You are here

Pragmatica

Inclusion, communication institutionnelle et traduction

Riassunto dell'annuncio: 
Cette journée d'étude se donne pour objectif de développer une réflexion sur le rapport entre inclusion et langage.
Deux principaux axes de recherche seront suivis : l'un porte sur les stratégies d'écriture inclusive et leur traduisibilité ; l'autre sur l'analyse et la traduction des représentations discursives de l'inclusion en rapport avec les différentes sphères de la vie sociale, telles que l’éducation, l’employabilité, l’accessibilité et le numérique. On accordera aussi une place à la présentation de résultats obtenus dans le cadre d’expérimentations pédagogiques, d’enquêtes ou d’études de cas en matière d’inclusion et de multilinguisme.
Nome del contatto: 
Ilaria Cennamo
Email del contatto: 
ilaria.cennamo@unito.it
Segnalato da: 
Ilaria Cennamo
Email: 
ilaria.cennamo@unito.it
Data di inizio o data limite dell'evento: 
05/12/2024
Data di fine dell'evento: 
05/12/2024
Città dell'evento: 
Torino
Tipo di evento: 
Colloques
Categoria principale: 
Parole chiave: 
inclusion - institutions - société - représentations discursives - traduction

Métaphores, argumentation et institutions

Riassunto dell'annuncio: 
Le CIRM organise son colloque annuel 2024 autour du thème de la métaphore analysée en rapport avec sa fonction argumentative dans un large spectre de contextes institutionnels.
Le colloque annuel 2024 organisé par le CIRM (Centre Interuniversitaire de Recherche sur les Métaphores) vise à poursuivre les objectifs d’investigation suivants : - explorer sur les plans théorique et épistémologique le rapport entre métaphore et argumentation dans un cadre institutionnel; - analyser les mises en discours et les restitutions traductives de la métaphore dans un contexte institutionnel multilingue; - étudier la mise en relation entre métaphore et ethos institutionnel; - examiner les stratégies de framing et reframing par le biais de la métaphore dans un cadre institutionnel. Les propositions de contribution (de 250 mots avec au moins 5 références bibliographiques, l'affiliation institutionnelle et les coordonnées personnelles) peuvent être adressées à convegnocirm2024@gmail.com au plus tard d’ici le 18 mai 2024.
Nome del contatto: 
Ilaria Cennamo
Email del contatto: 
ilaria.cennamo@unito.it
Segnalato da: 
Ilaria Cennamo
Email: 
ilaria.cennamo@unito.it
Data di inizio o data limite dell'evento: 
17/10/2024
Data di fine dell'evento: 
18/10/2024
Città dell'evento: 
Torino
Tipo di evento: 
Colloques
Categoria principale: 
Parole chiave: 
métaphore - argumentation - institution - économie - société
Sito web di riferimento: 

Conférence d'Anna Khalonina : les normes discursives entre hégémonies, tensions et évolutions

Riassunto dell'annuncio: 
Conférence d'Anna Khalonina.
Les travaux de Anna Khalonina se situent dans le domaine de l’analyse du discours. Ils interrogent les processus de construction, de négociation et de transgression des normes du dicible. Elle s’intéresse aussi bien aux « conflits sur les mots » en tout genre (en politique, dans les médias) en tant que terrains privilégiés de ces négociations, qu’aux mécanismes de limitation explicite du discours, en particulier à la censure.
Nome del contatto: 
Riccardo Raimondo
Email del contatto: 
riccardo.raimondo@unict.it
Segnalato da: 
Riccardo Raimondo
Email: 
riccardo.raimondo@unict.it
Data di inizio o data limite dell'evento: 
17/04/2024
Città dell'evento: 
Catania / modalité hybride
Tipo di evento: 
Séminaires et conférences
Categoria principale: 
Parole chiave: 
analyse du discours, sémiologie du discours
Sito web di riferimento: 

