Vous êtes ici

Études thématiques

In principio fuit interpres: la traduzione come genesi e palingenesi della letteratura

Résumé de l'annonce: 
Appello a contribuzione per il numero 3 (marzo 2015) della rivista Ticontre, sul tema "In principio fuit interpres: La traduzione come genesi e palingenesi della letteratura», a cura di Paola Cattani, Matteo Fadini e Federico Saviotti - nuova scadenza invio proposte 31/05/2014.
La traduction a joué un rôle crucial dans la naissance et le développement des principales littératures de l’Europe occidentale. Tantôt, comme c’est le cas pour la littérature latine de l’-d’œuvre appartenant à une culture littéraire majeure, se fait acte fondateur d’une littérature nouvelle, entre émulation du texte d’origine et hybridation linguistique et culturelle. Tantôt, comme il arrive souvent au Moyen Âge, la production littéraire s’appuie sur les traductions, plus ou moins directes, plus ou moins réadaptées, de textes anciens et contemporains, dont l’autorité émane avant tout du prestige des langues et des littératures d’origine, soientsiècle, ou encore, au XXe siècles : pour ce qui concerne les études littéraires, par exemple dans le débat français du début du XX.   Scadenza: bibliografica separata (massimo 150 parole), a tradizione@ticontre.org entro e non oltre il 31 maggio 2014. L'esito della valutazione delle proposte avverrà entro il 15 giugno 2014 e i contributi selezionati dovranno essere consegnati entro 30 ottobre 2014, per essere sottoposti alla procedura di peer review. Per informazioni o chiarimenti contattare i curatori all’indirizzo tradizione@ticontre.org. Per invio delle proposte, informazioni e chiarimenti: tradizione@ticontre.org Lingua: italiano, inglese, francese, spagnolo Abstract: 300 parole Profilo bio
Courriel du contact: 
tradizione@ticontre.org
Suggéré par: 
Matteo Fadini
Courriel: 
tradizione@ticontre.org
Date de début ou date limite de l'événement: 
31/05/2014
Type d'événement: 
Appels à contribution
Catégorie principale: 
Site web de référence: 
thttp://www.ticontre.org/ojs/index.php/t3/index

L'esprit français

Résumé de l'annonce: 
Deux conférences à l'Université de Florence, le 8 avril 2014 à 11 et à 15 heures.
Dans le cadre du programme doctoral de cette année ("Esprit français et culture allemande") la section internationale: "Les mythes fondateurs de l'Europe dans la littérature et les arts" (Florence-Paris IV-Bonn) présente deux conférences:   "L'esprit français au XVIIe siècle" (Carine Barbafieri, Université de Valenciennes-IUF);   "Nietzsche et l'esprit français: l'envers de la métaphysique" (Vincent Vivès, Université de Valenciennes).   Les deux conférences auront lieu à l'Université de Florence-Département LILSI-Via S. Reparata 93-95, 50129 Firenze- salle 20, I étage, le 8 avril 2014 à 11 et à 15 heures.
Suggéré par: 
Michela Landi
Courriel: 
_@_._
Date de début ou date limite de l'événement: 
08/04/2014
Ville de l'événement: 
Florence
Type d'événement: 
Séminaires et conférences
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
esprit français, culture allemande
Site web de référence: 
http://www.lilsi.unifi.it/

