Vous êtes ici

Phonétique et phonologie

Colloque "Intersections. Avatars et péripéties d’espaces en interaction"

Résumé de l'annonce (2 lignes maximum): 
Le colloque "Intersections. Avatars et péripéties d’espaces en interaction" constitue la troisième manifestation liée à la collection Regards croisés France-Italie. Il entend explorer les interférences réciproques des espaces italophone et francophone du Moyen-Age à nos jours (littérature, politique, arts, philosophie, linguistique, traductologie).
Convegno internazionale Intersections. Avatars et péripéties d’espaces en interaction Un partenariato UNIMC – UCA (Doppio titolo EIFI/LM38) 4-5 aprile 2024 Palazzo Ugolini, C.so Cavour 2 – 62100 Macerata aula Shakespeare Giovedì 4 aprile 9h00 Inaugurazione del Convegno Saluti del Direttore del Dipartimento di Studi Umanistici, prof. Roberto Mancini e della Direttrice del Dipartimento di Scienze della Formazione, dei Beni Culturali e del Turismo, prof.ssa Lorella Giannandrea Apertura dei lavori: Cristina Schiavone (UNIMC) e Donatella Bisconti (UCA – France) Italofonia e francofonia tra diacronia e sincronia Presidente di sessione: Cristina Schiavone 9h30 Giovanni AGRESTI (Université Bordeaux Montaigne et Università Federico II – Napoli), L’Italie dans la (F/f)rancophonie: Utopie ou réalité cachée? 10h00 Paolo NITTI (Università dell’Insubria), “C’est une langue qui me semble rigolote”. I risultati di un’indagine di linguistica popolare sulla percezione del francese da parte di italofoni e dell’italiano da parte di francofoni 11h00 Pausa caffè Letteratura e politica Presidente di sessione: Donatella Bisconti 11h30 Luca PIERDOMINICI (Università di Macerata), Quoy qu’on die des Ictaliennes; stéréotypes en intersection dans le Testament de Villon 12h00 Dominique BERTRAND (Université Clermont-Auvergne), Dassoucy entre France et Italie : péripéties spatiales et interculturelles 12h30 Dibattito e Pausa-pranzo Diritto e diplomazia Presidente di sessione: Luca Pierdominici 14h30 Cai JIN (Université Jean Monnet Saint Etienne), L'impact de Lorenzo Valla sur la pensée juridique française : une intersection au carrefour de la rationalité et du droit 15h00 Nicolas VIOLLE (Université Clermont-Auvergne), Cavour, la France et la guerre de Crimée à travers la presse 15h30 pausa caffè Spazi culturali in interazione Presidente di sessione: Alfredo Luzi 16h00 Loredana TROVATO (Università degli Studi di Messina), Gli anni ’60 al cinema tra Francia e Italia: tradurre un’epoca, tradurre due culture 16h30 Roberta SAPINO (Università di Torino), Intersezioni esoteriche tra Torino e Lione: sviluppo, diffusione e sfruttamento di un patrimonio culturale condiviso 17h00 Jessy SIMONINI (Università di Udine), Scrittori e scrittrici francesi nella collana La ricerca letteraria Einaudi (1965-1973) 17h30 Donatella BISCONTI (Université Clermont-Auvergne), Inférences et interférences dans la série web Ritals 18h00 Dibattito Venerdì 5 aprile Poeti e traduttori Presidente di sessione: Carla Carotenuto 9h30 Alfredo LUZI (Università di Macerata), Vittorio Sereni traduttore di Fogli d’Ipnos di René Char 10h00 Sara BONANNI (Università degli Studi G. D’Annunzio – Chieti-Pescara), Philippe Jaccottet et Mario Luzi: poètes-traducteurs en comparaison 10h30 Dibattito e pausa caffè Romanzieri e traduttori Presidente di sessione: Daniela Fabiani 11h00 Pamela PUNTEL (Università di Trieste), Ouverture d’un chantier sur la poésie de la guerre franco-prussienne en Italie : regards croisés et transferts patriotiques entre les deux Républiques issues des cendres d’une même défaite 11h30 Irene KRISTEVA (Università di Sofia), La traduzione “reinventiva” di Calvino dei Fiori blu di Queneau: uno spazio d’interazione tra la lingua francese e quella italiana 12h00 Falilou NDIAYE (UCAD – SENEGAL) e Cristina SCHIAVONE (Università di Macerata), Les versions italiennes des romans subsahariens: le cas de David Diop et Mohamed Mbougar Sarr 12h30 Dibattito e pausa pranzo Epistolari e corrispondenze tra realtà e finzione Presidente di sessione: Loredana Trovato 14h30 Daniela FABIANI (Università di Macerata), Le Lettres sur l’Italie di Anne-Marie du Bocage 15h00 Sara LORENZETTI (Università di Macerata), Intersezioni Italia-Francia nella prosa odeporica di Matilde Serao 15h30 Elisabeth KERTESZ (Université Paris-Est Créteil - UPEC), Une décennie parisienne entre les deux guerres : Italo Svevo et Luigi Pirandello épistoliers 16h00 Carla CAROTENUTO (Università di Macerata), «Libero carissimo»: Alba de Céspedes e Libero Bigiaretti tra Francia e Italia. Note a margine di un rapporto epistolare 16h30 Dibattito e Conclusioni. 17h30 Pausa caffè Performance 18h00 Bruno LA BRASCA e Elisabetta BARUCCO (acteurs), La folie de thalie polyglotte. Lecture théâtralisée en italo-français à deux voix. Comité d’organisation Donatella Bisconti donatella.bisconti@uca.fr Cristina Schiavone cristina.schiavone@unimc.it
Nom du contact: 
Luca Pierdominici
Courriel du contact: 
lpierdominici@yahoo.fr
Adresse postale: 
Università degli Studi di Macerata, Dipartimento di Studi Umanistici, Corso Cavour, 2, 62100 Macerata
Suggéré par: 
Luca Pierdominici
Courriel: 
luca.pierdominici@unimc.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
04/04/2024
Date de fin de l'événement: 
05/04/2024
Ville de l'événement: 
Macerata
Type d'événement: 
Colloques
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
Intersection, langue, littérature, histoire, traduction, regards croisés, France, Italie