Métaphores, argumentation et institutions

Riassunto dell'annuncio: 
Le CIRM organise son colloque annuel 2024 autour du thème de la métaphore analysée en rapport avec sa fonction argumentative dans un large spectre de contextes institutionnels.
Les concepts de métaphore et d'argumentation, depuis toujours d’importance capitale dans l'analyse du discours institutionnel, seront étudiés sous différents aspects et perspectives épistémologiques. Le colloque annuel 2024 organisé par le CIRM (Centre Interuniversitaire de Recherche sur les Métaphores) vise à poursuivre les objectifs d’investigation suivants : - explorer sur les plans théorique et épistémologique le rapport entre métaphore et argumentation dans un cadre institutionnel; - analyser les mises en discours et les restitutions traductives de la métaphore dans un contexte institutionnel multilingue; - étudier la mise en relation entre métaphore et ethos institutionnel; - examiner les stratégies de framing et reframing par le biais de la métaphore dans un cadre institutionnel. Les propositions de contribution (de 250 mots avec au moins 5 références bibliographiques, l'affiliation institutionnelle et les coordonnées personnelles) peuvent être adressées à convegnocirm2024@gmail.com au plus tard d’ici le 30 avril 2024.
Nome del contatto: 
Ilaria Cennamo
Email del contatto: 
ilaria.cennamo@unito.it
Segnalato da: 
Ilaria Cennamo
Email: 
ilaria.cennamo@unito.it
Data di inizio o data limite dell'evento: 
17/10/2024
Data di fine dell'evento: 
18/10/2024
Città dell'evento: 
Torino
Tipo di evento: 
Colloques
Categoria principale: 
Parole chiave: 
métaphore - argumentation - institution - économie - société
Sito web di riferimento: 

Enseigner la langue à travers la traduction

Perspectives franco-italiennes comparées entre Renaissance et Ère numérique

Riassunto dell'annuncio: 
L’enseignement des langues à travers la traduction demeure un domaine riche en potentialités didactiques et culturelles. Ce colloque international qui se déroulera les 21 et 22 novembre 2024 dans le cadre du projet PRIN PNRR “Revisiting and E-Mapping Theatre Translations of Ancient and Modern Classics in 16th-century France” vise à explorer cette thématique dans deux perspectives historiquement et culturellement significatives : la Renaissance francophone et la didactique des langues dans l’ère numérique.
ENSEIGNER LA LANGUE À TRAVERS LA TRADUCTION Perspectives franco-italiennes comparées entre Renaissance et Ère numérique   Ferrare, 21-22 novembre 2024 Responsables scientifiques Daniele Speziari (Université de Ferrare, PI PRIN) Riccardo Raimondo (Université de Catane, Co-PI PRIN) Zuzana Toth (Université de Bâle / Université de Modène) Anna Raimo (Université de Bologne) Comité d’organisation Vera Gajiu, Francesco Laurenti, Anna Raimo, Riccardo Raimondo, Daniele Speziari, Zuzana Toth L’enseignement des langues à travers la traduction demeure un domaine riche en potentialités didactiques et culturelles. Ce colloque international qui se déroulera les 21 et 22 novembre 2024 dans le cadre du projet PRIN PNRR “Revisiting and E-Mapping Theatre Translations of Ancient and Modern Classics in 16th-century France” vise à explorer cette thématique dans deux perspectives historiquement et culturellement significatives : la Renaissance francophone et la didactique des langues dans l’ère numérique. L’articulation du colloque en deux volets distincts permet une exploration comparative et diachronique, facilitant une compréhension approfondie de l’évolution des pratiques d’enseignement des langues à travers la traduction. Cette structure bi-focale, avec son approche transhistorique et comparative, encourage les participants (chercheurs mais aussi enseignants et futurs enseignants du secondaire) à établir des connexions entre les époques, tout en offrant un cadre analytique pour évaluer l’impact historique et contemporain des technologies et des théories de la traduction sur l’enseignement linguistique. Le colloque vise ainsi à créer un espace d’échange multidisciplinaire, invitant les chercheurs à enrichir la discussion sur l’enseignement des langues à travers la traduction. Il promet d’apporter des éclairages nouveaux sur les pratiques d’enseignement, les technologies éducatives, et les approches culturelles et linguistiques, de la Renaissance à l’ère numérique. Universités partenaires Université de Bâle Université de Bologne Université de Catane Université de Ferrare Université de Modène Réseaux universitaires et groupes de recherche DO.Ri.F. (Centro di documentazione e di Ricerca per la didattica della lingua francese nell’Università italiana) SUSLLF (Società Universitaria per gli Studi di Lingua e Letteratura Francese) Gruppo di Studio sul Cinquecento Francese CSML (Centro Studi sul Multilinguismo, Università Ca’ Foscari di Venezia) International Center for Research on Collaborative Translation (IULM, Milano) Reseau ImagoTrad (imagotrad.hypotheses.org | Academic Gazette ISSN 2558-4847) Dates à retenir Ouverture de l’appel à communications : mars 2024. Date limite pour l’envoi des propositions : 31 mai 2024. Notification aux intervenants: le 30 juin 2024 au plus tard. Le colloque aura lieu les 21 et 22 novembre 2024.    Contacts daniele.speziari@unife.it riccardo.raimondo@unict.it zuzana.toth@unibas.ch  anna.raimo2@unibo.it
Nome del contatto: 
Daniele Speziari
Email del contatto: 
daniele.speziari@unife.it
Segnalato da: 
Vera Gajiu
Email: 
vera.gajiu@unito.it
Data di inizio o data limite dell'evento: 
31/05/2024
Città dell'evento: 
Ferrara
Tipo di evento: 
Appels à contribution
Categoria principale: 
Parole chiave: 
didactique, langue française, traduction, Renaissance, numérique, Italie, France
Sito web di riferimento: 