Écriture et autorité

Résumé de l'annonce: 
Une longue histoire de lutte et de conflit régissait le rapport entre l’écriture en tant que concept existentiel et l’autorité - en instance de légitimité et de reconnaissance - dans sa tendance contraignante visant à dompter la première et à lui imposer ses diktats. Or, l’écriture cherche toujours à s’émanciper du joug de l’autorité en transgressant toutes les règles qui peuvent entraver son désir d’autonomie, quitte à abolir toutes les limites et les contraintes. Le colloque se veut une réflexion sur la relation conflictuelle et souvent ambigüe entre autorité et écriture. Son objectif est d’élucider l’histoire de cette relation, de lever le voile sur sa nature, et d’en étudier l’impact, que se soit dans le contexte culturel arabe ou occidental, en ayant recours aux différentes approches possibles (philosophiques, anthropologiques, sociologiques ou de critique littéraire) afin de rendre compte de cette relation.
Présentation   On entend aujourd'hui par " autorité "une propriété du Pouvoir : sa légitimité supposée et la dimension symbolique qui le transforme en Institution.Dans son acception propre, ce mot désigne un acte absolu qui implique une obligation, et fonde sa relation avec les sujets sur la subordination et la négation. Subordination lorsque les sujets se soumettent à la logique de l’autorité toute puissante et transcendantale, et négation quand ces mêmes sujets commencent à prendre un chemin parallèle, faisant naître une force égale à celle de l’autorité en  lui réclamant attributions et prérogatives.   En effet, l’autorité tend souvent à conditionner toutes les valeurs pour justifier ses ambitions et maintenir son hégémonie. Ce qui lui permet à la fois d’être témoin de tous les phénomènes, détentrice de leurs destinées et responsable de leurs transformations.   La question de l’ordre reste son atout majeur. C’est à travers lui qu’elle fonde son discours qui donne à son tour une certaine légitimité à « l’institution »  dans sa dimension unique qui se réclame de la vérité conçue non pas comme un « bien » à partager, mais plutôt comme un objet d’appropriation.   Dans ce contexte, l’autorité revêt deux aspects interdépendants : Le premier est un discours qui se manifeste tel un « doux secret », permettant à l’autorité de s’infiltrer dans tous les méandres de l’institution, en prenant tour à tour les formes de principe, de méthode ou de finalité.   Le second aspect est un acte coercitif qui conçoit toute différence avec les « recommandations » de l’autorité comme étant une révolte et une insoumission nécessitant une répression ou, au contraire, une clémence et ce en vue de pérenniser le « mythe de l’ordre », véritable garant des intérêts du « dominant-vainqueur ».   En revanche, là où l’autorité soumet et réprime l’individu, suivant une logique basée sur une technique infaillible, l’écriture le délivre ; libérant ainsi ses forces créatrices et le poussant à remettre en cause les intentions de l’autorité, à critiquer son discours et à saper ses desseins. L’écriture est, dans ce contexte, un besoin existentiel qui s’épanouit dans la liberté et se consolide dans la recherche et la perpétuelle mise en cause des phénomènes.   Dans cette perspective, l’écriture n’est pas une pratique technique, mais une force qui résiste à toute autre force contraignante, qu’elle soit matérielle ou symbolique, car elle ne naît pas dans les zones conscientes soumises à l’autorité et aux lois, mais se crée dans le subconscient de l’écrivain.   L’écriture ainsi conçue n’est-t-elle pas, in fine, le symbole de Prométhée, héros mythologique évocateur de l'hybris (la force démesurée), la folle tentation de l'Homme de se mesurer aux dieux et ainsi de s'élever au-dessus de sa condition ?   Comité scientifique (par ordre alphabétique)   Mohamed AIT HAMMOU, Enseignant chercheur, Faculté des Lettres et des Sciences Humaines-Dhar elmahraz, Université sidi mohamed ben abdellah, Fès.   Abdellah BERRIMI, Enseignant chercheur, Faculté Polydisciplinaire d’Errachidia, Université Moulay Ismail.   Said KARIMI, Enseignant chercheur, Faculté Polydisciplinaire d’Errachidia, Université Moulay Ismail.   Mohamed KHATTABI, Enseignant chercheur, Faculté des Lettres et des Sciences Humaines, Université Ibn Zohr, Agadir.   Azelarabe LAHKIM BENNANI, Enseignant chercheur, Faculté des Lettres et des Sciences Humaines-Dhar elmahraz, Université sidi mohamed ben abdellah-Fès.   Mohamed OUHADI, Enseignant chercheur, Faculté Polydisciplinaire d’Errachidia, Université Moulay Ismail.   Lbachir TAHALI, Enseignant chercheur, Faculté Polydisciplinaire d’Errachidia, Université Moulay Ismail     Programme                                                               Mercredi 12 Mars 2014   09 :00 – 09 : 30 : ·        Allocution de M. Le Président de l’Université Moulay Ismaïl de Meknès. ·        Allocution de M. Le Doyen de la faculté polydisciplinaire d’Errachida. ·        Allocution de M. le Gouverneur d’Errachidia ·        Allocution de la Présidente de la Commission Régionale des Droits de l’Homme. ·        Allocution du Comité d’organisation. ·        Allocution du représentant des invités 09 : 30- 10 : 00 :pause café   Première séance : Approches textuelles et discursives(Amphithéâtre B). Modérateur : Bachir TAHALI    Rapporteur : Jaouad ROUCHDI   10.00 :  محمد بن عياد، جامعة صفاقس، تونس، "النص السلطوي ورهان التأويل". 10.15 :مختار لزعر، جامعة عبد الحميد بن باديس، مستغانم، الجزائر، "إشكالية الكتابة بين السلطة وشرعية التأويل".  10.30:خالد سليمان القوسي، جامعة الإمام محمد بن سعود، المملكة العربية السعودية،"بين خطاب السلطة وسلطة الخطاب". 10.45 : Cecilia, BENAGLIA, Department of German and Romance Literatures and Languages, Johns Hopkins University, Baltimore USA, et pensionnaire étrangère à l’Ecole Normale Supérieure, Paris, France, «Écriture et décryptage de l’autorité fasciste : le cas de Carlo Emilio Gadda ». 11.00 :Olivier DELERS, Université de Richmond, États-Unis d’Amérique, « Sade et les Surréalistes: Autorité, autorité du texte et appropriation esthétique ». 11.15 :Clarissa CHARLES-CHARLERY ; Université des Antilles et de la Guyane (UAG), Pôle Martinique,« L’écriture aux Antilles françaises des années 20: un acte de résistance. » Discussion   Deuxième séance : vers une déconstruction de l’autorité du discours et de l’institution (Amphithéâtre B).  Modérateur : Ahmed TAYI         Rapporteur : Mohammed WAHIDI   15.00 :عز العرب لحكيم بناني، كلية الآداب ظهر المهراز، فاس، المغرب، "السلطة والتدوين والعقاب". 15.15 :محمد خطابي، جامعة ابن زهر، أكادير، المغرب، "سلطة خطاب المؤسسات : الجامعة مثالا". 15.30 :محمد عبد الحميد المالكي، مختبر بنغازي للسيميائيات وتحليل الخطاب، ليبيا، "في آليات كيفية إنتاج السلطة (أو في كيفية إنتاج الحقيقة)". 15.45 :محمد أيت حمو، كلية الآداب ظهر المهراز، فاس، المغرب، "الكتابة بين التسلية والتعرية للسلطة في الإسلام".  16.00 : منية عبيدي، جامعة منوبة، تونس، "الحجاج في الخطاب السياسي." 16.15 :Julie CAILLER, Université Paris VIII,  « Écriture sur le Corps, résister au corps politique ».       16.30 :Stefano VICARI, Università degli studidi, Genova, Italie, « Lettres des poilus et autorité militaire : écrire pour se révolter ».      Pause     Troisième séance : Système de l’Autorité et autorité du système (Amphithéâtre B).                                     Modérateur : Driss JABRI        Rapporteur : Abderrahman TEMARA     17.00 :سعاد حمداش، جامعة الدكتور يحي فارس، المدية، الجزائر، "هرمينوطيقا الارتياب: تفكيك النسق الأيديولوجي ورمزية الحدث الطوباوي، رسالة 'حي بن يقظان' أنموذجا" 17.15 : محمد حجاوي، جامعة سيدي محمد بن عبد الله، فاس، "تفكيك سلطة الكتابة أو دريدا في استغلال الإنسان للإنسان". 17.30:Djamel BENKRID, Université Paris VIII, Équipe ERASME, « Langue et langagecomme  déconstruction paradigmatique dans l’impensé de Derrida ». 17.45 : إدريس كثير، أكاديمية فاس بولمان، المغرب، "سلطة الكاريزما". Discussion        Jeudi 13 Mars 2014   Première séance : Déstructuration du mécanisme de l’Autorité dans le texte littéraire(Amphithéâtre B).   