Vous êtes ici

XXIe siècle

Métamorphoses d’Apollinaire - Metamorfosi di Apollinaire

Résumé de l'annonce: 
Cent ans après la disparition d’Apollinaire, le Département de Studi Umanistici de l’Université de Turin en collaboration avec l’Université du Kent, Royaume-Uni, et l’Université de Paris Nanterre, organise à Turin trois événements qui auront lieu lundi 22 octobre et mardi 23 octobre 2018 : un colloque international, qui se tiendra au Rectorat de l’Université. / une exposition de textes, manuscrits et dessins remontant aux premières avant-gardes historiques auprès de la Galleria Civica d’Arte Moderna de Turin. / la représentation des Mamelles de Tirésias d'Apollinaire auprès du Teatro Gobetti /Teatro Stabile de Turin.
Métamorphoses d’Apollinaire - Metamorfosi di Apollinaire Turin, 22-23 octobre 2018 Pour célébrer le centenaire de la publication des Calligrammes et des Mamelles de Tirésias et cent ans après la disparition d’Apollinaire, le Département de Studi Umanistici de l’Université de Turin en collaboration avec le Centre for Modern European Literature de l’Université du Kent, Royaume-Uni, et le Centre des Sciences des Littératures en Langue Française (EA 1586) de l’Université de Paris Nanterre, organise à Turin trois événements qui auront lieu lundi 22 octobre et mardi 23 octobre 2018 : - un colloque international, qui se tiendra au Rectorat de l’Université. - une exposition de textes, manuscrits et dessins d’écrivains et d’artistes remontant aux premières avant-gardes historiques auprès de la Galleria Civica d’Arte Moderna de Turin. - une représentation théâtrale d’après les Mamelles de Tirésias de Guillaume Apollinaire, qui aura lieu au Teatro Gobetti /Teatro Stabile de Turin. Le programme détaillé des événements organisés à Turin pour fêter le centenaire d’Apollinaire sera diffusé à partir du 1er septembre 2018. Appel à communication du colloque Métamorphoses d’Apollinaire - Metamorfosi di Apollinaire Colloque international- Université de  Turin, 22-23 octobre 2018 Inscrit sous le signe de la métamorphose, le colloque de Turin se propose de projeter de nouveaux éclairages sur de multiples facettes de l’œuvre de Guillaume Apollinaire, poète, prosateur, dramaturge, dessinateur, collectionneur, critique, commentateur et animateur culturel. Il s’agira d’explorer les diverses métamorphoses du poète à travers des analyses de son œuvre et de sa réception : Quels sont les modalités et les effets du travestissement textuel, de la rhétorique des masques, de la pseudonymie et des changements de visage et d’identité que pratique Apollinaire tout au long de sa trajectoire ? Comment s’exprime cette polymorphie du point de vue thématique et formel (processus de réécriture, transpositions génériques etc.) ? Comment s’intègrent-elles à sa poétique de l’Ordre et de l’Aventure, comment situent-elles son œuvre à un point d’équilibre entre rupture et continuité ? En quoi les problématiques actuelles de plurilinguisme, de transferts culturels, de genres et d’interdisciplinarité permettent-elles de réinterpréter son œuvre et de la réévaluer dans un contexte plus large ? Quelles sont les dynamiques de réception de l’œuvre d’Apollinaire et la place qui lui est attribuée dans le paysage culturel français et européen, voire mondial, du début du XXe siècle jusqu’à aujourd’hui ? Quel est son héritage ? À quelles interprétations et à quelles transpositions interlinguistiques, intersémiotiques ou informatiques son œuvre a-t-elle été soumise ? Comment est-il devenu une figure-clé de l’imaginaire littéraire ? De son côté, quel Apollinaire nous transmet la critique universitaire depuis les années 1950 ? Quelles sont les perspectives et les nouvelles orientations de lecture que nous ouvrent la critique actuelle, les traductions récentes et le traitement numérique des œuvres d’Apollinaire ? Tels sont quelques-uns des sujets et des questions qui seront abordés lors du colloque Métamorphoses d’Apollinaire – Metamorfosi di Apollinaire, qui se tiendra à l’Université de Turin le 22 et 23 octobre 2018 et qui réunira des chercheurs et des spécialistes venus de nombreux horizons. Les langues du colloque seront le français et l’italien ; les participants auront à leur disposition 20 minutes pour la présentation de la communication, qui sera suivie de 10 minutes de débat. Les propositions, rédigées en français ou en italien, doivent prévoir une courte présentation personnelle bio-bibliographique et un projet d’environ 2500 signes. Elles seront adressées avant le 15 mai 2018 à Franca Bruera à l’adresse électronique suivante : franca.bruera@unito.it.  L’acceptation des propositions sera communiquée à la mi-juin 2018. Responsables du colloque : Franca Bruera, Laurence Campa, Peter Read Partenaires du Colloque : Université de Turin, Département de Studi Umanistici de l’Université de Turin ; Centre for Modern European Literature de l’Université du Kent, Royaume-Uni ; Centre des Sciences des Littératures en Langue Française de l’Université de Paris Nanterre (EA 1586) ; Département de Langues et de Littératures étrangères de l’Université de Milan, Institut français d'Italie/Ambassade de France en Italie. Adresses : Franca Bruera Université de Turin. Dipartimento di Studi Umanistici, via S. Ottavio, 50, 10124 Torino (franca.bruera@unito.it) Laurence Campa Université de Paris Nanterre (l.campa@parisnanterre.fr) Peter Read University of Kent, School of European Culture and Languages, Cornwallis Building, Canterbury, Kent CT2 7EQ, Royaume-Uni. (P.F.Read@kent.ac.uk)
Nom du contact: 
Franca Bruera
Courriel du contact: 
franca.bruera@unito.it
Adresse postale: 
Dipartimento di Studi Umanistici - Università di Torino - via S. Ottavio, 50 - 10124 TORINO
Suggéré par: 
Franca Bruera
Courriel: 
franca.bruera@unito.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
15/05/2018
Ville de l'événement: 
Torino
Type d'événement: 
Appels à contribution
Catégorie principale: 
Sous-catégorie: 
Mots-clés: 
Apollinaire ; Avanguardie storiche
Site web de référence: 
http://www.studium.unito.it/do/docenti.pl/Alias?franca.bruera#profilo