Bando Ricercatore universitario L-LIN/04 Università eCampus

Riassunto dell'annuncio: 
Procedura selettiva per titoli e discussione pubblica per il reclutamento di N° 37 posti di Ricercatore universitario a tempo determinato ai sensi dell’art. 24 della L.240/2010. 10/H1 - LINGUA, LETTERATURA E CULTURA FRANCESE L-LIN/04 – Lingua e traduzione – Lingua francese
Procedura selettiva per titoli e discussione pubblica per il reclutamento di N° 37 posti di Ricercatore universitario a tempo determinato ai sensi dell’art. 24 della L.240/2010. 1 POSTO per: 10/H1 - LINGUA, LETTERATURA E CULTURA FRANCESE L-LIN/04 – Lingua e traduzione – Lingua francese Partecipazione entro il 16 dicembre 2023, maggiori informazioni al link indicato per questo annuncio.
Segnalato da: 
Francesco Pigozzo
Email: 
francesco.pigozzo@uniecampus.it
Data di inizio o data limite dell'evento: 
12/12/2023
Data di fine dell'evento: 
16/12/2023
Città dell'evento: 
Online
Tipo di evento: 
Bourses, prix, emplois
Categoria principale: 
Parole chiave: 
Ricercatore universitario, L-LIN/04, Lingua francese, Traduzione francese

Discours institutionnels dans les médias sociaux : quelles transformations ?