Modérateur : Fatima ARRACH     Rapporteur :Abdelkébir HAMIDI   09.00 :   ليندا عبيد، جامعة اليرموك، الأردن، "جدل الإبداع والتطرف في الأدب النسوي، رواية خارج الجسد". 09.15:جهينة الخطيب،كلية سخنين لتأهيل المعلمين، فلسطين، "السلطة المركبة الروائية فاطمة ذياب نموذجا". 09.30 :خالد الغريبي، جامعة صفاقس، تونس، "في جدلية الكتابة والسلطة : قراءة في علاقة الأشكال الكتابية الشعرية الجديدة بالسلطة من خلال نماذج". 09.45 :  السعيد بوطاجين، جامعة مستغانم، الجزائر، "الطاهر وطار ومسألة السلطة". .0010:الطاهر رواينية، جامعة باجي مختار،  عنابة،  الجزائر، "الكتابة والسلطة وإيديولوجية العنف في نماذج من أعمال واسيني الأعرج الروائية". 10.15 محمد قادة جامعة عبد الحميد بن باديس مستغانم الجزائر: تفاعلات الكتابة والأنا بين الاحتواء والنفي والتجاوز   Discussion     Deuxième séance : Autorité, Révolution et Liberté (Bibliothèque des enseignants).   Modérateur : Mohamed OUHADI      Rapporteur : Khouya EL OMARI                                                                                      EL ALAOUI    09.00:  مجاهد ميمون،كلية الآداب واللغات، جامعة سعيدة، الجزائر، "النقد العربي بين سطوة التقليد وموضة الإسقاط". 09.15:   نادية بوشفرة، جامعة مستغانم، الجزائر، "القاعدة والسلطة". 09.30 :Zohra Lhioui, Faculté des Lettres et des sciences humaines, Université Moulay Ismaïl, Meknès, « Borges : une autorité démystifiée. » 09.45 :Moulay Badreddine JAOUIK, Université de Rouen, « La Préface de la Vie de Mahomet de Jean Gagnier ou comment revendiquer la liberté d’auteur : deux Vies de Mahomed pour le prix d’une. » 10.00 :Zoé CARLE, Université Paris III, La Sorbonne Nouvelle, « Les Slogans révolutionnaires :  prendre le pouvoirs par les mots.»  10.15 :Yoann DEBUYS,  Université Paris Ouest, « Entre pouvoir et contre-pouvoir, force et limite de l’écriture  poétique de la véhémence et de la violence chez  René Char. » 10.30 :SaadiaCHEIKH, Faculté des lettres et des arts, Université Abdel Hamid Ibn Badis, Mostaganem, Algérie, « La littérature maghrébine migrante entre le texte du pouvoir et le pouvoir du texte : cas de lecture de Yasmina khadra. »                                                         Discussion     Troisième séance : Autorité, communication et mass-média     (Amphithéâtre B).    Modérateur : Salm  ABDESSADEK      Rapporteur :Mohammed HAJJAJI    15.00 :  فراس عبد الجليل الشاروط، جامعة القادسية، العراق، "غواية الصورة كإشارة بصرية إيروتيكية (قراءة سيميائية الصورة السينمائيبة)". 15.15 :مصطفى الضبع، جامعة الفيوم،  مصر، "سلطة النص البصري". 15.30 : مفلاح بن عبد الله، جامعة مستغانم، الجزائر، "صناعة الخطاب الدعائي عند محمد حسنين هيكل". 15.45 :مصطفى بوقدور، جامعة محمد الأول، وجدة، المغرب ، "سلطة الخطاب في الفضاء المعلوماتي". 16.00:عبد الواحد الدكيكي، الكلية المتعددة التخصصات، الرشيدية، جامعة مولاي اسماعيل، "سلطة اللغة الالكترونية بين القيد والتحول وآثارها على الاكتساب - قضايا ونماذج". 16.15 :EL Hachmi AKKAOU, Mohammed 1 University, Oujda, “Media Text and Power Towrds : a Perspective Off State Ideology.”                                   Discussion     Quatrième séance : manifestations de l’autorité à travers le Langage et la culture (Bibliothèque des enseignants).    Modérateur : Zohra LHIOUI               Rapporteur : Samira ZARKI   15.00 : Driss AIT LHOU, Université Cadi Ayyad, Marrakech, Maroc, « L’autorité de la standardisation de l’amazighe au Maroc : Subordination ou négation. »                                                                                                    15.15 : Anne Staquet, Université De Mons, Belgique, « Jouer avec l'autorité de la  Censure. »      15.30 : Abdellatif  EL AZOUZI, Faculté des Lettres et sciences humaines, Saïs, Université Sidi Mohammed Ben Abdellah, Fès, « Le voyageur des  Lumières est-il autoritaire ? »                                        15.45 :Mohammed ZERIOUH, Mohammed 1 University, Oujda, « Re-Orientalist Discourse in Moroccan Migrants’ Literature : H. Bouazza’s and L.Lalami’s Works as Case Studies. » 16.00 : Mustapha ELOUIZI, Faculté polydisciplinaire, Errachidia, Université Moulay Ismail,  « Écriture journalistique … Autorité et limites d’un quatrième pouvoir ? »                                      16.15 :  Zaid  OUCHNA, Chercheur, Maroc, « La liturgie du chant Amazigh : Cas du Sud-Est du Maroc. » 16.30 : Orlane GLISES DE LA RIVIÈRE,  Université de Strasbourg, France, « Écriture et Autorité dans les romans contre – utopiques du XXème siècle. » 16.45 : Alexandra GOMPERTZ, Université Paris III - la Sorbonne Nouvelle, France « Autorité politique et autorité intellectuelle : correction et censure des traités d’histoire par Vincenzo Borghini »   Discussion                Vendredi 14 Mars 2014   Première séance : Langage, Autorité et Idéologie(Amphithéâtre B).   Modérateur : Atmane BISSANI      Rapporteur :Mohcine MOHOUCHE    09.00 :  عبد الرزّاق بن عمر، وحدة  البحث في المناهج التأويليّة، كليّة الآداب، صفاقس، تونس، "سلطة اللغة ولغة السلطان أو في جدليّة اللغة والسلطة من خلال المتلازمات اللفظيّة." 09.15 :  ريم الشريف، كلية الآداب و العلوم الإنسانية، القيروان، تونس، "اللغة والسلطة." 9.30 :Lopes ARAUJO RENATA, Université de São Paulo, Brésil, « Corydon et les ambiguïtés du texte. » 09.45:بوعزة محمد، الكلية المتعددة التخصصات، الرشيدية، جامعة مولاي إسماعيل، مكناس،  "إدوارد سعيد مفككا : السرد الإمبراطوري من جماليات التمثيل إلى سياسات التمثيل". 10.00 : رشيدابن السيد، مركز الدراسات الرُّشدية، كلية الآداب ظهر المهراز، جامعة سيدي محمد بن عبد الله فاس، "نزع سلطة النص المقدس في ضوء النقد التاريخي لدى ريشارد سيمون." 10.15 : : محمد السهول،  الكلية المتعددة التخصصات، الرشيدية، جامعة مولاي اسماعيل، "من سلطة اللغة إلى سلطة الخطاب :من المقاربة الفلسفية إلى المقاربة التداولية." 10.30 : عبد الكريم ابزاري، الكلية المتعددة التخصصات، الرشيدية، جامعة مولاي اسماعيل، "جدلية السلطة والخطاب حجج السلطة وآلياتها القهرية." Discussion     Deuxième séance : Autorité et héritage littéraire(Bibliothèque des enseignants).   Modérateur : Said BOUTAGINE              Rapporteur : M’hammed OUHMID   09.00 :محمد مريني،الكلية المتعددة التخصصات، الناضور، جامعة محمد الأول، "الأساطين في قصور السلاطين: صور للقاء الثقافي والسياسي في الآداب السلطانية."  09.15 :حمدي عبيد، كليّة الآداب والعلوم الإنسانيّة، القيروان، تونس، "تمثيل السّلطة في سنن التّأليف الأدبيّ : كتب الاختيار أنموذجا." 09.30 :السعيد أهرو، جامعة القاضي عياض، مراكش، "القريض والجريض، محاولة في دراسة مقام الرهبة من خلال رسائل أبي الحسن اليوسي إلى المولى إسماعيل." 09.45 : عيسى بن محمد بن عبدالله السليماني، كلية العلوم التطبيقية، نزوى، سلطنة عمان، و حافظ بن أحمد امبوسعيدي، الكلية التقنية نزوى، سلطنة عمان، "الخطاب والسلطة ( كتاب تحفة الأعيان نموذجا)." 10.00 : الغالي بنهشوم، ،  الكلية المتعددة التخصصات، الرشيدية، جامعة مولاي اسماعيل، "الكتابة الأدبية بين سلطة الديني و السياسي." 10.15 :عدنان كريم رجب المفرجي، الجامعة المستنصرية، كلية الآداب، العراق، "الشعر والسلطة في التراث العربي بين الفردية والمجتمعية." 10.30: محمد رضا خصري: جامعة الشهيد بهشتي إيران: خصائص أدب الإمارات الفارسية.   Discussion   ****En marge du Congrès, une cérémonie sera organisée jeudi 13 mars 2014 à 15h 30, en l’honneur du poète Ahmed MESSIEH et du romancier Abdelaziz ERRACHDI, avec la participation des enseignants : Ahmed TAYI, Abderrahman TEMARA et Mustapha ELOUIZI.     Cérémonie de Clôture ·       Allocution du Comité d’organisation ·       Recommandations du Colloque ·       Distribution des certificats de participation     LIEUX Amphithéatre II - Faculté Polydisciplinaire d'Errachidia, Université Moulay Ismail de Meknès  Errachidia, Maroc   Adresse : BP 512, Boutalamine, Errachidia, Maroc Téléphone : +212 35 57 00 24 / 35 65 - Fax : +212 35 57 43 07 / 35 88   Plan d'accès Pour accéder à la Faculté Polydisciplinaire d'Errachidia au niveau local : prendre le boulevard Hassan II, ensuite la route nationale n°13 direction de Meknès.
Adresse postale: 
BP 512, Boutalamine, Errachidia, Maroc
Suggéré par: 
Mohamed Ouhadi
Courriel: 
_@_._
Date de début ou date limite de l'événement: 
12/03/2014
Date de fin de l'événement: 
14/03/2014
Ville de l'événement: 
Errachidia
Type d'événement: 
Colloques
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
écriture, autorité, pouvoir, littérature, idéologie