Synergies Italie

Contenu de l'annonce: 

Le numéro 13/2017 de la revue s’interroge sur la place du storytelling dans des contextes sociaux et sociétaux « liquides », sur les nouveaux mythes et les nouveaux imaginaires socioculturels, sur la circulation du discours narratif et son incidence sur les productions discursives contemporaines...

Image de l'annonce: 
Mots-clés: 
stroytelling - discours narratif - transmédia - communication
ISSN format papier: 
1724 - 0700
ISSN format électronique: 
2260 - 8087
Titre du numéro: 
Fragments d'un discours narratif: le storytelling dans tous ses états...
Catégorie principale: 
Courriel: 
marita.mattioda@unito.it
Directeur(s) scientifique(s): 
A cura di Mélanie Bourdaa e Maria Margherita Mattioda
Éditeur: 
GERFLINT
Date de mise en ligne: 
Lundi, Février 19, 2018
Date de parution: 
Lundi, Février 19, 2018
Lieu de parution: 
France
Suggéré par: 
Maria Margherita Mattioda

CFP: Éros et mélancolie dans la poésie moderne et contemporaine

Ticontre. Teoria Testo Traduzione X Novembre 2018

Résumé de l'annonce: 
Dans ce nouveau numéro de Ticontre, nous souhaitons nous interroger sur la présence de l’éros et de la mélancolie dans la poésie moderne et contemporaine. 
Ticontre. Teoria Testo Traduzione X Novembre 2018   Éros et mélancolie dans la poésie moderne et contemporaine   sous la direction de Fulvio Ferrari, Lorenzo Mari, Stefano Pradel     Dans ce nouveau numéro de Ticontre, nous souhaitons nous interroger sur la présence de l’éros et de la mélancolie dans la poésie moderne et contemporaine.    Enquêter sur l’existence d’une tradition artistique et intellectuelle où interagissent éros et mélancolie signifie, de fait, proposer une histoire universelle de la pensée et de l’art. Concernant le monde occidental, il faut d’abord renvoyer au De natura hominis de Polybe de Cos (400 avant J-C) ainsi qu’à l’essai sur la mélancolie attribué à Rufus d'Éphèse (1er siècle avant J-C). La théorie préscientifique des humeurs s’avère particulièrement efficace pour rendre compte des phénomènes physiques, animiques et psychologiques reliant éros et mélancolie dans la définition de « maladie d’amour ». Dans les traités médicaux du Moyen-Âge, on élabore la notion d’amor heroes : un érotisme mélancolique naissant de l’interaction d’Éros et de Saturne – idée qui aboutit au De Amore de Marsile Ficin (1469) et, par la suite, à l’approche scientifique de Huarte de San Juan (Examen de ingenios para las ciencias, 1575).      Ce thème est omniprésent : on le retrouve dans la poésie courtoise, à la Renaissance, à l’époque baroque, en plein romantisme (avec la juxtaposition d’Éros et de Thanatos), dans la poésie post-romantique (« la muse malade »). On le retrouve également dans les définitions médicales modernes proposées par la psychopathologie freudienne de l’amour et par le débat psychanalytique qui s’en suivit, alimenté, entre autre, par les rapides changements socio-politiques réalisés au cours du XXe siècle touchant à la sexualité des individus.      