"Synergies Italie" n. 21/2025

Riassunto dell'annuncio: 
Ce appel à contributions se propose d’explorer davantage les caractéristiques de la communication institutionnelle (au sens large, qu’elle soit scientifique, politique, médicale, sportive, etc.), au sein des médias sociaux dans le but de mettre en lumière continuités et discontinuités des stratégies (techno-)discursives pour s’adresser aux citoyens et créer un discours d’autorité.
SYNERGIES ITALIE Revue du GERFLINT Groupe d’Études et de Recherches pour le Français Langue Internationale Revue française en partenariat avec la Fondation Maison des Sciences de l’Homme de Paris (FMSH) ISSN 1724-0700 ; ISSN en ligne 2260-8087 http://gerflint.fr/synergies-italie   APPEL À CONTRIBUTIONS POUR LE N°21/2025 Date limite de soumission des résumés : 15 janvier 2024 La revue Synergies Italie, revue francophone indexée dans de nombreuses bases de revues scientifiques dont ERIH PLUS, Scopus et Anvur lance un appel à contributions pour la publication du n°21 sur le thème suivant : Discours institutionnels dans les médias sociaux : quelles transformations ? Numéro coordonné par Stefano Vicari  (Università di Genova) et Carine Duteil (Université de Limoges, Ecole d'Ingénieurs ENSIL-ENSCI, France) Depuis au moins une dizaine d’années, les discours numériques font l’objet de plus en plus de recherches tant en sciences de l’information et de la communication qu’en linguistique et analyse du discours, comme le témoignent la création de certaines revues (Les Cahiers du numérique, etc.) et de nombreux titres d’ouvrages et de numéros de revues explorant les productions langagières dans l’univers numérique. Les analystes du discours se sont dotés d’un appareil théorique et épistémologique apte à saisir les spécificités des discours numériques jusqu’à proposer des paradigmes théoriques prenant en compte la nature mixte techno-langagière des productions discursives numériques (Paveau, 2017, Marcoccia, 2016). Au niveau théorique et épistémique, ces paradigmes ont permis d’intégrer de nouvelles notions telles que celle d’affordance (Ghliss, Perea, Ruchon, 2019) et d’en revisiter d’autre, déjà bien connues des analystes, telles que celle d’éthos (Couleau, Deseilligny, Hellégouarc’h, 2016) d’autorité (Vicari, 2021), mais aussi de textualité et d’iconisation textuelle (Mayeur, Paveau, 2020, Paveau, 2015), de modalités de fonctionnement discursif des tweets (Duteil, Longhi, Pernet, à paraître), et d’énonciation, dans sa version matérielle visuelle (Ghliss, Perea, Ruchon, 2019). Ce changement de paradigme a ainsi entrainé un enrichissement des observables, qui loin d’être seulement verbaux, intègrent des composants techniques aux affordances variées, comme les hashtags, les hyperliens, etc. modifiant la nature même des productions ainsi que leur interprétation. Au niveau des objets de recherche, de nombreuses études se sont concentrées sur des phénomènes communicatifs spécifiques ou, du moins, particulièrement visibles dans les réseaux socio-numériques, comme les problèmes posés par la circulation des discours, tels que les discours de haine (Monnier, Seoane, Hubé, Leroux, 2021), les récits complotistes et les fausses nouvelles (Bonnet, Mercier, Siouffi, 2022) et sur des formes de communication assez inédites telles que les mèmes internet (pour se tenir au domaine francophone, Wagener, 2022, 2021, Wagener, Simon, à par., Attruia et Vicari, 2023, Vicari, à par.). L’ensemble de ces recherches montre l’essor de nouvelles socialités qui vont des formes inédites de militantisme et d’activisme en ligne à la construction de communautés épistémiques autour d’intérêts communs (Pierot, Henry, 2021) qui basculent volontiers les frontières traditionnelles entre experts et non experts, entre communication institutionnelle, scientifique, politique d’un côté et ordinaire, quotidienne de l’autre, et favorisent la création d’un régime de communication caractérisé par une plus grande horizontalité et proximité entre les agents. Cela est vrai non seulement de la part des usagers, dont la participation au débat public a favorisé l’essor de ce que Milner appelle « polivocality citizenship » (Milner 2013 : 34), mais aussi de la part des politiques, des institutions qui n’ont pas hésité à recourir à de nouvelles figures « d’autorité » issues du web 2.0, comme des jeunes « influenceurs », pour s’adresser aux citoyens (c’est le cas notamment de plusieurs gouvernements européens et canadiens pendant la pandémie du Covid-19 ; c’est le cas également des batailles de mèmes qui se déclenchent lors