Enseigner la langue à travers la traduction

Perspectives franco-italiennes comparées entre Renaissance et Ère numérique

Résumé de l'annonce (2 lignes maximum): 
L’enseignement des langues à travers la traduction demeure un domaine riche en potentialités didactiques et culturelles. Ce colloque international qui se déroulera les 21 et 22 novembre 2024 dans le cadre du projet PRIN PNRR “Revisiting and E-Mapping Theatre Translations of Ancient and Modern Classics in 16th-century France” vise à explorer cette thématique dans deux perspectives historiquement et culturellement significatives : la Renaissance francophone et la didactique des langues dans l’ère numérique.
ENSEIGNER LA LANGUE À TRAVERS LA TRADUCTION Perspectives franco-italiennes comparées entre Renaissance et Ère numérique   Ferrare, 21-22 novembre 2024 Responsables scientifiques Daniele Speziari (Université de Ferrare, PI PRIN) Riccardo Raimondo (Université de Catane, Co-PI PRIN) Zuzana Toth (Université de Bâle / Université de Modène) Anna Raimo (Université de Bologne) Comité d’organisation Vera Gajiu, Francesco Laurenti, Anna Raimo, Riccardo Raimondo, Daniele Speziari, Zuzana Toth L’enseignement des langues à travers la traduction demeure un domaine riche en potentialités didactiques et culturelles. Ce colloque international qui se déroulera les 21 et 22 novembre 2024 dans le cadre du projet PRIN PNRR “Revisiting and E-Mapping Theatre Translations of Ancient and Modern Classics in 16th-century France” vise à explorer cette thématique dans deux perspectives historiquement et culturellement significatives : la Renaissance francophone et la didactique des langues dans l’ère numérique. L’articulation du colloque en deux volets distincts permet une exploration comparative et diachronique, facilitant une compréhension approfondie de l’évolution des pratiques d’enseignement des langues à travers la traduction. Cette structure bi-focale, avec son approche transhistorique et comparative, encourage les participants (chercheurs mais aussi enseignants et futurs enseignants du secondaire) à établir des connexions entre les époques, tout en offrant un cadre analytique pour évaluer l’impact historique et contemporain des technologies et des théories de la traduction sur l’enseignement linguistique. Le colloque vise ainsi à créer un espace d’échange multidisciplinaire, invitant les chercheurs à enrichir la discussion sur l’enseignement des langues à travers la traduction. Il promet d’apporter des éclairages nouveaux sur les pratiques d’enseignement, les technologies éducatives, et les approches culturelles et linguistiques, de la Renaissance à l’ère numérique. Universités partenaires Université de Bâle Université de Bologne Université de Catane Université de Ferrare Université de Modène Réseaux universitaires et groupes de recherche DO.Ri.F. (Centro di documentazione e di Ricerca per la didattica della lingua francese nell’Università italiana) SUSLLF (Società Universitaria per gli Studi di Lingua e Letteratura Francese) Gruppo di Studio sul Cinquecento Francese CSML (Centro Studi sul Multilinguismo, Università Ca’ Foscari di Venezia) International Center for Research on Collaborative Translation (IULM, Milano) Reseau ImagoTrad (imagotrad.hypotheses.org | Academic Gazette ISSN 2558-4847) Dates à retenir Ouverture de l’appel à communications : mars 2024. Date limite pour l’envoi des propositions : 31 mai 2024. Notification aux intervenants: le 30 juin 2024 au plus tard. Le colloque aura lieu les 21 et 22 novembre 2024.    Contacts daniele.speziari@unife.it riccardo.raimondo@unict.it zuzana.toth@unibas.ch  anna.raimo2@unibo.it
Nom du contact: 
Daniele Speziari
Courriel du contact: 
daniele.speziari@unife.it
Suggéré par: 
Vera Gajiu
Courriel: 
vera.gajiu@unito.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
31/05/2024
Ville de l'événement: 
Ferrara
Type d'événement: 
Appels à contribution
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
didactique, langue française, traduction, Renaissance, numérique, Italie, France
Site web de référence: 

Bando Ricercatore universitario L-LIN/04 Università eCampus

Résumé de l'annonce (2 lignes maximum): 
Procedura selettiva per titoli e discussione pubblica per il reclutamento di N° 37 posti di Ricercatore universitario a tempo determinato ai sensi dell’art. 24 della L.240/2010. 10/H1 - LINGUA, LETTERATURA E CULTURA FRANCESE L-LIN/04 – Lingua e traduzione – Lingua francese
Procedura selettiva per titoli e discussione pubblica per il reclutamento di N° 37 posti di Ricercatore universitario a tempo determinato ai sensi dell’art. 24 della L.240/2010. 1 POSTO per: 10/H1 - LINGUA, LETTERATURA E CULTURA FRANCESE L-LIN/04 – Lingua e traduzione – Lingua francese Partecipazione entro il 16 dicembre 2023, maggiori informazioni al link indicato per questo annuncio.
Suggéré par: 
Francesco Pigozzo
Courriel: 
francesco.pigozzo@uniecampus.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
12/12/2023
Date de fin de l'événement: 
16/12/2023
Ville de l'événement: 
Online
Type d'événement: 
Bourses, prix, emplois
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
Ricercatore universitario, L-LIN/04, Lingua francese, Traduzione francese

Le français de nos jours. Caractères, formes, aspects

Contenu de l'annonce: 

Cet ouvrage propose un accès linguistique et culturel vaste au français contemporain, grâce à l’analyse de ses caractères principaux: les dynamiques du français oral et écrit, la syntaxe, la néologie et la phraséologie, les particularités de la communication spécialisée, les traits marquants de...