L’amour heroes, délivré de sa valeur et de sa signification originelles, demeure dans la littérature de la modernité, nourrissant constamment le débat interdisciplinaire. Pour ne mentionner que quelques exemples, il suffit de renvoyer à Roland Barthes (Fragments d'un discours amoureux, 1977), Octavio Paz (La llama doble. Amor y erotismo 1993), Giorgio Agamben (Stanze. La parola e il fantasma nella cultura occidentale, 1993), Byung Chul-Han (Agonies des Eros, 2012) ou bien à la “sémiotique des passions” (Greimas, Quèrè, Marsciani, Bertrand, Geninasca, Fontanille).     Ce genre de débat s’est souvent concentré sur l’analyse du texte poétique envisagé comme un catalyseur de l’éros et de la mélancolie. À l’inverse, nous souhaitons nous pencher sur la présence de l’éros mélancolique dans la production poétique moderne et contemporaine d’une manière transversale, en mettant en relief les constantes et les caractéristiques des poétiques et des esthétiques individuelles ou collectives qui surgissent d’une réflexion tenant compte de la sensorialité, de la corporéité, de la relation à l’autre, de l’expression du sentiment amoureux et du désir sexuel. Car nous voulons enquêter sur l’expression problématique, marginale ou inhabituelle de l’érotisme, là où le désir et son impossibilité à se réaliser se font poésie.       Nous signalons ici à titre d’exemples et sans ambitionner d’être exhaustifs quelques perspectives d’étude:   - philologie d’auteur, critique génétique : variantes et réécritures explicitant/occultant ce thème ;   - des approches diachroniques concernant l’évolution expressive de la relation éros-mélancolie sur la longue durée dans une culture, dans un mouvement ou dans une période littéraire ;   - construction/représentation du sujet lyrique par rapport à l’autre (formes du désir, de la communication, de la figuration)   - des analyses herméneutiques d’œuvres à partir d’une réflexion sur la structure, le style, les isotopies sémantiques ;     - connexion entre les modes d’expression et la psychopathologie amoureuse, la névrose, la maladie mentale, etc., par rapport à la littérature et à la société.   - persistance/raréfaction des modes d’expression du lien éros-mélancolie dans les écritures avant-gardistes et néo-avant-gardistes (ou, plus récemment, dans les « écritures post-poétiques »).     Ne seront acceptés que les articles portant sur la poésie moderne et contemporaine à partir du premier Romantisme (1798) jusqu’à aujourd’hui. Les articles pourront être écrits en italien, en français, en espagnol ou en anglais. Ceux qui sont intéressés pourront envoyer un abstract (250 mots maximum), accompagné d’une brève notice biobibliographique, à l’adresse eros@ticontre.org avant le 28 février 2018 à midi. Les auteurs des articles retenus seront contactés avant le 15 mars 2018. Les articles devront parvenir avant le 30 Juin 2018 et seront soumis à une double lecture critique (peer review). Pour toute question, veuillez écrire à eros@ticontre.org
Nom du contact: 
Fulvio Ferrari, Lorenzo Mari, Stefano Pradel
Courriel du contact: 
eros@ticontre.org
Adresse postale: 
Via Tommaso Gar 14
Suggéré par: 
Claudia Crocco
Courriel: 
claudia.crocco@unitn.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
10/01/2018
Date de fin de l'événement: 
28/02/2018
Ville de l'événement: 
TRENTO
Type d'événement: 
Appels à contribution
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
Poesia, Eros e melancolia,
Site web de référence: 
http://www.ticontre.org/ojs/index.php/t3/announcement/view/18