de campagnes électorales) et à mettre en place des stratégies et des dispositifs de lutte contre certaines dérives de la communication dans les RSN (on peut notamment penser aux décodeurs du Monde, ou à des sites contre les fausses nouvelles et les discours de haine, les comptes Twitter des politiques, les debunkers, etc.). Dans les RSN, ce type de discours institutionnel, produit par des énonciateurs individuels ou collectifs, porte-parole ou membres d’institutions, mais énoncé « en dehors des contextes officiels » (Oger, Ollivier-Yaniv 2003 : en ligne), doit faire face à des défis du moins partiellement inédits ayant trait tant aux caractéristiques technodiscursives des plateformes qu’à la nécessité d’atteindre des publics très vastes et variés. Ces défis peuvent concerner plusieurs aspects de la communication institutionnelle : D’abord, les techno-genres (Paveau, 2013) adoptés et différant des genres plus traditionnels et « plus » performatifs » (comme les arrêtés, les décrets, les communiqués de presse, les chartes, les manifestes), habituellement étudiés dans le cadre de l’analyse du discours institutionnelle ; Ensuite, les procédés de légitimation de ces discours : si, comme l’a très bien montré Oger (2021), les discours des institutions puisent leur autorité essentiellement dans les marques de la dépersonnalisation et de la neutralité discursive, ainsi que dans l’effacement énonciatif généralisé (Rabatel, 2004), cela est-il valable aussi pour les discours institutionnels sur les réseaux sociaux ? Quelles macro-stratégies rhétoriques et persuasives caractérisent les discours des institutions en ligne ? Quels actes de langage peut-on identifier ? De plus, alors que la décontextualisation des énoncés tend à imprimer au discours une temporalité sur le long terme, caractéristique de l’institution (Oger & Ollivier-Yaniv, 2006), qu’en est-il lorsque le discours institutionnel est énoncé sur les RSN ? Observe-ton les mêmes « procédés de lissage discursif » décrits par Oger & Ollivier-Yaniv (2006), procédés qui donnent à lire ou à entendre un discours unifié et homogène, destiné au grand public ? En outre, la polémicité des discours numériques (Amossy et Burger, 2011), influe-t-elle sur le contenu des énoncés institutionnels ? Ce dossier se propose alors d’explorer davantage les caractéristiques de la communication institutionnelle (au sens large, qu’elle soit scientifique, politique, médicale, sportive, etc.), au sein des médias sociaux dans le but de mettre en lumière continuités et discontinuités des stratégies (techno-)discursives pour s’adresser aux citoyens et créer un discours d’autorité. En particulier, tout en partant d’une approche écologique des discours numériques, qui prend en compte les affordances des dispositifs et l’articulation entre caractéristiques technologiques et discursives, les contributions s’inscriront principalement au sein de trois axes non exhaustifs : 1.         Un axe portant sur la dimension énonciative : est-ce que les énonciateurs parlent en tant que membres d’une institution dont ils se présentent comme les porte-parole ou à titre individuel ? Comment sont repris les discours officiels ? Le cas échéant, comment les énonciateurs interagissent avec les usagers ? 2.         Un axe intégrant la dimension argumentative et rhétorique : quelles stratégies persuasives sont utilisées dans l’adresse aux citoyens ? Quel rôle est joué par les affordances des dispositifs dans la construction de ces stratégies ? 3.         Un axe relevant de la dimension pragmatique : quels genres et types textuels sont privilégiés par les énonciateurs et quels bénéfices apportent-ils ? Quels actes de langage caractérisent les discours institutionnels au sein des réseaux sociaux ? Quelle performativité peut-on établir ? Références Amossy R. & Burger M. (2011). « Introduction : La polémique médiatisée », Semen, 31, pp. 7-24. Attruia, F. & Vicari, S. (2023) « Polémiques et propos haineux dans les mèmes Internet autour de Greta Thunberg » in  Hamon Y. & Paissa P. (dir.), Discours environnementaux : convergences et divergences. Aracne, Rome, pp. 77-99. Couleau, C.,  Deseilligny, O. & Hellégouarc’h P. (2016) (dir.). « Ethos numériques ». Itinéraires, n° 2015-3. Bonnet, V., Mercier, A.. & Siouffi, G. (2022) (dir.) « Circulation des discours dans les récits complotistes ». Mots, n° 130. Longhi, J., Duteil, C., Pernet, L. (à par). « Commenter, répondre, réagir, ou relayer : analyse des stratégies énonciatives sur Twitter lors de « l’affaire du PSG et du char à voile » et étude des modalités de la construction d’une polémique en ligne » Cahiers de praxématique, n°79. Mayeur, I. & Paveau, M.