Image de l'annonce: 
Catégorie principale: 
Suggéré par: 
Maria Teresa Zanola
Courriel: 
mariateresa.zanola@unicatt.it
ISBN: 
9788829020188
Collection: 
Studi Superiori
Anonyme
Éditeur: 
Carocci
Lieu de parution: 
Roma
Date de parution: 
Samedi, Janvier 7, 2023
URL: 
https://www.carocci.it/prodotto/le-francais-de-nos-jours
Site web de référence: 
https://www.carocci.it/prodotto/le-francais-de-nos-jours

Colloque SUSLLF 2023 - L’étude du français et de ses variations. Nouvelles perspectives entre langue et littérature

Programme mis à jour

Résumé de l'annonce (2 lignes maximum): 
Il Convegno internazionale di studi della Società Universitaria per gli studi di Lingua e Letteratura francese (SUSLLF 2023), "L’étude du français et de ses variations: nouvelles perspectives entre langue et littérature", si terrà a Salerno, Campus di Fisciano, il 28 e 29 settembre 2023.
28 septembre 2023 Salle 6, Bâtiment D3, Rez-de-chaussée 08h30-09h00 Accueil des participants   09h00-09h40 Allocutions de bienvenue Vincenzo LOIA Président de l’Université de Salerne – UNISA Carmine PINTO Directeur du Département d’Études Humanistes – DIPSUM Rita CALABRESE Déléguée du Président de l’Université à la Mobilité des étudiants et des professeurs Elisa VALENTIN Déléguée par intérim du Québec à Rome Stéphane POLIAKOV Attaché de coopération scientifique et universitaire de l’Institut français Italia Genoveffa TORTORA Directrice du Centre Universitaire des Langues – CLA Ornella MALANDRINO Directrice de l’Observatoire pour les Études de Genre et l’Égalité des Sexes – OGEPO Miriam VOGHERA Directrice du Doctorat en Études Littéraires, Linguistiques et Historiques – DILLS Rosario PELLEGRINO Président du Conseil Pédagogique de Langues et Littératures Étrangères Ruggero DRUETTA Président de la Société Universitaire pour les Études de Langue et Littérature Françaises - SUSLLF   Ouverture des travaux Salle 6, Bâtiment D3, Rez-de-chaussée 09h40-10h20 Conférence en session plénière Jean-Louis HAQUETTE (Université de Reims Champagne-Ardenne) Variations linguistiques et identité littéraire : le français de deux mémorialistes italiens (Goldoni et Casanova)   10h20-11h40 Séance 1 Variation(s) entre littérature, géographie et style Présidence : Ruggero DRUETTA   10h20-10h40 Véronic ALGERI, Oreste FLOQUET Philologie des régionalismes : l’exemple du Père prudent et équitable de Marivaux 10h40-11h00 Laurence AUDÉOUD La variation diastratique en tant que marqueur social déterminant dans le roman Connemara de Nicolas Matthieu (2022) : des enjeux linguistiques et politiques 11h00-11h20 Discussion 11h20-11h50 Pause-café     11h50-12h30 Sessions en parallèle Salle 6, Bâtiment D3, Rez-de-chaussée Séance 2  Variation, oralité et styles Présidence : Caterina FALBO 11h50-12h10 Cristina BRANCAGLION Michel Tremblay, peintre de l’oralité et du français québécois 12h10-12h30 Roberta DE FELICI Variété de langues et de styles dans le roman francophone : le cas de Mohamed Bougard Sarr 12h30-12h50 Discussion   12h50-13h50 Pause-déjeuner   Salle de conférences, Bâtiment D3, troisième étage Séance 3 Écriture maghrébine francophone Présidence : Anna BETTONI 11h50-12h10 Paola SALERNI Le dit souffrant, le dit violent, la modification dans quelques romans d’écrivains français d’origine maghrébine 12h10-12h30 Amel MESLI De la migration des formes à la construction de l‘identité dans l’œuvre d’Assia Djebbar  12h30-12h50 Discussion   12h50-13h50 Pause-déjeuner     13h50-15h30 Sessions en parallèle Salle 6, Bâtiment D3, Rez-de-chaussée Séance 4 Langue, langages et variation Présidence : Jana ALTMANOVA 13h50-14h10 Sarah Nora PINTO La transcription du verlan entre exotisation et standardisation 14h10-14h30 Daniele SPEZIARI Variation diatopique et diaphasique dans les noëls du recueil factice BL 8o 1974 (Le Mans, Médiathèque L. Aragon)  14h30-14h50 Irene ZANOT « Touchez pas à l’argot ! », ou le cas de Simonin dialoguiste de Simonin 14h50-15h10 Ali OUASSOU Le français en Afrique : entre hégémonie autodestructrice et variation vitale Discussion 15h10-15h30 15h30-15h50 Pause-café   Salle de conférences, Bâtiment D3, troisième étage Séance 5 Variétés et variations entre français et francophonie Présidence : Eleonora SPARVOLI 13h50-14h10 Jean-Baptiste ATSÉ N’CHO  Les Variations autour de la langue française : mots et expressions du Français de Côte d’Ivoire d’hier à aujourd’hui  14h10-14h30 Mariangela ALBANO Les variations du féminin : le cas des proverbes créoles antillais et des proverbes français dans la construction de l’identité féminine  14h30-14h50 Umair Mohammed SYED Le race, l’ethnicité, la langue et l’identité – Les variations et les convergences : une étude de casdes Imazighen du Maroc  14h50-15h10 Mfwa Croyance PISTIS