You are here

Tutte le categorie

Intersections. New perspectives for public humanities.

Riassunto dell'annuncio: 
Online international day of study organized by Humanities for Change. Zoom virtual room: http://hfc-int.eventbrite.com/.
Online international day of study "Intersections. New perspectives for public humanities" Held in english on December 3, 2020, 9:00 AM-6:30 PM CET With Jeffrey Schnapp (Harvard University), Franz Fischer (VeDPH), Marco Sartor (Università di Parma), Stefano Dall'Aglio (VeDPH), Francesca Vera Romano (Sapienza Università di Roma), Iris Pupella-Noguès (Università degli studi di Trieste, Université Paris-Est Créteil (UPEC), Silvia Mazzucotelli Salice (Università Cattolica del Sacro Cuore), Carlo Corsato (National Gallery), Kate Devine (National Gallery), Michelangela Di Giacomo (M9), Elisa Corrò (VeDPH), Alberto Trentin, Eugenio Burgio (Università Ca' Foscari Venezia), Paola Italia (Alma Mater Studiorum - Università di Bologna), Alessandra Trevisan (Università Ca' Foscari Venezia, Le Ortique), Alice Girotto (Università Ca' Foscari Venezia). Reserve your seat in the Zoom virtual room: http://hfc-int.eventbrite.com/. Organized by Humanities for Change, promoted by Venice Centre for Digital and Public Humanities and the Faculty of Philology of the University of Banja Luka, financed with funds for student activities of Università Ca' Foscari Venezia. Institutional openings Marco Sartor (University of Parma, cofounder of Humanities for Change) Franz Fischer (Director of Venice Centre for Digital and Public Humanities) Panel I - A glance at public history (9:30-11:00) Stefano Dall'Aglio (Venice Centre for Digital and Public Humanities), Public History: methodologies, experiences and perspectives outside and inside Ca’ Foscari [ENG] Francesca Vera Romano ("La Sapienza" University of Rome), Nuove tecnologie per la valorizzazione della storia cultura: il caso di Matera [ITA] Iris Pupella-Noguès (University of Trieste–Université Paris-Est), Public History and fascist monuments in the towns of Bolzano and Trieste. Some examples and analysis of projects [ENG] Discussant: Irene Mamprin Panel II - Arts, museum and cultural heritage: some insights (11:30-12:40) Silvia Mazzucotelli Salice (Catholic University of the Sacred Heart of Milan), Distant forms of participation in art. Public art as instance of territorial formation in the pandemic [ENG] Carlo Corsato, Kate Devine (The National Gallery, London), Digital divide, diversity and access in museum education [ENG] Discussant: Paola La Barbera (Ca' Foscari University of Venice) Panel III - Beyond the academy. Dissemination of research and employment (14:00-15:30) Michelangela Di Giacomo (M9 Museum), Diffondere cultura oggi: l'esempio del Museo M9 [ITA] Elisa Corrò (Venice Centre for Digital and Public Humanities), Heritage thinking and maker culture. Hi(story) of landscapes, communities and memories in the Venice countryside [ENG] Alberto Trentin (financial analyst and poet), L'eroe in azienda. Come Ulisse e i suoi discendenti possono aiutare il business [ITA] Discussant: Stefano Adamo (University of Banja Luka) Keynote (15:30-16:30) Jeffrey Schnapp (Harvard University), Actionable knowledge [ENG] We inhabit a world in which there exists an unprecedented proliferation of freely accessible and (sometimes) high quality information; information that no longer resides on library bookshelves alone, but rather that, thanks to the ubiquity of networks and the smart phones we carry in our pockets, accompanies us as we move about the world. Yet on issue after issue – climate change, vaccinations, immigration, history, culture... – this ever-expanding library struggles to shape public beliefs and actions. My talk will tackle the question of how to cut through the noise and how to make knowledge matter. Its focus will be on the role of critical design practice, on the one side, and on the need for new models of university level training and organization that merge the practical with the critical and theoretical, on the other. Discussant: Giulia Pellizzato (Harvard University) Panel IV - The contribution of digital to the tradition of literary texts (17:00-18:30) Eugenio Burgio (Ca’ Foscari University of Venice), A cosa serve la filologia nel tempo delle Digital and Public Humanities: il caso DEDM (Digital Edition of the Devisement dou Monde) [ITA] Paola Italia (Università “Alma Mater Studiorum” Bologna), Testi come beni comuni: per una filologia digitale sostenibile [ITA] Alessandra Trevisan (Ca’ Foscari University of Venice), Alice Girotto (Ca’ Foscari University of Venice), Le Ortique ovvero del canone deformato: un progetto collettivo e digitale per riscopre le artiste dimenticate a cura di studiose e autrici Discussant: Gaia Tomazzoli (Università degli Studi di Pisa)
Nome del contatto: 
Humanities for Change
Email del contatto: 
info@humanitiesforchange.org
Segnalato da: 
Francesco Venturini
Email: 
francesco.venturini@humanitiesforchange.org
Data di inizio o data limite dell'evento: 
03/12/2020
Città dell'evento: 
Online
Tipo di evento: 
Colloques
Categoria principale: 
Sottocategoria: 
Parole chiave: 
Public Humanities, Intersections
Sito web di riferimento: 
http://www.humanitiesforchange.org

L'énonciation entre collectif et singulier: poétique, éthique, politique.