Des Italiens au Congo aux Italiens du Congo : images, écrits, œuvres d'une Italie glocale (du 19e siècle à nos jours)

Résumé de l'annonce: 
Dans le cadre du programme pluriannuel « Congo : littératures, récits, images » du réseau « Mukanda » et de l’opération « Italicità » (en projet), le colloque international "Des Italiens au Congo aux Italiens du Congo : images, écrits, œuvres d'une Italie glocale (du 19e siècle à nos jours)", coordonné par Pierre Halen, Rosaria Iounes-Vona, Dominique Ranaivoson, se déroulera à Metz les 16 et 18 octobre 2014.
Les propositions d’interventions sont attendues au plus tard le 31 décembre 2013, sous la forme d’un texte (argumentaire + résumé) de 1000 à 2000 signes. Néanmoins, il y a lieu d’envoyer sans délai une déclaration d’intérêt avec un titre provisoire. S’adresser à Daniele Comberiati (dcomberiati@yahoo.it), Pierre Halen (pierre.halen@univ-lorraine.fr). Le programme sera communiqué en mars 2014.
Nom du contact: 
Daniele Comberiati
Courriel du contact: 
dcomberiati@yahoo.it
Suggéré par: 
Nancy Murzilli
Courriel: 
nancymurzilli@gmail.com
Date de début ou date limite de l'événement: 
31/12/2013
Ville de l'événement: 
Metz (France)
Type d'événement: 
Appels à contribution
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
Congo, italiens, images, écrits, œuvres, 19e siècle
Site web de référence: 
http://www.u-cergy.fr/fr/laboratoires/labo-crtf/actualite/annonces-et-programmes-a-venir--autres-que-crtf/des-italiens-au-congo-aux-italiens-du-congo-images-ecrits-uvres-d-une-italie-glocale-du-19e-siecle-a-nos-jours.html