-A.  (2020) (dir.). « Textuel, textiel. Repenser la textualité numérique ». Corela, n° 33. Marcoccia, M. (2016). Analyser la communication numérique écrite. Colin, ‪Paris. Milner, R. (2013). « Pop Polyvocality: Internet Memes, Public Participation, and the Occupy Wall Street Movement», International Journal of Communication, n°7, pp. 2357–2390. Monnier, A., Annabelle, S., Hubé, N. & Leroux, P. (2021) (dir.). « Discours de haine dans les réseaux socionumériques ». Mots, n°125.      Oger, C. (2021). Faire reference. La construction e l’autorité dans le discours des institutions. EHESS, Paris. Oger, C. & Ollivier-Yaniv, C. (2006).  « Conjurer le désordre discursif. Les procédés de « lissage » dans la fabrication du discours institutionnel », Mots. Les langages du politique, 2006/2 (n° 81), p. 63-77. DOI : 10.4000/mots.675. URL : https://www.cairn.info/revue-mots-2006-2-page-63.htm Oger, C. & Ollivier-Yaniv, C. (2003).  « Analyse du discours institutionnel et sociologie compréhensive : vers une anthropologie des discours institutionnels ». Mots, n° 71, pp. 125-145. Paveau, M.-A.  (2017). L'analyse du discours numérique  Dictionnaire des formes et des pratiques, Hermann, Paris.  Paveau, M.-A.  (2015) (dir.).  « Textualités numériques ». Itinéraires, n° 2014-1. Pierot, E. & Henry, A. (2021) (dir.). « Intelligences Collectives : communautés et interactions épistémiques ». Les Cahiers du numérique, n° 17. Rabatel, A. (2004). « L'effacement énonciatif dans les discours rapportés et ses effets pragmatiques ».  Langages,  n° 156,  pp.  3-17.  Vicari, S. (à par.) « A propos de l’énonciation mémétique : le cas du compte Twitter ‘Mèmes de gauche’ » Semen, n°54. Vicari, S. (2021) (dir.), « Autorité et web 2.0 : approches discursives ». Argumentation et Analyse du discours, n°26, en ligne : https://journals.openedition.org/aad/4929, consulté le 20/09/23.   Wagener, A. Simon, J. (à par.) (dir.), Approches discursives des mèmes en politique. Semen, n°54. Wagener, A. (2022). Mèmologie. Théorie postdigitale des mèmes, UGA Éditions, Grenoble. Wagener, A. (2021). « Le même. Un objet politique ». The conversation, en ligne : https://theconversation.com/le-meme-un-objet-politique-173950, consulté le 20/09/23.    NB : Les doctorant.es et chercheurs ou chercheuses francophones italien.nes menant leurs travaux dans un autre domaine couvert par la revue (Ensemble des Sciences Humaines et Sociales, culture et communication internationales, sciences du langage, littératures francophones, didactique des langues-cultures, éthique et théorie de la complexité) sont également invité.es à participer au numéro dans la limite de l’espace éditorial disponible  et selon les étapes d’évaluation décrites dans les consignes aux auteurs.   Consignes, format de soumission et sélection  L’auteur de la proposition, avant tout engagement, devra consulter directement en ligne : la politique éditoriale générale de l’éditeur  http://gerflint.fr/politique-editoriale-generale la politique éditoriale de la revue  http://gerflint.fr/synergies-italie/politique-editoriale les  25 normes éditoriales et rédactionnelles        http://gerflint.fr/synergies-italie/consignes-aux-auteurs la politique orthographique précisée dans la politique éditoriale générale de l’éditeur http://gerflint.fr/politique-editoriale-generale la politique de l’éditeur en matière d’accès libre et d’archivage http://www.sherpa.ac.uk/romeo/issn/1724-0700/ Les propositions d’articles seront présentées sous forme d’un résumé de deux pages maximum (format A4, police Times taille 10), incluant 5 mots-clés et les éléments essentiels de bibliographie, et envoyées par courriel à l’adresse suivante : synergies.italie@gmail.com  Elles seront transférées pour évaluation au comité scientifique de la revue. Calendrier : Date limite de l’envoi des résumés : 15 janvier 2024 Retour des avis aux auteurs : 15 février 2024 Envoi des articles : Avant le 31 mai 2024 CONTACT : synergies.italie@gmail.com
Nome del contatto: 
Rédaction de "Synergies Italie"
Email del contatto: 
synergies.italie@gmail.com
Segnalato da: 
Roberto Dapavo
Email: 
roberto.dapavo@unito.it
Data di inizio o data limite dell'evento: 
11/10/2023
Data di fine dell'evento: 
15/01/2024
Città dell'evento: 
Torino
Tipo di evento: 
Appels à contribution
Categoria principale: 
Parole chiave: 
discours institutionnels, discours d'autorité, discours numériques, médias sociaux, stratégies (techno-)discoursives...
Sito web di riferimento: 