InterArtes: Ipertestualità mimetica tra riscritture e continuazioni allografe

Résumé de l'annonce: 
Call for papers destinata alla pubblicazione di un volume di studi sul fenomeno della riscrittura, all’interno del progetto Dipartimentale dell’Università Iulm intitolato InterArtes: Ipertestualità mimetica tra riscritture e continuazioni allografe. Il progetto, per sua natura interdisciplinare, annovera fra i suoi aderenti i docenti Iulm di 10 gruppi disciplinari diversi, a cui si aggiungono i docenti delle altre università italiane (Milano Statale, Bologna, Macerata, Pisa, Trento, Varese) ed estere (Madrid, Parigi, Clermont-Ferrand).
Osservazione del mondo editoriale Negli ultimi decenni si vanno moltiplicando le pubblicazioni ascrivibili all’ambito della transtestualità, come reimpiego consapevole di tematiche e soggetti. La pratica, del tutto normale tra il Seicento e il Settecento, si era interrotta in epoca romantica, ma ha ripreso in seguito in modo dirompente fino a diventare, oggi, una vera e propria moda che si esprime non solo all’interno della letteratura, ma travalica i generi e le espressioni artistiche. Al fine di esaminarne gli esiti, mettendone in luce i più interessanti, il Dipartimento di Studi Umanistici dell’Università Iulm di Milano ha dato avvio lo scorso giugno a un progetto intitolato «Interartes: ipertestualità mimetica tra riscritture e continuazioni allografe» (breve descrizione sulla pagina Iulm dedicata: http://www.iulm.it/wps/wcm/connect/iulmit/iulm-it/ricerca/progetti-di-ricerca/progetti-di-ateneo/interartes-ipertestualita-mimetica-tra-riscritture-e-continuazioni-allografe). La critica. Stato dell’arte Fra le tendenze critiche che hanno caratterizzato la riflessione letteraria dalla metà degli anni ’80 a oggi, due, antitetiche fra loro, sono da considerare per questo progetto: il postmodernismo, pur in fase di esaurimento, e la formazione del canone. Se da un lato il postmodernismo ha reso evidente che nessuna opera artistica è a sé, ma assume un senso in relazione a una serie di altri testi, da cui trae la linfa vitale per creare la propria unicità, dall’altro le numerose riflessioni intorno al concetto di canone letterario, prodotte dagli anni ’90 a oggi, vanno proprio a valutare, e selezionare, con le inevitabili esclusioni, una serie di opere di cui si mette in evidenza il “valore” (concetto assai discusso, naturalmente) e la singolarità. Lo studio della letteratura, e delle espressioni artistiche in genere, «di secondo grado» non può prescindere da queste due tendenze critiche. Nei suoi fondamenti narratologici esso è stato affrontato da Genette che, con Palimpsestes (1982), fornisce il quadro teorico di partenza. I numerosi esempi su cui Genette si basa per la formulazione delle sue categorie risalgono all’antichità omerica e (relativamente al campo che ci interessa, da lui affrontato nei capp. 27-39), si fermano agli anni ’60 del Novecento, ben prima, dunque, dell’affermarsi di una moda che si esprime in campo letterario certamente, ma anche cinematografico, televisivo, musicale, ludico. Le ricerche successive si sono concentrate soprattutto sull’intertestualità, intesa come tessuto citazionale del testo letterario. La bibliografia critica non è altrettanto ricca sul fronte della riscrittura, anche se è in corso di rapido arricchimento come mostra lo studio di Richard Saint-Gelais, Fictions transfuges, Seuil, 2011.   Delimitazione del campo d’indagine Se l’ambito della transtestualità è già ampiamente studiato nella sua accezione relativa all’intertestualità tout court, che sarà dunque esclusa, restano ancora ampi margini di indagine per la parte costituita dal reimpiego consapevole di tematiche e soggetti, chiamata da Genette “ipertestualità mimetica”. Richard Saint-Gelais parla di “transfictionnalité” laddove gli elementi di una data fiction vengono ripresi in più di un testo. Per circoscrivere il tema, e declinarlo in un campo che abbia una sua organicità, verranno considerate solo le opere dal 1970 ad oggi, ed esclusi i pastiches e le parodie per privilegiare tre settori ben definiti all’interno della macrocategoria degli ipertesti mimetici allografi:   1. Le riscritture, ossia il reimpiego consapevole di tematiche e soggetti, in una relazione con l’ipotesto che non si limita alla semplice allusione. Alla categoria vanno ascritte anche le letture contrappuntistiche. 