Presentazione del libro di Paolo Tortonese L’homme en action

Résumé de l'annonce: 
La presentazione del volume di Paolo Tortonese "L'homme en action. La représentation littéraire d'Aristote à Zola" (Garnier, 2013), si terrà a Torino il 22 novembre alle ore 18.
Introduce Federico Vercellone (Università di Torino) Intervengono Daniele Guastini (Sapienza Università di Roma) Mariolina Bertini (Università di Parma) Roberto Salizzoni (Università di Torino) Sarà presente l’autore La presentazione si svolgerà in italiano e avrà luogo al Circolo dei Lettori (Sala “Gioco”) Via Bogino 9, Torino. Per informazioni Alberto Martinengo | Università di Torino | a.martinengo@gmail.com
Courriel du contact: 
a.martinengo@gmail.com
Suggéré par: 
Nancy Murzilli
Courriel: 
nancy.murzilli@unige.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
22/11/2013
Ville de l'événement: 
Torino
Type d'événement: 
Séminaires et conférences
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
Paolo Tortonese, homme, action

Écrire dit-elle, écrire dit-il autobiographies, mémoires, correspondances, journaux intimes...

Résumé de l'annonce: 
Ce colloque international se donne pour ambition d’appréhender l’évolution des rapports homme/femme dans le discours à caractère privé (correspondances, récits de vie) ou intime (journaux intimes, souvenirs, mémoires, autobiographies).
Programme   Lundi 21 octobre   10h00 : ouverture   « Antiquité » Présidence : Daniela Gallingani (Alma Mater, Presidente SLLTI)   10h30 : Massimo Stella (Pavia)  La regina scrive “No”. Fedra (di Euripide) e il  rovesciamento di Edipo .   10h50 : Agnès Bérenger (Montpellier 3) « L’expression de la hiérarchie sexuelle dans  les correspondances de l’Antiquité romaine ».   11h10 : discussion    pause   « Le féminin dans l’espace masculin » Présidence : Martine Pagan (Paris-Sorbonne, Alliance française)   12h10 : Patrizia Caraffi (Alma Mater) « Il cuore e l’usignolo. Scritture della memoria nei  Lais di Marie de France ».   12h30 : Chantal Savoie (Uqam) « Les mises en scène de l’intime au féminin dans la presse  québécoise au 19e siècle ».   12h50 : discussion   « Morale » Présidence : Jacques Dalarun (Paris, IRHT-CNRS)   15h00 : Agnès Cousson (Brest) « La notion de genre à Port-Royal ».   15h20 : Bruno Capaci (Alma Mater) « Gli Opuscoli morali e sentimentali di Giustiniana Wynne ».   15h40 : Caroline Muller (Ens Lyon) « “A moi, vous pourrez tout dire” : la construction  des rapports de genre dans les lettres de direction  de conscience en France, entre 1840 et 1914 ».   16h00 : discussion    pause    « Autres médias » Présidence : Gian Mario Anselmi (Alma Mater, Direttore DFCI)   16h40 : Cristina Bragaglia (Alma Mater)  « Autoritratti cinematografici al femminile :  Chantal Ackerman e Agnès Varda ».   17h00 : Nancy Couture (Université Laval) « Sexe, normes et courriers du cœur : un authentique travail  de lettres révélateur d’un construit masculin par le féminin ».   17h20 : Alessandra Ferraro (Udine) « L’usage de la photographie dans l’autofiction  féminine contemporaine ».   17h40 : discussion     Mardi 22 octobre   « Des auteurs » Présidence : Vita Fortunati (GEMMA)   10h : Cristina Gamberi (Warwick) « L'Io e l'Altro. La scrittura autobiografica come  sperimentazione in Autoritratto di gruppo di Luisa Passerini ».   10h20 : Luisa Avellini (Alma Mater) « Una autobiografia lacerante: l’ultimo romanzo di Anna Banti ».   10h40 : Liliana Rampello (Milano) « “Saltando la mia ombra”. Le lettere di Virginia Woolf ».   11h10 : discussion    « Immorale » Présidence : Paola Puccini (Alma Mater, CISQ)   11h30 : Mohamed Allayl (Agadir) « Dimension belliqueuse et facettes noires du Journal du voleur ».   11h50 : Lola Gonzalez-Quijano (URSHS) « Raconter la prostitution : autobiographies de femmes  galantes à la fin du XIXe siècle ».   12h20 : Jean-François Plamondon (Alma Mater) « Du silence subalterne au murmure littéraire des femmes  dans Les Notes américaines de Marie-Claire Blais ».   Conclusions :  Patrizia Caraffi, Romain Jalabert, Jean-François Plamondon.   Comité scientifique :  Patrizia Caraffi, Jacques Dalarun, Daniela Gallingani, Chantal Savoie.   Organisation : Patrizia Caraffi, Romain Jalabert, Jean-François Plamondon Contact : ecriredit-elle@unibo.it.
Nom du contact: 
Comité D'organisation
Courriel du contact: 
ecriredit-elle@unibo.it
Adresse postale: 
via Cartoleria 5, 40124 Bologna
Suggéré par: 
Romain Jalabert
Courriel: 
_@_._
Date de début ou date limite de l'événement: 
21/10/2013
Date de fin de l'événement: 
20/10/2013
Ville de l'événement: 
Bologne
Type d'événement: 
Colloques
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
rapport, homme, femme