Riassunto dell'annuncio: 
Colloque Toulon 4-5 novembre 2021
Appel à communications Colloque international « L’énonciation entre collectif et singulier » : poétique, éthique, politique. Laboratoire Babel, Université de Toulon Lieu : campus de La Garde (Université de Toulon) Date : 4-5 novembre 2021 Les études linguistiques et discursives ont envisagé à ce jour le rapport entre singulier et collectif dans des perspectives énonciatives variées, prenant appui sur différents types d’approches, de problématiques et d’observables, dont on ne saurait citer ici que quelques exemples : « dialectique langagière » du même et de l’autre déterminant l’hétérogénéité constitutive de toute production de sens en discours (Authier-Revuz 1982, Détrie 2001), rapports entre textualité et normes langagières et discursives (Gaudin-Bordes et Monte dirs 2017), rapport entre idiolecte et sociolecte (voir par exemple le n° 44 des Cahiers de praxématique), construction discursive d’identités collectives, qu’il s’agisse de poser la question du « nous » dans le discours politique (Geffroy éd. 1985), d’interroger les conditions d’un « éthos collectif » (Amossy 2010), ou, dans la fiction, d’observer les marques d’un « membre quelconque d’une collectivité » ou autre « instance frontière » (Maingueneau 2000). En ce qui concerne le discours littéraire, les rapports complexes entre analyse de discours et stylistique disent quelque chose de la difficulté à articuler les deux perspectives, bien que la stylistique ait depuis longtemps intégré une perspective historique et collective (voir, entre autres exemples, Philippe et Piat 2009 et le très riche numéro 135-136 de Pratiques « Le style en questions »). Le présent colloque voudrait aborder ces rapports entre singulier et collectif dans l’énonciation en mettant au défi du genre poétique d’autres genres de discours. Par ses difficultés d’interprétation exigeant une forte implication du lecteur/co-énonciateur, par son évolution historique brutale depuis la « crise de vers » de la fin du XIXe siècle, par la place qu’y occupe l’énonciateur textuel, entre singularité et généralité, le poème pose aux linguistes des questions pertinentes que nous nous proposons d’approfondir dans ce colloque en prenant pour fil conducteur les travaux de Michèle Monte. Dans ses travaux, le questionnement central que constitue cette dialectique singulier/collectif est plus spécifiquement abordé à travers les problématiques d’éthos et/ou de style, quel que soit le genre de discours envisagé (2016a : 187) : « Déchiffrer un style, c’est porter un regard sur le processus de production du texte, que l’éthos envisage du point de vue de l’effet produit à réception. Le style connote en effet la volonté du scripteur, son inscription consciente dans une tradition ou sa contestation de celle-ci, et s’appréhende notamment dans l’étude de la genèse du texte (…). L’éthos désigne, lui, l’image que le lecteur peut se faire de l’auteur grâce à un faisceau d’éléments linguistiques qui incarnent le texte. La distinction s’avère donc assez artificielle dans la mesure où, in fine, les deux concepts articulent une intentionnalité, des formes et des effets. À condition de ne pas nous faire oublier la part de déterminations inconscientes qui s’imposent à l’auteur, les deux termes apparaissent finalement comme deux façons adéquates et partiellement communes d’envisager la dialectique singulier / collectif et le processus d’incorporation à l’oeuvre dans un texte. » Les propositions pourront se situer dans l’un ou l’autre des axes ci-dessous. Éthos / style On pourra envisager, dans une perspective pragmatique ou pragma-énonciative, de discuter du rapprochement et/ou des distinctions entre éthos et style, tout en suivant les pistes ci-après, quel que soit le genre discursif pris pour objet, et qu’on s’intéresse au pôle de la production et/ou à celui de la réception : - comment rendre compte de la spécificité de la dimension esthésique (qui renvoie aux « propriétés sensibles ou matérielles du langage, indépendamment de la valeur référentielle ») ou corporéité du texte/discours, envisageable du point de vue de la production comme de la réception, dans son rapport au collectif, au social (voir, par exemple, Monte 2016b, Monte 2020) ? - peut-on préciser le rapport entre style/éthos et « auctorialité » dans le cadre de cette dialectique ? - comment rendre compte de la tension entre singularité énonciative (voire engagement énonciatif) et effacement énonciatif, en fonction du genre de discours ? - comment s’articulent l’implication subjective d’un lecteur singulier dans l’incorporation du monde éthique du poème (voir Monte 2010) et la construction d’un espace de sens doté de procédures interprétatives objectivables ? Genres de discours et poéticité Il s’agira de discuter autour du modèle du texte poétique travaillé par Michèle Monte, qui définit, dans sa dernière version, trois dimensions du poème : sémantique, esthésique, énonciative (Monte 2018a). On pourra s’interroger sur l’un ou l’autre de ces points : - ce modèle est-il applicable à la poésie à travers les âges, ou rend-il davantage compte des productions de la poésie contemporaine (dans leur diversité) ? - s’applique-t-il à d’autres configurations génériques ? en particulier, y a-t-il une spécificité (une singularité ?) de la dimension énonciative du poème (voir à ce sujet Monte 2019)? Dans ses études empiriques (voir, entre autres, les références données dans Monte 2018b), Michèle Monte, reprenant les propos des poètes eux-mêmes, définit à plusieurs reprises la dimension éthique du poème par la quête d’une justesse d’expression qui met la langue en travail. On pourra s’interroger sur la valeur heuristique de la comparaison entre poésie et autres genres de discours en envisageant les aspects suivants : - la poésie partage-t-elle avec d’autres genres une situation d’énonciation spécifique, qui ne soit ni une construction fictionnelle, ni un discours contextualisé, et comment cette situation d’énonciation se traduit-elle à réception ? - y a-t-il une spécificité poétique des dimensions éthiques et politiques mises au jour grâce aux outils de l’analyse énonciative et de l’analyse de discours qui, selon Monte (2016a) permettent de « comprendre ce qui se joue dans le