2. Le suites e le continuazioni, cioè la ripresa di tematiche e personaggi che vanno a costituire l’ossatura di una nuova opera. Dalle fanfiction alle serie, spesso lo scopo degli spin off è lo sfruttamento della popolarità dell’ipotesto, anche se alcune pubblicazioni recenti da parte di autori non secondari forse meritano uno sguardo meno superficiale di quello che le liquida come epigoni senza valore. Le continuazioni, che si innestano all’ipotesto come variazioni prolettiche, analettiche, ellittiche e parallettiche possono essere raggruppate in due categorie:    a.   Opere che intendono conferire un finale diverso rispetto all’originale;   b. Opere che portano a compimento un epitesto incompiuto   3. Le trasposizioni in o da altre arti (poesie-quadri, poemi sinfonici-narrazioni, film-opere letterarie, fumetti che ripensano i classici). Si parla in questo caso di ripresa e continuazione intersemiotica o intermediale. 4. Un settore delle trasposizioni intersemiotiche è anche quello dei videogiochi, molti dei quali usano pattern narrativi ricalcati sui grandi classici.   Ciò che deve presiedere alla scelta dell’opera sulla quale indagare è il criterio di riconoscibilità immediata dell’ipotesto nell’ipertesto: grazie alla ripresa del soggetto, dei personaggi o del pattern narrativo oppure perché il debito viene esplicitamente dichiarato nel paratesto.   Ognuna di queste categorie che concernono lo spostamento aprono alla necessità di approfondire livelli diversi: - testuale - socio-culturale - enciclopedico, nella misura in cui questa tipologia di prodotto non solo sfrutta, ma ha bisogno di un’estensione di rimandi continua e costante - editoriale (il canale editoriale attraverso cui viene diffusa l’opera dialoga con un sistema complesso) - economico produttivo   Verranno prese in considerazione le proposte che verteranno su: La configurazione del fenomeno sotto il profilo teorico, sulla linea di continuità delle ricerche di Genette ma al di là della stretta osservanza narratologica, almeno secondo le categorie stabilite da Genette all’inizio degli anni ’80, che non è sufficiente a dar conto di esiti artistici non esclusivamente testuali. La mappatura delle poetiche che hanno affrontato esplicitamente il tema e delle modalità adottate che travalicano la formalizzazione di Genette, ormai insufficiente a saturarne le tipologie. Gli studi applicativi sull’argomento.   Tempistiche: Le proposte (lunghezza max 500 parole) dovranno pervenire entro il 31 marzo 2018 al seguente indirizzo e-mail interartes.iulm@gmail.com complete  di una bibliografia di riferimento e di una breve biografia dell’autore (150 parole). Si accettano proposta in italiano, francese, inglese, spagnolo.   L’accettazione della proposta verrà comunicata entro aprile 2018.   Gli articoli definitivi (lunghezza massima 30.000 battute spazi inclusi) dovranno pervenire alla proponente del progetto entro fine novembre 2018 e saranno sottoposti a peer review.    Il volume verrà pubblicato entro maggio 2019 e sarà oggetto di una presentazione durante una serata musical-letteraria prevista nel mese di maggio 2019.   Il referente del progetto è la prof. Laura Brignoli (laura.brignoli@iulm.it) Organizzatori del Comitato scientifico: Silvia Albertazzi (silvia.albertazzi@unibo.it) Paolo Proietti (paolo.proietti@iulm.it) Rémy Poignault (remy.poignault@uca.fr)
Nom du contact: 
laura Brignoli
Courriel du contact: 
laura.brignoli@iulm.it
Adresse postale: 
Università Iulm, via Carlo Bo 1, 20143 Milano
Suggéré par: 
Laura Brignoli
Courriel: 
laura.brignoli@iulm.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
31/03/2018
Ville de l'événement: 
Milano
Type d'événement: 
Appels à contribution
Catégorie principale: 
Sous-catégorie: 
Mots-clés: 
transmedialità, transfictionnalité, riscritture
Site web de référence: 
http://www.iulm.it/wps/wcm/connect/iulmit/iulm-it/ricerca/progetti-di-ricerca/progetti-di-ateneo/interartes-ipertestualita-mimetica-tra-riscritture-e-continuazioni-allografe

