textuels sont privilégiés par les énonciateurs et quels bénéfices apportent-ils ? Quels actes de langage caractérisent les discours institutionnels au sein des réseaux sociaux ? Quelle performativité peut-on établir ? Références Amossy R. & Burger M. (2011). « Introduction : La polémique médiatisée », Semen, 31, pp. 7-24. Attruia, F. & Vicari, S. (2023) « Polémiques et propos haineux dans les mèmes Internet autour de Greta Thunberg » in  Hamon Y. & Paissa P. (dir.), Discours environnementaux : convergences et divergences. Aracne, Rome, pp. 77-99. Couleau, C.,  Deseilligny, O. & Hellégouarc’h P. (2016) (dir.). « Ethos numériques ». Itinéraires, n° 2015-3. Bonnet, V., Mercier, A.. & Siouffi, G. (2022) (dir.) « Circulation des discours dans les récits complotistes ». Mots, n° 130. Longhi, J., Duteil, C., Pernet, L. (à par). « Commenter, répondre, réagir, ou relayer : analyse des stratégies énonciatives sur Twitter lors de « l’affaire du PSG et du char à voile » et étude des modalités de la construction d’une polémique en ligne » Cahiers de praxématique, n°79. Mayeur, I. & Paveau, M.-A.  (2020) (dir.). « Textuel, textiel. Repenser la textualité numérique ». Corela, n° 33. Marcoccia, M. (2016). Analyser la communication numérique écrite. Colin, ‪Paris. Milner, R. (2013). « Pop Polyvocality: Internet Memes, Public Participation, and the Occupy Wall Street Movement», International Journal of Communication, n°7, pp. 2357–2390. Monnier, A., Annabelle, S., Hubé, N. & Leroux, P. (2021) (dir.). « Discours de haine dans les réseaux socionumériques ». Mots, n°125.      Oger, C. (2021). Faire reference. La construction e l’autorité dans le discours des institutions. EHESS, Paris. Oger, C. & Ollivier-Yaniv, C. (2006).  « Conjurer le désordre discursif. Les procédés de « lissage » dans la fabrication du discours institutionnel », Mots. Les langages du politique, 2006/2 (n° 81), p. 63-77. DOI : 10.4000/mots.675. URL : https://www.cairn.info/revue-mots-2006-2-page-63.htm Oger, C. & Ollivier-Yaniv, C. (2003).  « Analyse du discours institutionnel et sociologie compréhensive : vers une anthropologie des discours institutionnels ». Mots, n° 71, pp. 125-145. Paveau, M.-A.  (2017). L'analyse du discours numérique  Dictionnaire des formes et des pratiques, Hermann, Paris.  Paveau, M.-A.  (2015) (dir.).  « Textualités numériques ». Itinéraires, n° 2014-1. Pierot, E. & Henry, A. (2021) (dir.). « Intelligences Collectives : communautés et interactions épistémiques ». Les Cahiers du numérique, n° 17. Rabatel, A. (2004). « L'effacement énonciatif dans les discours rapportés et ses effets pragmatiques ».  Langages,  n° 156,  pp.  3-17.  Vicari, S. (à par.) « A propos de l’énonciation mémétique : le cas du compte Twitter ‘Mèmes de gauche’ » Semen, n°54. Vicari, S. (2021) (dir.), « Autorité et web 2.0 : approches discursives ». Argumentation et Analyse du discours, n°26, en ligne : https://journals.openedition.org/aad/4929, consulté le 20/09/23.   Wagener, A. Simon, J. (à par.) (dir.), Approches discursives des mèmes en politique. Semen, n°54. Wagener, A. (2022). Mèmologie. Théorie postdigitale des mèmes, UGA Éditions, Grenoble. Wagener, A. (2021). « Le même. Un objet politique ». The conversation, en ligne : https://theconversation.com/le-meme-un-objet-politique-173950, consulté le 20/09/23.    NB : Les doctorant.es et chercheurs ou chercheuses francophones italien.nes menant leurs travaux dans un autre domaine couvert par la revue (Ensemble des Sciences Humaines et Sociales, culture et communication internationales, sciences du langage, littératures francophones, didactique des langues-cultures, éthique et théorie de la complexité) sont également invité.es à participer au numéro dans la limite de l’espace éditorial disponible  et selon les étapes d’évaluation décrites dans les consignes aux auteurs.   Consignes, format de soumission et sélection  L’auteur de la proposition, avant tout engagement, devra consulter directement en ligne : la politique éditoriale générale de l’éditeur  http://gerflint.fr/politique-editoriale-generale la politique éditoriale de la revue  http://gerflint.fr/synergies-italie/politique-editoriale les  25 normes éditoriales et rédactionnelles        http://gerflint.fr/synergies-italie/consignes-aux-auteurs la politique orthographique précisée dans la politique éditoriale générale de l’éditeur http://gerflint.fr/politique-editoriale-generale la politique de l’éditeur en matière d’accès libre et d’archivage http://www.sherpa.ac.uk/romeo/issn/1724-0700/ Les propositions d’articles seront présentées sous forme d’un résumé de deux pages maximum (format A4, police Times taille 10), incluant 5 mots-clés et les éléments essentiels de bibliographie, et envoyées par courriel à l’adresse suivante : synergies.italie@gmail.com  Elles seront transférées pour évaluation au comité scientifique de la revue. Calendrier : Date limite de l’envoi des résumés : 15 janvier 2024 Retour des avis aux auteurs : 15 février 2024 Envoi des articles : Avant le 31 mai 2024 CONTACT : synergies.italie@gmail.com
Nome del contatto: 
Rédaction de "Synergies Italie"
Email del contatto: 
synergies.italie@gmail.com
Segnalato da: 
Roberto Dapavo
Email: 
roberto.dapavo@unito.it
Data di inizio o data limite dell'evento: 
11/10/2023
Data di fine dell'evento: 
15/01/2024
Città dell'evento: 
Torino
Tipo di evento: 
Appels à contribution
Categoria principale: 
Parole chiave: 
discours institutionnels, discours d'autorité, discours numériques, médias sociaux, stratégies (techno-)discoursives...
Sito web di riferimento: 