poème, aussi bien du côté de la construction de l’identité du sujet parlant et percevant que de son interaction avec le monde et avec autrui » ? Bibliographie indicative (références citées) Amossy Ruth, 2010, La présentation de soi. Ethos et identité verbale, Paris, PUF. Authier-Revuz Jacqueline, 1982, « Hétérogénéité montrée et hétérogénéité constitutive : éléments pour une approche de l 'autre dans le discours », Documentation et recherche en linguistique allemande contemporain, 26, p. 91-151. Détrie Catherine, 2001, « Dialectique langagière », « Production de sens », dans Détrie C., Siblot P. & Verine B. (éds), Termes et concepts pour l'analyse du discours, Paris, H. Champion. Détrie Catherine et Neveu Franck (dirs), 2005, L'idiolecte. Du singulier dans le langage, Cahiers de praxématique, 44. Gaudin-Bordes Lucile et Monte Michèle (dirs), 2017, Normes textuelles et discursives : émergence, variations et conflits, Besançon, Presses Universitaires de Franche-Comté. Geffroy Annie (éd.), 1985, Le nous en politique, Mots, 10. Maingueneau Dominique, 2000, « Instances frontières et angélisme narratif », Langue française, 128, p. 74-95. Monte Michèle, 2010, « Le corps et le chemin. Allégorie et évidences sensibles dans la poésie contemporaine », in Au corps du texte. Hommage à Georges Molinié, Denis D. et al. (dirs.), Paris, Champion, p. 483-495. Monte Michèle, 2016a, « De l’éthos, du style et du point de vue en poésie », dans L’énonciation aujourd’hui, un concept clé des sciences du langage, M. Colas-Blaise, L. Perrin et G. M. Tore (dir.), 2016, Limoges, éditions Lambert-Lucas, p. 179-200. Monte Michèle, 2016b, « L’éthos en poésie contemporaine : le cas de James Sacré et d’Antoine Émaz », Babel. Littératures plurielles, 34, p.257-281. Monte Michèle, 2018a, « Interpréter le poème : une interaction variable entre trois dimensions textuelles (sémantique, esthésique et énonciative) », dans Achard-Bayle, G. et al. (éds), Les sciences du langage et la question de l’interprétation (aujourd’hui), Limoges, Lambert-Lucas, p. 127-154. Monte Michèle, 2018b, « La dimension argumentative dans les textes poétiques : marques formelles et enjeux de lecture », Argumentation et analyse du discours [en ligne], 20, https://journals.openedition.org/aad/2511 Monte Michèle, 2019, « Les relations entre énonciateur textuel, locuteurs et personnages dans quelques scénographies poétiques : José-Flore Tappy, Eugène Guillevic, Jacques-Henri Michot », dans Amir Biglari et Nathalie Watteyne (dir.), Scènes d’énonciation de la poésie lyrique moderne, Classiques Garnier, p. 297-321. Monte Michèle, 2020, « La répétition comme figure énonciative dialogique dans les proses d’Henri Michaux et Philippe Jaccottet », dans V. Magri-Mourgues et Ph. Wahl (dirs), Répétition et signifiance. L’invention poétique, Limoges, Lambert-Lucas, p. 151-167. Paissa Paola et Koren Roselyne (dirs), 2020, Du singulier au collectif : construction(s) discursive(s) de l’identité collective dans les débats publics, Crem, « Études linguistiques et textuelles ». Petitjean André et Rabatel Alain (dirs), 2007, Le style en questions, Pratiques, 135-136. Philippe Gilles et Piat Julien (dirs), 2009, La langue littéraire. Une histoire de la prose en France de Flaubert à Claude Simon, Fayard. Les propositions (à envoyer à singulier-collectif@univ-tln.fr) compteront de 600 à 1000 mots, hors précisions bibliographiques éventuelles. On attendra qu’elles indiquent précisément dans lequel des deux axes ci-dessus elles se situent et qu’elles comportent un ou deux exemples illustrant la façon dont l’auteur-e de la proposition compte mettre les concepts à l’épreuve d’un corpus. Les communications, d’une durée de 20 minutes et suivies d’un échange, devront mettre en valeur les observables, modèles, notions, qui permettent de décrire de manière pertinente la dialectique du collectif et du singulier à l’oeuvre dans un corpus. À l’issue du colloque, une sélection de communications, enrichies des débats qui auront eu lieu sur les questions ci-dessus, fera l’objet d’une publication. Calendrier : Envoi des propositions : 30 janvier 2021 Notification d’acceptation : 15 avril 2021 Colloque : 4-5 novembre 2021 Organisatrices : Émilie Devriendt (Université de Toulon, Babel) Lucile Gaudin-Bordes (Université de Toulon, Babel) Hélène Ledouble (Université de Toulon, Babel) Marion Sandré (Université de Toulon, Babel) Comité scientifique : Jean-Michel Adam, Université de Lausanne Wedencley Alves Santana, Universidade Federal de Juiz de Fora Paul Aron, Université Libre de Bruxelles Marion Bendinelli, Université de Franche-Comté Laura Calabrese, Université Libre de Bruxelles Hugues Constantin de Chanay, Université Lumière Lyon 2 Maria das Graças Soares Rodrigues, Universidade Federal do Rio Grande do Norte, Brasil Maria Joana de Almeida Vieira dos Santos, Universidade de Coimbra Delphine Denis, Sorbonne Université Émilie Devriendt, Université de Toulon Marc Dominicy, Université Libre de Bruxelles Jacques Dürrenmatt, Sorbonne Université Béatrice Fracchiolla, Université de Lorraine Lucile Gaudin-Bordes, Université de Toulon Alice Krieg-Planque, Université Paris-Est Créteil Lia Kurts-Wöste, Université de Bordeaux Montaigne Hélène Ledouble, Université de Toulon Vincent Nyckees, Université de Paris Diderot Claire Oger, Université Paris Est-Créteil Paola Paissa, Université de Turin Gilles Philippe, Université de Lausanne Alain Rabatel, Université Lumière Lyon 2 Anne Régent-Susini, Université de la Sorbonne Nouvelle Laurence Rosier, Université Libre de Bruxelles Geneviève Salvan, Université Côte d’Azur Marion Sandré, Université de Toulon Frédérique Sitri, Université Paris Est-Créteil Marta Teixeira Anacleto, Universidade de Coimbra Bertrand Verine, Université de Montpellier 3 Judith Wulf, Université de Nantes Ilias Yocaris, Université Côte d’Azur
Nome del contatto: 
Emilie Devriendt
Email del contatto: 
singulier-collectif@univ-tln.fr
Segnalato da: 
Paola Paissa
Email: 
paola.paissa@unito.it
Data di inizio o data limite dell'evento: 
30/01/2021
Città dell'evento: 
Toulon
Tipo di evento: 
Appels à contribution
Categoria principale: 
Sottocategoria: 
Parole chiave: 
énonciation, texte poétique, singulier et collectif
Sito web di riferimento: 
https://www.univ-tln.fr/Laboratoire-BABEL.html