Colloque international "Lexicologie et terminologie en perspective plurilingue-2es Rencontres OTALF"

Riassunto dell'annuncio: 
Accueillies cette année par le prestigieux Institut national des langues et civilisations orientales de Paris (INaLCO), les Rencontres OTALF étendent leur sphère d’investigation aux perspectives plurilingues, et, plus précisément, à la comparaison entre le français et d’autres langues du monde, afin d’offrir un terrain d’échange pour les chercheurs en lexicologie et en terminologie comparées.
L’Osservatorio di Terminologie et Politiche Linguistiche (OTLP) de l’Università Cattolica del Sacro Cuore de Milan et le Centre de recherche Europes-Eurasie (CREE) de l’INaLCO, en collaboration avec REALITER, l’Università degli Studi di Bologna (Département de Langues, Littératures et Cultures modernes), l’Università degli Studi di Napoli «Parthenope» (Département d’Études économiques et juridiques), l’Università degli Studi di Perugia (Département de Sciences Politiques) et l’Università degli Studi di Verona (Département de Langues et Littératures Étrangères), avec le soutien de la Délégation Générale à la Langue Française et aux Langues de France (DGLFLF), lancent le Colloque international Lexicologie et terminologie en perspective plurilingue – 2e Rencontres OTALF (« Orientations Théoriques et Appliquées dans les études de Linguistique Française synchronique et diachronique »), qui se tiendra les 11 et 12 octobre 2023 à l’INaLCO, Paris. Cette manifestation internationale se propose de réunir des interventions de spécialistes dans le domaine et des présentations des travaux d’équipe, dans la perspective d’une mutualisation fructueuse des savoirs sur les avancées des recherches comparatives. Les communications prévues s'inscrivent dans les axes suivants : - approches théoriques de la terminologie par différentes écoles ; - lexicographie bilingue/plurilingue ; - lexicologie, terminologie et traduction/médiation ; - lexicologie, terminologie et contacts des langues ; - lexicologie, terminologie et didactique des langues étrangères ; - phraséologie ; - terminologie et politiques linguistiques.
Nome del contatto: 
Maria Teresa Zanola
Email del contatto: 
colloque.inalco2023@gmail.com
Indirizzo postale: 
11 octobre : 65, rue des Grands Moulins (Paris) ; 12 octobre : 2, rue de Lille (Paris)
Segnalato da: 
Maria Teresa Zanola
Email: 
mariateresa.zanola@unicatt.it
Data di inizio o data limite dell'evento: 
11/10/2023
Data di fine dell'evento: 
12/10/2023
Città dell'evento: 
Paris, INaLCO
Tipo di evento: 
Colloques
Categoria principale: 
Parole chiave: 
lexicologie, terminologie, traduction, médiation, politiques linguistiques
Sito web di riferimento: 

Le français de nos jours. Caractères, formes, aspects

Contenuto dell'annuncio: 

Cet ouvrage propose un accès linguistique et culturel vaste au français contemporain, grâce à l’analyse de ses caractères principaux: les dynamiques du français oral et écrit, la syntaxe, la néologie et la phraséologie, les particularités de la communication spécialisée, les traits marquants de...