Expérimenter un programme de sensibilisation d’enseignants de français de la RDC à la variation et aux francophonies plurielles 15h10-15h30 Discussion 15h30-15h50 Pause-café     15h50-17h30 Sessions en parallèle Salle 6, Bâtiment D3, Rez-de-chaussée Séance 6 Langues de spécialités et innovation lexicale Présidence : Geneviève HENROT 15h50-16h10 Mohammed NABIH La variation lexicale dans le discours numérique français  16h10-16h30 Sarah GHAMRI Accent et discriminations : entre variation linguistique et marqueurs identitaires  16h30-16h50 Emma MALINCONICO Petite cosmogonie portative et Le Chant du Styrène. Queneau inventeur d’une langue et ré-écrivain de soi-même  16h50-17h10 Sergio PISCOPO Analyse diachronique et contrastive de la terminologie de la musique baroque française 17h10-17h30 Discussion   20h00 Dîner social   Salle de conférences, Bâtiment D3, troisième étage Séance 7 Didactique et dictionnaires Présidence : Vincenzo DE SANTIS  15h50-16h10 Jonathan MERLO  Variation diatopique en classe de FLE : descripteurs, compétences et conscience linguistique  16h10-16h30 Lorenzo DEVILLA « Vous êtes trop relou les mecs, wesh » : représentations cinématographiques des « parlers jeunes » et exploitation didactique de la variation en classe de FLE  16h30-16h50 Jean-Louis VAXELAIRE La variation dans les dictionnaires français  16h50-17h10 Marie-Denise SCLAFANI Enseigner le parler des ados : le degré d’authenticité et ses implications 17h10-17h30 Discussion   20h00 Dîner social     29 septembre 2023 Salle 6, Bâtiment D3, Rez-de-chaussée 09h00-09h40 Conférence en session plénière Jean-Marc MANGIANTE (Université d’Artois) Langue et Travail : vers une analyse des actes et genres professionnels comme espaces discursifs contraints et interactifs   09h40-10h20 Conférence en session plénière Yannick CHEVALIER (Université Lumière Lyon 2) Variétés, variation, normes : l’écriture dite inclusive est-elle une variété comme une autre ?   10h20-11h00 Pause-café     11h00-12h40 Sessions en parallèle Salle 6, Bâtiment D3, Rez-de-chaussée Séance 8 Traduire les variations Présidence : Antonio LAVIERI 11h00-11h20 Catherine PENN Variations en traduction : analyse de la variation linguistique dans les traductions françaises du Barone rampante  11h20-11h40 Hanane RAOUI Traduction et variation diatopique de la darija vers le français en cours de littérature  11h40-12h00 Luisa CICIRELLI Un essai de polytraduction : Cent mille milliards de poèmes de Raymond Queneau  12h00-12h20 Christiane CONNAN-PINTADO « Le Petit Chaperon rouge » au prisme de la variation dans l’édition pour la jeunesse 12h20-12h40 Discussion   15h30-15h50 Pause-café   Salle de conférences, Bâtiment D3, troisième étage Séance 9 Didactique et dictionnaires Présidence : PATRIZIA OPPICI 11h10-11h30 Marine AUBRY-MORICI Normes et variations dans la non-fiction de l’extrême contemporain  11h30-11h50 Pascale JANOT Traduire le polar italien contemporain en français entre inégalités sociales et appropriation des savoirs scientifiques et techniques  11h50-12h10 Gloria ZANELLA LVariation diachronique et évolution de la métaphore dans le domaine de l’astrophysique  12h20-12h40 Discussion   15h30-15h50 Pause-café     12h40-13h00 Clôture des travaux : Ruggero DRUETTA 13h00-14h30 Pause-déjeuner   Salle 6, Bâtiment D3, Rez-de-chaussée 14h30-16h30 Assemblée de la SUSLLF   Comité Scientifique Ruggero DRUETTA, Università degli Studi di Torino Patrizia OPPICI, Università degli Studi di Macerata Anna BETTONI, Università degli Studi di Padova Laura SANTONE, Università degli Studi Roma Tre Francesco SPANDRI, Università degli Studi Roma Tre Eleonora SPARVOLI, Università degli Studi di Milano Fabio VASARRI, Università degli Studi di Cagliari Giuseppe SOFO, Università Ca’ Foscari di Venezia Francesca DAINESE, Università degli Studi di Padova Jean-Marc MANGIANTE, Université d’Artois Yannick CHEVALIER, Université Lumière Lyon 2 Jean-Louis HAQUETTE, Université de Reims Champagne-Ardenne Abderrahman Tenkoul, Université Euromed de Fès Farida BOUHASSOUNE, Université Euromed de Fès Caterina FALBO, Università degli Studi di Trieste Jana ALTMANOVA , Università degli Studi di Napoli “L’Orientale” Rosario PELLEGRINO, Università degli Studi di Salerno Vincenzo DE SANTIS, Università degli Studi di Salerno   Comité d’Organisation Valeria Anna VACCARO, Università degli Studi di Salerno Michele BEVILACQUA, Università degli Studi di Salerno Adelaide PAGANO, Università degli Studi di Napoli “Federico II”
Suggéré par: 
Adelaide Pagano
Courriel: 
apaganno@unisa.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
28/09/2023
Date de fin de l'événement: 
29/09/2023
Ville de l'événement: 
Fisciano (Sa)
Type d'événement: 
Colloques
Catégorie principale: 