Quaderni di filologia e lingue romanze, terza serie, 34 (2019)

Contenuto dell'annuncio: 

Quaderni di filologia e lingue romanze - XXXIV (2019)
Ricerche svolte nell'Università di Macerata, terza serie

Roma, Aracne Editrice

ISBN : 978-88-255-3046-9
ISSN : 1971–4858–34

Revue de Philologie et langues romanes de l'Université de Macerata, Italie, fondée en...

Immagine dell'annuncio: 
ISSN formato cartaceo: 
1971–4858–34
Categoria principale: 
Email: 
luca.pierdominici@unimc.it
giulialm@libero.it
Direttore(i) scentifico(i): 
Giulia Latini Mastrangelo
Editore: 
Aracne
Data di pubblicazione: 
Thursday, October 8, 2020
Luogo della pubblicazione: 
Roma
Segnalato da: 
Luca Pierdominici

Du singulier au collectif : construction(s) discursive(s) des identités collectives dans les débats publics

Contenuto dell'annuncio: 

Pubblicazione volume nell'ambito scientifico dell'analisi del discorso, retorica, argomentazione.

Immagine dell'annuncio: 
Categoria principale: 
Sottocategorie: 
Segnalato da: 
Paola Paissa
Email: 
paola.paissa@unito.it
ISBN: 
978-2-35935-307-5
Collezione: 
Etudes linguistiques et textuelles du CREM (Université de Lorraine)
Anonyme
Editore: 
Lambert Lucas
Luogo della pubblicazione: 
Limoges
Data di pubblicazione: 
Tuesday, September 22, 2020
Data di pubblicazione online: 
Tuesday, September 22, 2020
URL: 
http://www.lambert-lucas.com/livre/du-singulier-au-collectif-constructions-discursives-de-lidentite-collective-dans-les-debats-publics/
Lingua: 
francese
Parole chiave: 
discours - identité - altérité - énonciation
Sito web di riferimento: 
http://www.lambert-lucas.com/livre/du-singulier-au-collectif-constructions-discursives-de-lidentite-collective-dans-les-debats-publics/

Expressions et dynamiques de l’interculturel dans des correspondances des XIXe et XXe siècles

Contenuto dell'annuncio: 

Ce volume présente les résultats d'un projet de recherche dont l'objectif a été de vérifier l'efficacité de l'étude des correspondances dans l’exploration des mécanismes régissant le dialogue interculturel. Dans le cadre d'un projet annuel financé par le Département des Sciences de l'Éducation...

Immagine dell'annuncio: 
Categoria principale: 
Segnalato da: 
Marina Geat
Email: 
marina.geat@uniroma3.it
ISBN: 
979-12-80060-39-6
Collezione: 
Le Ragioni di Erasmus - Les Cahiers du RUIPI / I quaderni di RUIPI
Anonyme
Editore: 
Roma TrE-Press
Luogo della pubblicazione: 
Roma
Data di pubblicazione: 
Thursday, September 17, 2020
Data di pubblicazione online: 
Thursday, September 17, 2020
URL: 
http://romatrepress.uniroma3.it/libro/linterculturel-quels-defis-et-problematiques-aux-niveaux-europeen-et-international/
Lingua: 
Français ey italien
Parole chiave: 
Correspondances ; interculturel ; XIX siècle ; XX siècle ; complexité.
Sito web di riferimento: 
http://romatrepress.uniroma3.it/

Laurea magistrale a doppio titolo Milano / Avignon

Bando di selezione degli studenti

Riassunto dell'annuncio: 
Sono aperte le candidature alla laurea magistrale a doppio titolo tra l'Università degli Studi di Milano e l'Université d'Avignon. Il programma prevede il primo anno a Milano (a.a. 2020/2021) e il secondo anno ad Avignone (a.a. 2021/2022).
Sono aperte le candidature alla laurea magistrale a doppio titolo tra l'Università degli Studi di Milano e l'Université d'Avignon. Il programma prevede il primo anno a Milano (a.a. 2020/2021) e il secondo anno ad Avignone (a.a. 2021/2022). Per maggiori informazioni e per consultare i piani di studi proposti si veda la pagina dedicata sula sito del Dipartimento di Lingue e letterature straniere: http://www.lingue.unimi.it/ecm/home/aggiornamenti-e-archivi/tutte-le-notizie/content/pubblicato-nuovo-bando-per-doppio-titolo-con-avignone.0000.UNIMIDIRE-86389
Nome del contatto: 
Prof. Cristina Brancaglion
Email del contatto: 
cristina.brancaglion@unimi.it
Indirizzo postale: 
Piazza S. Alessandro 1 - 20123 Milano
Segnalato da: 
Cristina Brancaglion
Email: 
cristina.brancaglion@unimi.it
Data di inizio o data limite dell'evento: 
15/07/2020
Data di fine dell'evento: 
15/07/2020
Città dell'evento: 
Milano - Avignon
Tipo di evento: 
Bourses, prix, emplois
Categoria principale: 
Sottocategoria: 
Parole chiave: 
doppio titolo, doppio diploma, master international, double degree
Sito web di riferimento: 
https://www.unimi.it/it/internazionale/studiare-allestero/cerca-una-opportunita-internazionale

Altre modernità / Otras modernidades / Autres modernités / Other Modernities

Contenuto dell'annuncio: 

Il n. 23/2020 della rivista "Altre modernità" (dir. Laura Scarabelli e Nicoletta Vallorani) propone un dossier coordianto da M. Modenesi e C. Brancaglion, dal titolo "Regards francophones sur paysage français": contributi di Siby Mariamou, Alessandra Rollo, Valentina Tarquini, Ylenia De Luca,...

Immagine dell'annuncio: 
Sottocategorie: 
ISSN formato elettronico: 
ISSN 2035-7680
TItolo del numero: 
Regards francophones sur paysage français
Categoria principale: 
Email: 
cristina.brancaglion@unimi.it
Lingua: 
Data di pubblicazione online: 
Sunday, May 31, 2020
Luogo della pubblicazione: 
Milano
Segnalato da: 
Cristina Brancaglion