Colloque international "Lexicologie et terminologie en perspective plurilingue-2es Rencontres OTALF"

Riassunto dell'annuncio: 
Accueillies cette année par le prestigieux Institut national des langues et civilisations orientales de Paris (INaLCO), les Rencontres OTALF étendent leur sphère d’investigation aux perspectives plurilingues, et, plus précisément, à la comparaison entre le français et d’autres langues du monde, afin d’offrir un terrain d’échange pour les chercheurs en lexicologie et en terminologie comparées.
L’Osservatorio di Terminologie et Politiche Linguistiche (OTLP) de l’Università Cattolica del Sacro Cuore de Milan et le Centre de recherche Europes-Eurasie (CREE) de l’INaLCO, en collaboration avec REALITER, l’Università degli Studi di Bologna (Département de Langues, Littératures et Cultures modernes), l’Università degli Studi di Napoli «Parthenope» (Département d’Études économiques et juridiques), l’Università degli Studi di Perugia (Département de Sciences Politiques) et l’Università degli Studi di Verona (Département de Langues et Littératures Étrangères), avec le soutien de la Délégation Générale à la Langue Française et aux Langues de France (DGLFLF), lancent le Colloque international Lexicologie et terminologie en perspective plurilingue – 2e Rencontres OTALF (« Orientations Théoriques et Appliquées dans les études de Linguistique Française synchronique et diachronique »), qui se tiendra les 11 et 12 octobre 2023 à l’INaLCO, Paris. Cette manifestation internationale se propose de réunir des interventions de spécialistes dans le domaine et des présentations des travaux d’équipe, dans la perspective d’une mutualisation fructueuse des savoirs sur les avancées des recherches comparatives. Les communications prévues s'inscrivent dans les axes suivants : - approches théoriques de la terminologie par différentes écoles ; - lexicographie bilingue/plurilingue ; - lexicologie, terminologie et traduction/médiation ; - lexicologie, terminologie et contacts des langues ; - lexicologie, terminologie et didactique des langues étrangères ; - phraséologie ; - terminologie et politiques linguistiques.
Nome del contatto: 
Maria Teresa Zanola
Email del contatto: 
colloque.inalco2023@gmail.com
Indirizzo postale: 
11 octobre : 65, rue des Grands Moulins (Paris) ; 12 octobre : 2, rue de Lille (Paris)
Segnalato da: 
Maria Teresa Zanola
Email: 
mariateresa.zanola@unicatt.it
Data di inizio o data limite dell'evento: 
11/10/2023
Data di fine dell'evento: 
12/10/2023
Città dell'evento: 
Paris, INaLCO
Tipo di evento: 
Colloques
Categoria principale: 
Parole chiave: 
lexicologie, terminologie, traduction, médiation, politiques linguistiques
Sito web di riferimento: 

Pages

Subscribe to RSS - Lessicologia/grafia