Luoghi e destini dell'immagine. Un corso di poetica al Collège de France 1981-1993

Contenu de l'annonce: 

Yves Bonnefoy propone in questo libro i riassunti
delle lezioni tenute dal 1981 al 1993 presso la cattedra
di “Études comparées de la Fonction poétique”
al prestigioso Collège de France. Già dalla lezione
inaugurale La presenza e l’immagine si delinea il vasto
e...

Image de l'annonce: 
Catégorie principale: 
Sous-catégories: 
Suggéré par: 
Segreteria di redazione Studi Francesi
Courriel: 
studi.francesi@rosenbergesellier.it
ISBN: 
9788878855380
Collection: 
Biblioteca di Studi Francesi
Anonyme
Éditeur: 
Rosenberg & Sellier
Lieu de parution: 
Torino
Date de parution: 
Mardi, Décembre 19, 2017
Date de mise en ligne: 
Mardi, Décembre 19, 2017
URL: 
http://www.rosenbergesellier.it/scheda-libro?aaref=1185
Langue: 
italiano
Site web de référence: 
http://www.rosenbergesellier.it/scheda-libro?aaref=1185

Ticontre. Teoria Testo Traduzione

Contenu de l'annonce: 

«Ticontre. Teoria Testo Traduzione» VIII (2017)

http://www.ticontre.org/ojs/index.php/t3/issue/view/10

 

Sezione monografica - La poesia italiana...

Image de l'annonce: 
Mots-clés: 
Poesia contemporanea, Primo Levi, Letteratura spagnola, Letteratura italiana
Titre du numéro: 
Ticontre. Teoria Testo Traduzione, VIII (2017)
Catégorie principale: 
Courriel: 
claudia.crocco@unitn.it
Directeur(s) scientifique(s): 
Pietro Taravacci
Langue: 
Date de mise en ligne: 
Jeudi, Décembre 14, 2017
Date de parution: 
Jeudi, Novembre 30, 2017
Lieu de parution: 
Università degli Studi di Trento
Suggéré par: 
Claudia Crocco

Publifarum

Contenu de l'annonce: 

Le numéro 28 de la revue Publifarum vient de paraitre. Il est consacré à la réflexion sur les banlieues et on y lira les approches croisées des chercheurs en linguistique, en littérature, en arts visuels sur des villes allemandes, anglaises, canadiennes, françaises.

...

Image de l'annonce: 
Mots-clés: 
Periferie, margini, città, lingua, letteratura,
ISSN format électronique: 
1824-7482
Titre du numéro: 
Periferie: percezioni, conflitti e rigenerazioni
Catégorie principale: 
Courriel: 
elisa.bricco@unige.it
Directeur(s) scientifique(s): 
A cura di Laura Colombino, Davide Finco, Anna Giaufret, Michele Porciello
Langue: 
Suggéré par: 
Elisa Bricco

Microtextualidades. Revista Internacional de microrrelato y minificción

Contenu de l'annonce: 

Le deuxième numéro de la revue espagnole Microtextualidades vient de paraitre. Il y sont contenus les articles présentés lors de la journée internationale sur le Micro-récit ayant eu lieu à la LUMSA de Rome les 9 et 10 mai 2017.