La désuétude au carrefour des savoirs

Riassunto dell'annuncio: 
Colloque 18 et 19 mars 2021 à Meknès
L’Université Moulay Ismail en collaboration avec l’Université de Lorraine et l’Association Marocaine des Etudes Lexicographiques Colloque international « La désuétude au carrefour des savoirs » 18 et 19 Mars 2021 à Meknès 2ème appel à communication Argumentaire Au sens propre, la désuétude désigne la sortie d’usage, d’un mot, d’une expression ou de leur référent, mental ou réel. Au sens technique, c’est un processus qui rend un mot/une expression ou une pratique in-opérationnelle dans le tissu communicatif et culturel d’un groupe linguistique bien déterminé. Complexe, long et plutôt inconscient, le processus de désuétude a, le plus souvent, des origines obscures : On ne sait pas pour quelle raison un mot/une pratique tombent définitivement en désuétude et pas d’autres. Ce phénomène pourrait frapper divers secteurs de la société : les noms propres, les slogans, les expressions quotidiennes, mais aussi les concepts et les pratiques culturelles ainsi que leurs connotations (l’ensemble de pratiques et d’habitudes d’une société d’ordre culturel, juridique, politique…) (J. RICHARD : 1990 ; M. C. JONES : 1998 ; F. BALLE : 1999 ; Ph. MINARD : 2002 ; A. TOURAINE : 2007 ; J. HAMEL :2012 ; L. GUERAUD : 2014 ; F. JOIGNOT : 2015 …) Aussi, notre questionnement portera sur les conditions linguistiques, cognitives et socioculturelles qui rendent un mot, une expression, un fait social… désuets et donc incapables de remplir la fonction communicative, sociale et pragmatique qui est la leur. Le phénomène inverse consiste à revivifier des mots morts, des habitudes et des pratiques délaissées, à les faire réintégrer dans l’usage communicatif et social, notamment grâce à la néologie sémantique en tant que processus de renouvellement de la langue. Celle-ci consiste à prendre un mot désuet et le revivifier en lui accordant une nouvelle signification/extension/restriction. Les mass médias actuels modernes - presse, radio, télévision, cinéma, réseaux sociaux- connaissent bien ce phénomène ; leurs actions néologiques, exercée presque quotidiennement, méritent d’être explorées. Notre colloque a pour but de réunir des chercheurs de différentes disciplines, intéressés par ces problématiques gravitant autour de « la désuétude » ; et ceci dans une perspective pluridisciplinaire. À travers cette rencontre, nous souhaitons apporter des éléments de réponse à ces questions :  Peut-on préciser à partir de quel moment on considère comme désuets un mot/une expression/ une pratique/ une référence…?  Quel est le rôle des philologues/des lexicologues/des critiques littéraires, qui voient de mauvais œil l’emploi des mots surannés, dans le processus de leur désuétude/revivification ?  Quels sont les facteurs linguistiques, socioculturels, politiques… qui décident (ou pas) de la désuétude d’un mot, d’une expression et de leurs connotations socioculturelles politiques et juridiques ?  A quel moment une société, une communauté, une culture laissent-elles tomber des mots, des habitudes, des valeurs, des dogmes, des représentations, des lois et mêmes des idéologies … et pour quelle raison? Axes du colloque : A. Axe lexical : Dans cet axe, nous interrogerons, principalement, les dictionnaires et lexiques (arabes, français ou d’autres langues) contemporains afin de voir comment ont-ils traité les mots dépassés ? Les ont-ils consignés ou définitivement écartés du corpus officiel ? Nous pourrions aussi traiter des mots/ locutions, qui ne remplissent plus leur fonction référentielle. La dimension diachronique importe ici : A partir de quelle date/fait/ événement, les « autorités linguistiques et culturelles » considèrent que le mot est désuet ? B. Axe terminologique : cet axe portera sur la désuétude des vocabulaires de spécialité (termes) face aux différentes métamorphoses du monde. Les propositions de contribution peuvent concerner tous les domaines de connaissance qui