Écriture et autorité

Résumé de l'annonce: 
Les Groupes de recherche en « Interprétation et critique des systèmes culturels » et en « Anthropologie culturelle et Traduction » de la Facultépolydisciplinaire d’Errachidia-UniversitéMoulay Ismail de Meknès, organisent les 12 et 13 Mars 2014 un colloque international sous le thème : «Écriture et autorité ».
On entend aujourd'hui par " autorité " une propriété du Pouvoir : sa légitimité supposée et la dimension symbolique qui le transforme en Institution. Dans son acception propre, ce mot désigne un acte absolu qui implique une obligation, et fonde sa relation avec les sujets sur la subordination et la négation. Subordination lorsque les sujets se soumettent à la logique de l’autorité toute puissante et transcendantale, et négation quand ces mêmes sujets commencent à prendre un chemin parallèle, faisant naître une force égale à celle de l’autorité en  lui réclamant attributions et prérogatives. En effet, l’autorité tend souvent à conditionner toutes les valeurs pour justifier ses ambitions et maintenir son hégémonie. Ce qui lui permet à la fois d’être témoin de tous les phénomènes, détentrice de leurs destinées et responsable de leurs transformations. La question de l’ordre reste son atout majeur. C’est à travers lui qu’elle fonde son discours qui donne à son tour une certaine légitimité à « l’institution »  dans sa dimension unique qui se réclame de la vérité conçue non pas comme un « bien » à partager, mais plutôt comme un objet d’appropriation. Du coup, l’autorité revêt deux aspects interdépendants : Le premier est un discours qui se manifeste tel un « doux secret », permettant à l’autorité de s’infiltrer dans tous les méandres de l’institution, en prenant tour à tour les formes de principe, de méthode ou de finalité. Le second aspect est un acte coercitif qui conçoit toute différence avec les « recommandations » de l’autorité comme étant une révolte et une insoumission nécessitant une répression ou, au contraire, une clémence et ce en vue de pérenniser le « mythe de l’ordre », véritable garant des intérêts du « dominant-vainqueur ». Ces deux aspects se retrouvent chez Michel Foucault, à travers ce qu’il appelle la « Technologie politique du corps ». C’est par le moyen de cette notion que Foucault nous explique les critères qui permettent à l’autorité de mesurer le niveau  de fiabilité des individus appelés à produire dans la soumission, par le biais de l’assujettissement : « C’est, pour une bonne part, comme force de production que le corps est investi de rapports de pouvoir et de domination ; mais, en retour, sa constitution comme force de travail n’est possible que s’il est pris dans un système d’assujettissement ; le corps ne  devient force  utile que s’il est à la  fois  corps  productif  et corps assujetti. »[1] Mais cet assujettissement ne se réduit pas toujours à la violence, il peut aussi prendre la forme, plus subtile et plus discrète, d’une technique ; bref, « d’un art du corps humain »[2]. En fait, le pouvoir produit du réel, notamment l’individu et la connaissance qu’on peut en prendre. En revanche, là où l’autorité soumet et réprime l’individu, suivant une logique basée sur une technique infaillible, l’écriture le délivre ; libérant ainsi ses forces créatrices et le poussant à remettre en cause les intentions de l’autorité, à critiquer son discours et à saper ses desseins. L’écriture est, dans ce contexte, un besoin existentiel qui s’épanouit dans la liberté et se consolide dans la recherche et la perpétuelle mise en cause des phénomènes. Dans cette perspective, l’écriture n’est pas une pratique technique, mais une force qui résiste à toute autre force contraignante, qu’elle soit matérielle ou symbolique, car elle ne naît pas dans les zones conscientes soumises à l’autorité et aux lois, mais se crée, comme l’imaginait Virginia WOOLF, dans le subconscient de l’écrivain[3]. Une longue histoire de lutte et de conflit régissait le rapport entre l’écriture en tant que concept existentiel et l’autorité - en instance de légitimité et de reconnaissance - dans sa tendance contraignante visant à dompter la première et à lui imposer ses diktats. Or l’écriture cherche toujours à s’émanciper du joug de l’autorité en transgressant toutes les règles qui peuvent entraver son désir d’autonomie, quitte à abolir toutes les limites et toutes les contraintes. Roland Barthes affirme à ce propos que l’écriture est une activité  tendant à s'autonomiser à l'égard des normes utilitaristes et idéologiques[4]. Le plaisir du texte n’exige-t-il pas en définitive le rejet du politique, puisque « le texte est (devrait être) cette personne qui montre son derrière au père politique. »[5] ? L’écriture ainsi conçue n’est-t-elle pas, in fine, le symbole de Prométhée, héros mythologique évocateur de l'hybris (la force démesurée), la folle tentation de l'Homme de se mesurer aux dieux et ainsi de s'élever au-dessus de sa condition ? Le colloque se veut une réflexion sur la relation conflictuelle et souvent ambigüe entre autorité et écriture. Son objectif est d’élucider l’histoire de cette relation, de  lever le voile sur sa nature, et d’en étudier l’impact,  que se soit dans le contexte culturel arabe ou occidental, en ayant recours aux différentes approches possibles (philosophiques, anthropologiques, sociologiques ou de critique littéraire) afin de rendre compte de cette relation. A cet effet, sont proposés à titre suggestif les axes suivants : -- de l’autorité et de ses diverses manifestations à travers la pensée et la réalité ; -- l’autorité en tant que système culturel ;  --discours et autorité ; -- langage et autorité ; -- les masques de l’autorité ; -- rhétorique et autorité et/ou rhétorique de l’autorité ; -- de quelques propositions philosophiques pour déstructurer le mécanisme de l’autorité ; -- l’écriture comme acte de résistance ; -- écriture et représentation de l’autorité ; -- écriture et idéologie ; -- écriture et principes de gouvernement ou de l’usage de l’écriture en politique ; -- écriture et défis de liberté ; -- le poète et le Sultan dans le patrimoine littéraire arabe ; -- écriture et révolution : limites de la création et de la politique.   Modalités Les propositions de communication (titre, résumé en français de 2000 signes), ainsi qu’une brève notice biobibliographique (nom, prénom, affiliation, courriel, intérêts de recherche, titres de publications) seront à envoyer par mail en format .doc ou .pdf jusqu’au 15 octobre 2013, à l’adresse suivante : autoritecriture@yahoo.fr Après sélection du comité scientifique les candidats recevront une notification avant le premier novembre 2013. Pour les propositions retenues, une version préliminaire des communications (30 000 signes) est à envoyer avant le 15 janvier 2014. Après examen du comité scientifique, les candidats recevront une invitation pour participer au colloque avant le 10 février 2014.    Les langues de communication seront : l’Arabe, le Français et l’Anglais.   L'inscription au colloque est gratuite. Le comité d’organisation prendra en charge les frais d’hébergement et de restauration pour la période du déroulement du colloque. Les frais de transport sont à la charge des participants. Date et lieu de tenue du colloque : mercredi 12 et jeudi 13 mars 2014 à la Faculté Polydisciplinaire d’Errachidia – Universté Moulay Ismaïl au Maroc.   Formulaire d’enregistrement Nom Prénom Degré universitaire Adresse personnelle  Téléphone E-mail Institution d’enseignement /d’affiliation Titre de la communication Aire thématique Titres de publications Résumé Mots-clés     URL de référence : http://www.fpe-umi.net Adresse : BP 512, Boutalamine, Errachidia, Maroc Téléphone : +212 35 57 00 24 / 35 65 - Fax : +212 35 57 43 07 / 35 88 Phone portable : (+212)6-66-52-67-18   [1] MICHEL FOUCAULT,  Surveiller et punir - Naissance de la prison, Paris, Gallimard, coll. « Tel », 2003, p. 34. [2] Ibid, p. 162. [3] Virginia Woolf, L’art du roman, traduit par Rose Celli, Paris, Édition du Seuil, 1963,  p. 186. [4] Roland BARTHES, Le degré zéro de l'écriture, Paris, Édition du Seuil, 1953,  p. 185 sq. [5] Id., Le plaisir du texte, Paris, Éditions du Seuil, 1973, p. 84   Responsable : Faculté polydisciplinaire d'Errachidia
Nom du contact: 
Lbachir Tahali
Courriel du contact: 
autoritecriture@yahoo.fr
Adresse postale: 
BP 512, Boutalamine, Errachidia, Maroc
Suggéré par: 
Mohamed Ouhadi
Courriel: 
autoritecriture@yahoo.fr
Date de début ou date limite de l'événement: 
15/10/2013
Ville de l'événement: 
Errachidia
Type d'événement: 
Appels à contribution
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
écriture, autorité, pouvoir, littérature, idéologie.
Site web de référence: 
http://www.fpe-umi.net