Immagine dell'annuncio: 
Categoria principale: 
Segnalato da: 
Maria Teresa Zanola
Email: 
mariateresa.zanola@unicatt.it
ISBN: 
9788829020188
Collezione: 
Studi Superiori
Anonyme
Editore: 
Carocci
Luogo della pubblicazione: 
Roma
Data di pubblicazione: 
Saturday, January 7, 2023
URL: 
https://www.carocci.it/prodotto/le-francais-de-nos-jours
Sito web di riferimento: 
https://www.carocci.it/prodotto/le-francais-de-nos-jours

10th International Conference on Intercultural Pragmatics and Communication (INPRA)

Riassunto dell'annuncio: 
The 10th International Conference on Intercultural Pragmatics and Communication (INPRA) will be held in Pisa from 30th May to 1st June 2024. Submissions are now open, until November 15. Please, follow us on social media to keep up-to-date with the conference’s latest news and deadlines.
The International Conference on Intercultural Pragmatics and Communication (INPRA) is a biennial meeting, and this will be its 10th edition. The main aim of the INPRA conference is to bring together researchers from around the world who have diverse scientific backgrounds and share the same field of interest – pragmatics, being perceived as a cognitive, philosophical, social, and intercultural perspective on language and communication. The conference promotes connections between pragmatic theory and its application in practice. We welcome contributions on the following topics:     Pragmatics theories: neo-Gricean approaches, relevance theory, theory of mind, meaning, role of context, semantics-pragmatics interface, explicature, implicature, grammaticalisation, speech act theory, presuppositions, im/politeness, experimental pragmatics, etc.     Experimental pragmatics: models of language and meaning, experimental techniques, scalar implicatures, reference resolution, interpretation of figurative language, etc.     Intercultural, cross-cultural and societal aspects of pragmatics: research involving more than one language and culture or varieties of one language, variational pragmatics, lingua franca, computer mediated communication (CMC), bilinguals’ and heritage speakers’ language use, intercultural misunderstandings, effect of dual language and multilingual systems on the development and use of pragmatic skills, language of aggression and conflict, etc.     Applications: usage and corpus-based approaches, pragmatic competence, teachability and learnability of pragmatic skills, pragmatic variations within one language and across languages, developmental pragmatics, cyber pragmatics, etc. Abstracts must be in English, max. 300 words in length and should include no more than 5 references. Choose the most appropriate topic category for your proposal among those indicated in the conference description (e.g., Pragmatic theories). Abstracts should be anonymous and will be double-blind peer-reviewed. They should include sufficient details to allow reviewers to judge the scientific merits of the work. The file should not include any information identifying the author(s). Self-references that reveal the author’s identity, e.g., “We previously showed (Gordon, 1991) …”, should be avoided. Instead, use citations such as “Gordon previously showed (Gordon, 1991) …”. Conference presentations will be allowed 20 minutes, plus 5 minutes for questions. All presentations will be in English. This conference is an in-person event, so online presentations will not be possible. Virtual videoposters will be uploaded to a virtual poster session gallery and will remain available to registered participants for the entire duration of the conference and for two more weeks after the conclusion of the event. Participants will be able to leave comments and questions. Video-poster presenters should remember to check if there are any comments and reply in a timely fashion. Videoposters can include presenters on camera or voiceover. Presenters will have to submit video posters in mp4 format commenting on a static or dynamic infographic in max. 5 minutes. Videos longer than 5 minutes will be rejected. Abstract submissions will be possible untile November 15, 2023 via the EasyAbs system. Accepted contributors will be asked to enroll with Early Bird registration. submission: https://inprapisa2024.com/call-for-papers/ Important dates Submission opens: September 15, 2023 Deadline for abstract submission: November 15, 2023 Notification of acceptance: December 20, 2023
Nome del contatto: 
info@inprapisa2024.com
Segnalato da: 
Francesco Attruia
Email: 
francesco.attruia@unipi.it
Data di inizio o data limite dell'evento: 
15/11/2023
Città dell'evento: 
University of Pisa
Tipo di evento: 
Colloques
Categoria principale: 
Sottocategoria: 
Parole chiave: 
pragmatica, comunicazione interculturale, variazione linguistica, linguistica computazionale

Pages

Subscribe to RSS - Pragmatica