relèvent des sciences exactes et des technologies. Les études peuvent porter sur : - Les dictionnaires spécialisés ; - Les banques de données terminologiques ; - Les classifications, les thesaurus ; - Les dictionnaires informatiques (CD/DVD) - Les glossaires informatiques . C. Axe culturel : Ce volet concerne la désuétude d’un référent/un objet/ ou un acte qui n'existe plus/a cessé d'être fabriqué/utilisé/ connu, et ce à l’instar de : - La désuétude des habitudes alimentaires ; - La désuétude des représentations sociales ; - La désuétude des méthodes pédagogiques et de l’enseignement ; - La désuétude des lois dans le domaine juridique et leur expression terminologique ; - La désuétude des habitudes vestimentaires et de la mode … D. Axe formel : Cet aspect se rapporte aux procédés linguistiques et cognitifs, plutôt formels, aux stratégies implicites de la traduction des mots désuets, celles de la restitution de sens, dans une langue étrangère, aux grilles psychosociologiques qui interviennent pour rendre une pratique, une habitude, une représentation, un mot désuets, aux conditions linguistiques (lexicales, sémantique, phonétiques, morphologiques…) psychologique, sociologique, juridique et politique qui favorisent ce phénomène. Les propositions de contributions peuvent concerner un (ou plusieurs) des corpus suivants : - Les dictionnaires contemporains - Les textes juridiques - Les médias sociaux - Les textes littéraires Les communications consacrées à la manière dont les écrivains de toutes disciplines confondues présentent le concept de « la désuétude » des mots, des valeurs, des représentations sociales, des dogmes et des idéologies, seront les biens venus. Les communications qui traiteront la « désuétude » en rapport avec la mémoire individuelle et la mémoire collective à travers les œuvres littéraires et artistiques de tous mouvements confondus (les textes autobiographiques ou fictionnels (l’époque coloniale), la littérature maghrébine (postcoloniale), la littérature de jeunesse…) seront aussi appréciées. Bibliographie ALVES, I. M.(2016) As denominações da crise econômica mundial no entrecruzamento da Economia e da Medicina. Filologia e Linguística Portuguesa (Online), v. 18, p. 43-67. ALVES, I. M. (2004) Neológismo. Cráçáo lexical, Sao Paulo : Atica ALVES, I. M. (Org.) (2001). Glossário de termos neológicos da economia. Cadernos de Terminologia, v. 3. 2. ed. São Paulo: Humanitas. BALLE F. (1999), Médias et sociétés. Presse, édition, internet, radio, cinéma, télévision, télématique, cédéroms, DVD, réseaux multimédias, Montchrestien. BEN ELAZMIA, N. (2019) « Le néologisme dans le vocabulaire politique arabe : processus de créativité et de lexicalisation » in Discours politique arabe : contraintes de traduction et de terminologie, (ouvrage collectif), Nancy, P. U.N., Editions Universitaires de Lorraine. CABRE, Maria Teresa (1998) : La terminologie, théorie, méthodes et applications. Ottawa : Presses de l’Université d’Ottawa FOURNIER M. (dir.), Knowledge, Communication & Creativity, Londres, Sage Publications. FRANQUESA E. (2000) «La Innovació terminològica i l’actualització de la llengua», La Neologia en el tombant del segle: I Simposi sobre neologia. diciembre de 1998, Institut de Lingüístic Aplicada, Universitat Pompeu Fabra. GAIDDENS A. (1994), Les Conséquences de la modernité, Paris, Éditions l’Harmattan. GAUDIN, François (2003) : Socioterminologie : une approche sociolinguistique de la terminologie. Bruxelles : De Boeck/Larcier/Duculot. GUERAUD L. (2014), La désuétude : entre oubli et mort du droit ? Presses Universitaires de Limoges – Pulim ; Collection : Cahiers de l'Institut d'Anthropologie Juridique. HAMEL J., « La sociologie doit-elle changer afin de pouvoir étudier les sociétés en continuel changement ? », Sociologie[En ligne], URL : http://journals.openedition.org/sociologies/4143 JOIGNOT F.