Français parlé : données, représentations, questionnements théoriques (Turin, 16-17 juin 2022)

Résumé de l'annonce (2 lignes maximum): 
Après une époque pionnière, où l’étude de l’oral était confrontée à un déni de légitimité et à l’absence de cadres de référence précis et d’outils d’analyse – technologiques et conceptuels – adaptés, force est de constater que, malgré tout, le français parlé demeure encore assez peu représenté dans les ouvrages grammaticaux de référence. À l’heure où la Grande Grammaire du Français voit enfin le jour, il est donc légitime de revenir sur les représentations de l’oral, sur sa place et son rôle dans la théorie linguistique et dans la description du système unitaire de la langue française.
PROGRAMME DES JOURNÉES 16 juin 2022 9h Accueil des participants 9h15 Mot de bienvenue du directeur du département et des organisateurs Représentation, transcriptions, corpus Présidente de séance : Enrica Galazzi (Università Cattolica del Sacro Cuore – Milano) 9h45 Nathalie Rossi-Gensane (Université Lumière Lyon 2 et ICAR – UMR 5191), Biagio Ursi (LabEx ASLAN, Lyon, et ICAR – UMR 5191) : Segmentation syntaxique et disfluences : les propositions du projet SegCor 10h20 Françoise Gadet (Université Paris X Nanterre, émérite), Emmanuelle Guerin (Université Sorbonne Nouvelle) : Écouter par écrit 10h55 Pause Présidente de séance: Patricia Kottelat (Università di Torino) 11h30 Anna Giaufret (Università di Genova), Wim Remysen (Université de Sherbrooke), Philippe Rioux (Université de Sherbrooke) : Comment représenter le français de la BD ? L’exemple du corpus Ébullition dans le FDLQ 12h05 Philippe Martin (Université Paris 7 – Diderot, émérite) : Les défis de l’annotation prosodique dans l’oral 12h40 Alida M. Silletti (Università degli Studi di Bari Aldo Moro) : La macrosyntaxe à l’épreuve de la transcription générée automatiquement : le cas des « parenthèses » 13h15 Pause Représentations fictionnelles de l’oral : le vrai du faux ? Présidente de séance : Claire Martinot (Sorbonne Université ; présidente de la CRL) 15h00 Isabelle Stabarin (Università di Trieste) : Comment l’oral de fiction simule-t-il l’oral spontané et avec quelles limites ? 15h35 Márton Gergely Horváth (Université Pázmány Péter) : Phénomènes d’oralisation dans Au revoir là-haut de Pierre Lemaitre 16h10 Vincent Berthelier (Université Lumière Lyon 2) : La fixation littéraire du français parlé à travers le polar des années 1950-1970 16h45 Pause Présidente de séance : Marie-Christine Jamet (Università Cà Foscari Venezia ; consule honoraire de France à Venise) 17h20 Véronic Algeri (Università degli Studi Roma Tre) : L’oral dans les romans de Faïza Guène : de la transcription à la représentation Représenter – décrire – systématiser : le travail du 17h55 Guy Achard-Bayle (Université de Lorraine, émérite) : La Grande Grammaire du Français (GGF) : place à l’oral ! 18h30 Fin de la première journée 20h15 Dîner festif : Porto di Savona, Piazza Vittorio Veneto 2. 17 juin 2022 Observer pour expliquer : entre particulier et général Présidente de séance : Sonia Gerolimich (Università degli Studi di Udine) 9h15 Louis Begioni (Università Roma Tor Vergata) : La langue française, une langue à part parmi les langues romanes. Une évolution typologique vers un modèle néo-isolant. 9h50 Sara Vecchiato (Università degli Studi di Udine) : Les interrogatives indirectes à l’oral. Hypothèse d’étude lexico-grammaticale 10h25 Pause-Café Présidente de séance : Micaela Rossi (Università degli Studi di Genova ; présidente du DoRiF - Università) 11h00 Henri-José Deulofeu (Aix-Marseille Université, émérite) : Quel statut syntaxique pour les constituants « cadratifs » en français parlé ? Extension de l’analyse aux « anticadratifs », constituants à portée sémantique large rétrospective. 11h35 Alain Berrendonner (Université de Fribourg, émérite) : Syntaxe de ‘donc’ à l’oral 12h10 François Guillaume Tabi Manga (Université de Yaoundé I au Cameroun) : Un constituant syntaxique non régi : analyse macro-syntaxique et sémantique de ‘parce que’ dans le discours spontané des étudiants du cycle licence 1 du département de français de l’Université de Yaoundé I 12h45 Pause Déjeuner Entre micro et macro. Analyse des opérations énonciatives Président de séance : Ruggero Druetta (Università di Torino) 14h30 Gilles Corminboeuf (Université de Fribourg) : Les énonciations en ‘tu sais’ : opérations sur la mémoire discursive 15h05 Irina Ghidali (Université Sorbonne Nouvelle) : Les anaphores énonciatives. Pour une description du fonctionnement résomptif de quelques marqueurs discursifs 15h40 Marie-José Béguelin (Université de Neuchâtel, émérite) : Un emploi parenthétique de ‘j’entends’ en français parlé de Suisse romande. Quelles conséquences pour la description linguistique du français ? 16h15 Pause-Café Rétrospectives et perspectives de recherche 16h45 Table ronde participative, animée par Ruggero Druetta, José Deulofeu, Françoise Gadet, Marie-José Béguelin : Où en est la description du français parlé : corpus, outils, méthodes ? 18h15 Conclusion du colloque
Nom du contact: 
Ruggero Druetta
Courriel du contact: 
francparle2022@gmail.com ; ruggero.druetta@unito.it
Adresse postale: 
Via S. Ottavio 18 – TORINO
Suggéré par: 
Sonia Gerolimich
Courriel: 
sonia.gerolimich@uniud.it
ruggero.druetta@unito.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
16/06/2022
Date de fin de l'événement: 
17/06/2022
Ville de l'événement: 
TORINO - TURIN
Type d'événement: 
Colloques
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
Français parlé, oral, grammaire de l'oral, représentation de l'oral, normativité, spontanéité, description de l'oral

« Nous plongions nos mains dans le langage ». Hommage à Paola Paissa

Contenu de l'annonce: 

L’analyse du discours, la rhétorique et les théories de l’argumentation interrogent les fondements de la pensée humaine et bâtissent un pont entre la littérature et la linguistique, comme l’ont fait les recherches de Paola Paissa, à qui cet ouvrage voudrait rendre hommage. Les vingt-deux...