Parmi les articles, en français:

  • ...
Image de l'annonce: 
Mots-clés: 
minifiction, texte bref, Réjis Jauffret, Christian Garcin, Camille de Toledo
Sous-catégories: 
ISSN format électronique: 
2530-8297
Titre du numéro: 
Cartografía de un género literario en expansión
Catégorie principale: 
Courriel: 
elisa.bricco@unige.it
Directeur(s) scientifique(s): 
Coordinadores: Aviva Garribba – Cristiana Pugliese – Anna Isabella Squarzina
Suggéré par: 
Elisa Bricco

Christian Garcin, écrivain protéiforme et polymorphe

Colloque international

Résumé de l'annonce: 
Ce colloque entend faire le point sur le parcours d’un quart de siècle d’écriture de Christian Garcin.
Colloque international Università di Genova 8-9 novembre 2018 Christian Garcin, écrivain protéiforme et polymorphe Avec la présence de l’auteur Ce colloque entend faire le point sur le parcours d’un quart de siècle d’écriture de Christian Garcin. Christian Garcin (1959) est un écrivain français polymorphe : dans son œuvre (plus de quarante titres publiés), qui augmente régulièrement chaque année, les genres différents coexistent ainsi que les thématiques et les styles. Depuis son entrée dans l’écriture en 1993, Christian Garcin n’a pas cessé de publier des récits et nouvelles, des romans et poèmes, des carnets de voyage, des textes brefs, des essais et des traductions : une œuvre désormais vaste où la fiction et l’essai, l’autofiction et l’autobiographie se côtoient naturellement. En regardant la liste complète des textes garciniens, on pourrait être étonné par l’apparente hétérogénéité de cette œuvre composite et développée. Pourtant, en lisant les différents textes, le lecteur se rend compte que ce corpus est parcouru par des fils qui se tressent et se lient d’un titre à l’autre et d’un genre à l’autre. Garcin a avoué que cette trame tissée dans ses textes n’était pas pensée au départ, mais que, après coup, il lui est apparu comme une évidence que des échos se relayaient d’un roman à l’autre, d’un récit à une nouvelle etc. (Cf. Entretien dans La Femelle du requin, 2014). Cela contribue à donner à sa production littéraire cohérence et unité malgré la fragmentation générique. Dans ce colloque, on pourra aborder la production littéraire de Christian Garcin selon plusieurs approches. On pourra ainsi envisager la réflexion sur l’art qui a une large place dans ses textes : en tant que thème, et en tant qu’objet déclencheur de la création et de la recherche de l’écrivain. Dans Vidas (Gallimard, 1993) apparaissent des portraits d’artistes, Jan Van Eyck, Le Caravage, Donatello, à côté de ceux d’écrivains et de personnages célèbres de l’histoire. Ensuite, en 1997, il publie L’Encre et la couleur (Gallimard, « L’un et l’autre ») complétement consacré aux peintres italiens de la Renaissance, Masaccio, Pisanello et Piero della Francesca et aux peintres chinois (du VIIIe au XIIIe siècle), Ma Yuan, Wu Daozi, Shi Tao. Dans ces écrits, le récit de certains épisodes de la vie des artistes est prétexte à questionner le sens de la création et à réfléchir sur l’élan vers l’inconnu qu’ils engagent dans leurs œuvres. Garcin poursuit encore ce type de recherche dans L’Autre monde par exemple, et aussi dans les essais et les fictions consacrés aux écrivains : Borges de loin, Une théorie d’écrivains, pour n’en citer que quelques-uns. On pourra aussi suivre la trace de l’écrivain voyageur, passionné par les terres les plus éloignées et les plus sauvages : de la steppe mongole à la Mer Blanche, de la Terre de Feu au Japon. Les carnets de voyage, mais aussi les narrations romanesques et les livres pour la jeunesse arpentent des territoires peu connus, étrangers et étranges, où évoluent des personnages insolites, des