(15 Octobre 2015) La « chienlit », histoire d’un mot de Rabelais à Sarkozy, Le Monde. KHLFALLAH N. (2019) Discours politique arabe : contraintes de traduction et de terminologie, Nancy, P. U.N. , Editions Universitaires de Lorraine LATOUR B. (2006), Changer de société – Refaire de la sociologie, Paris, Éditions La Découverte. OGDENS ET RICHARD (1923), The Meaning of the Meaning, London, Kegan Paul. MINARD Ph. et al. (2002) Histoire et anthropologie, nouvelles convergences ?Dans Revue d’histoire moderne & contemporaine 5 (no49-4bis), pages 81 à 121. RICHARD, J. (1990) Anthropologie religieuse et théologie. Laval théologique et philosophique, 46 (3), 383–402. https://doi.org/10.7202/400559ar. SALES A. et MARCEL F. (dir.) (2007), Knowledge, Communication and Creativity, Sage Publications, Thousand Oaks/Londres. TOURAINE A. (2007), Penser autrement, Paris, Éditions Fayard. TOURAINE A. (2005), Un nouveau paradigme. Pour comprendre le monde d’aujourd’hui, Paris, Éditions Fayard. URY J. (2007), Sociologie des mobilités. Une nouvelle approche pour la sociologie ?Paris, Éditions Armand Colin. URY J. (2005), « Mobilities, Networks and Communities », dans SALES A. &FOURNIER A. (dir.), Knowledge, Communication & Creativity, Londres, Sage Publications, pp. 67-76. Calendrier et modalités de soumission Vous pouvez envoyer des propositions de communication en arabe en français ou en anglais conjointement aux adresses suivantes : colloque_meknes2016@yahoo.fr et nejmid@gmail.com La communication orale pourra avoir lieu en arabe en français ou en anglais. Nous vous prions de respecter ces normes : - Nom et prénom, affiliation(s) académique(s) de l’auteur ; - Titre de la communication, mots-clés (5 maximum) et bibliographie sommaire ; - Positionnement par rapport aux axes de l’appel à communication : Axe A, B, C.D ; - Résumé court de 500 mots. Dates importantes : Date limite de soumission : 30 septembre 2020 Notification aux auteurs : Octobre 2020 Date du colloque : 18 et 19 Mars 2021. Comité d’organisation : Nadia BEN ELAZMIA (Université Moulay Ismail, Meknès, Maroc); Nejmeddine KHALFALLAH (Université de Lorraine, France) ; Mohamed BENNASER (Université Moulay Ismail, Meknès, Maroc) ; Abdelghani ABOULAAZM (Université Ain choq, Maroc) Omar MEHDIOUI (Université Moulay Ismail, Meknès, Maroc). Latifa BENAZZI (Université Moulay Ismail, Meknès, Maroc) Comité scientifique : Abdelghani ABOULAAZM (Université Ain choq, Maroc) Abdellatif KIDAI (Université Mohammed V, Rabat) Abdelkarim BELHAJ (Université Mouhamed V, Rabat) Ali FELLOUS (Université Moulay Ismail, Meknès, Maroc) Anouar BENMSILA (Université Moulay Ismail, Meknès, Maroc) Catherine DELESSE (Université de Lorraine, France). El-Mostapha ABOUHASSANI (Université Moulay Ismail, Maroc) Fadi JABER (Université de Lorraine, France) Hamid DAMOUM (Université Moulay Ismail, Meknès, Maroc) Hela NEJJAR (Université de Balamand, Liban) Ieda MARIA ALVES (Université de Sao Paulo, Brésil) Isabelle BILLO (Université de Lille, France) Joana LUCAS (Université Nouvelle de Lisbonne, Portugal) Laurence DENOOZ (Université de Lorraine, France) Loïc BIENASSIS (Université de Tours, France) Maria NASR (Université de Balamand, Liban) Micaela ROSSI (Università di Genova, Italie) Mohamed BENNACER (Université Moulay Ismail, Meknès, Maroc) Mohammed BERNOUSSI (Université Moulay Ismail, Meknès, Maroc) Nadia BEN ELAZMIA (Université Moulay Ismail, Meknès, Maroc) Nejmeddine KHALFALLAH (Université de Lorraine, France) Nevine SARWAT (Université d’Alexandrie, Egypte) Omar MEHDIOUI (Université Moulay Ismail Meknès, Maroc) Ousmane NDIOGOU THIAW (Université cheikh anta Diop de Dakar, Sénégal) Sylvie CAMET (Université de Lorraine-France).
Nome del contatto: 
Nadia Ben Elazmia
Email del contatto: 
nbenelazmia@yahoo.fr
Indirizzo postale: 
Université Moulay Ismail, Meknes, Maroc
Segnalato da: 
Pr. Nadia Ben Elazmia
Email: 
nbenelazmia@yahoo.fr
Data di inizio o data limite dell'evento: 
30/09/2020
Città dell'evento: 
Meknes (Maroc)
Tipo di evento: 
Appels à contribution
Categoria principale: 
Parole chiave: 
la désuétude, culture, langue, société