Image de l'annonce: 
Catégorie principale: 
Suggéré par: 
Francesco Attruia
Courriel: 
francesco.attruia@unipi.it
ISBN: 
978-2-8061-0661-2
Collection: 
Au coeur des textes n°42
Anonyme
Éditeur: 
Éditions Academia
Lieu de parution: 
Louvain-la-Neuve
Date de parution: 
Vendredi, Avril 15, 2022
Date de mise en ligne: 
Vendredi, Avril 15, 2022
URL: 
https://www.editions-harmattan.fr/livre-nous_plongions_nos_mains_dans_le_langage_hommage_a_paola_paissa_francesco_attruia_annafrancesca_naccarato_adriana_orlandi_chiara_preite-9782806106612-73109.html
Langue: 
Francese
Mots-clés: 
Paola Paissa, analyse du discours, rhétorique, argumentation, figures de style
Site web de référence: 
https://www.editions-harmattan.fr

Language contact, variation and change across borders: diasporas, mobility, barriers

Call for papers - Rivista "Testi e Linguaggi" (17, 2023)

Résumé de l'annonce (2 lignes maximum): 
Call for papers: "Language contact, variation and change across borders: diasporas, mobility, barriers" (Testi e Linguaggi - 17, 2023). Editors: Michele Bevilacqua, Rita Calabrese, Mikaela Cordisco, Rossella Latorraca
Focusing on the topic of language variation in the context of global movements and language contact, we invite to explore the role of language in spatial and social mobility across geographical and cultural borders, to discuss the role of language in the contemporary world, where spatial and language barriers are becoming increasingly permeable. Although the topic is currently a much debated one, we think that a variationist perspective is particularly suitable to see how new linguistic practices challenge existing norms and categories of belonging. We invite the submission of papers on original and unpublished studies including, but not limited to the following topics: • language contact issues in migration contexts and their impact on language change and on local languages • language, identity, belonging and otherness • language and mobility • translation and translanguaging in migration and diasporic contexts • language variation and change in migration and diasporic contexts • all aspects of language variation and change in new Varieties of languages in migration contexts • synchronic/diachronic analyses/perspectives in the domain of language variation and change and migration. The Call for Papers is open to general linguists as well as linguists specialized in different languages through different channels. Contributions, written in English, should focus on results from completed as well as ongoing research, with an emphasis on current approaches, methods, and perspectives, whether descriptive, theoretical, or corpus-based. Abstracts (300 words) should be submitted to rlatorraca@unisa.it by 31 March 2022. Deadlines for the publication process:  Abstract submission: 31 March 2022  Notification of acceptance: 30 April 2022  Accepted paper submission: 15 September 2022  Accepted contributions will be published in 2023, in Testi e Linguaggi, 17
Nom du contact: 
Michele Bevilacqua
Courriel du contact: 
mibevilacqua@unisa.it
Suggéré par: 
Michele Bevilacqua
Courriel: 
mibevilacqua@unisa.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
31/03/2022
Date de fin de l'événement: 
31/03/2022
Ville de l'événement: 
Università degli Studi di Salerno
Type d'événement: 
Appels à contribution
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
Language contact, variation, language change