Appel pour la constitution du comité de lecture de la revue Convergences francophones

Résumé de l'annonce: 
Pour sa création, la revue Convergences francophones est à la recherche de membres potentiels pour la constitution de son comité de lecture.
Pour sa création, la revue Convergences francophones est à la recherche de membres potentiels pour la constitution de son comité de lecture. Présentation Convergences francophones est une revue annuelle en français et en libre accès hébergée sur la plateforme Open Journal System de l’université Mount Royal à Calgary (Canada). Pluridisciplinaire, elle s’attache plus particulièrement aux domaines de la littérature, de l’histoire culturelle, de la traduction et des études de communication. Le comité de lecture Chaque article sera évalué par deux membres du comité qui devront retourner sous un mois un rapport d’une page sur la qualité du contenu scientifique de l’article ainsi que l’article annoté. Les membres du comité n’évalueront pas plus d’un article par an mais seront sollicités pour suggérer des idées de numéros thématiques. Calendrier Création du comité de lecture : 31 août 2013 Publication de l’appel à contributions du premier numéro : 1er septembre 2013 Date limite de soumission des propositions : 15 octobre 2013 Date limite de soumission des articles retenus : 1er février 2014 Date limite de retour des articles évalués : 15 mars 2014 Date de publication des articles : 1er juin 2014 Modalités de candidature Veuillez envoyer votre lettre d’intention (un courriel suffit) avec une liste de vos publications à Antoine Eche (aeche@mtroyal.ca) et Justine Huet (jhuet@mtroyal.ca) avant le 31 août 2013.
Nom du contact: 
Antoine Eche
Courriel du contact: 
aeche@mtroyal.ca
Suggéré par: 
Nancy Murzilli
Courriel: 
nancymurzilli@gmail.com
Date de début ou date limite de l'événement: 
31/08/2013
Type d'événement: 
Appels à contribution
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
pluridisciplinaire, littérature, histoire culturelle, traduction, études de communication
Site web de référence: 
http://mrujs.mtroyal.ca/index.php/cf/index