enquêteurs improbables, des femmes férues de voyance ou de parapsychologie, des ermites vivant dans les grottes, etc. Garcin est fasciné par les cultures chamanes et il explore des continents géographiques et mentaux avec lesquels nous ne sommes pas familiarisés. Le voyage lui permet dans le même temps d’orchestrer les thèmes de la disparition, de la fuite, de la quête. D’autre part Garcin accorde à la composition romanesque une attention particulière, notamment dans les fictions les plus récentes (La Piste mongole, Les Nuits de Vladivostok, Selon Vincent, Vies multiples de Jeremiah Reynolds). Celle-ci se traduit notamment par l’alternance des voix narratives, la pratique des récits emboîtés ou des effets spéculaires, ainsi que par le recours plus ou moins parodique au récit policier ou encore par l’imitation de techniques cinématographiques. Il serait possible d’analyser la manière dont cette recherche, loin de déployer une virtuosité gratuite, recoupe certains des motifs traités, tels que la pluralité des modes de la vie psychique, l’importance du rêve et de la communication inconsciente. Nous sommes convaincus que la richesse de cette œuvre mérite d’être étudiée. Plusieurs critiques se sont penchés sur les romans (Dangy, 2012 et 2013 ; Rabaté, 2016), sur les récits des vies (Ferrato-Combe, 2006), sur les relations avec l’art qui se développent dans ses textes (Bricco, 2015 et 2017), mais il manque un ouvrage qui aborde de manière globale ses écrits et qui puisse rendre compte des fils multiples qui s’y entremêlent. Nous nous proposons de remplir ce vide à la suite du colloque international qui permettra de mettre en valeur l’œuvre et donnera la juste place aux réflexions et discussions des critiques et des chercheurs que nous publierons par la suite. MODALITÉS DE SOUMISSION Les propositions de 250 mots maximum accompagnées d’un profil bio-bibliographique sont à envoyer à Elisa Bricco et Marie Gaboriaud (elisa.bricco@unige.it et marie.gaboriaud@institutfrancais.it ) avant le 15 décembre 2017. Communication : 30 minutes + 15 minutes de discussion Comité organisateur Elisa Bricco, Marie Gaboriaud, Chiara Rolla Comité scientifique Elisa Bricco, Margareth Amatulli, Isabelle Dangy, Laurent Demanze, Alexandre Gefen, Nancy Murzilli, Chiara Rolla, Valeria Sperti, Dominique Viart.
Nom du contact: 
Elisa Bricco
Courriel du contact: 
elisa.bricco@unige.it
Adresse postale: 
Università degli Studi di Genova, Dipartimento di lingue e culture moderne, Piazza santa Sabina 2, 16124 GENOVA
Suggéré par: 
Marie Gaboriaud
Courriel: 
marie.gaboriaud@institutfrancais.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
15/12/2017
Ville de l'événement: 
Gênes
Type d'événement: 
Appels à contribution
Catégorie principale: 
Sous-catégorie: 
Mots-clés: 
Christian Garcin, Littérature contemporaine

Studi Francesi 182 - maggio-agosto 2017

Contenu de l'annonce: 

Anno LXI – fasc. II – maggio-agosto 2017

SOMMARIO

ARTICOLI
Ph. Desan, “Le discours de la servitude volontaire” et la cause protestante: les paradoxes de la réception de La Boétie
D. Santero, Figure del disamore. I ritratti e le imprese di Bussy-Rabutin...

Image de l'annonce: 
Catégorie principale: 
Suggéré par: 
Segreteria Studi Francesi
Courriel: 
studi.francesi@rosenbergesellier.it
ISBN: 
9788878855458
Collection: 
Studi Francesi
Anonyme
Éditeur: 
Rosenberg & Sellier
Lieu de parution: 
Torino
Date de parution: 
Vendredi, Septembre 15, 2017
Date de mise en ligne: 
Vendredi, Septembre 15, 2017
URL: 
http://studifrancesi.revues.org/
Langue: 
francese/italiano
Mots-clés: 
letteratura francese; articoli; rassegna bibliografica
Site web de référence: 
http://studifrancesi.revues.org/

Pages

S'abonner à RSS - XXIe siècle