Français parlé : données, représentations, questionnements théoriques

Résumé de l'annonce (2 lignes maximum): 
Les axes du colloque portent sur la constitution des corpus, les représentations de l'oral et les questionnements théoriques posés par l'intégration des données orales dans la description grammaticale.
"Français parlé : données, représentations, questionnements théoriques". Turin, 16-17 juin 2022. Colloque international organisé par les Universités de Turin et Sorbonne Université, avec la participation du Do.Ri.F.-Università (Centro di documentazione e di Ricerca per la Didattica della Lingua Francese nell’Università Italiana) et de la CRL (Cellule de Recherche en Linguistique) Après une époque pionnière, où l’étude de l’oral était confrontée à un déni de légitimité et à l’absence de cadres de référence précis et d’outils d’analyse – technologiques et conceptuels – adaptés, force est de constater que, malgré tout, le français parlé demeure encore assez peu représenté dans les ouvrages grammaticaux de référence. À l’heure où la Grande Grammaire du Français voit enfin le jour, il est donc légitime de revenir sur les représentations de l’oral, sur sa place et son rôle dans la théorie linguistique et dans la description du système unitaire de la langue française. En effet, si l’adoption d’une démarche empirique à partir de l’usage réel ne soulève pas d’objection pour les langues sans tradition grammaticale, pour lesquelles la norme, établie par les linguistes de terrain, correspond au fonctionnement « spontané » du système, il en est tout autrement pour des langues à la longue tradition grammaticale, comme le français. Pour ces langues, l’établissement de la description grammaticale est perpétuellement pris entre l’enclume et le marteau d’une double normativité : la norme interne au système lui-même et la norme externe, comme résultante de la stratification historique d’exigences émanant d’instances hétérogènes, institutionnelles, éducatives, esthétiques et sociétales. Les vœux pour une grammaire basée sur l’usage écrit et oral, sur le modèle de ce qu’ont fait Biber et ses collaborateurs pour l’anglais en 1999 (cf. Bybee 2006) butent donc tout à la fois contre trois obstacles majeurs, en plus du problème de légitimité dont il a déjà été question. Premièrement, les problèmes économiques et techniques liés à la constitution et à l’exploitation de grands corpus de référence, par rapport auxquels plusieurs projets essaient de donner une réponse ces dernières années (nous ne citerons ici, à titre d’exemple, que le projet Orféo, centralisant plusieurs corpus écrits et oraux, mais dont la taille est encore loin d’être comparable à celle des corpus anglophones BNC ou COCA). Deuxièmement, les problèmes épistémologiques liés à la possibilité d’appliquer le même cadre conceptuel et terminologique utilisé par les ouvrages courants ou de le remettre à plat suite à l’intégration des données orales. Le renouvellement du cadre d’analyse pose corollairement le problème de la création d’une terminologie « neutre ». En effet, l’abandon d’une terminologie héritée de la tradition, peu adaptée à la description de l’écrit lui-même, entraînerait néanmoins des problèmes de lisibilité pour un public non expert (comme cela s’est produit avec l’opus de Damourette et Pichon, qui intégrait déjà un très grand nombre de données orales), ainsi que des conflits entre approches linguistiques en concurrence. Troisièmement, le problème statistique de la représentativité des données orales et des conséquences sur la description qui en résulte. En effet, la fréquence de certaines structures est liée aux genres de parole de l’oral et aux dimensions de la variation linguistique. La dichotomie saussurienne langue/parole est présente ici de façon cruciale et pose la question de savoir si une telle description pourrait encore prétendre au statut de grammaire de la langue ou ne devrait pas plutôt être qualifiée de grammaire de la parole. Sans exclure d’autres propositions concernant les multiples dimensions d’analyse de l’oral, les axes privilégiés par ce colloque visent donc prioritairement : 1) la représentation de l'oral : • Dans la transcription, qui effectue une sorte de pré-analyse implicite et qui conditionne la perception de phénomènes étudiés • Dans les œuvres de fiction (œuvres littéraires, théâtre, cinéma, etc.) • Dans le discours métalinguistique des non-experts (la « folk-linguistique »), en termes de connotations associées à la langue orale par ses utilisateurs Si la possibilité même d’une analyse de l’oral passe par sa transcription, c’est-à-dire sa représentation écrite, il est certain que les choix relatifs à la manière de transcrire et de représenter cet oral ont des conséquences sur les observables, dans la mesure où la transcription constitue déjà, par elle-même, une forme d’analyse, qui retient certains éléments et en laisse de côté d’autres. L’adoption de normes de transcription particulières rend souvent les corpus difficilement exploitables et la constitution de grands corpus informatisés rend le problème encore plus évident : difficultés liées à la normalisation orthographique, à la lemmatisation, à la multitranscription, à l’annotation morpho-syntaxique, prosodique et des modalités de phrase. Des représentations pluridimensionnelles combinant la transcription alphabétique et la disposition spatiale des segments transcrits permettent par exemple de faire ressortir certaines composantes propres à l’élaboration de l’oral : mise en grilles pour le croisement des axes syntagmatique et paradigmatique (Blanche-Benveniste et al. 1979) ; grilles prosodiques et mimogestuelles (par exemple Morel & Danon-Boileau, 2001, Bouvet & Morel, 2002) pour la multimodalité. Dans quelle mesure la transcription participe-t-elle de la construction de l’objet d’analyse ? Quelles sont les conséquences de ces choix de représentation et comment ces problèmes sont-ils gérés à l’heure actuelle ? Quelles solutions pour la normalisation et l’automatisation de ces tâches ? Parallèlement, la représentation de l’oral se fait aussi de manière plus ou moins fantasmée, à travers la représentation fictionnelle du théâtre, du cinéma, de la chanson et de la littérature, qui oscille entre la mimésis et la re-création plus ou moins déformante, avec des phénomènes bien connus de stéréotypisation à partir d’un nombre réduit d’éléments dont la fréquence est artificiellement exagérée et dont le degré de représentativité est discutable. Quels sont les éléments récurrents de cette stylisation, contribuant à l’émergence d’un stéréotype du français parlé ? Un troisième palier de représentation de l’oral concerne plutôt l’imaginaire linguistique et, plus largement, la « folk linguistique ». Il s’agit, dans ce cas, des connotations associées à la langue parlée, oscillant entre valeurs positives et négatives. D’une part, les valeurs positives de la spontanéité, de la fraîcheur voire de la langue verte, ou encore de l’éloquence qui, après une longue période où elle avait été ignorée, voire décriée, est aujourd’hui remise à l’honneur à la faveur des formations d’infocom et de concours d’éloquence plus ou moins médiatisés. D’autre part, les valeurs négatives pointant le caractère approximatif, voire fautif, attribué à la langue parlée en tant que telle, qu’on qualifie très souvent en lui associant les catégories sociolinguistiques (diaphasiques et diastratiques) des productions basilectales (langue familière, populaire, vulgaire…). Quel genre de productions orales étudie-t-on ? Quelle image du français parlé se dégage-t-il de ces études ? 