L’interculturel : quels défis et problématiques aux niveaux européen et international?

Contenuto dell'annuncio: 

Les articles qui composent ce volume sont les contributions proposées dans deux colloques organisés en 2017 au Département de Sciences de l’Éducation de l’Université Roma Tre et à l’ISFEC Aquitaine de Bordeaux. Ces deux rencontres internationales ont été l’occasion d’aborder plusieurs facettes d...

Immagine dell'annuncio: 
Categoria principale: 
Segnalato da: 
Marina Geat
Email: 
marina.geat@uniroma3.it
ISBN: 
979-12-80060-17-4
Collezione: 
Le Ragioni di Erasmus -
Anonyme
Editore: 
Roma TrE-Press
Luogo della pubblicazione: 
Roma
Data di pubblicazione: 
Tuesday, May 12, 2020
Data di pubblicazione online: 
Tuesday, May 12, 2020
URL: 
http://romatrepress.uniroma3.it/libro/linterculturel-quels-defis-et-problematiques-aux-niveaux-europeen-et-international/
Parole chiave: 
Interculturel ; Education ; Littérature ; Linguistique
Sito web di riferimento: 
http://romatrepress.uniroma3.it/

Ponti / Ponts. Langues littératures civilisations des Pays francophones

Contenuto dell'annuncio: 

Ayant enfin surmonté les obstacles que l’émergence sanitaire Covid-19 a entassés même sur le chemin de la mise en ligne de la livraison 2019 de notre revue, nous sommes heureux de communiquer que le numéro 19 (2019) de “Ponti / Ponts” est maintenant disponible à la lecture. Il propose un dossier...

Immagine dell'annuncio: 
Parole chiave: 
francofonia, radio
Sottocategorie: 
ISSN formato cartaceo: 
1827-9767
TItolo del numero: 
Univers de la radio - n. 19/2019
Categoria principale: 
Email: 
cristina.brancaglion@unimi.it
Direttore(i) scentifico(i): 
Marco Modenesi
Editore: 
Mimesis Edizioni
Lingua: 
Luogo della pubblicazione: 
Sesto San Giovanni (MI)
Segnalato da: 
Cristina Brancaglion

Pages

Subscribe to RSS - Tutte le categorie