Les lieux de l’Enfer

Résumé de l'annonce: 
Convegno internazionale di studio, nell' ambito dei seminari balmas Letteratura e Immaginario, Lingua e Testo, a Gargnano, Palazzo Feltrinelli 12 - 15 giugno 2013
Programma Mercoledì 12 giugno ore 17.00, Apertura del Convegno Liana NISSIM Prolusioni Piero STEFANI, Dallo Sheol allo “stridor di denti”: l’invenzione del giudizio ultraterreno Elio FRANZINI, “Né al cielo, né all’inferno, né all’anima, né agli dèi, né ai diavoli”. Luoghi simbolici dell’inferno tra ragione e fede Giovedì 13 giugno ore 9.00, presiede Dario CECCHETTI Maria COLOMBO, ‘On fait souvent d’un dyable deux’. L’enfer et ses habitants dans quelques locutions et proverbes en moyen français Nerina CLERICI, Les femmes coquettes dans l’enfer d’Eloi d’Amerval ore 10.30, pausa ore 11.00, presiede Alessandra PREDA Marie-Luce DEMONET, Scénographies de l’Enfer dans l’œuvre de Rabelais Silvia D’AMICO, Luoghi infernali nella lirica cinquecentesca tra Italia e Francia ore 15.30, presiede Christian BIET Michele MASTROIANNI, Un imaginaire infernal entre Bible et Baroque: la représentation de Satan dans le Job de Chassignet Daniela DALLA VALLE, L’inferno di Don Giovanni, dalle origini a Blaze de Bury e Alexandre Dumas ore 17.00, pausa ore 17.30, presiede Pierre RONZEAUD Christian BIET, Satan mène le bal: le prologue de théâtre comme prolepse infernale à la fin du XVIe et au début du XVIIe siècle Jean-Louis HAQUETTE, L’enfer selon Milton: réception critique et créatrice des Lumières au Romantisme Venerdì 14 giugno ore 9.00, presiede Maria Giulia LONGHI Vincenzo DE SANTIS, Les divertissements des diables. Le Pandémonium de Lemercier et les enfers burlesques dans le théâtre du début du XIXe siècle Bertrand MARCHAL, Descentes aux Enfers dans les Chimères de Nerval ore 10.30, pausa ore 11.00, presiede Guy DUCREY Patrick LABARTHE, Les lieux de l’Enfer chez Baudelaire Marco MODENESI, L’enfer et les “satanés pays” chez Arthur Rimbaud ore 15.30, presiede Marco MODENESI Benedetta COLLINI, Les enfers d’Adolphe Retté Dario CECCHETTI, La Porte de l’Enfer di Rodin: un inferno simbolista ore 17.00, pausa ore 17.30, presiede Patrick LABARTHE Guy DUCREY, Les enfers sur scène autour de 1900 Pierre-Louis REY, “J'avais retraversé le fleuve aux ténébreux méandres”. Enfers païens et enfer chrétien chez Proust ore 21.30, Concerto Giovanni IAZZARELLI flauto Yevgenya KIMIAGAR pianoforte e voce Sabato 15 giugno ore 9.00, presiede Jean-Michel WITTMANN Stefano GENETTI, Beckett/Bocca: “nel loco onde parlare è duro” (Inf. XXXII, 14) Elena QUAGLIA, Enfers postmodernes: La femme changée en bûche de Marie NDiaye et Au piano de Jean Echenoz ore 10.30, pausa Liana NISSIM, Conclusions   Comitato scientifico Nerina Clerici Balmas, Marco Modenesi, Liana Nissim, Alessandra Preda   Comitato organizzativo Monica Barsi, Elisabetta Bevilacqua, Roberta Capotorti, Letizia Mafale, Jada Miconi, Francesca Paraboschi   Informazioni alessandra.preda@unimi.it
Courriel du contact: 
alessandra.preda@unimi.it
Suggéré par: 
Nancy Murzilli
Courriel: 
nancy.murzilli@unige.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
12/05/2013
Date de fin de l'événement: 
15/05/2013
Ville de l'événement: 
Gargano
Type d'événement: 
Colloques
Catégorie principale: 
Sous-catégorie: 

Enfances francophones. VII Giornata della Francofonia

Résumé de l'annonce: 
Il 19 marzo 2013 avrà luogo a Verona la VII Giornata della Francofonia, dal titolo "Enfances francophones".
Università degli Studi di Verona VII Giornata della Francofonia – 19 marzo 2013   Enfances francophones In concomitanza con l’omonima manifestazione internazionale, prosegue la tradizione della Giornata della Francofonia presso l’Università di Verona, giunta quest’anno alla sua VII edizione. Per la giornata di studi di quest’anno, che prevede la partecipazione di studiosi specialisti di diverse aree della francofonia, è stato prescelto un percorso di impostazione tematica, incentrato sulla rappresentazione dell’infanzia nelle letterature francofone. Il tema appare ricorrente e ricco di implicazioni nelle letterature di tutte le aree geografiche della francofonia, europea e non, le quali affrontano in modo spesso cruciale il tema delle radici e conducono un’indagine importante, talvolta dolorosa, sull’identità, sull’appartenenza e su un passato, storico e individuale, non di rado complesso. Nell’ambito di queste preoccupazioni, centrali per molti autori della francofonia, il tema dell’infanzia appare come immagine e strumento privilegiato di indagine, nei suoi diversi aspetti, sia simbolici che socio-culturali. Rappresentazione dell’infanzia, delle sue gioie e dei suoi dolori, visione del bambino e del suo ruolo, raffigurazione dei legami familiari, del percorso di formazione, del gioco, rapporto dei bambini con il lavoro, la guerra, la storia, indagini sulla costruzione dell’identità, dialettica innocenza/crudeltà, sguardo del bambino sul mondo che lo circonda, funzione della figura infantile all’interno del testo letterario: sono tutti motivi che percorrono e attraversano letterature per altri versi molto lontane, e che ci auguriamo possano apportare anche in chiave comparativa sviluppi scientifici interessanti al contempo sul tema e sugli autori che lo hanno trattato. Programma 10.00 – Saluti delle autorità Introduzione: Laura Colombo (Università di Verona) Presiede: Franco Piva (Università di Verona) Anna Giaufret (Università di Genova) L’enfant dans la littérature québécoise entre XXe et XXIe siècle: quelques éléments de réflexion Sara Arena (Università di Verona) Made in Mauritius: la questione delle origini nell’ultimo romanzo di Amal Sewtohul Pausa Riccardo Benedettini (Università di Pisa) L’incubo dell’infanzia nell’opera di Agota Kristof Elena Quaglia (Università di Verona) L’Enfant génial di Irène Némirovsky: un conte dell’infanzia nel ghetto Pranzo 15.00 – Ripresa dei lavori Presiede: Anna Giaufret (Università di Genova) Silvia Riva (Università di Milano) Infanzie africane: un percorso diacronico nelle parole dell’Africa sub-sahariana Anna Zoppellari (Università di Trieste) Fanciulle ribelli nell’opera di Malika Mokeddem Alessandro Costantini (Università Ca’ Foscari Venezia) Infanzie pieds-noirs, infanzie pataouète Dibattito finale
Nom du contact: 
Laura Colombo
Courriel du contact: 
laura.colombo@univr.it
Adresse postale: 
Dipartimento di Lingue e Letterature Straniere - Lungadige Porta Vittoria 41 - 37129 Verona
Suggéré par: 
Laura Colombo
Courriel: 
laura.colombo@univr.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
19/03/2013
Ville de l'événement: 
Verona
Type d'événement: 
Colloques
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
litteratures, francophones, enfance

Pages

S'abonner à RSS - Études thématiques