2) Les conséquences, sur la description grammaticale courante, de l'intégration des données orales à l'ensemble des observables et l’extension du domaine de la syntaxe au-delà des rections de catégories Les catégories d’analyse traditionnelles, telles que les parties du discours, ainsi qu’une tradition de description grammaticale centrée sur la parole écrite, sont de plus en plus souvent interrogées et mises à l’épreuve par l’analyse de l’oral, qui manifeste le caractère partiel de ces analyses, au niveau morphologique et syntaxique. Si la morphologie bénéficie en effet depuis longtemps des études sur les langues non écrites, la syntaxe, quant à elle, doit se confronter, d’une part, aux phénomènes marginaux, exclus de la description et, d’autre part, aux frontières du domaine de la rection de catégories. L’empan traditionnel de la phrase, notion reposant sur des routines communicatives basées sur la ponctuation et la typographie, est en effet remis en cause dès qu’on abandonne le médium écrit. Les notions de construction verbale (syntaxique), d’énoncé (pragmatique) et de structure thème-rhème (informationnelle), souvent utilisées dans les descriptions de l’oral, sont partiellement incommensurables par rapport aux notions de phrase et de discours et remettent en question le bien-fondé de la séparation entre domaine syntaxique et domaine sémantico-pragmatique. Les questions de cohésion et de cohérence, à la faveur de phénomènes tels que la deixis, la dislocation ou la corrélation, ainsi que les questions d’incidence (adverbes de phrase et d’énoncé, par exemple, et, plus généralement, le statut des constituants non régis), interrogent profondément la frontière entre ce qui relève de la syntaxe rectionnelle et ce qui n’en relève pas. Les propositions et les recherches autour de la notion de macrosyntaxe montrent bien l’exigence d’intégrer certains phénomènes abondamment attestés en français parlé et traditionnellement rejetés hors du champ de la connexité syntaxique, dans la grammaire plutôt que dans la rhétorique, voire de remettre en cause le cloisonnement absolu entre langue et discours. Quels phénomènes de l’oral sont encore peu ou mal décrits ? Quels phénomènes pourraient recevoir un éclairage nouveau grâce à l’apport des données orales ? Où en est-on des recherches sur la macrosyntaxe et, plus largement, sur les frontières de la syntaxe ? Calendrier de soumission 20 janvier : diffusion de l’appel à communication 15 mars : date limite pour l’envoi des propositions de communication 31 mars : notification aux auteurs de la décision du comité scientifique 16-17 juin : colloque Les propositions de communication (une page maximum, sans compter la bibliographie éventuelle) devront être anonymes et soumises à l’adresse suivante : francparle2022@gmail.com Les auteurs seront avertis au plus tard le 31 mars 2022 de la sélection opérée par le comité scientifique. Une publication d’articles sélectionnés est prévue. Déroulement du colloque : Turin, 16-17 juin 2022 Ce colloque bénéficie du soutien du département LLC (Lingue e Letterature straniere e Culture moderne) de l’Université de Turin. Il constitue le premier volet du projet de recherche « Français parlé : descriptions, didactiques, traductions » Comité d’organisation : Ruggero Druetta (Université de Turin), Maria Margherita Mattioda (Université de Turin), Patricia Kottelat (Université de Turin), Carole Conti (Université de Turin), Claire Martinot (Sorbonne Université), Sonia Gerolimich (Université de Udine), Isabelle Stabarin (Université de Trieste), Giulia D’Andrea (Université de Turin) Comité Scientifique : en cours de constitution Références bibliographiques citées dans le texte de l’appel ABEILLÉ, Anne, GODARD, Danielle, 2021, La grande grammaire du français, Paris, Actes Sud – Imprimerie Nationale Éditions BIBER, Douglas, Stig JOHANSSON, Geoffrey LEECH, Susan CONRAD & Edward FINEGAN, 1999, Longman Grammar of Spoken and Written English. Harlow: Pearson Education Limited BLANCHE-BENVENISTE Claire et al., 1979. « Des grilles pour le français parlé », Recherches sur le français parlé, 2, pp. 163-206. BOUVET, Danielle, MOREL, Mary-Annick, 2002, Le ballet et la musique de la parole, Paris-Gap, Ophrys. BYBEE Joan, 2006, “From usage to grammar: the mind’s response to repetition”, Language, 82(4), 711–733. http://www.jstor.org/stable/4490266 DAMOURETTE, Jacques, PICHON, Edouard, 1930-1950, Des mots à la pensée. Essai de Grammaire de la Langue Française, Paris, Editions d'Artrey. MOREL, M.-A. & L. DANON-BOILEAU, 1998, Grammaire de l’intonation. L’exemple du français oral, Paris : Ophrys. Corpus, Banques de données et plateformes BNC: The British National Corpus, version 2 (BNC World). 2001. Distributed by Oxford University Computing Services on behalf of the BNC Consortium. URL: http://www.natcorp.ox.ac.uk/ CFPP2000 : Corpus de français parlé parisien des années 2000. http://cfpp2000.univ-paris3.fr/ CFPB : Corpus de Français Parlé à Bruxelles. http://cfpp2000.univ-paris3.fr/cfpb.html CFPQ : Corpus de français parlé au Québec. https://applis.flsh.usherbrooke.ca/cfpq/ CLAPI Corpus de LAngue Parlée en Interaction. http://clapi.ish-lyon.cnrs.fr/ COCA: Corpus of Contemporary American English: https://www.english-corpora.org/coca/ Cocoon : COllections de COrpus Oraux Numériques. https://cocoon.huma-num.fr/exist/crdo C-PROM : Corpus libre de parole multigenre. https://sites.google.com/site/corpusprom/ Elicop : Étude linguistique de la communication parlée. https://limo.libis.be/primo-explore/fulldisplay?docid=LIRIAS1797250&context=L&vid=Lirias&search_scope=Lirias&tab=default_tab&lang=en_US&fromSitemap=1 ESLO: Enquêtes sociolinguistiques à Orléans. http://eslo.huma-num.fr/index.php FONC : French Oral Narrative Corpus. http://frenchoralnarrative.qub.ac.uk MPF (Multicultural Paris French) https://www.ortolang.fr/market/corpora/mpf OFROM : Corpus oral de français de Suisse Romande. http://www11.unine.ch Orfeo : https://repository.ortolang.fr/api/content/cefc-orfeo/11/documentation/site-orfeo/index.html ORTOLANG: Outils et Ressources pour un Traitement Optimisé de la LANGue. https://www.ortolang.fr/ TCOF : Traitement de corpus oraux en français. http://cnrtl.fr/corpus/tcof/
Nom du contact: 
Ruggero DRUETTA
Courriel du contact: 
ruggero.druetta@unito.it
Suggéré par: 
Ruggero DRUETTA
Courriel: 
ruggero.druetta@unito.it
Date de début ou date limite de l'événement: 
16/06/2022
Date de fin de l'événement: 
17/06/2022
Ville de l'événement: 
Torino
Type d'événement: 
Appels à contribution
Catégorie principale: 
Mots-clés: 
syntaxe, morphologie, français parlé, oralité, corpus, description

Linguisteries. Pour une grammaire des affects

Contenu de l'annonce: 

L'OUVRAGE : Ce livre s’inscrit à la croisée de la linguistique et de la psychanalyse. Il vise à montrer comment les faits de langue sont traités différemment par la linguistique et par la psychanalyse. L’ouvrage est un plaidoyer pour une ouverture des sciences du langage à la psychanalyse et une...

Image de l'annonce: 
Catégorie principale: 
Suggéré par: 
Federico Bravo
Courriel: 
Federico.Bravo@u-bordeaux-montaigne.fr
ISBN: 
979-10-95543-26-8
Collection: 
Résonances
Anonyme
Éditeur: 
Stilus
Lieu de parution: 
Paris
Date de parution: 
Mercredi, Août 4, 2021
Date de mise en ligne: 
Mercredi, Août 4, 2021
Mots-clés: 
psychanalyse, sciences du langage, sémiotique, discours, langage, affect
Site web de référence: 
https://www.editions-stilus.com

Pages

S'abonner à RSS - Phonétique et phonologie